Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

Lancement de la plateforme participative Opé2017 pour inscrire la fin de l’obsolescence programmée à l’agenda 2017

Décidées à inscrire la question de l’obsolescence organisée dans les programmes des candidats aux élections présidentielles et législatives de 2017, sept associations (C2C Community, DemocracyOS, GreenIT.fr, Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP), Les Amis de la Terre, UFC-Que Choisir, Zero Waste France) lancent aujourd’hui la plateforme participative « OPé 2017 » dans l’objectif de trouver des solutions efficaces pour lutter contre cette pratique écologiquement et économiquement inacceptable.

L’obsolescence programmée : un enjeu économique et écologique majeur

L’obsolescence programmée désigne l’ensemble des pratiques qui raccourcissent la durée de vie ou d’utilisation d’un produit. Qu’il s’agisse d’obsolescence par défaut (panne), logicielle (mises à jour ralentissant un ordinateur) par incompatibilité (un téléphone seulement compatible avec des écouteurs Bluetooth), ou esthétique, le procédé est aujourd’hui répandu dans des produits de consommation devenus quasi-indispensables, et conduit à un rachat plus rapide du même bien. Des produits moins durables, l’épuisement des matières premières, une production accrue de déchets et un impact à long terme sur le pouvoir d’achat des consommateurs… les problématiques résultant de l’obsolescence programmée sont nombreuses, et concernent directement les citoyens dans leur vie quotidienne. Si les rapports ou propositions sur le sujet ne manquent pas, l’absence criante de mesures transverses et efficaces ne peut perdurer.

Opé2017 : une plateforme participative pour une prise de conscience active

Penser un produit durable dès sa conception ; favoriser la réparabilité et un meilleur accès aux pièces détachées d’un produit ; mettre fin à l’obsolescence logicielle ; permettre au consommateur d’orienter plus facilement ses choix vers des produits durables (information sur la durée de vie des produits et alignement des droits à garantie légale sur cette dernière) : voilà les cinq sujets que nos associations ont identifiés afin de sensibiliser et mobiliser le plus grand nombre à la lutte contre l’obsolescence programmée. Avec le lancement de la plateforme Opé2017, chacun est ainsi invité à soutenir, débattre et formuler de nouvelles propositions pour construire ensemble les solutions à même de rendre obsolètes les blocages à la logique de durabilité. Alors que l’Union européenne a présenté son plan d’action sur l’économie circulaire il y a près d’un an, et que les réponses apportées jusqu’alors sont parcellaires, nos associations entendent accélérer la production durable de solutions réellement efficaces en : – invitant les consommateurs-citoyens et les professionnels à s’engager sur la plateforme Opé2017(1) , accessible au lien suivant : www.ope2017.org jusqu’au 20 décembre; – appelant les candidats aux élections présidentielles et législatives à s’emparer du sujet et à en faire un des axes forts de leur campagne 2017.

Projet OPérationnel contre l’Obsolescence Programmée

Projet OPérationnel contre l’Obsolescence Programmée
Projet OPérationnel contre l’Obsolescence Programmée
=> L’obsolescence programmée : c’est quoi ? L’obsolescence programmée désigne l’ensemble des pratiques qui engendrent un raccourcissement de la durée de vie ou d’utilisation d’un produit. Ces pratiques peuvent notamment consister en une défectuosité, une fragilité, une limitation technique, une impossibilité de réparer ou une non-compatibilité. Qu’il s’agisse d’obsolescence par défaut (votre machine à laver tombe en panne top rapidement), logicielle (mises à jour ralentissant vos ordinateurs) par accessoire (les smartphones compatibles seulement avec les écouteurs Bluetooth), ou esthétique (pression marketing, effet de mode), le procédé est répandu dans les produits de consommation devenus quasi-indispensables, et conduit à un rachat plus rapide du même bien. => Pourquoi c’est un problème ? – Ecologiquement, l’obsolescence programmée réduit la durée de vie des produits, avec comme conséquence une exploitation accrue des matières premières et une surproduction de déchets. Ce système de production et de consommation dépossède les individus de leurs droits à un usage durable des biens. – Economiquement, l’obsolescence affecte également le pouvoir d’achat des consommateurs. Au moment de l’achat, ces derniers ne sont pas en mesure de choisir le couple durée de vie / prix qui leur convient le mieux. Souvent ils payent un produit injustement cher pour un produit de faible durée de vie. => Pourquoi Opé2017 ? Grace à la mobilisation des associations et des citoyens, l’effectivité de la garantie légale à 2 ans et le délit d’obsolescence programmée sont désormais inscrits dans la loi, mais c’est insuffisant, et beaucoup reste à faire. Ayant pris acte de ces problématiques et de l’insuffisance des réponses des pouvoirs publics, nos organisations ont décidé de s’unir autour de problématiques communes afin d’être forces de propositions en vue des élections présidentielles et législatives de 2017. Sans un engagement collectif, porté par la société tout entière, nous savons que notre cause ne trouvera pas de solutions réelles. Avec #Opé2017, nous entendons sensibiliser et mobiliser le plus grand nombre à la lutte contre l’obsolescence programmée. Venez soutenir ou remettre en question nos propositions, et surtout, n’hésitez pas à en formuler de nouvelles ! Ces co-réflexions pourront nourrir les programmes des candidats aux prochaines élections !
Sept associations (C2C Community, DemocracyOS, GreenIT.fr, Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP), Les Amis de la Terre, UFC-Que Choisir, Zero Waste France) lancent la plateforme participative « OPé 2017 » pour lutter contre l'obsolescence programmée
Sept associations (C2C Community, DemocracyOS, GreenIT.fr, Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP), Les Amis de la Terre, UFC-Que Choisir, Zero Waste France) lancent la plateforme participative « OPé 2017 » pour lutter contre l’obsolescence programmée
A découvrir sur la plateforme www.ope2017.org : – 1. Penser un produit durable dès sa conception (éco-conception) – 2. Réparabilité des produits – 3. Mettre fin à l’obsolescence logicielle – 4. Information sur la durée de vie des produits – 5. Garantir les biens plus longtemps – Calendrier de la consultation – Présentation de la consultation sur DemocracyOS

DemocracyOS, c’est quoi ?

DemocracyOS est une plateforme open source : libre, gratuite, indépendante, réplicable. Son but est de favoriser la participation de tous à la fabrique de décisions politiques, à l’heure où internet a changé presque tous les aspects de notre vie quotidienne… sauf le fonctionnement de nos démocraties. Inventée en 2012 par des développeurs et politologues en Argentine, elle est reprise dans le monde: Mexique, États-Unis, Espagne… et désormais en France. – http://democracyos.eu/

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...