CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD > Fraternité
Ecologie & Spiritualité

Méditation guidée pour une conscience écologique sur Terre

Réaliser la diversité et l’unité de la création et notre parenté avec elle.

vendredi 3 juillet 2009
Posté par François

Imprimer Enregistrer au format PDF

En lien avec les méthodes classiques de relaxation, cette méditation guidée, très simple, nous fait entrer dans la diversité et l’unité de la création, et sentir notre parenté avec elle. Cette méthode nous procure des motifs profonds pour le respect de la création.



Trouvez une position confortable et fermez vos yeux ; Portez votre attention sur la respiration et laissez votre corps se relaxer.

Parcourez votre corps, votre cœur et votre esprit.

Sans jugement, remarquez où vous êtes aujourd’hui.

Lâcher prise de toutes les activités que vous avez faîtes et des choses encore à faire ; installez-vous dans le moment présent.

Remarquez comment vos pensées vont et viennent.

Tandis qu’elles émergent, imaginez-les comme des feuilles ou plumes, les laissant doucement flotter dans la brise et se déposer sur la terre.

Remarquez le poids de votre corps sur la chaise ou le sol. Des parts de votre corps pèsent plus lourdement que d’autres. Imaginez chacun de ces points de contact se détendant un peu et se mélangeant à la terre.

Pause1.

Sentez la solidité de la terre et la façon selon laquelle elle vous tient ; Relaxez-vous en cela, laissant la gravité vous aider à tourner votre tension sur la terre.

Comme la terre absorbe votre tension et que vos muscles se détendent, sentez la gravité agir sur vous et vous tenir en sécurité contre la terre.

Sentez votre proximité et votre connexion avec la terre, qui nous tient proche, comme une mère, à travers son attirance gravitationnelle.

Chaque planète et étoile, chaque humain et animal, pierre, arbre et plante, molécule et atome sont attirés l’un l’autre à travers cette force basique qui lie l’univers entier comme une grande famille cosmique.

Ecoutez votre cœur qui bat et détendez-vous encore davantage dans cette solidité.

Nous sommes appelés à marcher légèrement sur notre planète, toujours supportés par notre maison ’Terre’ créée pour nous soutenir à chaque instant.

Pause2.

Portez votre attention à votre respiration. Remarquez-la simplement, sans besoin de la changer de quelque façon.

Quand votre esprit s’égare, gentiment ramenez-le à la respiration, le laissant se reposer là.

Laissez votre esprit rester passif et cependant alerte quand votre corps commence à se détendre.

Pause3.

Prenez conscience que votre respiration arrive par elle-même.

Même si vous n’en êtes pas conscient, l’Esprit de Vie souffle à travers vous à chaque moment de votre vie.

Prenez du temps à nourrir une conscience de ce miracle de la respiration.

Pause4.

Prenez conscience de l’air qui s’échappe de votre respiration, s’éloignant de vous pour remplir le ciel entier, se joignant aux grands vents qui entourent notre planète.

Des océans aux déserts, du vent au dessus des prairies alpines, notre demeure terre est rafraîchie par cet air donneur de vie, qui se déplace à travers sa surface en courants de vent et de conditions atmosphériques.

Notre fine couche d’atmosphère protège miraculeusement la fragilité de vie sur cette planète.

Pause5.

Cet air précieux nous connecte les uns les autres à travers le globe et à travers les âges.

Le même air que nous respirons a été respiré par nos ancêtres ; il continuera à circuler jusqu’à ce que nos enfants, petits enfants… le respirent aussi dans leurs poumons, de telle sorte qu’eux aussi soient remplis de vie.

Pause6.

Représentez-vous le soleil où qu’il soit dans le ciel.

Chaque matin notre planète se tourne vers le soleil, s’imprégnant de sa chaleur et tétant son énergie de vie ; à chaque seconde, notre grand et généreux soleil offre 4 millions de tonnes de lui-même, transformés quotidiennement en lumière, et énergie libérées pour l’usage de toute forme de vie sur terre.

Les plantes vertes ont évolué pour prendre cette énergie du soleil et la convertir en nourriture et énergie pour elles-mêmes.

En faisant ainsi, les plantes nourrissent toute vie sur cette planète, rendant cette énergie disponible aux humains et autres mammifères quand ils mangent.

Toute vie dépend de l’énergie et toute énergie a le soleil comme sa source ultime.

Fêtons le miracle de notre frère Soleil, dont l’énergie donneuse de vie circule aussi dans nos propres corps : réchauffant nos cœurs, allumant nos rêves, et alimentant notre travail dans le monde.

Pause7.

Portez votre attention à l’élément ‘eau’ dans notre planète, maison bleue-verte : les grands océans qui couvrent 2/3 de sa surface, les courants d’eau, rivières et lacs.

Imaginez aussi les énormes montagnes et glaciers couverts de neige qui tiennent notre eau en réserve pour nous, la relâchant lentement dans le temps pour l’usage de tout être vivant.

Imaginez aussi les montagnes de glace qui refroidissent les pôles et jouent un rôle clef dans la circulation de l’eau et l’air à travers la planète.

Remerciez pour le cycle de l’eau qui tire toute cette eau dans notre atmosphère, la faisant circuler à travers le monde, apportant les pluies qui nourrissent toute forme de vie.

Cette eau compose 70% de nos corps et se trouve dans toute cellule, notre sang et nos larmes.

Pause8.

Etonnons-nous de cette merveille de l’eau et laissons-nous impressionner par l’extraordinaire hospitalité de notre planète terre.

Pause9.

Nous, ses fils et filles prodigues pouvons apprendre à tomber amoureux à nouveau pour notre maison planète, et en venir à apprécier plus complètement notre totale dépendance de sa bonté.

Nous pouvons construire de nouveaux liens d’amour, de soin, de souci et de compagnonnage pas seulement avec nos frères et sœurs humains, mais avec la maison de la création qui nous soutient et entretient des liens de ‘parenté’ avec nous tous.

Asseyez-vous quelques instants en silence, vous reposant dans l’expérience de cette méditation, avec un cœur reconnaissant pour tout ce qui nous a été donné.

Ramenez votre attention à votre respiration, restant là quelques temps, et quand vous êtes prêts, ouvrez les yeux. Vous pouvez alors méditer sur le texte suivant :

« S’émerveiller de l’extraordinaire complexité de la nature, de son incroyable précision, de ses stupéfiantes possibilités. Et, par dessus tout cela, s’émerveiller de ce que la nature époustouflante de grandeur, de force, d’ingéniosité, soit compréhensible, et saisissable rationnellement (Cf. A. Einstein : "Ce qui est incompréhensible, c’est que ce monde soit compréhensible’’).

L’émerveillement porte spontanément au respect, sans qu’il soit besoin de morale. Par la connaissance, nous débouchons sur la reconnaissance … L’environnement devient une composante majeure de notre joie de vivre et d’agir.

Impossible alors de nous comporter en ignorant nos impacts sur le monde.

Impossible de gâcher ce trésor qui nous environne et nous constitue ».


care for creationCette méditation est tirée du livre : ’Care for Creation, a franciscan spirituality of the earth’, I. Delio, K.D. Warner, P. Wood, St Anthony Messenger Press, Cincinnti, Ohio, USA, 2007, pp. 56 à 60.

Traduit de l’anglais par François Fine.


Article lu 2083 fois

lire aussi :
  • La nature est-elle bonne ?
  • L’évolution en marche : du Parvis de Notre Dame au Mont Saint Michel


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10427813

    43 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable