Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Réchauffement climatique : l’urgence est là, les solutions aussi

Bruxelles, le 25 janvier 2007

A l’heure où tout le monde cherche une solution pour résoudre le
dilemme de l’approvisionnement énergétique sans accélérer le réchauffement de la planète, le Conseil
européen des énergies renouvelables (Erec) et Greenpeace publient « [R]évolution énergétique. Vers un avenir énergétique propre et durable ».

Réalisée en collaboration avec les spécialistes de l’Institut de thermodynamique technique du Centre
aérospatial allemand (DLR) et une trentaine de scientifiques et d’ingénieurs internationaux travaillant
sur les énergies renouvelables, ce rapport dessine la première stratégie énergétique mondiale qui va
permettre de réduire d’ici 2050 l’ensemble des émissions de CO2 de presque 50 % par rapport à leur
niveau de 1990
. « C’est l’objectif minimum auquel nous sommes tenus pour maintenir le
réchauffement de la planète en dessous de 2°C, température au-delà de laquelle tous les experts
s’accordent à dire que ses effets seraient absolument dévastateurs
, rappelle Laetitia de Marez, de
Greenpeace international. La [R]évolution énergétique que nous proposons tord enfin le coup à un
vieux préjugé selon lequel il n’est pas réaliste d’imaginer que l’on peut réduire de moitié les émissions
mondiales de CO2 tout en maintenant un approvisionnement énergétique sécurisé abordable, et un
développement économique en progression régulière. »

Le scénario [R]évolution énergétique ne s’appuie que sur des technologies durables. L’énergie
nucléaire, qui expose les populations et l’environnement à de multiples menaces, n’y a donc aucune
place
. Le scénario prévoit ainsi une sortie du nucléaire à l’échelle mondiale à l’horizon 2030 au plus
tard, et montre que les énergies renouvelables associées à une meilleure efficacité énergétique
pourront répondre à la moitié des besoins énergétiques mondiaux d’ici 2050. Cette demande
énergétique mondiale aura réduit de 50 % grâce aux mesures d’efficacité et de sobriété énergétique
préconisées par Greenpeace.

Les énergies renouvelables peuvent devenir la colonne vertébrale de l’économie mondiale non
seulement dans les pays de l’OCDE, mais aussi dans les pays en développement comme la Chine,
l’Inde et le Brésil. « Le marché global des énergies renouvelables peut se développer selon un taux à
deux chiffres jusqu’en 2050
, confirme Arthouros Zervos, président du Conseil européen des énergies
renouvelables (Erec). Avec les marchés de l’éolien et du solaire, qui affichent un chiffre d’affaires de
38 milliards de dollars et doublent en taille tous les trois ans, la croissance des énergies
renouvelables suit le même chemin de développement que les technologies de l’Internet et du
téléphone portable. »

Ce rapport [R]évolution énergétique met aussi en évidence l’urgence qu’il y a à adopter ces solutions
techniques et pratiques. « Nous en appelons donc aux décisionnaires mondiaux pour permettre à cette
vision de devenir une réalité, conclut Arthouros Zervos. Il n’existe aucun obstacle technologique à la
mise en oeuvre de ce changement de politique énergétique, c’est une simple question de volonté
politique.
»


Greenpeace France
22, rue des Rasselins – 75020 Paris
Tel. 01 44 64 02 02 – Fax : 01 44 64 02 00

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...