CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable
De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien

Le monde selon Monsanto

mardi 12 février 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Fruit d’une enquête exceptionnelle de trois ans sur trois continents, ce livre reconstitue la génèse d’un empire industriel, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l’administration nord-américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu l’un des premiers semenciers de la planète.



Avec 17 500 salariés, un chiffre d’affaires de 7,5 milliards de dollars en 2006 et une implantation dans quarante-six pays, Monsanto représente le leader mondial des OGM, mais aussi l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire industrielle. Production de PCB (polychlorobiphenyles, vendus en France sous le nom de pyralene), de polystyrène, d’herbicides dévastateurs (comme l’agent orange pendant la guerre du Vietnam) ou d’hormones de croissance bovine et laitière (interdites en Europe) : depuis sa creation, en 1901, la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits. Pourtant, aujourd’hui, Monsanto se presente comme une entreprise des « sciences de la vie », récemment convertie aux vertus du developpement durable.

Grâce a la commercialisation de semences transgéniques, conçues notamment pour resister aux épandages de Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystemes pour le bien de l’humanité.

Qu’en est-il exactement ? Quels sont les objectifs de cette entreprise, qui, après avoir longtemps négligé les impacts écologiques et humains de ses activités, s’intéresse tout à coup au problème de la faim dans le monde au point de se donner des allures d’organisation humanitaire ?

Fruit d’une enquête exceptionnelle de trois ans qui a conduit Marie-Monique Robin dans trois continents (Amérique du Nord et du Sud, Europe et Asie), ce livre retrace l’histoire fort mal connue de la compagnie de Saint-Louis (Missouri). Il s’appuie sur des documents inédits, mais aussi sur des témoignages de victimes de ses activités toxiques, de scientifiques, de représentants de la societe civile, d’avocats, d’hommes politiques, de représentants de la Food and Drug Administration ou de l’Environmental Protection Agency.

L’auteur : Marie-Monique Robin. Née en 1960, lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Journaliste et réalisatrice, elle a réalise de nombreux documentaires – couronnés par une dizaine de prix internationaux – et reportages tournés en Amerique latine, Afrique, Europe et Asie. Elle est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Escadrons de la mort, l’école francaise (La Decouverte, Paris, 2004) et L’école du soupcon. Les dérives de la lutte contre la pédophilie (La Decouverte, Paris, 2006).

Le monde selon Monsanto, par Marie-Monique Robin, préface de Nicolas Hulot - coédition Arte editions / La Decouverte - 15.5 x 24 cm - 372 pages - Prix public : 20 euros

Article lu 5017 fois

lire aussi :
  • Consultation de l’Europe sur les OGM et l’Agriculture Biologique


  • forum

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9969852

    63 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable