Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
L'Océan en voie d'épuisement

Une mer sans poissons

Si la mer, vue du rivage, continue à « danser le long des golfes clairs », sous la surface, c’est une tragédie qui se joue : à force d’être mangée par l’homme, la mer se meurt. En l’espace d’un siècle et demi, loin des regards, des ressources qu’on pensait inépuisables ont été poussées au bord de l’effondrement par une surpêche qui prélève plus de 100 millions de tonnes de poisson par an dans le monde. En pêchant toujours plus loin, toujours plus profond, et à présent toujours plus « petit », l’homme est en train de transformer les océans du globe en désert liquide. L’effondrement brutal et irréversible des ressources halieutiques n’est plus une hypothèse fantaisiste. Que font les pouvoirs publics ? Si peu, alors qu’il faudrait une mobilisation générale. On cherche en vain les prémices d’une gouvernance mondiale, seule à même de rétablir la productivité des océans. Et la plupart des pays redoute de se mettre à dos ses pécheurs, la France plus que tout autre… Une mer sans poissons est un état des lieux d’autant plus alarmant qu’il est factuel et qu’il s’appuie sur une documentation très complète et souvent inédite en français.

Philippe Cury et Yves Miserey
Philippe Cury et Yves Miserey
“[…] Remarquablement documenté et truffé d’anecdotes,  » Une mer sans poissons » dresse l’état des lieux des ressources halieutiques mondiales. Instauration d’une politique durable des pêches, stricte gestion des stocks, création de réserves marines, des solutions existent. Ne reste que la bonne volonté des gouvernants pour les mettre en oeuvre. Il est hélas plus facile d’exploiter que de réparer. […]” Le nouvel observateur 24/04/2008 – Les auteurs : Philippe Cury, docteur ès sciences, membre de l’Institut de recherche pour le développement, est directeur du Centre de recherche halieutique méditerranéenne et tropicale, basé à Sète. Yves Miserey est journaliste scientifique au Figaro. – Une mer sans poissons de Philippe Cury et Yves Miserey – Editions Calmann-Levy, collection Terre Vivante – 288 pages – Prix public : 18,90 € A lire aussi sur Cdurable.info :Conso-guide du WWF : pour une consommation responsable des produits de la merNe pas surexploiter les ressources de la planèteLa fin de la Morue

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...