CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Planète - Contribution Ecologique
Revendiquer : l’île Hans appartient à tous

Hans Universalis, l’île de la Conscience

Symbole de notre éveil et humanité inaliénable.

mercredi 14 mai 2014
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

"Nous appelons chacun de vous à rejoindre ses propres rêves, chaque organisation non gouvernementale à rassembler ses intentions autour d’un repère commun : l’île Hans.

Île au milieu des glaces, inhabitable, sans ressources minières mais convoitée pour sa seule position, Hans doit appartenir à chacun de nous pour représenter ce que nous voulons de meilleur pour le monde.

Hans est le symbole de notre éveil, de notre humanité inaliénable. Hans appartient à tous."

Emmanuel Hussenet



Hans Universalis, l'île de la Conscience

 Un constat

D’un côté, les scientifiques crient l’urgence d’une réduction massive des émissions de CO2, sous peine de bouleversements écologiques et climatiques irréparables. De l’autre, les nations cherchent à exploiter jusqu’au bout les énergies fossiles, certaines d’entre elles attendant pour cela que le réchauffement climatique fasse disparaître les banquises permanentes qui protègent encore l’Arctique. Si cette exploitation est bien la perspective à laquelle nous devons nous préparer, alors aucune réduction des émissions de CO2 n’est à attendre, et il en sera probablement fini de la Terre et des Océans tels que nous les connaissons.

 La réponse d’Emmanuel Hussenet

Ce projet a été conçu par Emmanuel Hussenet, guide en régions polaires depuis 1989, écrivain et créateur des éditions Les Cavaliers de l’orage. L’essai Le Nouveau Monde, Regard sur la disparition des banquises et sur le sens des choses retrace son parcours et expose la philosophie qui sous-tend le projet Hans, île universelle.

- Contact direct : e.hussenet@hansuniversalis.org

 VIDEO

Court-métrage : la glace polaire prend la parole et nous livre ses sentiments sur l’homme et son destin. Voix : Priscilla Telmon. Photos et texte : Emmanuel Hussenet. Montage : Michel Candoni.


La voix des glaces par LesRobinsonsdesGlaces

 HABITER

Hans, île universelle - Car elle appartient à tous Renvendiquer l'île Hans

Occupons virtuellement l’île Hans avant que le Canada et le Danemark ne se la partagent et ne décident à leur façon de notre avenir.

- Venez habiter l’île Hans

 POURQUOI ?

Hans, île universelle - Au confluent des rêves Pourquoi cette île ?

Une île d’un kilomètre carré perdue au milieu des glaces, qui serait passée inaperçue si un détail ne lui avait donné une importance toute particulière...

- Pourquoi cette île ?

 CONSCIENCE

Hans, île universelle - Etre soi-même Agir en conscience

Le monde tourne en rond. Les discours sur le climat ne sont pas suivis d’actions, et l’on glisse vers l’irréparable. Et si tout n’était qu’une question de conscience ?

- Île de la conscience

 CLIMAT

Hans, île universelle - Sentinelle de notre avenir Climat

Ah, si seulement l’humanité n’y était "pour rien" ! La disparition des glaces n’est pourtant pas le fait du seul soleil ou d’un manque de chance historique...

- Hans et le climat

 RELAYER

Hans nous appartient, Hans active notre conscience, nous fait voir les choses différemment : semez la nouvelle autour de vous et dans votre pays !

- Relayer le message

 Synthèse de la proposition

Tous les indicateurs écologiques sont au rouge. Chacun s’accorde à dire qu’il reste très peu de temps à l’humanité pour élaborer un modèle de développement durable et pourtant, à l’échelle globale, rien de décisif n’est entrepris. Pourquoi ? Parce que l’idée que nous nous faisons du progrès a fait émerger un système qui n’intègre pas les réalités globales et écologiques, et que toute prise en compte sérieuse de l’environnement impliquerait d’abord une remise en question de nos représentations et de notre système.

Les sommets internationaux de l’environnement et du climat à venir (le prochain se tiendra à Paris en 2015) n’annoncent rien de plus convaincant que les précédents : climat, pollutions, épuisement des ressources, disparition des espèces, nous sommes dans l’impasse. Face à cette situation, il nous faut compter sur nous-mêmes et rejoindre des initiatives concrètes et locales. Mais cela risque de ne pas être suffisant. Nous sentons qu’il faut agir à plus grande échelle, mais sans entrer dans des combats idéologiques ou des oppositions stériles.

Ce sont les intérêts personnels — intérêts d’un individu, d’une entreprise, d’une nation — et les peurs qui sont à l’origine de la plupart des situations de blocage que nous connaissons. Pour que nos convictions intérieures rayonnent, un seul chemin : dépasser nos peurs pour devenir réellement maître de nous-mêmes, et faire en sorte que la sagesse l’emporte tant sur les intérêts particuliers que sur les croyances collectives.

Comment ? En participant à la construction d’un point de référence qui représente géographiquement notre responsabilité à l’égard de la planète. En soignant la cohérence qui relie nos paroles à ce que l’on est, et nos actes à nos paroles. L’île Hans s’offre au monde pour nous recentrer dans notre humanité et nous rappeler que l’énergie la plus nécessaire, aujourd’hui comme demain, siège en nous-mêmes. Véritable laboratoire d’éveil à la conscience, Hans Insula universalis est le point de convergence symbolique du changement que nous souhaitons tous.


Voir en ligne : Hans Insula Universalis

Article lu 1033 fois

lire aussi :
  • Le Nouveau Monde


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9979426

    51 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable