[CDURABLE.info] : Changement climatique : cessons de nuire, commençons à agir maintenant
Oxfam demande une intervention urgente sur le changement climatique
Changement climatique : cessons de nuire, commençons à agir maintenant
jeudi 4 décembre 2008
par David Naulin

L’impact désastreux du changement climatique frappe le plus durement et en premier les populations les plus pauvres. Oxfam constate ces effets partout dans le monde, à travers les schémas météorologiques imprévisibles provoquant sécheresses, inondations, famines et maladies.

Le temps est compté pour limiter le réchauffement climatique à 2 °C. Tout réchauffement d’une plus grande ampleur aurait des conséquences catastrophiques et irréversibles. Il règne une très grande injustice car les populations les plus durement touchées sont celles qui sont les moins capables de s’en sortir et les moins responsables de ce problème.

Les pays riches ont profité le plus de l’industrialisation, lourde en émissions de carbone, donc la responsabilité d’utiliser la supériorité de leurs moyens pour aider à réduire leurs émissions en premier et le plus vite leur revient. Et il est crucial que ces pays prennent les devants pour soutenir les pays pauvres subissant les effets désastreux qui se produisent aujourd’hui.

Participer à la campagne d’Oxfam

Le coût de l’inaction est énorme. Les populations vulnérables courent le risque de s’enfoncer encore plus dans la pauvreté et de souffrir davantage à l’avenir. Nous devons définir une trajectoire claire permettant de parvenir à un accord juste et effectif, qui devra être convenu lors de la conférence Copenhague 2009. Les pays riches doivent cesser de nuire et commencer à aider. Oxfam réclame une action d’envergure mondiale. Maintenant.

Pourquoi les pays riches doivent-ils être les premiers à agir ?

Nous avons tous une contribution à apporter dans le cadre du combat contre l’évolution climatique. C’est pourquoi nous devons tous nous mobiliser. Mais ce sont les pays riches qui ont produit le plus de carbone et profité de l’utilisation intensive des énergies fossiles.

Les pays riches doivent donc maintenant débourser les ressources qui permettront aux populations des pays en développement de s’adapter à l’évolution de leur propre climat, une évolution déjà en cours.

Les pays tels que le Royaume Uni doivent donner l’exemple et réduire leurs émissions de carbone d’au moins 80 pour cent d’ici 2050. En adoptant cette stratégie, d’autres économies comme la Chine e l’Inde suivront le mouvement de sorte que les émissions mondiales puissent diminuer de 50 pour cent minimum d’ici 2050.

Mes propres démarches peuvent-elles changer le cours des choses ?

Nous sommes tous impliqués dans cette affaire et c’est uniquement d’un effort commun, par le biais d’initiatives personnelles et en se faisant entendre par les individus au pouvoir que nous pouvons changer le cours des choses.

Comme Oxfam, faites serment de combattre la pauvreté climatique dès maintenant !

Nous pouvons faire beaucoup pour combattre le changement climatique. Cela peut paraître insignifiant, mais changer nos habitues quotidiennes (par exemple utiliser des ampoules à économie d’énergie, ne pas laisser les appareils électriques en veille et laisser la voiture au garage pour faire le trajet à pied ou par transports en commun) tout s’accumule pour faire toute la différence. Chacune de ces actions positives fait clairement comprendre aux leaders mondiaux qu’eux aussi doivent contribuer à régler ce problème.

Vous voulez agir pour le climat ? Participez à l’action changement climatique d’Oxfam en signant la pétition en ligne.

Vidéo Réveille-toi

impacts-changements-climatiques-OmegaTV