Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

La Nef lance Nef Capital Éthique Management

La Société financière de la Nef lance Nef Capital Éthique Management, société de gestion filiale ayant pour vocation de gérer des fonds
d’investissement en adéquation avec sa charte éthique fondée sur la transparence financière et l’usage responsable de l’argent. Nef Capital Ethique Management accompagnera exclusivement des entreprises des secteurs de l’efficacité énergétique, des technologies environnementales ainsi que des filières bio et équitable.

Le fonds d’investissement Nef Capital Ethique 1 a la forme d’un fonds commun de placement à risque (FCPR) qui investit l’épargne collectée en fonds propres dans des entreprises, pour accompagner leur développement. Les prises de participation sont comprises entre 300 000 et 2 500 000 €. L’agrément obtenu de l’Autorité des Marchés Financiers pour ce FCPR ne permet pas de faire appel à l’épargne publique. Il s’adresse donc à des investisseurs avertis qui souhaitent
assortir leur rendement financier d’une plus-value humaine, sociale et environnementale.

Nef Capital Ethique Management est un aboutissement du projet Global Ethique, lancé en juillet 2004 avec entre autres pour objectif de créer des fonds de capital-investissement en adéquation avec la charte éthique de la Nef, qui ne soient pas uniquement orientés sur le court terme et les plus-values financières. Ce projet a pu aboutir grâce au soutien financier de l’association La NEF, du Fonds Social Européen et de la Ville de Lyon. En créant Nef Capital Ethique Management, la Société financière de la Nef réaffirme sa volonté de développer des outils financiers favorisant une circulation transparente et responsable de l’argent, au service de projets porteurs de transformation sociale.

Investissements dans des secteurs porteurs… de sens

Les filières écologiques (énergie, bâtiment, etc.), biologiques et équitables sortent d’un marché de niche pour tendre vers un marché de masse. Le contexte réglementaire, notamment, annonce de nouvelles phases de développement pour ces filières, qui participent à un développement global responsable : choix d’énergies propres et renouvelables, de matériaux sains et efficaces, d’une nourriture respectueuse tant de l’homme que de l’environnement.

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...

3 Commentaires

  1. La Nef lance Nef Capital Éthique Management
    je voudrais signaler aux adhérent de la NEF que NEF CAPITAL ETHIQUE, fonds d’investissemnt de la NEF est sur le point d’investir dans une Phytorem, entreprise qui utilise le bambou pour construire des stations d’épuration,; or Phytorem est ardemment soutenue par TOTAL, groupe pétrolier bien connu, mais a également AREVA dans son capital!!!! incroyable!!!
    Mefions nous donc des apparences, et restons vigilants.

    • La Nef lance Nef Capital Éthique Management
      @ franck
      bonjour
      je suis sociétaire de la NEF et aimerais bien savoir d’ou tu tiens tes informations
      car cela ressemble à une rumeur orchestrée: pullulation du même message au mot près sur tous les sites de développement durable et de finance éthique.
      A ma connaissance total n’est pas actionnaire de phytorem mais l’a seulement aidé par du mécénat ce qui est tres différent; et Areva n’est pas actionnaire de Phytorem : si c’était le cas tu devrais fournir la déclaration au BALO mentionnant l’augmentation de capital
      cordialement
      eric clane

      • La Nef lance Nef Capital Éthique Management
        bonjour eric

        j’aiverifie et l’info est exacte.
        en date du 16 decembre 2009, phytorem a fait une assemblee generale mixte dans laquelle :
        14eme resolution : phytorem procede a l’emission de 1735 obligations convertibles en actions ordianires correspondant à un emprunt de 300.000 euros réalisé auprès d’AREVADELFI, filiale a 100% d’Areva
        15eme resolution : l’assemblee generale réserve a Arevadelfi la souscription de 1735 obligations convertibles en action.
        C’est donc encore plus vicieux que cela, cela veut dire que, quand AREVADELFI le desirera, elle pourra transormer l’emprunt contracté par phytorem aupres d’elle en actions de la société.
        tu peux te procurer copie de cette assemblee generale aupres de infogreffe.fr, l’acte te coutera 5 euros environ.

        bien a toi, dans un monde hypocrite

        pierre