CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Humain
Le BEST-SELLER international de Nicholas Kristof et Sheryl Wudunn désormais traduit en français

La moitié du ciel : enquête sur des femmes extraordinaires qui combattent l’oppression

jeudi 15 avril 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Ce livre est un choc. Il nous raconte ce que vivent des millions de femmes au-delà de nos frontières : l’esclavage sexuel, les crimes d’honneur, les mutilations, les viols. Selon Amartya Sen, prix Nobel d’économie, il manque aujourd’hui cent millions de femmes dans le monde, parce que des centaines de milliers de petites filles meurent avant un an, faute de soins.



Pendant cinq ans, deux grands reporters américains ont sillonné les campagnes et les taudis d’Asie, d’Afrique et du Moyen-Orient. Ils ont rencontré des centaines de femmes qui refusent l’oppression : Rath, Cambodgienne de quinze ans échappée d’un bordel ; Salma, battue par son mari et sa belle-mère qui, grâce à un microcrédit, s’est imposée comme chef de famille ; Mahabouba, paralysée après un accouchement, abandonnée dans la brousse et aujourd’hui aide-soignante dans un hôpital. Chaque fois, c’est une leçon de courage et de dignité qui nous galvanise.

Un livre époustouflant qui nous montre que l’oppression des femmes n’est pas une fatalité. La Moitié du ciel a connu un succès exceptionnel aux États-Unis. Il a été réimprimé vingt fois.

Vidéo - "La Moitié du ciel" : une vérité criante

Regardez cette vidéo réalisée par Nicholas Kristof et retrouvez Saima Muhammed, Goretti Nyabenda, Claudine Mukakarisa et Edna Adan dans les pages de La Moitié du ciel.

Références : La moitié du ciel de Nicholas Kristof et Sheryl WuDunn - Date de publication : 09 avril 2010 - 384 pages - ISBN : 9 782352041061 - Prix public : 22 €.

- Achetez La moitié du ciel chez notre partenaire Amazon.fr en cliquant ici.

Le BEST-SELLER international de Nicholas Kristof et Sheryl Wudunn désormais traduit en français

 Extraits

La moitié du ciel : enquête sur des femmes extraordinaires qui combattent l'oppression Mutiler pour « purifier » : "Quand Edna eut 8 ans, sa mère l’initia à la tradition somalienne : elle subit le rituel de l’excision, dont le but est de réduire le désir sexuel des filles, de limiter la promiscuité et de s’assurer qu’elles seront bonnes à marier. « On ne m’a pas demandé mon avis, précise Edna. On m’a attrapée, maintenue au sol, et ça a été réglé. Ma mère pensait qu’il fallait le faire. Mon père n’était pas en ville. Il n’a appris la nouvelle qu’à son retour. C’est la seule fois de ma vie où je l’ai vu avec des larmes dans les yeux. » (...) Environ toutes les dix secondes, une fille est maintenue au sol quelque part dans le monde. Ses jambes sont écartées et une femme sans formation médicale sort un couteau ou une lame de rasoir et lui tranche une partie, voire l’intégralité, des organes génitaux externes. Le plus souvent, sans aucune anesthésie. (...) Dans certains pays, ce sont les accoucheuses traditionnelles qui pratiquent les excisions, alors que, au Sénégal et au Mali, ce sont souvent des femmes appartenant à la caste des forgerons qui s’en chargent. (...) Souvent, les exciseuses ne nettoient pas les lames de rasoir et ignorent comment arrêter une hémorragie. Certaines filles meurent ou souffrent de séquelles à vie, mais aucun chiffre n’est disponible : le décès d’une fille après une excision est généralement attribué à la malaria".

S’en sortir : "Tous les soirs, Saima Muhammad fondait en larmes. Elle était désespérément pauvre, son mari, un bon à rien, n’avait pas de travail (...) Frustré et irascible, il battait Saima tous les après-midi. Leur maison dans la banlieue de Lahore, au Pakistan, tombait en ruine (...) Et puis, à la naissance de son second enfant, qui s’avéra être également une fille, les choses empirèrent pour Saima. Sa belle-mère, une vieille bique dénommée Sharifa Bibi, se mit à exacerber les tensions : « Elle n’aura jamais de garçon, dit Sharifa à son fils. Tu devrais te remarier. » (...) C’est à ce moment-là que Saima rejoignit un groupe de solidarité féminine affiliée à une organisation pakistanaise de microfinance, la fondation Kashf. La jeune femme contracta un prêt de 65 dollars. Elle investit la somme dans des perles et du tissu qu’elle transforma en belles broderies destinées à être vendues sur les marchés de Lahore.(...) Saima devint la femme d’affaires la plus importante du quartier et elle put rembourser l’intégralité des dettes familiales, envoyer ses filles à l’école, rénover sa maison..."

 Les auteurs

Nicholas Kristof et Sheryl Wudunn Journaliste et éditorialiste pour le New York Times, Nicholas D. Kristof a vécu sur quatre continents et voyagé dans 140 pays. Deux fois lauréat du prix Pulitzer, dont une avec Sheryl WuDunn pour leur travail sur Tien An Men, il est diplômé des universités de Harvard et d’Oxford. Il tient un blog sur le site du New York Times.

Première sino-américaine à remporter le Pulitzer, Sheryl WuDunn a notamment travaillé au New York Times, ainsi que dans la finance. Elle a étudié à Harvard et Princeton.

Ensemble, ils sont les auteurs de deux livres sur l’Asie, best-sellers aux États-Unis.

Manon Loizeau, auteur de la préface de l’édition française, est grand reporter, spécialiste des droits de l’homme. Elle a remporté le prix Albert Londres en 2006 pour son documentaire « Missing Women, la malédiction de naître fille. »

Je vous recommande de lire les interview Nicholas Kristof sur le site dédié au livre en cliquant ici et sur le site du Point en cliquant ici.

 Pour s’engager

Un homme se rend à la plage et constate qu’elle est couverte d’étoiles de mer déposées par la marée. Un petit garçon qui marche le long du rivage les ramasse une à une et les remet à l’eau. "Qu’est-ce que tu fabriques, fiston ? demande l’homme. Tu as vu combien il y en a ? Ça ne sert à rien." Le garçon s’interrompt d’un air songeur, puis ramasse une autre étoile, qu’il jette à la mer. "Pour elle, ça sert sûrement à quelque chose."

Vous trouverez sur le site dédié au livre une liste d’organisations, recommandées par Nicholas Kristof et Sheryl WuDunn, qui se consacrent à aider les femmes. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Article lu 10131 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10376037

39 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable