CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat

Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire ?

dimanche 25 mai 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

La téléphonie mobile stresse les tomates. Le professeur Ledoigt, de l’université de Clermond-Ferrand, l’a démontré. Depuis, son équipe de recherche a été démantelée [3]. Alors que 74% des français possèdent un téléphone portable [4], de plus en plus de scientifiques et d’associations s’interrogent sur les conséquences des ondes électromagnétiques en terme de santé. Surtout depuis la parution en août 2007 du rapport Bioinitiative qui tire la sonnette d’alarme : les ondes électromagnétiques propres à la téléphonie mobile et aux Wifi et Wimax ne seraient pas sans effets sur l’homme. Quatorze scientifiques internationaux y recensent plus de 1500 travaux couvrant la génotoxicité, l’immunité, les tumeurs et cancers, les troubles du comportement, le stress cellulaire... “Le Working Group recommande une limite d’exposition biologiquementfondée qui protège contre les extrêmement-basses fréquences (lignes à Haute-Tension) et les champs de radiofréquences qui, en exposition chronique, peuvent avec raisons être présumés pour avoir des impacts significatifs contre la santé et le bien-être”. Auteur contribuant, le Dr. Martin Blank, professeur à Columbia University et chercheur en bioélectromagnétiques, dit dans ce rapport : “ Les cellules dans le corps réagissent aux CEMs comme potentiellement nocives, exactement comme envers d’autres toxines environnementales, y compris les métaux lourds et les produits chimiques toxiques. L’ADN dans les cellules vivantes reconnaît les champs électromagnétiques à un très bas niveau d’exposition ; et produit une réponse de stress biochimique. Les preuves scientifiques nous disent que nos normes de sécurité sont insuffisantes, et que nous devons nous protéger des expositions aux CEMs provenant des lignes à Haute-Tension, des téléphones mobiles et similaires.”

Dénonçant une inertie française sur ces questions de santé, Etienne Cendrier, porte-parole de Robins des toits, est attaqué par trois opérateurs. Son nouveau livre Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire ? démontre que les dangers potentiels de la téléphonie mobile (téléphones portables, antennes-relais, wifi, wimax, bluetooth, etc ...) sont connus de l’industrie depuis des années...



Résumé : Dès son lancement, la technologie mobile a fait l’objet d’une alerte sanitaire par les scientifiques qui avaient étudié l’impact des émissions radars sur les personnels militaires et avaient constaté le caractère nocif des ondes pulsées précisément dans les fréquences utilisées par la téléphonie mobile.

Les industriels se sont donc mis à financer des recherches qui avaient pour objet de rassurer le marché et les décideurs politiques, et, comme dans les affaires de l’amiante et du tabac, la stratégie a payé : le « débat » était lancé.

Mais, comme pour l’amiante, les principales compagnies d’assurance et de réassurance mondiales, jugeant le risque trop grand, ont rapidement cessé de couvrir les industriels en responsabilité civile pour tous les risques pour la santé liés aux émissions de champs électromagnétiques.

Aujourd’hui, grâce aux chercheurs indépendants, les preuves scientifiques sont là, qui montrent que, dans ses conditions techniques actuelles, la téléphonie mobile est dangereuse pour la santé.
La solution : une réglementation réelle incluant le respect de la santé publique.

Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire
 ? de Etienne Cendrier - Editions du Rocher - En librairie le 22 Mai 2008 - 120 pages - Prix public : 9,90€

Pour s’informer :

- Les révoltés des ondes : En Suède, ils sont reconnus comme électrosensibles : Sylvia, Lars, Per ou Eva sont malades et se protègent. La cause des démangeaisons, des migraines ou des vertiges dont ils souffrent ? Eux accusent les ondes électromagnétiques, les scientifiques sont divisés. C’est le côté obscur des nouvelles technologies. Rencontres à lire sur le site du journal Le Monde 2.

- Consulter les sites du Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques et de Next-Up.

- Portables, Wifi : ondes dangereuses ? - Emission ’66 Minutes’ sur M6 - 20/05/2008 Enquête en France et en Suède sur les « électro-sensibles », ces personnes qui réagissent aux ondes émises par les appareils électroniques qui les entourent.

[1Lire l’article de Marion Dumand dans l’hebdomadaire Politis n°1003 (semaine du 22 au 28 mai 2008)

[270% des 10-14 ans et 89% des 15-17 ans, selon les chiffres de l’Association française des opérateurs mobiles

[3Lire l’article de Marion Dumand dans l’hebdomadaire Politis n°1003 (semaine du 22 au 28 mai 2008)

[470% des 10-14 ans et 89% des 15-17 ans, selon les chiffres de l’Association française des opérateurs mobiles

Article lu 3745 fois



Télécharger la synthèse du rapport Bioinitiative

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10321870

49 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable