Dans l'actualité :

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES)...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour...

La déforestation n’est pas une fiction. Nouvelle campagne de sensibilisation de Greenpeace France

Greenpeace France a confié à l’agence Strike la réalisation de sa nouvelle campagne de communication institutionnelle sur la thématique de la déforestation, afin d’alerter sur les liens entre élevage industriel et déforestation. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser le grand public sur les causes et les conséquences de l’un des plus grands désastres écologiques, la déforestation.
La déforestation n'est ps une fiction
La déforestation n’est ps une fiction

La déforestation n’est pas une fiction

Toutes les deux secondes, l’équivalent d’un terrain de football de forêt est détruit de la surface de la planète, impactant dramatiquement les espèces qui y vivent [1]. Au mois d’août, plus de 33 000 départs de feux ont été recensés en Amazonie [2]. Un triste record depuis 2010… particulièrement inquiétant quand on sait que la plupart de ces feux sont déclenchés par des éleveurs liés au secteur agro-industriel afin de faire place nette pour leurs immenses troupeaux de bovins ou par des producteurs de soja destiné à l’exportation
La déforestation n'est ps une fiction
La déforestation n’est ps une fiction

Une campagne pour dénoncer le rôle de l’élevage dans la déforestation

Cette campagne a pour objectif de dénoncer le rôle de l’élevage (vaches, poulets…) dans la déforestation mondiale, particulièrement au Brésil. Pour accroître la production de bovins et répondre à la demande d’aliments pour l’élevage en Europe, le complexe agro-industriel détruit massivement des écosystèmes forestiers essentiels à l’équilibre de la planète, tels que l’Amazonie ou le Cerrado au Brésil. En Amazonie brésilienne, 88% des terres déboisées le sont pour créer des pâtures pour le bétail [3]. La déforestation n’est ps une fiction À travers ce film d’animation de 45 secondes conçu par l’agence Strike et produit par Madame de Sanzillon (QUAD) et un dispositif en ligne, cette prise de parole illustre de manière simple et accessible le lien entre élevage industriel et déforestation. L’enjeu : sensibiliser à l’importance de réduire sa consommation de produits d’origine animale et appeler à agir avec Greenpeace.

Le soja : une cause majeure de la déforestation

Greenpeace se mobilise dans le monde entier contre le fléau de la déforestation et pour la promotion d’une agriculture responsable. La demande en soja pour nourrir les animaux d’élevage a explosé ces dernières années. Pour y répondre, des écosystèmes entiers comme la savane du Cerrado au Brésil sont détruits et remplacés par d’immenses champs de soja, qui est ensuite exporté dans le monde entier.

L’Europe, complice de cette tragédie

Grande importatrice de matières premières à risque de déforestation, l’Europe participe activement à ce drame. En Europe, près de 90% du soja consommé est destiné à nourrir les animaux d’élevage [4]. Entre 2005 et 2017, les importations de l’UE ont provoqué la déforestation de 3,5 millions d’hectares de terres et plus de 80% de la déforestation tropicale importée par l’UE concernait le soja. [5]. Selon Laurence Veyne, co-directrice du programme chez Greenpeace France : “Les forêts sont essentielles à la vie humaine et à la biodiversité : près de 2 milliards de personnes en dépendent directement dans le monde et les deux tiers des espèces animales et végétales y habitent [6]. Par ailleurs, elles jouent également un rôle de régulateur pour le climat en produisant une partie de l’oxygène que nous respirons et en absorbant le carbone émis dans l’atmosphère. Il est donc essentiel de les protéger et de mettre fin à la déforestation en réduisant notamment notre consommation de viande et de produits laitiers.” Pour Jérôme Gonfond, président de l’agence Strike : « Avec cette campagne, nous avons voulu déclencher une discussion entre les générations. Que les jeunes parents expliquent à leurs enfants – Non, la Déforestation n’est pas un film d’animation à aller voir au cinéma. C’est une réalité. Nous avons voulu rendre cette information accessible à toutes et à tous, pour que les gens puissent repenser leurs modes de consommation et changer les comportements.” Isabelle Darroman – Productrice chez Madame de Sanzillon : “Sur les sujets responsables, le choix de la forme est particulièrement important pour qu’un message engagé devienne engageant. Ici celui de l’animation fut une évidence et la sensibilité du réalisateur Paul Lavau était pertinente après de notre double audience. Nous sommes fiers, chez Madame, d’avoir accompagné Strike et Greenpeace sur ce sujet essentiel face à l’urgence !”
Notes :
  • [1] Source : FAO et PNUE. 2020. La situation des forêts du monde 2020. Forêts, biodiversité et activité humaine.
  • [2] Données analysées par Greenpeace Brésil et récoltées sur : https://queimadas.dgi.inpe.br/queimadas/portal-static/estatisticas_estados/
  • [3] Source : https://mapbiomas-br-site.s3.amazonaws.com/Nota%20T%C3%A9cnica/Nota_T%C3%A9cnica_UE_07.07.2022.pdf
  • [4] Source : Kroes H et Kuepper B (2015), pp. 9-11. 87% du soja consommé est destiné à l’alimentation animale, dont près de 50% pour la volaille (poulets de chair et poules pondeuses), 24% pour les porcs, 16% pour les vaches laitières, 7% pour les bovins allaitants, 4% pour le poisson d’élevage et la production d’autres viandes : https://www.greenpeace.fr/soja-deforestation/
  • [5] Source : https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2021-04/20210414_Rapport_Quand-les-europeens-consomment-les-forets-se-consument_WWF.pdf
  • [6] Source : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/biodiversity/
——————————– À propos de STRIKE – Agence créative indépendante engagée, fondée en septembre 2019, qui combine les expertises de stratégie et de création pour créer des campagnes impactantes et chargées de sens. À propos de Madame de Sanzillon – Entité du groupe QUAD dédiée à la création et la production de contenus engagés qui met en lumière le rôle citoyen des marques à travers de nouveaux récits inspirants

 

Documents joints

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour la transition écologique, lancé en 2021 en accès libre par le Collège des Directeurs Développement...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont calculées grâce à un outil comptable, le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG), utilisé dans...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour penser croissance et décroissance, performance et ralentissement, observer les transformations possibles des modèles économiques, appliquer...