Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...
Le développement durable à la télé et à la radio - Guide des programmes

TéléDD – Ecouter et voir autrement le monde

N°2 - Semaine du 6 au 12 octobre 2007

Désormais, chaque semaine sur cdurable.info, retrouvez une sélection des programmes télé et radio traitant des thématiques du développement durable. Cette semaine zoom sur le cycle de 10 documentaires « Démocratie pour tous » diffusé à partir de lundi sur Arte.

La sélection de la semaine : Le cycle « Démocratie pour Tous »

Démocratie pour tous sur Arte
Démocratie pour tous sur Arte
Du 8 au 16 octobre 2007, ARTE propose dix documentaires, dix histoires singulières, percutantes et drôles, filmées par des auteurs du monde entier en coproduction avec quarante deux chaînes de télévision à travers le monde. Pour en savoir plus, Cdurable.info consacre un dossier sur ce cycle événement.

Samedi 6 octobre

France Info
France Info
France Info – 05h12, 06h49, 11h42, 14h12 et 15h49 Planète environnement de Nathalie Fontrel
France Culture
France Culture
France Culture – 07h05 Terre à Terre une émission de Ruth Stégassy – 55 mn Le Grenelle de l’Environnement Tout le monde en entend parler, mais il est comme un bruit de fond, présent et pourtant indistinct. Qu’est-ce qui se joue au « Grenelle de l’Environnement » qui entre dans sa seconde phase ? Comment s’est déroulée la première, qu’est-ce qu’elle augure pour la suite ? Terre à Terre s’efforcera de décortiquer ce processus resté opaque, et laissera une large place au public, afin qu’il pose ses questions à des acteurs directs. Avec : Michel Bourgain, maire de L’Ile Saint Denis, du collège des Collectivités Territoriales ; Yannick Jadot, porte parole de l’Alliance pour la planète, du collège des ONG ; Michel Callon sociologue, de l’Ecole des Mines et Georges Mercadal, vice-président de la CNDP
France Inter
France Inter
France Inter – 14h05 CO2 mon amour une émission de Denis Cheissoux – 55 mn
Denis Cheissoux - CO2 mon amour
Denis Cheissoux – CO2 mon amour
Cette semaine : la chronique de Jean-Marie Pelt – L’invité : Fabrice NICOLINO, pour son livre sur les bio carburants « La faim, la bagnole, le blé et nous  » aux Ed Fayard – Un reportage sur l’utilisation de l’huile de colza dans le Lot et Garonne avec l’association Roule ma Frite
France 5
France 5
France 5 – 21h45 Les aventuriers de l’île planète Destination Biodiversité – Documentaire en deux parties (1/2) de Mathias Schmitt et Bernard Guerrini (France 5) – 55 mn. Inédit. Ce film est le récit d’une mobilisation sans précédent de 160 scientifiques, venus des quatre coins du monde pour explorer Santo, une petite île du pacifique sud, et en faire, trois mois durant, un laboratoire pour la planète : la plus ambitieuse mission scientifique jamais menée autour de la biodiversité. À peine arrivée et déjà l’excitation gagne l’ensemble de l’équipe. Dans le sillage de leurs illustres prédécesseurs, tels Cook, Bougainville ou Lapérouse, les organisateurs ont mobilisé les meilleurs techniciens – plongeurs, grimpeurs, élagueurs, spéléologues – rassemblé les dernières techniques et technologies d’investigation : arboglisseur, navire océanique… Chacun prend ses marques et les différents modules s’organisent. Par petites vagues, les naturalistes se déploient, des abysses à la canopée, de moins 1 000 mètres à plus 1 800 mètres. Tous souhaitent frapper un grand coup, alerter une nouvelle fois les opinions, dire haut et fort combien la biodiversité est méconnue, fascinante, vitale, et aujourd’hui fortement menacée. On embarque aux côtés de ces hommes et de ces femmes qui, sans relâche, poursuivent cette quête commune dans une course contre la montre effrénée.

Dimanche 7 octobre

Direct 8
Direct 8
Direct 8 – 15h00 Touche pas à ma planète présentée par Clélie Mathias – 55 mn
Clélie Mathias
Clélie Mathias
TOUCHE PAS MA PLANETE est consacrée à l’environnement, au développement durable et à la préservation de la planète : experts, chercheurs, journalistes et industriels expliquent et débattent des enjeux fondamentaux qui tiennent à coeur à Direct 8. Cette semaine : Corrida : faut-il légiférer ? avec Patricia ZARADNY, Présidente du CRAC (Comité radicalement anti-corrida), Francis WOLFF, Professeur de Philosophie à l’ENS,auteur de « Philosophie de la corrida » (Fayard), Xavier BARRAL, éditeur et Jean-Baptiste de PANAFIEU, professeur agrégé de Sciences naturel.

Lundi 8 octobre

France 5
France 5
France 5 – 18h55 Attention Fragile – 3 mn Rendez-vous avec ce programme court quotidien entièrement dédié au développement durable et à l’écologie. Du lundi au vendredi sur France 5 à 18h55. Donner les bonnes et les mauvaises nouvelles écologiques de la planète, rendre compte des initiatives locales nationales ou internationales en matière d’environnement, telle est l’ambition d’Attention fragile, programme présenté par Sabine Quindou. Arte.gifArte – 20h40 Cycle Démocratie pour tous ? Un taxi pour l’enfer Documentaire de Alex Gibney (États-Unis, 2007, 1h45mn) Production : Jigsaw Productions Grand Prix du Documentaire, Festival Tribeca, New York 2007 Comment la plus grande démocratie du monde en est-elle venue après le 11 Septembre à justifier le recours à la torture? Une enquête brûlante menée sans détours ni langue de bois par le documentariste américain Alex Gibney.
Un taxi pour l'enfer
Un taxi pour l’enfer
De Bagram en Afghanistan à la prison d’Abou Ghraib en Irak, puis à Guantanamo, le réalisateur démontre que les mauvais traitements et les humiliations infligés aux détenus n’étaient pas le fait de « quelques pommes pourries » selon l’expression du ministre de la Défense d’alors, Donald Rumsfeld. Divisé en de nombreux chapitres, Un taxi pour l’enfer quadrille implacablement le sujet, partant des images chocs prises à Abou Ghraib par les tortionnaires eux-mêmes pour détailler les sévices mis au point par la CIA lors de certains interrogratoires, dont le « waterboarding » (asphyxie par l’eau), pratiqué pour extorquer des aveux aux suspects dans la prison de Guantanamo. Des faits que le gouvernement du président Bush a aggravé en cherchant à justifier l’usage de la torture selon les circonstances, puis en remettant en cause la convention de Genève sur le traitement des prisonniers de guerre, que le chef de l’État lui-même a qualifié de « vague » et « sujette à interprétation ». Cette enquête d’un citoyen en colère jette un voile sombre sur un État qui, plus que jamais, prétend défendre la démocratie dans le monde. Arte.gifArte – 22h30 Cycle Démocratie pour tous ? La démocratie en uniforme (Dinner with the President) Documentaire de Sabiha Sumar et Sachithanandam Sathananthan (Pakistan, 2007, 58mn)
La démocratie en uniforme
La démocratie en uniforme
La démocratie a-t-elle une chance de s’installer au Pakistan ? L’armée est-elle véritablement la seule force capable de contrer la vague insurrectionnelle islamiste ? Le temps d’un dîner, le général Pervez Musharraf a reçu dans sa résidence Sabiha Sumar, la réalisatrice, pour débattre de ces questions. Le temps de briser la glace et l’entretien débute, ambiance sérieuse mais détendue. « C’est une société féodale et agraire. La démocratie n’existe pas à la base de la société pakistanaise », assène le président. Précautionneux, il reprend : « Quand on veut changer un pays, on ne peut pas le faire d’un coup, ce serait un échec ». La réalisatrice s’interroge : Devons-nous soutenir le régime militaire ? Un général en uniforme peut-il favoriser la démocratie ? Elle a voulu connaître le sentiment des Pakistanais et est partie à leur rencontre. De Islamabad jusqu’au sud du pays, elle a interrogé des ouvriers, des manifestantes pour l’égalité des droits, des routiers, des paysans mais aussi des membres de la Jirka, le parti religieux extrémiste, pour lesquels la démocratie est « le pouvoir de la majorité ». Sur la plage, elle fait parler les jeunes, ceux qui incarnent le Pakistan moderne : « Si Musharraf est un dictateur, alors la dictature a fait du bien à notre pays ». Dans ce pays en lutte contre le terrorisme, collaborant étroitement avec les Etats-Unis, chacun a sa vision respective de la démocratie. Y compris le président, victime déjà de plusieurs tentatives d’assassinat : la démocratie, « c’est la volonté du peuple », souligne t-il…
France 2
France 2
France 2 – 23h05 Complément d’enquête une émission présentée par Benoît Duquesne – 100 mn A quoi joue-t-on avec la planète ?
Complément d'enquête
Complément d’enquête
Maïs transformés en carburant, semences génétiquement modifiées, pesticides qui empoisonnent : est-on en train de jouer avec la terre, au nom de la rentabilité agricole et des économies d’énergie ? Depuis quelques mois, les prix des céréales flambent : plus 53 % pour le blé, plus 60 % pour le maïs. La cause ? La ruée des agriculteurs vers la production des biocarburants. L’Europe s’apprête même à supprimer des jachères pour développer l’éthanol ! Pourquoi en France, 20 000 hectares d’OGM sont-ils cultivés dans le plus grand secret ? Pourquoi les autorités ont-elles laissé utiliser pendant des années des pesticides réputés nocifs ? Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour remplir nos assiettes ? Au moment où le gouvernement et les associations écologistes parlent développement durable et Grenelle de l’environnement, Complément d’enquête sur les nouveaux enjeux d’une planète exploitée chaque jour davantage pour nous nourrir. Les reportages : «Biocarburant, la nouvelle ruée vers l’or» C’est le nouvel eldorado américain: cultiver du maïs pour en faire de l’éthanol. Subventionné par l’administration Bush au nom de l’indépendance énergétique, le business des biocarburants redonne vie aux plaines de l’Iowa. – «Qui a empoisonné les Antilles?». Les planteurs de bananes en Guadeloupe et en Martinique ont utilisé à haute dose un pesticide très puissant: le chlordécone. Résultat: des sols empoisonnés pour des décennies, des sources polluées, des habitants atteints de cancers. – «Les graines de la colère». En août 2007, dans le Lot, un agriculteur a mis fin à ses jours: pour seul testament, un épi de maïs et le tract de militants dénonçant son champ d’OGM.

Mardi 9 octobre

Arte.gifArte – 20h40 Cycle Démocratie pour tous ? Au nom de Dieu, du tsar et de la patrie Documentaire de Nino Kirtadzé (Russie, 2007, 52mn) Quinze ans après la chute du régime soviétique, de quelle façon envisage-t-on la démocratie chez certains Russes d’aujourd’hui ? D’une façon très peu libérale, semble répondre ce documentaire vif et direct de la réalisatrice Nino Kirtdazé.
Au nom de Dieu, du tsar et de la patrie
Au nom de Dieu, du tsar et de la patrie
À une centaine de kilomètres de Moscou, Mikhail Morozov, la cinquantaine bedonnante, règne en maître sur le village de Durakovo, littéralement « le village des fous » en russe. Y viennent ceux, souvent jeunes, qui souhaitent rompre avec la vie moderne et ses tentations, l’alcool ou la drogue, et aspirent à une discipline de fer. Si ce n’est eux, tel est le souhait de leurs parents. Durakovo est un modèle de « démocratie dirigée », un concept en vogue dans la Russie de Vladimir Poutine. Homme d’affaires ayant fait fortune, Morozov, chrétien orthodoxe convaincu, a créé une micro-société placée sous l’autorité de Dieu, fonctionnant sur un modèle quasi-féodal, hérité de l’époque des tsars. La réalisatrice d’origine géorgienne Nino Kirtadzé (Un dragon dans les eaux pures du Caucase) éclaire un certain visage de la Russie d’aujourd’hui, celui d’une fraction de la population, nostalgique d’un pouvoir fort, religieux et nationaliste. Devant la caméra de la réalisatrice, Morozov, mais aussi son ami Sergueï Babourine, nationaliste et vice-président de la Douma, se livrent sans ambages, d’une partie de campagne amicale réunissant d’anciens et d’actuels dignitaires de l’armée à la réception d’une délégation vénézuelienne à Moscou. Proches de la haute hiérarchie religieuse orthodoxe, ces partisans du président Poutine souhaitent rétablir une Russie puissante, contre l’OTAN, les États-Unis et l’Europe, jugée « marginale et se prenant trop au sérieux »! Pendant ce temps, les pensionnaires de Durakovo travaillent dur. Ils construisent, cultivent et prient, dans le secret d’une imposante forteresse et de ses pittoresques demeures dignes d’un Disneyland slave. Peu se risquent à émettre une opinion, encore moins une critique, de peur d’encourir les foudres de Mikhail Morozov. Si ce n’est un jeune garçon d’une douzaine d’années qui affirme avec conviction : « La démocratie, c’est bon pour l’Ouest ».
Planète
Planète
Planète – 20h45 Super Size Me (Etats-Unis, 2004, 96 mn)
Super Size me
Super Size me
Le fast-food est partout. 37 % des enfants et des adolescents américains ont un problème de poids. Deux adultes sur trois sont atteints de surcharge pondérale ou d’obésité. Comment l’Amérique est-elle devenue aussi grosse ? Pour mener son enquête, Morgan Spurlock a traversé les Etats-Unis et interrogé des spécialistes dans plus de vingt villes. Un ancien ministre de la santé, des profs de gym, des cuisiniers de cantines scolaires, des publicitaires, des avocats et des législateurs lui confient le résultat de leurs recherches, leurs sentiments, leurs craintes et leurs doutes. Mais le fil rouge de ce documentaire est une expérience que Morgan Spurlock décide de mener sur lui-même. Sous la surveillance attentive de trois médecins, le voilà donc au régime MacMuffin, Big Mac, Royal Cheese, frites et coca. Arte.gifArte – 21h35 Cycle Démocratie pour tous ? Votez pour moi ! Documentaire de Weijun Chen (Chine, 2007, 55mn) Grand prix du documentaire du Festival Silverdocs 2007, Washington En Chine, les élèves d’une école primaire de Wuhan élisent pour la première fois leur délégué de classe. Un documentaire drôle et captivant où les enfants découvrent une démocratie qui n’existe nulle part autour d’eux. Dans une école primaire de Wuhan, une ville de la taille de Londres située au centre de la Chine, les enfants se préparent à élire leur délégué de classe. Luo Lei, Xu Xiaofei et Cheng Cheng sont candidats. L’expérience, encouragée par les professeurs et les parents, est inédite. L’objectif : faire découvrir ce que signifie la démocratie dans un pays où les élections consistent par ailleurs à entériner l’hégémonie du parti communiste chinois. Les trois candidats, qui ont la possibilité d’appeler en renfort quelques-uns de leurs camarades, se lancent dans la bataille avec le zèle de politiciens chevronnés, pour une campagne quasiment « à l’américaine ». À la flûte et au chant, ils commencent par mesurer leurs talents respectifs, puis, face à face et debout devant la classe entière, s’évertuent à déstabiliser l’adversaire en pointant ses défauts. Le téléspectateur assiste alors à de véritables joutes verbales. Pour accéder à la fonction suprême, les écoliers ne reculent devant aucun coup bas. Le temps de la campagne, leurs parents se transforment en parfaits managers : à la maison, les répétitions s’enchaînent et les discours se préparent. Tout au long de l’aventure, la caméra de Weijun Chen suit les enfants qui oscillent continuellement entre optimisme et découragement. Filmés dans leur intimité et à l’école, on découvre leurs personnalités attachantes, leurs peurs, leurs doutes. Enfin, vient le grand jour, celui du dernier discours et du vote tant attendu…

Mercredi 10 octobre

LCI
LCI
LCI – 16h40 Terre – Mère présentée par : Jean-Louis Caffier et Maud Fontenoy La navigatrice Maud Fontenoy a rejoint LCI pour prendre la barre de Terre-Mère aux côtés de Jean-Louis Caffier. Une hebdo pour s’informer sur l’état de la planète en 15 minutes.
Planète
Planète
Planète – 21h50 Que mangerons-nous demain ? Documentaire de Deborah Koons Garcia (Etats-Unis, 2004, 56 mn). Inédit. Depuis les années 1990, la recherche génétique a permis des avancées considérables dans le domaine agricole au premier rang desquelles les  » organismes génétiquement modifiés  » ou OGM. Si les compagnies qui les produisent assurent qu’ils sont sans danger, de nombreux scientifiques ne partagent pas cet avis.
Que mangerons-nous demain ?
Que mangerons-nous demain ?
La polémique concernant la modification de l’ADN des céréales et autres aliments ne cesse de croître depuis leur mise sur le marché à la fin des années 1990. Ce documentaire tente de mesurer la dangerosité du procédé et ses répercussions sur le consommateur et la nature. Il démontre en outre que les études favorables aux OGM publiées aux Etats-Unis sont plus que douteuses car elles ont été réalisées, non par des scientifiques indépendants, mais par des membres de compagnies productrices d’OGM. Donnant la parole aux pro et anti OGM,  » Que mangerons-nous demain ?  » dénonce un système opaque où le consommateur n’est pas en mesure de savoir s’il achète ou non des aliments modifiés et dans lequel les agriculteurs sont constamment sous la menace d’une contamination de leurs champs par des semences transgéniques. Arte.gifArte – 22h35 Cycle Démocratie pour tous ? Madame la présidente Documentaire de Daniel Junge et Siatta Scott Johnson (Danemark, 2007, 56mn) L’espoir renaît au Liberia depuis l’accession au pouvoir d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme démocratiquement élue du continent africain. Mais elle doit affronter d’innombrables embûches.
Madame la présidente
Madame la présidente
Présidente du Liberia depuis janvier 2006, Ellen Johnson Sirleaf porte la lourde charge de remettre sur pied un pays ravagé par des années d’une guerre civile sanglante menée par son ex-dirigeant Charles Taylor. Première femme élue au suffrage universel à la tête d’un État africain, elle incarne une nouvelle voix et une chance pour la démocratie. Co-réalisatrice du film, la journaliste libérienne Siatta Scott Johnson témoigne ainsi du grand espoir qu’a éveillé celle que l’on surnomme affectueusement, mais aussi symboliquement, “Old Ma”. Admise dans l’intimité de la présidente, la jeune femme assiste aux différentes épreuves qui émaillent cette première année d’exercice du pouvoir. Une dette monumentale, une corruption généralisée à tous les niveaux de l’administration, des anciens combattants désoeuvrés et menaçants : ces dossiers brûlants forment le quotidien de Madame la Présidente. Pour l’épauler, des femmes brillantes sont nommées à des postes importants, notamment aux portefeuilles des Finances, de la Justice et du Commerce, ou au siège à haut risque de chef de la police. Des manifestations de rues à Monrovia aux plantations d’hévéas gérées par une multinationale peu soucieuse des conditions de vie de ses employés, Ellen Johnson Sirleaf est sur tous les fronts. Le ton posé et la démarche altière, cette femme de 67 ans n’hésite pas à rencontrer directement les mécontents, auxquels elle préfère dire la vérité, quitte à décevoir. Au Liberia, la femme est peut-être l’avenir de l’homme.

Jeudi 11 octobre

Arte.gifArte – 22h30 Cycle Démocratie pour tous ? Sur les traces de Gandhi Documentaire de Lalit Vachani (Inde, 2007, 52mn) Où en est la démocratie en Inde, 60 ans après l’indépendance ? Un road movie inquiet sur le parcours d’une célèbre marche accomplie par Gandhi dans le Gujarat.
Sur les traces de Gandhi
Sur les traces de Gandhi
En mars 1930, le Mahatma Gandhi entreprenait une marche de 400 km dans le Gujarat, sa région d’origine, pour protester contre les impôts sur le sel infligés par le pouvoir colonial britannique. En accord avec le principe non violent du satyagraha (la persuasion par la seule force de la vérité), cette célèbre “Marche du sel” allait donner lieu, dix-sept ans avant l’indépendance, à un spectaculaire mouvement de désobéissance civile, des millions d’Indiens de toutes conditions à travers le sous-continent ayant répondu au mot d’ordre de résistance pacifique de Gandhi. Lalit Vachani, qui a notamment consacré deux documentaires au mouvement nationaliste hindou, le BJP, a suivi les traces de Gandhi pour prendre le pouls de “la plus grande démocratie du monde”, qui s’apprêtait à fêter son 60e anniversaire. Dans ce même Gujarat, ensanglanté à plusieurs reprises au cours des deux dernières décennies par les affrontements entre hindous et musulmans, quel regard jettent les citoyens ordinaires sur le présent et l’avenir politique de leur nation ? De ville en village, le film les interroge, à l’aune du grand espoir porté jadis par leurs parents et leurs grands-parents.

Vendredi 12 octobre

France Info
France Info
France Info – 5h57, 10h27, 13h27 et 15h27 Info Sciences de Marie-Odile Monchicourt Depuis des années Marie-Odile Monchicourt officie sur France Info pour alerter les auditeurs des conséquences liés au réchauffement climatique. En deux minutes chrono, sa chronique fait le point sur la recherche liée au réchauffement de la planète, la recherche appliquée et la recherche fondamentale. Arte.gifArte – 22h10 Cycle Démocratie pour tous ? Egypte, on te surveille Documentaire de Leila Menjou et Sherief Fahmy (Égypte, 2007, 1h) Dans les pas de trois militantes, qui bravent la répression pour documenter, au jour le jour, les abus de pouvoir et la corruption, plongée dans une société civile égyptienne en effervescence.
Egypte, on te surveille
Egypte, on te surveille
En septembre 2005, le président égyptien Hosni Moubarak, sous la pression américaine, organise les premières élections multipartites depuis son accession au pouvoir, 24 ans plus tôt. Pour tenter de contenir une irrépressible soif de changement, son régime recours sans état d’âme à la fraude massive et à la répression policière – il y aura treize morts et des centaines de blessés. Et malgré une très maigre participation, suite à l’appel au boycottage de toute l’opposition, Moubarak entame un nouveau mandat avec les félicitations de Washington. Durant ces trois semaines, Ghada, Inge et Buthayna, respectivement professeur d’université, spécialiste du marketing politique et journaliste, étaient alors sur tous les fronts, suivies de cameramen. Comme des milliers de leurs concitoyens, elles sont décidé de s’engager pour défendre les libertés civiques foulées aux pieds, en fondant shayfeen.com (littéralement “nous vous voyons.com”), afin d’enquêter et de dénoncer, images à l’appui, la répression, les abus de pouvoir, la corruption, et d’éduquer l’opinion publique égyptienne sur les notions élémentaires de démocratie.Dans les pas des trois militantes, de leurs allié(e)s féministes, de leurs multiples adversaires, les réalisateurs – un homme et une femme – racontent des mois de combats au jour le jour, de mai 2005 à octobre 2006.

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski, Université de Strasbourg; Emmanuel Guillon, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA); Romain Debref, Université de Reims...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...