CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Planète
Nouvelle édition

Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2013/2014

Plein d’adresses pour voyageurs solidaires

vendredi 22 mars 2013
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Pour sa sixième édition, toujours accompagné du soutien de son partenaire Voyages-sncf.com, et de l’expertise de l’ADEME et du Comité 21, le Guide du Tourisme responsable, édition 2013, vous propose de nouvelles adresses en France choisies pour leur engagement. Chambres d’hôtes, cabanes dans les arbres, campings écolo ou hôtels écolabelisés, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.



Sélectionnés par les collaborateurs du Routard lors de leurs pérégrinations dans les régions françaises, le Routard du Tourisme responsable recense des initiatives choisies pour leur orientation en faveur d’un tourisme responsable, ainsi que pour leur volonté de partager leur engagement en faveur de notre planète. Ce guide présente également les lauréats et nominés 2012 des Trophées du Tourisme Responsable organisés par Voyages-sncf.com avec Routard.com et Europ Assistance qui soutiennent et récompensent celles et ceux qui, au quotidien, se mobilisent pour un tourisme respectueux de l’environnement et des hommes. Ils mettent en lumière ainsi des lieux et actions innovants et authentiques.

Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2013/2014 Et toujours dans la première partie, l’état des lieux actualisé du tourisme responsable ainsi qu’une sélection de sites Internet et de manifestations consacrés au tourisme responsable. Mais également les tour-opérateurs, organismes et associations, toujours plus nombreux, qui ont à cœur de promouvoir cette façon engagée de vivre son voyage, regroupés au sein de l’ATES (Association pour le tourisme équitable et solidaire) ou certifiés par l’association ATR (Agir pour le tourisme responsable). Vous trouverez aussi, les différents labels qui s’attachent à vérifier et à garantir le respect de certains critères sociaux et environnementaux, très utiles à connaître pour choisir son hébergement en France.

A travers sa sélection d’adresses, le Routard du Tourisme responsable démontre une fois encore que voyager responsable est une démarche simple, qui peut prendre de multiples formes, possible sur tout le territoire français, et accessible à tous les budgets. Et si le tourisme durable favorise la réduction des consommations et la préservation de l’environnement, il est aussi inventif, plaisant et enrichissant. Preuve que dans ce domaine l’utile peut rimer avec l’agréable.

- Références : Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2013-2014 de Philippe Gloaguen - Editeur : Hachette - Date de parution : 13 mars 2013 - 160 pages - ISBN-13 : 978-2012456594 - Prix public : 10,05 €

 Sélectionnés par Les Trophées du Tourisme Responsable

Organisés par Voyages-sncf.com, les Trophées du Tourisme Responsable, soutiennent et récompensent ceux et celles qui, se mobilisent pour un tourisme plus respectueux de l’environnement et des hommes. Dans cette nouvelle édition du guide du Routard du Tourisme durable vous retrouvez ainsi plusieurs lauréats et nominés de ces Trophées. Parmi ceux-ci :

Dans la catégorie SOLIDAIRE

Atalante et Xetic Atalante et Xetic (LAUREAT) : La fermeture de plusieurs destinations majeures du Sahara pour raisons géopolitiques prive d’emploi, pour longtemps, les équipes locales du spécialiste des voyages à pied Atalante. Avec l’aide d’une nouvelle association spécialisée dans le microcrédit, Xetic, et de son propre réseau de clients voyageurs, Atalante a financé un premier projet de reconversion professionnelle au Niger. Le succès immédiat de cette action pousse les deux partenaires à dupliquer la démarche dans d’autres zones sinistrées, comme la Mauritanie, l’Algérie, le Mali, où d’autres anciens collaborateurs veulent se lancer. L’avis du comité de Sélection : "Une vraie tentative de réinsertion sociale, dans un contexte très difficile." Pour visiter le site de Xetic cliquez ici.

Le Domaine des Terres d'Amanar Le Domaine des Terres d’Amanar : A 30 minutes de Marrakech et 1200 mètres d’altitude, ce complexe touristique s’intègre sans heurter aux paysages à couper le souffle du Parc pational du Toubkal. Les amateurs de sensations fortes plébiscitent les tyroliennes, les ponts suspendus au-dessus d’un canyon, le parcours d’arbres en arbres, soit 1100 mètres dans les airs ! Les autres marchent, jouent, s’initient à l’artisanat, se reposent sous l’un des 4000 arbres plantés à l’occasion ou dégustent une cuisine du terroir. Le tout, dans le respect de la nature, avec l’appui des habitants. L’avis du comité de Sélection : "Projet global remarquable, qui intègre le travail des femmes et l’alphabétisation. Une offre ultra-complète avec les parcours aériens." Pour visiter le site du Domaine des Terres d’Amanar cliquez ici.

L'ancien Carmel de Condom L’ancien Carmel de Condom (COUP DE COEUR DU JURY) : Cette bâtisse chargée d’histoire et de spiritualité, réhabilitée l’année dernière par le promoteur devenu mécène Olivier Laffon, est un melting pot surprenant. Elle abrite des résidents à l’année, souvent démunis, des associations, des artistes, des retraités. Elle héberge aussi des gens de passages. Les vacanciers viennent chercher ici des congés qui ont du sens et ouvrent leurs horizons. Les pèlerins y font une halte sur le Chemin de Compostelle. On peut apprendre à cuisiner, se joindre au jardinier, imiter le peintre ou partir réfléchir seul dans la verdure. L’avis du comité de Sélection : " Cette mixité intergénérationnelle et sociale est très originale. Les prix sont adaptés aux revenus des personnes. Projet récent, qui a très bien marché la première année." Pour visiter le site de l’ancien Carmel de Condom cliquez ici.

Dans la catégorie Bol d'Air

Amarok L'Esprit nature Amarok L’Esprit nature : Amarok signifie « l’esprit du loup » en langue inuit. Cet animal discret, les sens toujours en éveil, vit en meute et en harmonie dans son milieu. C’est dans cet esprit qu’Amarok conçoit ses séjours et stages depuis 2008, sous l’impulsion de Régis Biron, écologue, Bertrand Carrier, consultant en tourisme durable, et Matthieu Kruker, master en tourisme, tous trois accompagnateurs en montagne. Les participants s’immergent en pleine nature, en France ou à l’étranger, et partagent le savoir-faire et le savoir-être des populations locales afin que perdurent leurs activités traditionnelles parfois menacées... Les groupes sont de taille réduite (8 participants maximum à l’exception de week-end à thème avec une quinzaine de participants) et l’encadrement est assuré par deux guides. L’équipe veille aussi constamment à minimiser son empreinte carbone (transports les moins coûteux en CO2, hébergement éco-responsable...). L’avis du comité de Sélection : "Une véritable volonté d’aller au-delà de la sensibilisation classique, avec des accompagnateurs de qualité." Pour visiter le site de Amarok L’Esprit nature cliquez ici.

Centre du Soularac Centre du Soularac - Cheval en Pyrénées (LAUREAT) : Cette petite structure indépendante élève 70 chevaux, issus de races locales, sur 100 hectares. Ils sont au cœur d’une offre basée sur l’éco-mobilité en pleine nature. Les visiteurs adultes ont le choix entre des séjours sur site, des itinérances à cheval ou des parcours à pied, avec animaux de bât pour le portage du matériel, dans les Pyrénées et quelques montagnes du bassin méditerranéen. Les enfants et les ados opteront pour des randonnées équestres ou des journées multi-activités. Le centre propose aussi cours et balades toute l’année. L’avis du comité de Sélection : "Bonne réflexion sur la manière de s’y rendre (transport doux jusqu’au lieu), gestion d’énergie bien faite, prise en compte du handicap, sensibilisation à la faune et à la flore, consommation durable, labellisé Accueil paysan." Pour visiter le site du Centre du Soularac cliquez ici.

Family Ecolodge Family Ecolodge : Family Ecolodge propose des habitats insolites au confort haut de gamme, en cabane, roulotte ou tente-lodge, dans un hameau de 115 âmes de la région de la Puisaye. Eric Ozanne et sa femme orianne proposent un accueil simple, en famille, sur un site de 15 000 m2 économe en eau et en énergie, comprenant un verger, une mare naturelle, un pré aux ânes, une cour de ferme. Les familles y séjournent loin de la foule : le site, ouvert en avril 2011, a une capacité maximum de 12 hébergements à la fois. Au menu : petit-déjeuner bio, repas au feu de bois sous un tipi, services de bien‐être au naturel, activités de plein air et tourisme vert... L’avis du comité de Sélection : "Bio et local, avec dîner au feu de bois : une bonne formule alliant sensibilisation et détente." Pour visiter le site de Family Ecolodge cliquez ici.

L'Evasion au naturel L’Evasion au naturel : Ce centre éco-touristique est né du partenariat entre une société, L’Evasion au Naturel, et une association, les Relais de la Chartreuse, engagée dans la valorisation du patrimoine naturel et artisanal de cette région. Situés dans une station de moyenne montagne, plusieurs chalets bioclimatiques servent de base pour des expériences pédagogiques en famille : constructions en bois, découverte des plantes médicinales et culinaires et de la faune locales, gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets. Frédéric Desautel, accompagnateur de montagne et fondateur de l’Evasion au Naturel témoigne : "Nos bâtiments sont bioclimatiques, donc passifs, sans chauffage. L’hiver, nous avons jusqu’à deux mètres de neige sur notre plateau. Mais il n’est pas rare que nos hôtes nous ouvrent la porte en tee-shirt. ça les étonne tellement qu’ils veulent en savoir plus. C’est là que la pédagogie entre en jeu : nous pouvons leur expliquer comment ces constructions fonctionnent et nous sommes sûrs qu’ils sont tout ouïe". L’avis du comité de Sélection : "Une des offres touristiques les plus remarquables. Le propriétaire est très impliqué et très cohérent. Bonne sensibilisation et valorisation." Pour visiter le site de L’Evasion au naturel cliquez ici.

Le Vélo voyageur Le Vélo voyageur : Début 2011, après des études communes et un voyage de 2000 km en Europe de l’Est à vélo, Bérangère Florin et Eugénie Triebel créent Le Vélo voyageur, une agence de voyage qui propose des randonnées en liberté en France, accessibles à tous. Le Vélo voyageur conçoit des séjours tout compris : le parcours est détaillé sur des carnets de route, les activités touristiques sont indiquées, les hébergements réservés, les bagages transportés, le vélo (qui peut être électrique) est acheminé sur le circuit et récupéré à l’arrivée, et l’assistance est disponible 24h/24. L’avis du comité de Sélection : "Projet attractif, on parle peu du vélo en France et c’est dommage. Très jeune entreprise qui mérite d’être encouragée." Pour visiter le site du Vélo voyageur cliquez ici.

Biolande Biolande : Ce cocon de 5 hectares, protégé par la forêt, est tenu par un ingénieur humaniste, passé du nucléaire au solaire et bâtisseur autodidacte. Il se fera un plaisir de vous expliquer son histoire et les différentes techniques respectueuses de l’environnement qu’il a mises en œuvre ici. Ce lieu de séjour et de formation (stages de cuisine, de développement personnel, etc.), construit avec des cèdres abattus par la tempête de 1999, est classé gîte Panda. Un chemin de randonnée mène à la Coulée d’Oc qui relie les Charentes et le Périgord. On peut louer des vélos électriques pour la suivre. L’avis du comité de Sélection : "Bon projet d’envergure, avec production d’électricité solaire, qui valorise le patrimoine local." Pour visiter le site de Biolande cliquez ici.

Dans la catégorie Bons plans

Auberge des Voyajoueurs Auberge des Voyajoueurs : En face de l’étang du Chaperon Rouge, dans les bois, à 10 km de la forêt de Brocéliande, Anne-Sophie Hochet a créé le paradis des amateurs de jeux de stratégie, de plateau ou d’adresse. On y trouve 500 jeux du monde entier pour petits et grands enfants ainsi qu’un animateur qui prodigue de sages conseils et explique les règles des jeux. Les clients de l’hôtel 2 étoiles de ce bâtiment basse consommation (lauréat d’un appel à projets de l’Ademe) peuvent en profiter tant qu’ils le souhaitent, les autres y accèdent pour quelques euros. 3 chambres sont conçues pour l’accueil de personnes à mobilité réduite, et tout l’équipement est accessible de plain-pied. On peut voyager sur les 5 Continents en jouant, mais aussi s’évader à proximité : de nombreux circuits sont accessibles au départ de l’Auberge. L’avis du comité de Sélection : "Une idée insolite autant pour les touristes que pour les Bretons. Bon plan ludique et une très bonne démarche." Pour visiter le site de l’Auberge des Voyajoueurs cliquez ici.

Les Enfants Gât'thés & Le Clos du Tay Les Enfants Gât’thés & Le Clos du Tay : Au restaurant, salon de thé et épicerie fine Les Enfants Gât’thés, dans la station verte morbihannaise de La Gacilly (2300 habitants), officie Caroline Le Douaron, passionnée de cuisine. Elle propose des plats 100% maison à base de produits locaux, le plus souvent bio. Les variétés oubliées (parfois du potager) ou sauvages (plantain, sureau, ortie, fleurs...) y sont à l’honneur (carte végétarienne à disposition). Tenu par son mari Didier, Le Clos du Tay, label La Clef Verte depuis 2008, comprend trois chambres d’hôtes dans un manoir breton, ainsi que deux gîtes dans une maison en bois (dont un labellisé Tourisme et Handicap) et un troisième dans une maison restaurée dans le respect du bâti et avec pierres locales, de la chaux, du bois... Ce couple engagé dans la vie locale loue des ânes pour randonnées et oriente les visiteurs vers les nombreux loisirs verts. L’avis du comité de Sélection : "Très bonne cuisine locale et bio. L’accueil est top, l’endroit, magnifique et le projet, extrêmement complet. Bon rapport qualité/prix." Pour visiter le site des Enfants Gât’thés cliquez ici.

Camping Lou Pantaï Camping Lou Pantaï (LAUREAT) : C’est un petit camping 3 étoiles sur la Côte d’Azur, au Pradet, un village préservé jouxtant un massif forestier entre Toulon et Hyères. Pierre-Gilles et Nathalie Artayet, qui vivent sur place avec leurs enfants, l’ont racheté fin 2008 avec la volonté d’en faire un camping éco-responsable. Premier de la région Paca à avoir reçu l’écolabel européen, il est aussi labellisé Clef verte et Tourisme et Handicap. Deux tiers des 50 bungalows sont éco-conçus, en bois, dans un souci d’intégration paysagère. Les propriétaires pratiquent la réduction de la consommation d’eau et d’énergie et le tri des déchets, et ils proposent la location de vélos (accès direct à la piste cyclable). Au quotidien, tout est fait pour que les vacanciers s’imprègnent de la démarche environnementale en y prenant plaisir. L’avis du comité de Sélection : "Ce camping qui a tous les labels est déjà une référence nationale." Pour visiter le site des Enfants Gât’thés cliquez ici.

Dans la catégorie urbain

Hôtel du Nord Hôtel du Nord : Bénéficier du patrimoine culturel et contribuer à son enrichissement est un droit, confirmé par la Convention de Faro du Conseil de l’Europe. Un droit dont se réclament des habitants des quartiers Nord de Marseille, réunis au sein de la coopérative Hôtel du Nord. Ils produisent des ouvrages sur la riche histoire de ce qui fut l’arrière-port industriel et colonial de Marseille, et forment des personnes à tenir des chambres d’hôtes dans ces quartiers peu équipés - à peine 3 hôtels pour 100 000 habitants. C’est l’objet même de la coopérative que d’améliorer le cadre de vie, la qualité de vie et le niveau de vie des habitants des quartiers Nord de Marseille. A ce jour, 15 chambres sont ouvertes. En 2013, année où Marseille sera capitale européenne de la culture, le réseau Hôtel du Nord comptera 50 chambres et 50 itinéraires patrimoniaux créés par les hôtes et des partenaires. L’avis du comité de Sélection : "Un projet qui met en avant les personnes qui travaillent dans des quartiers, qui revalorise ces quartiers, en plus de l’aspect social. Intéressant !" Pour visiter le site de la coopérative l’Hôtel du Nord cliquez ici.

Parisien d'un jour Parisien d’un jour (Greeters de Paris) (LAUREAT) : Comme à New York où est née l’idée en 1992, les Greeters de Paris accueillent les touristes depuis 2007 pour changer l’image trop souvent négative des habitants de leur ville et faire découvrir leur quartier. Rassemblés au sein de l’association Parisien d’un jour, ils sont 220 à ce jour, d’âge et d’origines variés, tous bénévoles et étrangers aux métiers du tourisme. Aux visiteurs (qui se sont inscrits au moins 3 semaines auparavant sur le site), ils proposent de surprenantes balades -scènes de vie quotidienne, lieux insolites, artisans passionnés- à des groupes de 6 personnes au maximum, en français, mais aussi en anglais, espagnol, allemand, portugais, hongrois... La Mairie de Paris et la Région Ile-de-France encouragent le développement de cette encore jeune association. L’avis du comité de Sélection : "Un concept très intéressant ouvert à tout le monde". Pour visiter le site de Parisien d’un jour cliquez ici.

Valpré Lyon Valpré Lyon : A 10 minutes du cœur de Lyon, Valpré, labellisé Clef Verte, accueille séminaires et congrès dans 20 salles de réunion (de 4 à 300 personnes). La restauration est assurée par des équipes de cuisiniers et serveurs sur place ; elle peut être -à la demande- fournie par Prestal, une entreprise d’insertion membre du réseau La Table de Cana (formule 100 % bio si le client le souhaite). L’établissement comporte aussi 110 chambres, rénovées à 90 % entre 2007 et 2009, et un splendide parc de 6 hectares. Propriété depuis 1947 de la Congrégation des Augustins de l’Assomption (qui possède également Bayard Presse), Valpré accorde une place essentielle au respect de la personne humaine et de l’environnement, dans une perspective à long terme. Le site est labellisé Tourisme & Handicap pour les personnes à déficience mentale et accueille des stagiaires et un travailleur handicapé. L’avis du comité de Sélection : "Un site ancien engagé dans le social à des tarifs très accessibles. Accueil des personnes handicapées vraiment mis en avant". Pour visiter le site de Valpré Lyon cliquez ici.

Dans la catégorie Luxe et zen

Dar Hi Dar Hi (LAUREAT) : Dar signifie maison en arabe. Cette structure hôtelière située en Tunisie hors normes, première réalisation architecturale de la créatrice Matali Crasset en matières premières locales, est proche de la maison d’hôte contemporaine et invite à la contemplation. Patrick Elouarghi, directeur général de Hi Life raconte : "Cet hôtel est avant-gardiste et précurseur en Afrique, parce qu’il défend le tourisme durable et se bat pour l’écologie avec les moyens du bord. Au lieu de cacher nos collaborateurs, comme le fait l’hôtellerie classique, nous montrons leurs talents : en ouvrant les cuisines, en exposant leur artisanat... A terme, nous voulons implanter dans l’oasis une zone protégée pour expérimenter l’agriculture bio, avec compost, traitement de l’eau et énergie solaire." La ville de Nefta où elle se trouve est au cœur d’une oasis qui dépérissait. D’où l’idée de développer une offre qui emploie les habitants des villages environnants, valorise leurs savoir-faire, préserve et utilise la biodiversité locale. L’avis du comité de Sélection : "Etonnant, ambitieux, investi localement. Favorise l’interaction avec les salariés". Pour visiter le site de Dar Hi cliquez ici.

Le Palais de la Méditerranée Le Palais de la Méditerranée (COUP DE COEUR DU GRAND PUBLIC) : Le Palais de la Méditerranée est un établissement 5 étoiles, avec façade Art déco classée aux Monuments historiques et vue panoramique sur la promenade des Anglais à Nice. L’équipe aux commandes s’évertue, depuis la réouverture en 2004 après 26 ans de sommeil, à concilier prestations de luxe et souci de l’environnement. A quoi le voit-on ? Aux vélos gratuits et aux limousines hybrides, aux plats bio, de saison ou issus du commerce équitable, aux produits d’accueil écolos dans les chambres... Mais l’essentiel des efforts se concentre en coulisses, où l’on traque gaspillages et mauvaises habitudes. L’hôtel a reçu l’année dernière l’exigeante certification Green Globe. L’avis du comité de Sélection : "Une démarche cohérente, à même de convaincre d’autres acteurs du luxe". Pour visiter le site du Palais de la Méditerranée cliquez ici.

Groupe Temmos Groupe Temmos : Temmos est l’anagramme de Sommet. Dès sa création par le rachat de cinq établissements haut de gamme, ce groupe hôtelier de montagne a choisi d’agir sur ses émissions de carbone, pour ne pas encourager le réchauffement climatique, ennemi des glaciers. L’exemple est venu du Morgane, précurseur avec ses panneaux solaires, premier hôtel en France estampillé Green Globe et écolabel européen. En cuisine, cela se traduit par une restauration locavore, sous la houlette du Chef étoilé Mickey Bourdillat. Tous les hôtels du groupe devraient obtenir la certification européenne l’année prochaine. L’avis du comité de Sélection : "Très bon projet, avec certification internationale, qui peut faire évoluer les idées sur le luxe". Pour visiter le site du Groupe Temmos cliquez ici.

 Initiatives à suivre

AU BORD DE LA TERRE Le Trophée Accessibilité a été remis à AU BORD DE LA TERRE. Situé en Bretagne, Au Bord de la Terre est un centre de plongée convivial ouvert toute l’année, de février à décembre, qui assure des prestations de plongée sous marines pour publics valides ou non. Le centre prend en charge l’accueil et l’ensemble des prestations pour les publics spécifiques (enfants, seniors, aquaphobes, dépressifs, handicapés moteur et mentaux) ainsi que pour le public classique. Le centre propose également des stages, formations et explorations en plongées sous marines et des promenades en bateau pour PMR. Une démarche environnementale est engagée : recyclage des eaux de ruissellement et de rinçage du matériel, captage des eaux de pluie, utilisation de panneaux solaires, utilisation de matériaux réutilisables et/ou recyclables, covoiturage sur site de plongée, formation accrue sur l’utilisation du matériel…

CÉVENNES ÉCOTOURISME Le Trophée Territoires a été remis à CÉVENNES ÉCOTOURISME. L’association Cévennes écotourisme travaille depuis 10 ans à accompagner les professionnels du tourisme du territoire du Parc national des Cévennes pour un tourisme durable. Cévennes écotourisme a trois grandes missions : soutenir les professionnels du tourisme vers la signature de la Charte Européenne du tourisme durable dans les espaces protégés, accompagner les professionnels dans une démarche de progrès vers le tourisme durable et animer la vie de réseau. Plus de 80 hébergeurs, accompagnateurs, restaurateurs, gestionnaires d’activité ou de sites touristiques, etc… sont volontairement engagés dans le sens de la Charte européenne du tourisme durable dans les espaces protégés, pour un tourisme de qualité, dans le respect de l’environnement naturel et culturel des Cévennes.

A/R MAGAZINE VOYAGEUR Le Trophée information a été remis à A/R MAGAZINE VOYAGEUR. Un regard libre sur le voyage pour ce nouveau magazine qui donne envie de voyager près de chez soi comme aux antipodes ! A/R Magazine voyageur, magazine bimensuel édité par les Editions du Plâtre depuis mai 2010, a pour ambition de dépoussiérer le genre en portant un regard libre sur le voyage. Le magazine compte 116 pages dont une vingtaine consacrée au tourisme durable dans un cahier spécial. Il présente aux lecteurs des actus, des adresses, des portraits… Le magazine est distribué à 30 000 exemplaires sur 8 000 points de vente en France. Il est vendu au prix de 5,50 euros.

Voisine Le Trophée éco-mobilité a été remis à VOISINE, l’association pour le covoiturage éco-responsable et solidaire en Lozère. L’association de coVOIturage Solidaire INtégré à l’Environnement (VOISINE) a pour but d’initier, accompagner, promouvoir et déployer le covoiturage et la mobilité durable, sur le département de la Lozère. Pour intéresser le public à ce mode de déplacement, VOISINE signe des conventions avec des associations, des entreprises, des structures qui proposent le covoiturage à leur adhérents, personnels, usagers. Pour favoriser les déplacements à pied, ils accompagnent la mise en place de carapates. Pour favoriser la marche, le vélo, le transport en commun et le covoiturage, ils accompagnent la mise en place de plan de déplacements entreprise. Pour promouvoir tous les modes de déplacements doux et créer des liens entres tous les partenaires œuvrant sur la mobilité, VOISINE organise la semaine de la mobilité en Lozère

 Quelques autres bonnes adresses à découvrir...

EN FRANCE

- Dans la Somme, le Village-club Pierre-et-vacances Belles Dunes : à seulement 2h de Paris, cet éco-village réservé aux piétons et aux cyclistes se trouve au cour d’un espace naturel protégé. Il y en a pour tout le monde : multiples activités de remise en forme pour adultes, petite ferme pour les enfants, découverte du parc ornithologique du Marquenterre. Entre autres initiatives « durables », un menu régional avec suivi des kilomètres alimentaires ! Studio de 4-5 pers à partir de 110 euros/nuit. Possibilité de court séjour à partir de 75 euros/nuit.

- A Nantes (Loire-Atlantique), l’hôtel La Pérouse : cet hôtel trois-étoiles, à l’architecture avant-gardiste, allie la pointe de la modernité en matière de design et de technologie avec une mise en ouvre du développement durable discrète mais efficace : produits frais bio au petit-déjeuner, fournisseurs issus du commerce équitable, incitation financière des employés à la protection de l’environnement.
A partir de 79 euros/nuit.

- Dans l’Aveyron à 60 km d’Albi, la Ferme de Lorry : sur cette vaste exploitation en agriculture biologique, on peut loger en gîte ou dans l’une des belles chambres confortables, équipés de chaudière à bois et de chauffe-eau solaire. Le soir, à la table d’hôtes, spécialités aveyronnaises préparées avec les légumes du potager bio et les viandes élevées à la ferme. La vente locale des produits de la ferme sert à financer une unité de transformation de céréales au Mali. A partir de 50 euros/nuit en chambre d’hôte.

- Dans les Alpes, au dessus de l’Alpe d’Huez, le Refuge de Sarenne : dans un site somptueux à 2 000 m d’altitude, un véritable laboratoire des technologies propres du troisième millénaire. Le refuge répond de façon autonome à tous ses besoins énergétiques grâce à des panneaux solaires couplés avec une chaudière à gazéification, une microcentrale hydroélectrique et une éolienne fonctionnant en interdépendance. Il participe à la production du prototype « hélios7 », voiture à cogénération solaire-pedalling. Un engagement récompensé par le prix européen du bâtiment éco énergétique.
A partir de 57 euros/nuit en demi-pension.

- Dans les Pyrénées-Orientales, à 5 km de Mont Louis, l’Orri de Planès : un gîte-auberge écologique à 1 550 mètres d’altitude, sur la route du GR 10, le sentier qui relie l’Atlantique à la Méditerranée en suivant les crêtes des Pyrénées. Dans le cadre chaleureux d’une vaste grange en pierre, une démarche écologique globale exemplaire, combinant l’utilisation d’énergies renouvelables, la réduction des besoins énergétiques, des besoins en eau, et de la production de déchets. Chambre double 30 euros/nuit, 15 euros en dortoir.

EN EUROPE

- Aux Pays-Bas, à Rotterdam, la discothèque Watt : Les pas esquissés sur le « dance floor » au son du funk ou de la techno activent un système de production d’électricité qui illumine la piste vitrée ! Ce night club veut diminuer les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’eau et la production de déchets, sans appauvrir l’ambiance. Ainsi, au bar, toutes les boissons sont servies à la pression, dans des gobelets recyclables et compostables, et les toilettes fonctionnent avec l’eau de pluie récupérée de la toiture...

EN AFRIQUE

- Au Burkina Faso, les villages d’accueil Tourisme et Développement Solidaires - TDS : Ce projet de tourisme solidaire, souvent érigé en modèle, propose aux voyageurs de s’immerger dans la vie quotidienne d’un village africain, qu’il s’agisse de biner les oignons, de se promener sous les baobabs ou discuter sous l’arbre à palabres. L’activité est gérée directement par les habitants qui ont été formés par l’association TDS. Générant plus de 80 emplois sur les quatre villages concernés, cet exemple de tourisme durable permet de freiner l’exode rural et de financer des projets d’infrastructures. A partir de 1 340 euros/ personne pour un séjour de 10 à 16 jours, vol compris.

Article lu 14109 fois

lire aussi :
  • Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2012/2013
  • Les Trophées du Tourisme Responsable 2011 : votez et gagnez des week-ends écolos
  • De la ville à la campagne : le choix d’une vie
  • L’évolution en marche : du Parvis de Notre Dame au Mont Saint Michel
  • La Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable
  • L’éco-tourisme : économique, écologique et équitable !
  • Le tourisme social et solidaire


  • forum

    • Le guide du Routard Paris 2012
      21 avril 2012, par Annie GROSPERRIN

      Ce petit message pour vous informer que la Villa Beauséjour dans le seizième arrondissement de Paris n’est plus à visiter. Nous nous y sommes rendus fin mars dernier, sur vos conseils, et après une certaine attente, la grille s’est ouverte automatiquement parce qu’une voiture y entrait, nous l’avons arrêtée pour lui demander si nous pouvions visiter, et la réponse a été que si nous entrions, nous aurions du mal à sortir ! Notre conclusion est donc que la villa est désormais habitée par des privés. Dommage, car votre description dans le guide donnait bien envie de visiter. Merci de faire le nécessaire dans le prochaine Guide du Routard de Paris.

    • Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2011/2012
      9 août 2011

      Nous sommes des fidêles de l’auberge Lou Pinatou 43130 Solignac s/Roche qui se trouve dans vos publications, et nous tenions vraiment à vous dire que cette petite auberge mérite un détour tant pour sa cuisine rafinée et originale (sorbet au fromage de chèvre en exemple) son acceuil trés sympatique, des repas copieux et délicieux, c’est bien simple quand vous êtes dans la région, cela devient indispensable d’aller passer un trés agréable moment a l’Auberge Lou Pinatou

    • Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2011/2012
      27 juin 2011

      Ce guide est fort intéressant ! Superbes lieux à visiter et surtout originaux, voire innatendus !

      C’est tout de même étrange de savoir que ce guide propose à la vente une édition sur les énergies vertes en général et qu’il est en parallèle anti-éolien !

    • Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2010-2011
      25 avril 2010

      si vous allez a l’ile maurice je vous conseille d’aller faire un tour a l’ilot bernache avec le grand bleu tour c’est une journee inoubliable.patrick est un mec super sympa vous mangez bien et a boire toute la journee il vous emmene meme a deux seuleument patrick a poudre d’or rte de l’embarcadere vous allez aussi a l’ile d’ambre prix tres resonnable.une journee a faire la petite plage est a vous tres calme une journee d’amoureux.

    • Le guide du Routard du Tourisme durable édition 2010-2011
      23 avril 2010, par perrin jean luc

      En ce promenant dans l’arrière pays de Toulon nous sommes allez visité une grande et belle exposition de cactus mais avant nous sommes allez manger dans une pizzeria qui ce trouve dans la même ville Gonfaron Chez Guillaume l’accueil bien mais le reste "l’hygiène,et la propreté de établissement lamentable je vous le déconseille"
      jean luc

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9974463

    29 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable