CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Télévision
Le coffret de 3 DVD de la première saison vient de sortir

Artisans du Changement : un voyage à la découverte dʼun monde qui change

"Une foisonnante série écolo-optimiste", Télérama

mardi 6 septembre 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Artisans du Changement est une série documentaire qui va à la rencontre de pionniers d’un genre nouveau. Aux quatre coins du globe, des individus ont modifié leurs comportements et œuvrent pour le développement durable. Ils sont agriculteurs, architectes, médecins ou banquiers… On les surnomme Artisans du Changement, parce qu’ils mettent en œuvre aujourd’hui des solutions durables pour l’économie, la société et l’environnement de demain. La série démontre que le développement durable est une voie qui peut apporter des alternatives au fonctionnement aberrant de nos économies. Les Editions Montparnasse viennent d’éditer ce mardi 6 septembre un coffret regroupant en 3 DVD les 10 premières enquêtes de cette série.



Coffret DVD Artisans du Changement

Retrouvez dans ce DVD 30 portraits, de l’artisan, commerçant, médecin, agriculteur, simple anonyme au prix Nobel de la paix 2006, Muhammad Yunus, inventeur du microcrédit. 10 enquêtes passionnantes de 52 minutes sur le développement durable en action aux quatre coins du monde, dans 27 pays.

Artisans du changement (saison 1), coffret de 3 DVD, de Sylvain Braun, Mike Pearce, Takao Furuno ..., Lato Sensu Productions & Groupe PVP, diffusion : Editions Montparnasse, 2009, 8h40 min, couleurs, 40 €.

 Vidéos : extraits de la première saison

Bande-annonce de la première saison diffusée en 2010 :

Les 10 premiers épisodes

- Imiter, c’est innover avec Mike Pearce, architecte (Australie) - Takao Furuno, agriculteur (Japon) et Janine Beynus, Institut de biomimétisme (Etats-Unis). En un siècle, les progrès technologiques et scientifiques ont permis une amélioration sans précédent des conditions de vie. Toutefois, aujourd’hui, nous découvrons que ces avancées technologiques portaient déjà en elles les germes des problèmes environnementaux et sociaux d’aujourd’hui. La nouvelle approche scientifique ouvre la voie à un nouveau mode de développement visant à s’inspirer de l’organisation des écosystèmes, ou du fonctionnement des êtres vivants, pour les intégrer aux technologies humaines. C’est ce sur quoi travaillent activement certains Artisans du changement.

- Capitalisme et philanthropie, l’impossible mariage ? avec Muhammad Yunus, Grameen Bank, Prix Nobel de la Paix (Bangladesh) - Bill Drayton, Ashoka (Etats-Unis) et Tristan Lecomte, Alter Eco (France). Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de l’époque actuelle transforment graduellement notre vision du monde. Bientôt, il deviendra essentiel de redéfinir les normes de nos sociétés capitalistes et de mettre ce type de système à l’épreuve devant les nouvelles réalités quant à la place de l’homme dans l’économie. Les concepts d’entrepreneuriat et de développement durable sont-ils compatibles ? Il semble que des Artisans s’appliquent à démontrer qu’il est effectivement possible de mener à bien une forme de capitalisme responsable, profitable à la fois financièrement et socialement pour les actionnaires, les dirigeants et les consommateurs.

- Eco-Habitat : l’urbanisme du futur avec Fabrice André, Refuge du Col de Sarenne (France) - Rolf Disch, architecte (Allemagne) et Jaime Lerner, ancien maire de Curitiba (Brésil). Devant l’augmentation exponentielle du nombre d’humains sur la planète, il devient imminent de trouver de nouvelles stratégies pour faire face à la problématique de l’habitat. À une époque où l’avenir de la planète est sans cesse remis en question, il convient de s’interroger sur les façons de faire actuelles et de les adapter aux nouvelles réalités du développement durable. La construction, l’exploitation, le maintien et même la destruction des bâtiments occasionnent des coûts environnementaux à ne pas négliger. C’est pourquoi certains Artisans du Changement travaillent sur des concepts visant à renverser la vapeur dans le domaine de l’architecture et tentent d’adapter les nouvelles constructions à la situation actuelle.

- Les enjeux de la biodiversité avec Johanne Lalumière, zoo de Gramby (Canada) - Wangari Maathaï, Prix Nobel de la Paix (Kenya) et Dener José Giovanni, environnementaliste (Brésil). L’être humain occupe une place prépondérante au sein de la biodiversité terrestre et son mode de vie influence grandement l’équilibre des écosystèmes. Les impacts de l’industrialisation et du développement démographique sur la planète sont réels et commencent à constituer de véritables défis à relever pour les générations futures. La pression exercée par les humains sur les ressources naturelles implique trop souvent d’empiéter sur les régions sauvages qui abritent de riches formes de vie. Heureusement, des Artisans ont trouvé des façons de stimuler l’économie tout en respectant les enjeux de la biodiversité et en évitant la destruction des écosystèmes.

- L’économie du goût avec Philippe Renard, chef cuisinier (Belgique) - Jean Guy Henckel, Jardins de Cocagne (France) et Dagmara Bienkowska Strategicznego (Pologne). Aujourd’hui, peu de gens sont encore en mesure de se souvenir de l’agriculture telle qu’elle était pratiquée il y a plusieurs décennies, bien avant l’avènement de la pétrochimie. Or, la culture intensive, la mécanisation des techniques de production, la standardisation des méthodes ainsi que l’utilisation de produits chimiques sont autant de facteurs qui soulèvent d’importants enjeux dans les champs de la planète. Inextricablement reliées à l’histoire et à la culture des gens qui les habitent, les valeurs des différents terroirs que l’on retrouve aux quatre coins du globe tendent à renaître de leurs cendres grâce à des Artisans du Changement. Déterminés à faire des gestes concrets pour renverser la vapeur, ils prônent que c’est en revenant à des valeurs traditionnelles qu’un développement durable est possible dans l’industrie agroalimentaire.

- Aux portes de la croissance verte avec Donna Morton, Centre d’économie intégrée (Canada) - Gary Hisberg, Président de Stonyfield Farm (Etats-Unis) et Paul Basil, Rural Innovation Network (Inde). La croissance économique des pays industrialisés, guidée par la quête des entreprises pour faire toujours plus de profits, a poussé à une exploitation aveugle et irrationnelle des ressources naturelles non renouvelables de la planète. Au fil du temps, l’économie de marché a dicté les normes d’un système capitaliste qui se soucie peu des valeurs environnementales et sociales. Aujourd’hui, nous sommes conscients des conséquences d’un développement économique effréné et aveugle sur notre avenir commun. Convaincus qu’il est encore possible de renverser la vapeur, des Artisans du Changement défient les normes établies en prônant une économie verte, dans un système rigide qui se doit pourtant d’être redéfini pour répondre aux besoins des générations futures.

- Rien ne se perd, tout se transforme avec Fernando Nilo, entrepreneur (Chili) - Iftekhar Enayetullah et Maqsood Sinha, ingénieurs (Bangladesh). À une époque où la quantité de produits de consommation a dépassé le nombre d’espèces dans la nature, il convient de se demander jusqu’où ira cette course effrénée pour la production et l’achat de biens. Ainsi, les résidus dont on se débarrasse, les objets qui cessent de fonctionner, l’eau que l’on gaspille : tout cela est rejeté dans la nature après avoir été utilisé. Partout à travers le monde, ce sont des tonnes et des tonnes d’ordures qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement. Elles s’accumulent et deviennent un problème de plus en plus difficile à gérer pour les services publics. Heureusement, des Artisans du Changement ont saisi l’ampleur du problème et tentent, à leur façon, de s’occuper des déchets de la planète.

- Transmettre l’espoir avec Sébastien Marot, Fondateur de Mith Samlanh Friends (Cambodge) - Jane Gooden, M.A.P. (Etats-Unis) et Bunker Roy, fondateur de Barefoot College (Inde). Les problèmes sociaux qui touchent indistinctement les populations urbaines et rurales ne sont pas uniquement l’apanage des pays en voie de développement. L’analphabétisme, le décrochage scolaire, la délinquance, le chômage, la pauvreté sont autant de difficultés que doivent affronter les divers pays du monde, en Orient comme en Occident. Les jeunes représentent l’avenir d’une société. Malheureusement, bon nombre d’entre eux ne bénéficient pas des outils nécessaires à leur épanouissement. Certains sombrent dans la délinquance ou vivent dans la pauvreté, d’autres n’ont pas accès à une éducation adéquate. C’est donc en misant sur la jeunesse que des Artisans du Changement tentent d’assurer un avenir meilleur.

- Le droit à la santé avec Garth Japhet, médecin (Afrique du Sud) - Jack Sim, World Toilet Organization (Singapour) et Dr Perumalsamy Namperumalsamy, Aravind Eye Hospital (Inde). La qualité des soins de santé et d’hygiène à travers le monde varie grandement d’une région à l’autre. Si le niveau de vie et d’éducation des gens s’est amélioré au cours des dernières décennies, il reste encore bien du travail à faire quant à l’accessibilité des services et à la sensibilisation de certaines populations aux enjeux de santé publique. Pour contrer des maladies et des problèmes qui pourraient autrement être évités, il convient de se tourner vers la prévention et l’éducation. C’est sur cela que misent certains Artisans du Changement.

- Communauté d’avenir avec Marco Romero, Polaris Minerals Corporation (Canada) - Pat Stubbs, Isandlwana Lodge (Afrique du Sud) et Zenon Profidioi Gomel Apaza, agronome (Pérou). Sur la planète, on compte environ 370 millions d’individus issus de communautés autochtones et répartis dans un peu plus de 70 pays. Adoptant généralement un mode de vie grandement teinté de traditions ancestrales, ils sont les descendants des premiers occupants de la terre qu’ils habitent, bien avant la colonisation. Leur survie étant souvent liée à l’accessibilité des ressources naturelles qui les entourent, les Autochtones des divers pays du monde se retrouvent souvent dépouillés, appauvris, ignorés ou exploités par les méthodes commerciales modernes. Heureusement, des Artisans du Changement ont décidé de traiter les Autochtones avec respect, en s’alliant avec eux et en tentant de reconstruire les ponts entre les peuples.

 Vidéos : extraits de la deuxième saison

La seconde saison regroupe 10 nouveaux épisodes de 52 minutes pour 30 nouveaux "artisans du changement". Ils ne sont pas des héros des temps modernes, mais tout simplement des citoyens en cohérence avec leurs valeurs personnelles, conscients des enjeux environnementaux et sociaux auxquels notre société doit faire face. Ils ont su mobiliser en eux, cette part disponible au changement et ont décidé d’emprunter de nouvelles voies au service d’une croissance durable et soutenable, tant pour l’homme que pour la nature. Ce programme part à la découverte de ces pionniers d’un nouveau genre, aux quatre coins de la planète. Il met l’accent sur les actions que chacun d’entre eux mène au quotidien : des actions simples, empreintes de bon sens mais qui font d’eux de véritables "Artisans du changement". Bande-annonce :

Découvrez les 10 nouveaux épisodes :

-  Episode 11 : Le salaire de l'espoir Episode 11 : Le salaire de l’espoir. Aujourd’hui, le secteur informel occupe une place importante dans l’économie mondiale. On appelle secteur informel toutes les activités qui ne sont pas déclarées, qui n’ont pas de statuts officiels. C’est un frein au développement des pays les plus pauvres, tant sur le plan social que financier. C’est pourtant grâce à cette économie que survivent de nombreuses familles à travers le monde. C’est souvent à cause d’un manque d’éducation, de structure ou de formation que l’on se retrouve dans ces « petits boulots », avec l’unique objectif de récupérer assez d’argent pour subvenir aux besoins quotidiens. La solution, c’est la professionnalisation, c’est de pousser ces travailleurs pauvres à s’organiser, à faire valoir leurs droits, pour les extraire du cercle vicieux de la pauvreté. Albina Ruiz, Bagoré Bathily, Seri Youlou et son collaborateur Thomas Granier contribuent à donner aux maçons du Burkina Faso, aux recycleurs du Pérou et aux bergers Peuls du Sénégal, les moyens de vivre de leur travail, pour qu’ils soient reconnus pour leurs compétences et leur valeur sociale.

Voici trois extraits de cet épisode :

-  Episode 12 : L'eau, une ressource, un défi Episode 12 : L’eau, une ressource, un défi. L’eau est une ressource vitale. Pourtant, aussi bien dans les pays les plus riches que les plus pauvres, c’est dans l’eau que l’on retrouve en premier lieu les pollutions qui résultent des activités humaines. Il existe un lien fort entre l’eau que nous consommons et l’eau sale que nous rejetons dans l’environnement. Dans les pays riches, on a pris l’habitude de nettoyer, désinfecter, filtrer les rejets, pour qu’une eau de qualité arrive jusqu’à nos robinets. Une méthode trop chère pour les pays qui souffrent le plus de la soif. Il faut des alternatives innovantes, notamment au Cambodge, en Chine, au Pérou, et même en France, pour que l’eau soit accessible à tous, à moindre frais. Thierry Jacquet, Juan Carlos Calizaya Luna et Lo Chay ont mis en place des solutions qui, à leurs échelles, permettent d’espérer que l’eau ne soit plus un privilège réservé aux nations les plus fortunées, mais un droit inaliénable pour toutes les populations de la planète.

-  Episode 13 : Les énergies du changement Episode 13 : Les énergies du changement. C’est la maîtrise de l’énergie qui a permit à l’homme de franchir toutes les étapes du progrès, depuis le premier feu jusqu’à la fission nucléaire. Nos sociétés modernes sont dépendantes des ressources énergétiques de la planète, et plus particulièrement de celles qui ne sont pas renouvelables. En Afrique, la coupe du bois est réglementée, parce qu’il est de plus en plus rare. Pourtant, c’est la principale énergie utilisée par 80% des ménages, notamment pour faire cuire les repas. En Inde, on estime que près de 500 000 personnes meurent chaque année, intoxiqués par les effluves des lampes à kérosène qui éclairent les maisons dans les zones rurales. Et combien de conflits éclatent pour assurer aux uns ou aux autres, une indépendance énergétique.
Eugène Ndione, Harish Hande, et Hans Krock ont pensé des solutions alternatives pour subvenir aux besoins énergétiques de toutes les populations. Ils se sont appuyés sur des technologies de pointe, mais qui restent bon marché. Des énergies renouvelables qui présentent l’atout inestimable de ne pas participer à accélérer le réchauffement climatique.

-  Episode 14 : Ces voyageurs qui changent le monde Episode 14 : Ces voyageurs qui changent le monde. Le tourisme est un secteur économique en pleine croissance. C’est même une industrie capitale pour de nombreux pays. Considérées comme des produits de consommation de masse, les activités touristiques sont souvent pensées à travers le filtre de la rentabilité et peuvent causer des dommages collatéraux tant sur l’environnement que sur le plan social et culturel. Pourtant, ce sont de formidables vecteurs de connaissances, des occasions de partager des valeurs, une opportunité de découvrir des univers riches et variés. C’est en utilisant le tourisme à des fins constructives que Jean François Reumaux, Jany Hansal et Bill Gallegos sont parvenus à préserver une forêt primaire au Laos, à dynamiser l’économie rurale en Croatie et à éveiller les populations du monde sur les dangers et les conséquences de la pollution de l’air à Los Angeles. Des expériences inédites qui démontrent que les voyages doivent profiter autant à celui qui visite, qu’à celui qui reçoit.

-  Episode 15 : Changer la ville Episode 15 : Changer la ville. 80% de la population mondiale habitera dans les villes en 2050... Il est donc nécessaire dès aujourd’hui de chercher à résoudre les problèmes qui empoisonnent le développement urbain. En Afrique du Sud, Carin Smuts, une architecte, s’est attachée à sortir les habitants des bidonvilles de leur enfermement. Un travail qu’elle réalise en créant des espaces architecturaux qui répondent aux besoins et aux envies de la population. A Cuba, l’embargo américain et l’effondrement du bloc soviétique ont amené une situation de crise sans précédent. Dépendante exclusivement du « grand frère » russe pour son agriculture, l’île s’est retrouvée sans ressources agricoles du jour au lendemain, sans alimentation pour sa population. Fernando Funès a participé à la création des bases d’une agriculture vivrière au coeur des villes, une agriculture exclusivement biologique. En Chine, c’est une nouvelle vague d’architectes, à l’image de Wan Chao, qui cherche à imposer une vision plus écologique de l’habitat. Les écoquartiers fleurissent parce qu’ils répondent à des enjeux environnementaux et économiques, mais aussi parce qu’en Chine, comme ailleurs, on est conscient qu’il est temps de changer notre manière de penser la ville.

-  Épisode 16 : Réinventer le « Vivre ensemble » Épisode 16 : Réinventer le « Vivre ensemble ». En ce début du 21e siècle, peut-on espérer vivre ensemble dans un esprit de solidarité et de fraternité ? Pour les uns, comme à Manille ou à Bangkok, il est nécessaire de trouver le moyen de survivre à l’extraordinaire densité de la population urbaine, Vivre ensemble n’est pas une philosophie, mais une nécessité, surtout pour les populations des bidonvilles qui envahissent les villes. Par contre pour d’autres, comme à Saint Camille, un petit bourg du Québec, on se réunit pour ne pas voir mourir le village. C’est en misant sur les mêmes valeurs de partage et de collaboration que Patama Roonrakwit, Efren Penaflorida et Sylvain Laroche ont rassemblé leurs contemporains et qu’ils entendent changer leurs vies.

-  Épisode 17 : La culture comme outil de développement humain Épisode 17 : La culture comme outil de développement humain. Actuellement, près de la moitié de la population mondiale a moins de 25 ans. Parmi eux, près de 100 millions n’ont pas accès à la connaissance. Analphabétisme, pauvreté, exclusion, travail forcé, prostitution et toxicomanie sont malheureusement des problèmes qui touchent des millions d’enfants sur la planète. Trois artisans nous démontrent que la culture aide les jeunes à se structurer, à se connaître et à penser par eux-mêmes. Plus encore, elle leur permet de mieux comprendre le monde afin de pouvoir contribuer à sa transformation. En Inde, au Cambodge et au Ghana, des jeunes se développent grâce à la musique traditionnelle, les arts du cirque et la lecture. Éduquer les jeunes tout en préservant leurs cultures locales est la mission que se sont donnés
Mathieu Fortier, Khuon Det et Kathy Knowles.

-  Épisode 18 : Vers une gestion durable des forêts Épisode 18 : Vers une gestion durable des forêts. Treize millions d’hectares de forêt disparaissent chaque année. Environ 80% des forêts primaires du globe ont déjà disparu. La destruction de la forêt serait, à elle seule, responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre, participant ainsi de façon très importante au réchauffement climatique. Pourtant, exploiter la forêt de façon responsable, c’est possible. Trois artisans nous en apportent la preuve en Afrique, en Arménie et au Brésil. Pour protéger l’African Blackwood, le botaniste tanzanien Sebastian Chuwa fait un travail de sensibilisation auprès de sa communauté avec laquelle il partage ses pépinières. Jeff Masarjian propose aux Arméniens de la diaspora de contribuer au reboisement de l’Arménie, en parrainant des projets des projets de reforestation. Au Brésil, Roberto Lamego redouble d’efforts pour introduire le concept d’agroforesterie au sein de la fragile forêt atlantique.

-  Episode 19 : L'espoir au féminin Episode 19 : L’espoir au féminin. Il ne peut exister de développement durable sans une forte implication des femmes. Elles sont à la fois les gardiennes et les gestionnaires du foyer. C’est par elles que transitent la formation et la pédagogie plus que par les hommes. Elles ont la nécessité de se projeter dans l’avenir, pour leurs enfants ou plus simplement pour subvenir aux besoins de la famille. Pourtant, aujourd’hui encore, un peu partout sur la planète, de nombreuses femmes vivent sous le joug de règles édictées par des hommes. Ecrasées par le poids des traditions ou victimes de nouvelles formes de tourisme sexuel, elles demeurent des proies faciles. Mais c’est sans compter sur Halime Güner, Somaly Mam et Dilma Felizardo. De la Turquie au Brésil, en passant par le Cambodge, elles orientent la vie des femmes les plus fragilisées vers un avenir meilleur. Elles en font des combattantes pour leurs droits et leur dignité.

-  Episode 20 : Les artisans de la reconstruction Episode 20 : Les artisans de la reconstruction. Le 20e siècle a été un siècle de conflits et de guerres. Même si depuis 1945, les nations du monde ont fait le vœu de pacifier la planète, de nombreux conflits alimentent l’actualité. Aujourd’hui encore, des millions d’enfants sont élevés dans des pays en guerre. En Asie et en Afrique, l’ingénieur Bart Weetjens, l’avocate Karen Tse et l’artiste Paul Hogan participent, chacun à leur manière, à la pacification et à la reconstruction des territoires les plus meurtris par les conflits. Grâce au « déminage humanitaire », à la protection des droits des prisonniers et à la thérapie par l’art pour les enfants victimes de la guerre, ils contribuent à construire un avenir solide pour les nations les plus fragiles.


Artisans du Changement, collection documentaire de 10X52 minutes - Production Déléguée : Lato Sensu Productions France / Les Productions Vic Pelletier Canada - Distribution : Poorhouse International - Diffusion sur les chaines Ushuaïa TV, RDI (Canada), TV5 Monde et TFO.


Article lu 5910 fois

lire aussi :
  • Les Pieds sur terre, la tête dans les étoiles


  • forum

    • Artisans du Changement : un voyage à la découverte dʼun monde qui change
      15 août 2012, par HERON antoine

      Merci pour votre présentation de cette magnifique série. je serai heureux de pouvoir reprendre certaines de ces prsentations dans une conférence que j’organise en novembre prochain à Paris, et je serai heureux également de vous rencontrer personnellement début septembre, si c’est possible !

      A Héron, président de ICDD, innovation citoyenne et développement durable 06 6017 9259
      Cordialement

    • Artisans du Changement : une série pour suivre 30 pionniers du développement durable
      2 novembre 2009, par sam

      Bonjour,

      Et bien voici, après plusieurs mois de production, le site documentaire et interactif de la série Artisans du changement :

      www.artisansduchangement.tv

      Le Projet Chrono, la Consommation vulgarisée, complément à la série et Études de cas et un blog sont mis à votre disposition pour répondre à votre recherche informative sur le développement durable.

    • Artisans du Changement : une série pour suivre 30 pionniers du développement durable
      10 septembre 2009, par Ben

      En tant que passionné d’artisanat et tombé amoureux du Cambodge, cette émission me semble très intéressante.
      J’espère pouvoir la voir dans l’intégralité.

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9981005

    60 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable