[CDURABLE.info l'essentiel du développement durable] : Taxe carbone : comment Chantal Jouanno la défend
Invitée de Radio Classique, la Secrétaire d’Etat à l’Ecologie répond à Guillaume Durand
Taxe carbone : comment Chantal Jouanno la défend
lundi 14 septembre 2009
par David Naulin

Guillaume Durand recevait ce matin sur Radio Classique, la Secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno. Elle défend la taxe carbone en la présentant non pas comme une nouvelle taxe mais plutôt comme un bonus climat...

Guillaume Durand : Y a t-il une réticence chez les Français face à la taxe carbone ?

Chantal Jouanno : "La conscience écologique a profondément évolué chez les Françaises et les Français avec pour déclencheur la campagne Présidentielle de 2007 et le fameux Pacte Ecologique. On a parlé d’écologie. C’est la responsabilité de notre génération. Que les Français disent non à une nouvelle taxe, moi je trouve ça normal. Même moi j’aurais dit la même chose. Il faut expliquer que l’objectif ce n’est pas un euro dans les caisses de l’Etat mais que chaque euro sera rendu aux Français sous forme d’un chèque vert, d’un bonus climat. Ensuite ils en feront ce qu’ils veulent, soit ils vivent comme avant et à ce moment là ils ne gagnent rien, soit ils font des économies d’énergie et à ce moment là ils gagnent de l’argent sur le dos des impôts entre guillemets."

Guillaume Durand : Mais il y a aussi les réfractaires à la taxe carbone comme Allègre, ceux qui la disent inefficace.

Chantal Jouanno : "Ca c’est l’autre débat, où certains disent "ça ne va pas marcher". Allègre vous savez, il fait de la pub comme il peut. Allègre n’est pas un climatologue. Il dit que l’origine humaine du réchauffement climatique n’est pas avérée. Malheureusement il y a 2 500 experts du Groupe International des Experts du Climat (GIEC) qui font consensus sur ce débat. Donc je veux bien qu’Allègre pense l’inverse mais il est un petit peu en minorité. Certains écologistes pensent qu’il aurait mieux valu commencer à 32 euros. On est pas là pour matraquer les Français. Si on veut que la taxe carbone marche il faut annoncer aux Français, et c’est ce qu’on fait, qu’elle sera de toute façon progressive et que le vrai prix, le seul qui soit scientifique, c’est de dire qu’en 2030 c’est 100 euros."

Guillaume Durand : Mais Christine Lagarde disait que de toute façon dans l’application de ces modalités, notamment en matière de transports, il y aura forcément des injustices ?

Chantal Jouanno : "Mais l’éloignement des villes est pris en compte, puisque la redistribution prend en compte si vous êtes en zone rurale ou en zone urbaine. Par contre, ceux qui consomment le plus actuellement ce sont les personnes les plus aisées, les plus riches. Eux, ils ne toucheront pas autant évidemment, ça leur coûtera. Mais c’est normal. A l’inverse la
catégorie la plus défavorisée recevra plus qu’elle ne paye actuellement."

Guillaume Durand : Valérie Pécresse qui lançait sa campagne hier, a repris l’idée qu’il pourrait y avoir des accords avec les écologistes, c’est à dire qu’une partie des écologistes pourraient voter à droite. Vous y croyez encore ?

Chantal Jouanno : "L’écologie ce n’est ni de gauche ni de droite. Il y a en effet des partis qui sont plutôt à gauche. Mais la préoccupation de l’avenir de nos enfants, ce n’est pas un problème partisan. Il y a des gens à droite qui sont convaincus de l’écologie, j’ai peur d’en faire partie d’ailleurs. Comme disait Valérie Pécresse hier, s’il y a des Verts qui se retrouvent dans les idées qu’on porte, alors "Bienvenue". Sur les Régionales la porte est ouverte."

La taxe carbone sur Cdurable.info

- Taxe carbone : le débat se poursuit (lundi 14 septembre 2009)
- Taxe carbone en 2010 : comment, combien, et pour qui ? (lundi 14 septembre 2009)
- Taxe carbone : ce qui nous attend dès 2010 (dimanche 13 septembre 2009)
- Contribution Climat Energie/Taxe carbone : Pour FNE, le Gouvernement recule en donnant l’impression d’avancer (vendredi 28 août 2009)
- Taxe carbone : pourquoi, qui et combien ? Télécharger le rapport Rocard (mardi 28 juillet 2009)
- La création de la taxe carbone réveille le débat politique (vendredi 24 juillet 2009)
- Taxe carbone : impôt de la révolution verte ou nouvelle TVA sociale énergie ? (jeudi 2 juillet 2009)