Dans l'actualité :

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...

La consommation mondiale d’énergie et les émissions de CO2 sont encore à la hausse … Jusqu’où ?

Enerdata, un bureau d'études spécialisé dans le secteur de...

Mobilisation nationale pour la première semaine sans pesticides !

Du 21 au 29 avril, l’Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides – ACAP (collectif de plus de 100 organisations) organise la première semaine d’actions nationale pour les alternatives
aux pesticides de synthèse.

Objectif: Communiquer auprès du grand public sur l’impact néfaste des pesticides sur l’environnement et la santé et mettre en avant les alternatives existantes à leur utilisation.

Partout en France, des experts, des jardiniers amateurs, des professionnels de l’agriculture, des espaces verts, du jardinage se mobilisent. Au programme des actions variées et fédératrices :

– des visites de fermes bio ou durables, de jardins écologiques, d’AMAP, de vergers bios avec démonstrations de méthodes de lutte sans pesticides de synthèse.…
– des formations d’agriculteurs à la réduction de l’utilisation des pesticides
– des formations sur les méthodes non chimiques de contrôle des herbes en ville.
– des conférences débats autour des cantines bios, des pesticides et de leurs impacts
– des projections des films :  » Pesticides, non merci « ,  » Témoin gênant « , …
– des expositions thématiques sur l’impact des pesticides, le jardinage  » bio « …
– des pétitions contre l’épandage aérien et pour la réduction de l’utilisation des pesticides en ville
– etc.

A l’heure où le lobby des pesticides déclenche la colère des écologistes et des consommateurs en osant lancer une nouvelle campagne de publicité,

A l’heure où les experts de l’INRA et du Cemagref s’inquiètent de l’utilisation outrancière qui est faite de ces produits en France et propose une agriculture qui utilise moins de pesticides,

A l’heure où plus que jamais les études montrent les conséquences néfastes de ces pesticides tant sur l’environnement (pollutions des eaux, des aliments, de l’air…) que sur la santé (augmentation de la stérilité, promotion des leucémies chez les jeunes enfants, des
cancers du cerveau…), qu’il soient utilisés au champ, au jardin ou dans l’habitat ;

Des Hommes et des Femmes vous montrent qu’un avenir sans pesticides est possible !

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...

La consommation mondiale d’énergie et les émissions de CO2 sont encore à la hausse … Jusqu’où ?

Enerdata, un bureau d'études spécialisé dans le secteur de l'énergie et de son impact sur le climat, publie l'édition 2024 de son rapport “Global...