Dans l'actualité :

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation...

Lave-linge, ne vous faites pas rincer ! Guide d’achat écologique en ligne Topten WWF – CLCV

Le guide d’achat écologique en ligne Topten développé par le WWF et la CLCV vient de s’enrichir d’une nouvelle catégorie : les lave-linge. Bonne nouvelle : la performance énergétique de ces appareils s’est sensiblement améliorée au cours des dernières années. Mais attention à la course à la capacité, susceptible de mettre en péril tous les progrès enregistrés jusque-là.

En période de crise, économiser 75 millions d’euros par an à l’échelle de la nation tout en réduisant l’impact sur l’environnement, c’est possible ! Comment ? Il suffit que chacun des 2,5 millions d’acheteurs annuels de lave-linge fasse la chasse aux gaspillages en optant pour l’un des modèles présentés dans le classement Topten.[[Lancé en 2004, Topten est le premier comparateur d’achat grand public et professionnel permettant de connaître les produits présentant le plus faible impact écologique. L’arrivée des lave-linge dans le classement s’est accompagnée de la réactualisation des classements des autres produits (réfrigérateurs, congélateurs, lave-vaisselle, ou encore véhicules). Pour les acheteurs professionnels, le www.guide-toptenpro.com propose des produits et des conseils spécifiques. Topten : bien acheter, bien utiliser.]]

Plus largement, sur le plan écologique, le bilan dressé pour les lave-linge s’avère indéniablement positif : alors même que la consommation d’électricité des Français a tendance à augmenter, la consommation d’eau des appareils a chuté de 60 % au cours des vingt dernières années, celle d’électricité s’étant quant à elle réduite de 30 % depuis dix ans. Si la conception des machines s’est améliorée, le comportement des utilisateurs, qui ont par exemple moins utilisé les cycles chauds, a également contribué à une telle baisse. Mais l’arrivée sur le marché de lave-linge de plus en plus gros menace de réduire à néant tous ces efforts.

La tendance actuelle est en effet à la surcapacité des lave-linge : alors qu’il y a quelques années à peine, la capacité standard des machines était de 5 kg, aujourd’hui, les appareils de 7 kg constituent désormais la norme. Des modèles allant jusqu’à 9 kg ont même récemment fait leur apparition dans les magasins ! On peut légitimement s’interroger sur la raison d’être de tels mastodontes, dans la mesure où les utilisateurs ne chargent généralement déjà pas leurs machines à pleine capacité. On comprend alors l’avertissement lancé aux consommateurs par le WWF-France : « Attention à ne pas gâcher les progrès réels enregistrés dans la conception en ne proposant que d’énormes machines sur le marché ; on risque de perdre toutes les économies obtenues jusque-là ! », déclare Damien Demailly, chargé de programme Energie-Climat.

Plutôt que de chercher à satisfaire de nouveaux besoins, les fabricants tenteraient-ils de profiter de la définition du critère de classement des lave-linge suivant leur performance énergétique ? En effet, l’étiquette énergétique étant devenue l’un des principaux motifs d’achat des lave-linge, l’obtention d’une excellente notation est désormais incontournable. Pour ce faire, les fabricants lancent des modèles plus volumineux afin d’améliorer le rapport consommation d’énergie/capacité sur lequel repose le calcul de la performance énergétique. Les fabricants sont-ils en train de nous inciter à commettre de nouveaux gaspillages en poursuivant leurs propres intérêts ? C’est pourquoi le WWF-France se prononce en faveur de l’adoption immédiate de critères définissant la performance énergétique en fonction des besoins réels des consommateurs.

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation l'objectif de la neutralité carbone d'ici 2050, conformément à l'Accord de Paris sur le changement...