CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Agenda CDURABLE
Samedi 5 et dimanche 6 septembre

Braderie de Lille 2009 : la brocante ne connaît pas la crise

Découvrez la place de la consommation responsable

mercredi 2 septembre 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Chaque premier week-end de septembre, le plus grand marché aux puces d’Europe attire près de 2 millions de visiteurs. Pendant ces deux jours et nuits de "franchise totale", chacun fait ce qui lui plaît. Près de 10 000 commerçants en herbe, professionnels de la brocante et de la pacotille en profitent pour aligner sur 100 kilomètres de trottoirs le bric-à-brac le plus invraisemblable qui, à force de marchandage, finira par trouver acquéreur. A partir de samedi prochain et durant 33 heures non stop, tout s’achète et tout se vend ! Une foule venue du monde entier s’y pressera pour dénicher la perle rare, faire sa récolte de bonnes affaires, mais aussi et surtout pour se plonger dans une ambiance conviviale et festive avec notamment une autre tradition, la fameuse dégustation d’un plat de "moules-frites"... Bref, la braderie reste une fête populaire et grâce à elle on peut faire des affaires en donnant aux objets une seconde vie. Qui dit mieux ?



 Les brocantes ont le vent en poupe

Les vide-greniers ne souffrent pas de la crise ! constate le quotidien La Voix du Nord. A quelques jours de la braderie de Lille, chaque week-end dans les vide-greniers de la région, badauds et exposants s’y retrouvent en masse à la recherche de LA bonne affaire.

Extrait de l’article : Avant, non, ils ne sillonnaient pas les vide-greniers chaque week-end, à l’affût du body ou du pyjama encore jeune. Violine étant née sous le signe de la crise, Aurélie et Guillaume se sont mis voilà deux ans à farfouiller les étals de vêtements bradés, jouets recyclés, poussettes troquées. Tel ce samedi matin à Marquette-lez-Lille. « Tout en se baladant, on cherche la bonne occasion. À 1 ou 2 euros maxi », explique, amarré à une poussette, le couple de trentenaires qui travaille dans le bâtiment et l’électronique.

À quelques mètres de là, Karine et Sophie guettent l’acheteur. Elles ont déboursé 7 euros pour occuper 6 m² de trottoir : un emplacement 100 % vêtements enfants, secteur porteur qui devrait leur assurer, jurent-elles, 50 euros chacune à la fin de la journée. Ce qui change ? « Avant, les gens achetaient des CD, des DVD, toutes sortes d’objets. Aujourd’hui, ils achètent surtout des fringues : c’est pour cela qu’on ne vend que ça », dit Karine, qui expose pulls et manteaux d’hiver.

Les vide-greniers ne connaissent pas la crise : quelque 3 000 brocantes sont actuellement organisées chaque année dans la région Nord-Pas-de-Calais. Il y a vingt ans, elles ne dépassaient pas le millier.

Envie de faire des affaires, de prendre l’air : le public répond présent. « Je suis allé à la brocante de Deulémont samedi dernier : à 8 h du matin, c’était déjà l’affluence. Beaucoup plus de monde que l’an dernier et beaucoup plus de vendeurs », analyse Dominique Bailleul, cheville ouvrière du vide-greniers d’hier à Armentières.

Fin connaisseur du monde des brocantes, le Villeneuvois Alain Desseaux observe quant à lui un changement de comportement chez les acheteurs. « Avant la crise, la vente était très facile et se faisait sur un coup de coeur. Aujourd’hui, les gens divisent par deux les prix. »

 Une place de la consommation responsable

Envie de découvrir de nouveaux produits ? Des procédés de fabrication différents ? D’acheter des vêtements du commerce équitable ? De boire une bière bio régionale ? D’installer des logiciels libres sur votre ordinateur ? De découvrir la plus grande webradio libre du moment ?.... La braderie de Lille 2009 sera l’occasion pour vous de découvrir des produits qui respectent l’environnement, les droits des personnes qui les ont conçus, et en plus ils sont beaux, pas chers et fonctionnels !

Le Café Citoyen et ses partenaires vous invitent à tester et à adopter ces produits sur les stands de la « Place de la consommation responsable ».. Ça se passera « place de la consommation responsable » (7 place du Vieux Marché aux Chevaux à Lille), le samedi de 7 h à 2 h du matin et le dimanche de 7 h à 18 h.

Deux jours d’animations citoyennes

- Le Collectif de L’Union présente un spectacle de rue intitulé « parade pour la planète » pour l’aménagement du premier éco quartier de la Métropole. Spectacle qui aura lieu le samedi 5 septembre entre 16h et 21h20. Ce spectacle est composé de quelques musiciens de la brigade des tubes et d’un acteur qui présente sous forme de saynètes le projet du collectif entre deux morceaux de musique.
- Le journal Babelle vous proposera de découvrir ce mensuel régional, écologiste et solidaire créé depuis mai 2009.
- Le groupe Système d’Échange Local de Lille vous proposera de découvrir les moyens alternatifs d’échanger des biens et services sans argent.
- Le Réseau Europe Ecologie est un OPNI (objet politique non identifié) rassemblant des citoyens, des associations, des élus et des groupes politiques autour des enjeux du changement de civilisation rendu nécessaire par l’urgence écologique : changer nos modes de consommation, de déplacement, réinventer la prise de décision collective…
- Les Amis de la Terre proposera toute une animation sur la campagne « Copenhague », c’est à dire la négociation internationale qui doit avoir lieu en décembre sur le climat, l’alimentation, l’agriculture, les circuits courts,…

 La Braderie de Lille 2009 par quartier

La place Simon Vollant (autour de la Porte de Paris) est transformée en village des associations.

Si les rues piétonnes (rue Neuve, rue de Béthune, rue du Sec-Arembault) offrent plutôt une occasion aux commerçants riverains de pratiquer des prix intéressants sur leurs collections de l’été, d’autres quartiers offrent une place à la brocante en tant que telle.

La belle brocante (meubles, bibelots, vaisselle, collections, etc) est concentrée Façade de l’Esplanade (le long du canal de la Deûle, face au Champ de Mars). Entre deux négociations et pour sortir de la foule, rien ne vaut une promenade dans le parc de la Citadelle ou au zoo (ouvert de 9h à 19h samedi et dimanche, entrée gratuite). Sur le Champ de Mars, la foire aux manèges et ses 200 attractions fonctionnent non stop la nuit du samedi au dimanche, jusque 5h du matin !

Le boulevard Jean-Baptiste Lebas (dont les voies centrales sont devenues un parc urbain de 3 hectares ) est exclusivement réservé aux antiquaires, ainsi que le boulevard Louis XIV et les rues Debierre et du Réduit.

A Wazemmes, l’ambiance est incomparable le dimanche matin, lorsque la braderie se mêle au marché animé et coloré de la place de la Nouvelle Aventure. Le long du boulevard Victor Hugo et à Moulins (rues d’Arras, de Douai, de Cambrai et de Maubeuge), place au véritable vide-grenier des habitants du quartier.

Les ruelles du Vieux Lille se partagent entre les étals des belles boutiques et ceux des particuliers.

Enfin, entre la Porte de Roubaix et l’Opéra, le quartier des Arts accueille une trentaine de brocanteurs professionnels venus d’Angleterre. Le secteur concerné correspond aux rues Léon Trulin, Anatole France, des Arts et de Roubaix.

 Informations pratiques

- Horaires : La Braderie se déroule du samedi 5 septembre 14h au dimanche 6 septembre 23h00.

- Comment se déplacer ? Pendant la Braderie, le piéton est roi ! L’accès au cœur de la ville est impossible en voiture. Privilégiez donc absolument le train et les transports en commun. TER, métro, bus, tramways vous emmènent là où vous le souhaitez.

La SNCF met en place un service exceptionnel pendant toute la durée de la Braderie, de jour comme de nuit, avec 83 TER (Trains Express Régionaux) supplémentaires. Par ailleurs, les usagers bénéficient de 50% de réduction sur tout aller-retour effectué sur la journée les samedi 5 et dimanche 6 septembre.

Le métro fonctionne non-stop pendant toute la durée de la Braderie (y compris la nuit du samedi au dimanche).
Un Pass’Braderie pour utiliser tous les transports en commun à volonté pendant les 2 jours est vendu au prix de 4,70€. Pour les bradeux d’un jour, le Pass’Journée habituel à 3,60€ permet de voyager à volonté pendant une journée.

Sinon, où stationner ? Vous pouvez stationner dans les parcs relais jalonnés depuis les principaux accès à la ville. Ils sont reliés à la Braderie par le métro : parkings Porte des Postes, Porte d’Arras et Porte de Valenciennes à Lille, Saint-Philibert à Lomme, Cité Scientifique et 4 Cantons à Villeneuve d’Ascq.

Article lu 3459 fois



forum

  • Braderie de Lille 2009 : la brocante ne connaît pas la crise
    28 juin 2010, par bruno ghislain

    bonjour,
    j’ai fait découvrir Lille à mes amis de la région parisienne et je souhaite leur faire découvrir la braderie cette année. Pour l’occasion je recherche une maison à louer ou à échanger pour le we de la braderie à proximité de lille. pouvez vous m’aiguiller pour héberger 12 adultes qui ont soif de passer une super nuit sur Lille

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10549503

73 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable