Dans l'actualité :

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...
Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre 2023

Les énergies renouvelables couvrent plus de 30% de la consommation électrique française

Selon le Syndicat des énergies renouvelables (SER), RTE, Enedis et l'Agence ORE

La puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque et bioénergies confondus – s’élève, fin 2023 à environ 70 GW. Cela représente une hausse d’environ 5 GW sur l’année 2023, les filières « solaire photovoltaïque et éolien terrestre » comptant respectivement pour 3 137 MW et 1 221 MW de nouvelles capacités raccordées. Concernant la filière « éolien en mer », les parcs en cours de construction à Saint Brieuc & Fécamp représenteront à terme 993 MW (dont 360 MW installés en 2023).

Le volume de production renouvelable a représenté 30,9% de la consommation d’électricité de la France continentale au cours de l’année 2023. La production a nettement progressé à 135,6 TWh contre 110,4 TWh en 2022, toutes les filières contribuant à cette hausse de la production du fait du rétablissement des stocks hydrauliques et de l’ajout de nouvelles capacités pour les filières éolienne et solaire.

Solaire photovoltaïque

La puissance du parc solaire s’élève à 19 047 MW au 31 décembre 2023, l’augmentation du parc raccordé en 2023, de 3 137 MW, est en hausse de plus de 300 MW par rapport aux années 2021 et 2022. A fin 2023, la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) visait un parc de 20 100 MW (hors Corse), ce qui représente près de 1 GW d’écart par rapport à l’objectif, soit environ l’équivalent d’un semestre de retard.

Avec 21,6 TWh produits en 2023, en hausse de près de 16,5 % par rapport à 2022, la filière solaire confirme son développement et atteint un taux de couverture de 4,9 % de la consommation électrique annuelle de la France continentale. De juin à août, ce taux dépasse les 8 %.

PANORAMA DE L’ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE EN FRANCE AU 31 décembre 2023 – © EDF

Éolien terrestre

Le parc éolien terrestre atteint 21 815 MW au 31 décembre 2023. Sur l’année, la croissance s’élève à 1 221 MW, soit une baisse de près de 500 MW après le rebond 2022. A fin 2023, la PPE visait un parc éolien terrestre hors Corse de 24 100 MW, objectif manqué de plus de 2 GW, ce qui correspond à près d’un an et demi de retard.

La filière a produit un volume record de 48,9 TWh sur les douze derniers mois, en hausse de 27,7% par rapport à l’année 2022. Le taux de couverture annuel de la consommation de la France continentale par l’éolien terrestre dépasse ainsi pour la première fois 11 % et s’établit à 11,1 % pour l’année 2023, en hausse de près de 3 points par rapport à 2022 (8,4 %).

Éolien en mer

Le parc éolien en mer fait son apparition dans cette édition du panorama de l’électricité renouvelable. Il atteindra 1 477 MW courant 2024, la puissance à terme des deux parcs en cours de construction à Saint-Brieuc et Fécamp (993 MW à terme) s’ajoutant à celle du parc de Saint-Nazaire. La puissance effectivement installée à fin décembre atteint 840 MW au total. A fin 2023, la PPE visait un parc éolien en mer (hors Corse) de 2 400 MW.

La filière a produit 1,9 TWh sur les douze derniers mois, en forte hausse par rapport à 2022 du fait de la montée en puissance du parc. Le volume de production de l’éolien en mer a représenté 0,4 % de la consommation française sur l’année.

© Oddoux Franck

Hydroélectricité

Le parc hydroélectrique est stable avec une puissance installée de 25 684 MW (dont 222 MW en Corse). L’objectif PPE d’un parc hors Corse de 25 700 MW à fin 2023 est atteint à 99,1 %.

La production hydroélectrique renouvelable s’est élevée à 54,8 TWh en 2023, en forte augmentation par rapport à 2022 qui avait connu une forte sécheresse (+23,4 %). Le volume de production d’hydroélectricité renouvelable[1] a représenté 12,5 % de la consommation en France continentale pour l’année 2023.

bioénergies et déchets utilisés pour la production d’électricité qui peuvent être considérés renouvelables (voir note méthodologique)

Bioénergies électriques

La filière des bioénergies électriques (incluant la production à partir de déchets) atteint une puissance installée de 2 207 MW, avec 44 MW de nouvelles capacités.

Sa production renouvelable s’est élevée à 8,4 TWh sur l’année 2023, en baisse de 1,6% par rapport à 2022. La filière couvre ainsi toujours 1,9 % de l’électricité consommée en 2023 en France continentale.

Technologies pour la
producTion d’élecTriciTé
renouvelable

Afin de répondre aux objectifs de la loi énergie-climat de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix de production électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer pour permettre l’intégration de l’électricité renouvelable, tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d’alimentation des consommateurs.

Ces résultats sont issus du Panorama de l’électricité renouvelable au 31 décembre 2023, élaboré par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), RTE, Enedis et l’Agence ORE (Opérateurs de Réseaux d’Energie). Ce document est complété d’un supplément technique sur les Technologies pour la production d’électricité renouvelable.

 

Syndicat des énergies renouvelables (SER)www.enr.fr

RTEwww.rte-france.com

Enediswww.enedis.fr

Agence ORE www.agenceore.fr

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont une initiative des rédactions du magazine 30 Millions d’amis et de Peuple-animal.com, édités par 1Health,...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement au cœur de la culture des entreprises, en collaboration avec Kantar Insights et 11 partenaires, nous dévoile les résultats...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...