CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable
Au cinéma le 19 décembre

Les animaux amoureux, un film de Laurent Charbonnier

Bande-annonce, deux extraits du film

dimanche 16 décembre 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Dauphins, lions, poissons clowns, kangourous... La vie amoureuse des animaux comme vous ne l’avez jamais vue... Un spectacle touchant et merveilleux pour toute la famille, le 19 Décembre au cinéma.



Crédit photo : Eric Travers - SIPA 2007 L’histoire : A chaque saison, la terre entière résonne des chants, des râles et des cris amoureux des animaux. La danse et les offrandes sont souvent les meilleurs instruments pour attirer l’être convoité, donnant lieu à des parades parfois cocasses ou attendrissantes, souvent spectaculaires.

Dauphins, lions, poissons clowns, oiseaux de toutes sortes, kangourous, singes, crabes ou insectes, tous les individus s’évertuent à séduire pour s’accoupler et donner la vie. Leurs rites amoureux constituent un miroir où l’homme se reconnaîtra bien souvent...
A travers des images magnifiques et touchantes, Les Animaux amoureux nous invite à un voyage aux quatre coins du monde, au coeur des plus extraordinaires épopées amoureuses.

Le 19 décembre au cinéma Les animaux et l’amour : Les animaux, à l’instar des humains, peuvent-ils être véritablement amoureux ? Le réalisateur, Laurent Charbonnier répond : "Des scientifiques un peu coincés (en vérité, une minorité) m’ont reproché le titre même du film : Les Animaux amoureux. L’amour, argumentent-ils, est un sentiment réservé aux seuls humains. Je n’en suis pas sûr : nous incarnons nous-mêmes des animaux et nous réagissons aux mêmes hormones qu’eux. Si nos représentations sont différentes, nous éprouvons le même genre de passions... Peu importe. Les Animaux amoureux était, au départ, un titre de travail. Je l’ai gardé parce que je l’aime ! C’est le seul moment du film où l’on pourrait me taxer d’anthropomorphisme. Le reste est le témoignage précis de ce que j’ai vu et capté sur la pellicule, sans aucun apprêt ni trucage. S’il était un jour démontré que les animaux sont exclus de la sphère du sentiment, il serait équitable de souligner, devant les spectacles d’amour qu’ils nous offrent, que nous éprouvons pour eux toutes sortes de sentiments. Dont au moins deux : l’émerveillement et la gratitude. Ils nous enchantent. Et nous leur disons merci."

Laurent Charbonnier Le réalisateur, Laurent Charbonnier, est un spécialiste du film animalier depuis près de 25 ans. Il a mis à profit son expérience sur plusieurs longs métrages comme Les Enfants du marais de Jean Becker pour lequel il a réalisé les prises de vue animalière. Amoureux de la nature depuis son plus jeune âge, il a également travaillé sur Le Dernier trappeur de Nicolas Vanier et Le Peuple migrateur de Jacques Perrin.

Laurent Charbonnier s’est entouré d’autres spécialistes du film animalier ayant déjà fait leur preuve tant au cinéma qu’à la télévision. L’ingénieur du son Philippe Barbeau a ainsi été récompensé en 1997 par le César du Meilleur Son pour son travail sur la bande son du film Microcosmos, le peuple de l’herbe, tandis que Martine Todisco s’est distinguée grâce à son travail sonore pour Le Peuple migrateur.

Quelques chiffres : 500 jours de tournage. 170 espèces filmées - dont plus de 80 apparaissent à l’écran - dans des climats allant de -30°C à +50°C. Deux années à parcourir 16 pays afin de filmer plus de 80 heures de rush.

- Télécharger le livret découverte consacré au film réalisé en collaboration avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme

 Deux extraits du film Les animaux amoureux

 Les animaux amoureux, le livre

Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles Les animaux peuvent-ils être amoureux ? Le simple fait de poser la question heurte la longue tradition de la pensée occidentale qui ne voit dans les animaux que des machines mues par des instincts. Si des animaux s’unissent, c’est avant tout pour copuler, pour assurer la fécondation, le plus souvent excités par les effluves des phéromones. Les animaux s’accouplent mais ne forment pas de couples. Pas d’affect, que des fonctions...

Mais il suffit de les observer un peu pour découvrir que l’art délicat de la séduction n’est pas l’apanage de l’être humain. Les mâles et les femelles du monde animal nous offrent un superbe éventail de modes de séduction et de sélection : chants, parades nuptiales, offrandes... et font souvent preuve d’une ingéniosité, d’une audace et d’une détermination parfois inattendues.

À travers plus de 300 photos uniques et magnifiques, prises aux quatre coins du monde (Australie, Canada, Afrique, Guyane...) à l’occasion du tournage d’un long métrage (sortie prévue au cinéma en décembre 2007), accompagnées d’une réflexion sur l’homme et l’animal, ce livre nous invite à découvrir sous des angles insolites, des moments rares, inédits, cocasses qui nous renvoient à des attitudes souvent familières.

Tour à tour drôles, émouvants, tendres ou cruels les animaux se révèlent être de véritables miroirs pour l’homme.

Les animaux amoureux de Pascal Picq et Eric Travers - Editions du Chêne - 256 pages - Prix public : 29,90 €

- Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles

Article lu 5582 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10328212

20 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable