Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
Collection "Grenelle de l'environnement"

Scandale écolo dans les cités : voilà les Brigades Vertes

A Hautmont, ville du Nord de la France, ravagée par l’industrialisation au siècle dernier, les jeunes ont souvent perdu tout espoir dans l’avenir. Chômage, environnement dégradé, ennui à tous les étages. Une poignée d’entre eux ont malgré tout décidé de résister à l’adversité, et de faire de la solidarité leur drapeau.

Réintroduire l’idée même de solidarité a été le premier combat de l’association Quartiers sans frontière, en montant des opérations qui avaient du sens pour les habitants : aider à la paix en Palestine avec « 500 cartables pour la paix », aider les populations sur des Territoires en faisant aménager des bus médicalisés par les jeunes des quartiers, organiser un formidable élan lors des intempéries d’Alger avec « les ailes de la solidarité », un avion-cargo rempli de produits médicaux et de jouets pour les enfants, et un « bateau pour la solidarité » avec cent tonnes de matériels à l’occasion du tremblement de terre de Boumerdès. Changer le regard des autres par l’action, et changer le regard que l’on a sur soi-même parce qu’on se sent capable de réaliser de belles choses : dans le quartier, les jeunes ont appris à relever la tête et à croire à nouveau en eux… Mais il fallait aussi résister à la dégradation de leur environnement, en créant les Brigades vertes, qui regroupent des jeunes souvent sans formation, ou sans travail. Ceux-ci se mettent au service du quartier et de ses habitants : tailler les haies, tondre la pelouse, planter des fleurs, refaire la tapisserie d’une pièce, rendre de menus services… toutes occasions, dans la réalité, qui permettent de retisser du lien social entre les habitants, d’apprendre à se connaître, à ne plus se méfier les uns des autres. Et, quelquefois, la visite de la Brigade verte est la seule que reçoivent des personnes âgées recluses dans leur solitude. Cette belle expérience de civisme écologique, distinguée par le Grenelle de l’environnement, aujourd’hui prend l’allure d’une petite PME : une quarantaine de salariés viennent y retrouver de l’espoir dans l’avenir, et en donner à ceux qui les appellent… Scandale écolo dans les cités : voilà les Brigades Vertes de Fareth Saifi – Editeur : Editions du Rocher – Collection : Grenelle de l’environnement – Parution : 29/05/2008 – Nb de pages : 120 pages – EAN13 : 9782268065656 – Prix public : 9,90 € – L’auteur : Fareth Saifi, la quarantaine, militant associatif de la première heure, a créé avec son frère Salim l’association Quartiers sans Frontières. Il gère au quotidien le projet « Brigades Vertes » depuis trois ans. Cette expérience va être démultipliée dans d’autres quartiers d’autres villes, intéressées par la réintroduction de la notion d’environnement et de développement durable dans la Cité. – L’association Quartiers sans frontière : Créée en 1995, Quartiers sans frontière lutte pour une plus grande solidarité entre les générations dans le quartier, entre les quartiers, et avec les pays où la misère et la guerre font des ravages. Dirigée par Selim et Fareth Saifi, l’association est reconnue, malgré les embûches continues, pour la qualité de son travail d’insertion, pour l’originalité de ses actions et l’énergie déployée par ses dirigeants et ses militants. Distinguée à plusieurs reprises, remarquée par les pouvoirs publics, sollicitée par la presse, elle est souvent visitée pour servir de modèle dans les autres quartiers. L’ENSEMBLE DES DROITS D’AUTEUR SERA REVERSÉ À L’ASSOCIATION

 

A lire également sur Cdurable.info, deux autres titres de la collection « Grenelle de l’environnement »:
Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire ?, – Pollution de l’air – 63 millions de contaminés

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...