CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action
« Les néo-écolos » du lundi 3 au vendredi 14 août dans la Croix

En plein cœur du Chablis, un château chauffé aux sarments de vigne

lundi 3 août 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Durant deux semaines, la Croix propose chaque jour de découvrir un projet écologique original. De la chaussure, à la municipalité, en passant par l’habitat, un tour d’horizon en France des hommes et des femmes qui ont fait le choix d’un style de vie respectueux de l’environnement. Aujourd’hui, Anne-Marie KAISER présente une chaufferie au bois unique en France : les cendres issues de la combustion des sarments ne seront pas jetées, mais réutilisées pour fertiliser les vignes … La boucle est bouclée.



Fils de viticulteurs, Jean Durup, natif de Maligny (Yonne), une petite commune viticole de 500 habitants, a repris en 1968 la modeste exploitation familiale, tout en continuant de s’occuper de son cabinet d’avocat parisien. Très vite, il agrandit le domaine qui se limitait à 2,5 hectares. Il les rachète des terres en plein cœur du Chablis, où le sol caillouteux se prête bien à la culture de la vigne. En 1978, il acquiert le château de Maligny, demeure seigneuriale dont l’origine remonte au XIIe siècle.

Mais voilà : la demeure, très endommagée, réclame une rénovation presque totale. Et très vite se pose la question du chauffage. « Mon choix n’était pas arrêté, confie le maître des lieux. Fioul ? Électricité ? Au fil du temps, les technologies évoluant, j’ai fini par envisager une solution respectueuse de l’environnement. Nous produisons tous les ans un volume important de sarments de vignes qui sont brûlés sur place. Je me suis dit : pourquoi ne pas les utiliser pour se chauffer ? Nous avons cette matière première sur place, cela ne coûte rien et éviterait de brûler du gaz carbonique supplémentaire. »

C’est le bureau d’études dijonnais Groupe Archimen, spécialisé dans l’ingénierie du bâtiment, qui va monter ce projet hors norme, le premier du genre chez un particulier. Deux ans de travail pour une structure haut de gamme et innovante, même si celle-ci s’inspire directement du principe de la chaufferie bois. Quelques marches conduisent, cinq mètres sous terre, à la chaufferie, enterrée devant l’ancien donjon. Juste à côté de la citerne flambant neuve, un tapis roulant destiné à acheminer la matière première sur place.

Le circuit commence bien avant : les sarments sont d’abord débités, puis entreposés dans une unité de stockage située à un kilomètre du château environ. Tous les trois mois, une partie du stock est transportée par camion jusqu’à un dépôt souterrain jouxtant la chaufferie, d’où part le tapis roulant.

Il faut 800 m3 de sarments par an pour chauffer les 5 300 m3 de la partie restaurée du château, soit une trentaine de pièces. Sous terre, un conduit de 80 cm de large rejoint le local technique d’où partent les tuyaux d’eau chaude qui chaufferont les différentes pièces. Des kilomètres de « nouilles » serpentent ainsi sous le château.

Le propriétaire ne voulait pas de radiateurs, tout est donc chauffé par le sol. Pour cela, une solution radicale a été adoptée : la pierre étant mauvaise conductrice de chaleur, Jean Durup n’a pas hésité à faire retailler certaines dalles anciennes, très épaisses, de sorte qu’elles ne dépassent pas trois ou quatre centimètres…

Le local technique abrite aussi une pompe à chaleur. Directement reliée à l’eau des douves qui passe juste en dessous, elle servira à rafraîchir les pièces en été ou à suppléer la chaufferie en début de saison froide.

Ultime sophistication : les cendres issues de la combustion des sarments ne seront pas jetées, mais réutilisées pour fertiliser les vignes … La boucle est bouclée.

- La chaufferie au bois, combien ça coûte ?


Demain mardi 4 août dans La Croix : De beaux pieds bios un reportage sur une marque de chaussure respectueuse de l’environnement


Article lu 2086 fois



forum

  • En plein cœur du Chablis, un château chauffé aux sarments de vigne
    9 août 2009, par Paquin Pascal

    Voilà qui est bien rationnel en effet.

    Ce qui l’est moins c’est 5 300 m3 chauffé pour une seule famille...

    Pour sûr il faut aussi être très riche pour dépenser autant d’énergie ....???

    Pascal Paquin

    • En plein cœur du Chablis, un château chauffé aux sarments de vigne
      17 octobre 2009, par J.P. GALLAND

      Reportage interressant. Par contre il ne s’agit pas d’une première installation consommant des sarments de vigne pour chauffer une habitation privée. Dans le cas présent je rejoins Pascal PAQUIN et je suis un peu étonné que LA CROIX n’ai pas pu nous fournir un exemple plus ECO...LOGIQUE ! J’invite chacun d’entre vous et le journaliste ayant fait cet excellent reportage à visiter le site suivant : www.gfservices.fr. L’entreprise GF SERVICES a équipé plusieurs ’chateaux viticoles ’ Bordelais ou Bourguignon y compris des chais en chaudières automatiques consommant des sarments de vignes. Tout fonctionne bien en produisant beaucoup plus de cendres et en nécessitant beaucoup plus de volume que les plaquettes de bois déchiquetées. La tendance est de mélanger les combustibles pour réduire ces petites contraintes. Un doute subsiste : les sarments de vignes ayant été abondamment traités pendant leur vécu les brûler ne comporte-t-il pas un risque de pollution surtout si l’on consomme les ceps ? Un centre de recherche Bordelais planche sur le sujet. Le résultat de l’étude est attendue avec intérêt.L’une de nos chaudières LINDNER SOMMERAUER sert aux tests de contrôle. Elle a été subventionnée en conséquence et se situe à Saint EMILION.Il s’agit d’une chaudière multi combustibles dite ’à plaquettes’ proposée dans les puissances de 25 à 150 kW . JPG.

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10282966

33 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable