Dans l'actualité :

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...
PRESENCE CDURABLE*

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement

Le PNUE fête ses 40 ans ! Sa Division Technologie, Industrie et Economie (DTIE) est basée à Paris

Qu’est-ce que le PNUE ?

Créé en 1972, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) est la voix du système des Nations Unies en matière d’environnement. C’est la seule organisation onusienne dont le siège se trouve dans un pays en développement, à Nairobi au Kenya.

Mission

La mission du PNUE consiste à diriger et à encourager les partenariats en matière d’environnement en inspirant, informant et permettant aux nations et aux populations d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures. Le PNUE offre son soutien dans l’évaluation et les comptes rendus environnementaux, le renforcement juridique et institutionnel et l’élaboration de politiques environnementales, l’utilisation et la gestion durables des ressources naturelles, l’intégration du développement économique et de la protection environnementale, ainsi que la promotion de la participation publique à la gestion de l’environnement. Le PNUE collabore avec de nombreux partenaires, dont des organes des Nations Unies, des organisations internationales, des gouvernements nationaux, des organisations non gouvernementales, le secteur privé, les médias et la société civile.

Priorités

Le PNUE travaille depuis 2008 sur six priorités stratégiques : le changement climatique, la gestion efficace des ressources, les substances nocives et déchets dangereux, la gestion des écosystèmes, les catastrophes et conflits, et la gouvernance environnementale.
Organigramme du PNUE
Organigramme du PNUE

Activités

Le travail du PNUE consiste à : – évaluer les conditions et les tendances environnementales mondiales, régionales et nationales ; – fournir des recommandations politiques et des informations basées sur la science ; – faciliter le développement, la mise en œuvre et l’évolution des normes et standards environnementaux ; – encourager les initiatives internationales et de nouveaux partenariats au sein des gouvernements, de la société civile et du secteur privé en faveur du développement durable ; – faciliter le transfert des connaissances et des technologies ; – sensibiliser le grand public aux questions environnementales et promouvoir les actions citoyennes.
Présence du PNUE dans le monde
Présence du PNUE dans le monde

DTIE du PNUE

LA DIVISION TECHNOLOGIE, INDUSTRIE ET ECONOMIE DU PNUE
DIVISION TECHNOLOGIE, INDUSTRIE ET ECONOMIE DU PNUE
DIVISION TECHNOLOGIE, INDUSTRIE ET ECONOMIE DU PNUE
Etablie en 1975, trois ans après la création du PNUE, la Division Technologie, Industrie et Economie (DTIE) est la seule Division du PNUE basée à Paris, avec des bureaux situés à Genève, à Nairobi et à Osaka. La Division fournit des solutions aux décideurs politiques et aide à transformer le milieu des affaires en offrant des plateformes de dialogue et de coopération, des options politiques innovantes, des projets pilotes et des mécanismes de marché créatifs. La Division joue un rôle de premier plan dans trois des six priorités stratégiques du PNUE : le changement climatique, les substances nocives et les déchets dangereux, et l’utilisation efficace des ressources. Elle contribue également de manière active à l’Initiative pour une Economie Verte lancée par le PNUE en 2008. Cette initiative a pour but de mener les économies nationales et l’économie mondiale vers une voie nouvelle, dans laquelle les emplois et la croissance sont stimulés par une augmentation des investissements dans les secteurs verts, et par un changement des préférences des consommateurs en faveur de biens et services respectueux de l’environnement. Par ailleurs, la Division remplit le mandat du PNUE en qualité d’agence de mise en oeuvre du Fonds multilatéral du Protocole de Montréal et elle joue un rôle exécutif dans un certain nombre de projets du PNUE financés par le Fonds pour l’environnement mondial. De Paris, le bureau de direction coordonne les activités menées par: – Le Centre international d’éco-technologie – IETC (Osaka), qui met en œuvre des programmes de gestion intégrés des déchets, de l’eau et des catastrophes, en Asie principalement. – Le service Consommation et Production Durables (Paris), qui encourage des modes de consommation et de production plus respectueux de l’environnement afin de contribuer au développement humain à travers les marchés mondiaux. – Le service Substances chimiques (Genève), qui catalyse les efforts mondiaux destinés à assurer une gestion des produits chimiques respectueuse de l’environnement et à améliorer la sécurité relative à ces produits dans le monde. – Le service Energie (Paris et Nairobi), qui favorise des politiques de développement durable en matière énergétique et de transport et qui encourage les investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. – Le service Action Ozone (Paris), qui, dans le cadre du Protocole de Montréal, soutient les programmes d’élimination progressive des substances appauvrissant la couche d’ozone dans les pays en développement et les pays en transition. – Le service Economie et Commerce (Genève), qui aide les pays à intégrer les considérations d’ordre environnemental dans les politiques économiques et commerciales et mobilise le secteur financier pour intégrer le développement durable dans ses stratégies. Ce service produit également des rapports sur l’économie verte.
Organigramme de la DTIE
Organigramme de la DTIE
La Division collabore avec de nombreux partenaires (agences et programmes des Nations Unies, organisations internationales, organisations non gouvernementales, entreprises, médias et grand public) pour mener des opérations de sensibilisation, et pour assurer le transfert d’information et de connaissances, le renforcement des capacités, l’appui à la coopération technologique, ainsi que la mise en œuvre des conventions et accords internationaux.

Actualité

Contact

Contacter Solange Montillaud - DTIE du PNUE
Contacter Solange Montillaud – DTIE du PNUE

 

* Présence CDURABLE – ONG > Secteur Public :
Vous aussi référencez votre activité sur CDURABLE.info

A lire

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

30 solutions et retours d’expérience pour adapter les villes au changement climatique

L’Agence Parisienne du Climat et ses partenaires, dont la...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans Conservation Biology, sur l’impact des changements climatiques à venir sur la biodiversité du bassin méditerranéen....

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert à l’approche des élections européennes, états, entreprises et ONG se mobilisent pour sauver un paquet...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets du changement climatique et estiment qu’il est urgent d’agir, la nécessité de la est...