CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Finance - Contribution Economique
Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables

Le Livre Blanc des énergies renouvelables : une feuille de route pour 2020

mardi 24 janvier 2012
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Dans le cadre des échéances électorales et alors que la France est
confrontée comme les autres pays européens à un triple défi
– instabilité économique et monétaire, raréfaction des ressources
fossiles, nécessité de préserver l’environnement – le Syndicat des
énergies renouvelables apporte son concours à la définition de la
politique énergétique française pour les prochaines années afin de
contribuer à la relance durable de notre économie.



« Le Livre blanc des énergies renouvelables, des choix qui fondent notre avenir », présente ainsi la feuille de route du Syndicat des Energies Renouvelables (SER) [1] pour 2020, les
projections 2030 et décline douze propositions pour agir concrètement,
dès aujourd’hui, pour la création d’une filière énergétique forte, créatrice d’emplois et de richesses industrielles. "Par son savoir-faire historique dans le secteur de l’énergie, la France est en mesure de prendre une part conséquente dans ce nouveau marché et de répondre aux enjeux actuels de réindustrialisation du pays" affirme le Syndicat. Les énergies renouvelables constituent un marché mondial en forte croissance malgré la crise, les investissements dans ce domaine ayant dépassé 200 milliards de dollars en 2010. "Les énergies renouvelables sont indubitablement un des chemins vers la croissance, à condition que l’État et les professionnels bâtissent ensemble une stratégie pour leur développement" prévient le Syndicat. Avec ce Livre blanc, les acteurs des énergies renouvelables réunis au sein du SER saisissent donc l’opportunité de formuler des propositions aux candidats à l’élection présidentielle pour relever les défis énergétiques, environnementaux, industriels et économiques de notre époque.

 Un Livre blanc à visée politique

« Le Livre blanc des énergies renouvelables, des choix qui fondent notre avenir » est destiné aux équipes de campagne des différents candidats à la Présidence de la République, aux candidats à la députation, aux parlementaires et à tous les leaders d’opinion.

Une feuille de route et des propositions pour la suivre

Le Livre blanc comporte deux parties : la première « Stimuler la
dynamique industrielle française face aux défis de la transition énergétique » fait le point sur le développement des énergies renouvelables dans le monde ces dernières années et sur les enjeux industriels et économiques qu’elles représentent pour notre pays. La deuxième partie présente douze propositions, déclinées en 49 outils :

  • 1. Donner un nouveau souffle à l’éolien terrestre
  • 2. Déployer l’éolien en mer et les énergies marines
  • 3. Reconstruire la filière photovoltaïque
  • 4. Profiter des atouts de l’hydroélectricité
  • 5. Amplifier l’essor de la chaleur renouvelable : biomasse, géothermie et solaire thermique
  • 6. Placer les énergies renouvelables au coeur du bâtiment et combattre la précarité énergétique
  • 7. Créer de nouvelles filières industrielles
  • 8. Exploiter tous les potentiels de la biomasse énergie
  • 9. Faciliter l’accueil des énergies renouvelables sur les réseaux électriques
  • 10. Atteindre l’autonomie énergétique dans les îles
  • 11. Consolider l’industrie des énergies renouvelables
  • 12. Mettre le cap sur l’international

 Des idées fortes pour un avenir durable

Le SER entend démontrer avec son Livre blanc à quelles conditions les énergies renouvelables peuvent à la fois participer au mix de production énergétique en préservant l’environnement et constituer le fer de lance d’une nouvelle dynamique industrielle, innovante, créatrice
d’emplois et exportatrice, grâce à cinq idées fortes
.

- Les énergies renouvelables assurent une sécurité d’approvisionnement et l’indépendance énergétique de la France. Le rayonnement solaire permet en théorie de couvrir plus de 10 000 fois la consommation totale de la planète, la mobilisation des ressources telles que le soleil, le vent, la biomasse, la chaleur de la terre, l’énergie des cours d’eau et de la mer permettraient de subvenir aux besoins de tous, tout en réduisant fortement le risque de dépendance en matière d’approvisionnement énergétique.

- Les énergies renouvelables permettent une maîtrise à terme des prix de l’énergie. Contrairement aux énergies fossiles, dont la raréfaction augmente les prix, l’exploitation croissante des sources d’énergies renouvelables conduit à la diminution de leur prix : la gratuité du “combustible” ou le faible coût de la biomasse donnent toute son importance à l’économie d’échelle industrielle générée par une production de marché de masse.

- Les énergies renouvelables permettent de développer la production d’énergies décentralisées. En recourant à ces formes d’énergies, les collectivités locales, les particuliers et les entreprises valorisent leurs territoires tout en sécurisant leur approvisionnement. En dehors des projets de grande envergure, les énergies renouvelables répondent aux enjeux de décentralisation et permettent une croissance de l’emploi au niveau local.

- Les énergies renouvelables respectent l’environnement. Le SER estime que plus de 20 millions de tonnes de CO2 seraient évitées en 2020 si le plan est appliqué. Un bienfait indéniable pour l’environnement et la santé.

- Les énergies renouvelables représentent un puissant potentiel de développement pour les entreprises françaises. Les filières renouvelables font partie des secteurs qui disposent aujourd’hui du plus fort potentiel de croissance dans le monde et la France détient une chance historique de profiter de cette tendance, grâce à son savoir-faire en la matière, à condition de maintenir les investissements de toutes les parties prenantes (État, entreprises,
particuliers).

 La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables

La feuille de route du Syndicat des énergies renouvelables pour 2020 Le Grenelle de l’environnement a fixé un objectif pour 2020 : atteindre 23% d’énergies renouvelables. Le SER propose d’aller plus loin : porter la part des énergies renouvelables à 25 % en 2020 pour répondre aux enjeux énergétiques et industriels. Les projections pour 2030 qui prolongent les courbes entre 2012 et 2020, suggèrent que l’on pourrait atteindre une part d’énergies renouvelables d’au moins un tiers dans la consommation finale d’énergie.

[1Le Syndicat des énergies renouvelables regroupe 500 adhérents, représente un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros et plus de 80 000 emplois. Il rassemble les industriels de l’ensemble des filières énergies renouvelables : biomasse (FBE), bois, biocarburants, éolien (FEE), énergies marines, géothermie, hydroélectricité, pompes à chaleur, solaire photovoltaïque (SOLER), solaire thermique et thermodynamique.

Article lu 2755 fois

lire aussi :
  • L’efficacité énergétique : faire plus avec moins
  • Opportunités du changement climatique et développement durable de la France


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9836700

    74 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable