Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Les sapins de Noël : guide pratique pour un achat responsable

WWF France
WWF France
A l’heure où les sapins de noël réapparaissent dans un coin de notre salon, comment limiter leur impact sur l’environnement tout en préservant cette tradition ? Pour le WWF-France, la meilleure solution réside dans un sapin naturel, local et que l’on recyclera ! Un sapin naturel : Issues de matière non renouvelable, les alternatives au sapin naturel se limitent au sapin en plastique ou en aluminium qui ont de plus l’inconvénient d’avoir parcouru de très longues distances, fortement émettrices de CO2. Aussi, même si les sapins naturels proviennent pour la plupart de parcelles très organisées et pauvres en biodiversité, la surface que ces plantations recouvrent reste suffisamment faible pour que son impact ne soit pas problématique. Seul bémol, cette culture utilise également des produits chimiques (engrais, pesticides) qui, de même que l’agriculture, polluent l’eau et les sols. « Nous regrettons cependant que des sapins bio ou certifiés selon les critères de gestion durable FSC n’existent toujours pas en France alors que cette filière se développe dans d’autres pays européens » déclare Emmanuelle Neyroumande, Responsable du pôle foret au WWF-France Un sapin local : Le distance parcourue de la plantation au magasin est un autre élément tout aussi déterminant dans le choix de son sapin. Transportés par la route, les sapins provenant du nord de l’Europe s’avèrent ainsi être beaucoup plus polluants que ceux produits le plus proche de notre domicile. Un sapin que l’on recyclera : Assimilé aux ordures ménagères, le sapin de noël s’avèrera une nouvelle fois polluant (volume de transport, incinération). Pour pallier à cela, il existe une alternative simple et en adéquation avec une démarche écologique : amener son sapin à une proche déchetterie verte qui le compostera pour refertiliser les terres. Pour la ville de Paris par exemple, on peut recycler son sapin en le déposant dans plus de 95 jardins qui font office durant le mois de janvier de sites de recyclage (connaître le lieu le plus proche sur www.paris.fr).

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...