CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD > Afrique Durable
Innovations qui nourrissent la planète

Partager connaissance et revenus grâce aux coopératives et partenariats de fermiers en Afrique

Par Danielle Nierenberg, chercheur senior à l’Institut Worldwatch

jeudi 2 décembre 2010
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Danielle Nierenberg est chercheur senior à l’Institut Worldwatch, une organisation environnementale basée à Washington, DC. Elle voyage actuellement à travers l’Afrique subsaharienne évaluant des solutions durables pour l’environnement dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Cette étude aboutira avec la sortie de L’état du monde 2011 : Des innovations qui nourrissent la planète. A suivre sur CDURABLE.info ... chaque semaine une nouvelle initiative pour nourrir la Planète.



Cette semaine Danielle Nierenberg nous écrit du Nigeria pour partager avec nous une innovation : il s’agit de l’importance du partage de la connaissance entre les petits fermiers grâce aux coopératives ou partenariats. Aidés par des organisations comme Urban Harvest
et Sustainable Neighborhood Focus, les groupes de ADCI/VOCA en Ethiopie partagent la terre, les outils et le travail pour améliorer les régimes alimentaires, la connaissance et les revenus.

Twek Embe

 Coopératives et Groupes des fermiers

Crédit photo : Bernard Pollack

- Crédit photo : Bernard Pollack. Danielle avec les agriculteurs et des représentants de Urban Harvest, travaillent ensemble pour produire de la nourriture à Kibera, au Kenya.

Urban Harvest

La semaine dernière, à Kibera, Danielle a vu par elle-même comment les fermiers profitent de ces partenariats :
- Urban Farming in Kibera
- Vertical Farms : Finding Creative Ways to Grow Food in Kibera.

Une parcelle de terre partagée au centre du quartier aide les fermiers à améliorer leurs revenus et régimes alimentaires tout en leur donnant une formation et l’occasion d’échanger leur connaissance et expérience. "Les compétences et l’intelligence sont bien là, il faut qu’elles soient mieux utilisées," dit Nancy Karanja de Urban Harvest, l’organisation responsable de la parcelle de terre et d’autres partenariats de fermiers dans le monde.

KampalaPar exemple à Kampala, en Uganda, Urban Harvest soutient un projet appelé Sustainable Neighborhood in Focus (SNF), qui donne des formations pratiques sur le traitement des déchets, y compris les méthodes de tri des matières biodégradables et plastiques. Le projet soutient aussi les politiques qui réduisent l’impact négatif des régions urbaines sur l’environnement.

Oromia CoffeeOn peut voir un autre exemple de l’impact des fermiers à Oromia, en Ethiopie - là, 139 coopératives, réunissant environ 617,000 ménages, sont engagés dans la production de Café Arabica. Ces petits cultivateurs et fournisseurs font tous partie de Oromia Coffe Farmers Cooperative Union (OCFCU), qui travaille depuis 1999 pour fournir du café biologique et issu du commerce équitable. Oromia Coffee 2

La coopération entraine aussi les fermiers à maximiser leurs récoltes avec "intercropping," ou la pratique qui consiste à varier les cultures, en cultivant d’autres plantes, pas seulement le café. Par conséquent, les fermiers peuvent cultiver des plantes comestibles et vendables, en plus du café.

Avec l’aide du Agricultural Coopérative of Ethiopia (ACE) de ADCI/VOCA, OCFU a pu vendre ce café directement, au lieu de passer par les enchères centrales du café. Aujourd’hui, grâce à cela et à leur certification ’biologique et issu du commerce équitable’, ils peuvent recevoir $1.41 par livre
de café. Puisqu’ils sont tous engagés dans une coopérative, chaque membre de la production reçoit un prix équitable pour son travail et ses produits.

Rural Innovation Systems and Networks : Findings from a Study of Ethiopian Smallholders, une étude produite par IFPRI, suggère que les réseaux sociaux sont importants dans un marché fluide. En utilisant la coopération locale et
l’engagement gouvernemental, la coopération rendra les fermiers plus forts et résistants aux éventuels changements du marché.

Les coopératives donnent le pouvoir aux petits fermiers et l’accès à une voix plus forte. C’est vraiment incroyable qu’un acte aussi
simple - la partage d’information et d’un but collectif - puisse avoir un impact aussi grand. Mais, comme Nancy Karanja la dit à Daniella à Kibera la semaine dernière, "les solutions sont simples, il faut juste les articuler."

- Plus de photos dans la Galerie de Nourrir la Planète

- Plus de vidéos de Nourrir la Planète

Blog Institut Worldwatch de Danielle Nierenberg : ‘Nourrir la planète'

 Innovations qui nourrissent la Planète à suivre sur CDURABLE.info

Chaque semaine CDURABLE.info publie une innovation qui contribue à Nourrir la planète. Déjà en ligne au 2 Décembre :

- Créer des marchés locaux pour les petites entreprises en Afrique

- Accès à la terre en Afrique : spoliation terrienne ou investissement dans l’agriculture ?

- Réduire le gaspillage de nourriture en Afrique comme aux Etats Unis

- Améliorer la vie des fermiers tout en préservant la biodiversité animale et végétale en Afrique Subsaharienne

- L’irrigation au goutte à goutte en Afrique subsaharienne

- Le rôle vital des femmes pour alimenter les communautés en Afrique subsaharienne

- Des unités de biogaz pour transformer les effluents d’élevage en électricité propre

- Obtenir de l’eau pour irriguer les cultures en Afrique - Zambie

- Transformer la cour d’école en une classe d’enseignement agricole durable au Rwanda

- Réduire ce que les femmes transportent en Afrique subsaharienne

- Une solution pour transformer les déchets organiques humains en fertilisant agricole

- Des solutions locales pour soulager la faim et la pauvreté en Afrique

- Des solutions pour réduire la contamination par les eaux usées à Accra, au Ghana

- Les agriculteurs qui apprennent aux agriculteurs de Maputo, au Mozambique

- Investir dans un meilleur stockage des aliments en Afrique


State of the WorldEn janvier 2011, les efforts du projet Nourrir la Planète donneront lieu à la publication de State of the World 2011 : Innovations that Nourish the Planet, la dernière édition de la publication principale de Worldwatch. Pour la première fois, ce livre annuel sera exclusivement dédié aux solutions pour combattre la pauvreté et la famine.

Le projet Nourrir la Planète établit une évaluation des nouvelles techniques agricoles – des méthodes de récoltes aux technologies d’irrigation et aux politiques agricoles – en mettant l’accent sur le développement durable, la biodiversité, la santé des écosystèmes ainsi que la productivité. Le projet a un double but : celui d’informer sur les efforts mondiaux pour éliminer la faim et celui de promouvoir ces efforts. Le projet étudie également les infrastructures institutionnelles nécessaires à chacune des approches, en suggérant les investissements complémentaires pouvant contribuer au leur succès – des banques de semences locales aux installations de traitement et aux bureaux de marketing.

Mettant l’accent sur les recherches de terrain, la co-directrice du projet Danielle Nierenberg est actuellement en déplacement en Afrique sub-saharienne afin de rencontrer des fermiers et communautés de fermiers, des représentants de gouvernements locaux, des donateurs et des organisations non-gouvernementales.


Article lu 1345 fois

lire aussi :
  • Food Tank : changer le système alimentaire mondial


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9974348

    36 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable