Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...
Après l’appel de 130 ONG suite à l’étude du Professeur Gilles-Eric Séralini sur le maïs OGM NK603 et son pesticide associé le Roundup

Générations cobayes ? NON MERCI !

Un collectif de jeunes lance une campagne sur les OGM et pesticides

Après l’appel de 130 organisations de la société civile en octobre suite à la publication de l’étude du Professeur Gilles-Eric Séralini sur le maïs OGM NK603 et son pesticide associé, le Roundup, puis la signature de cet appel par 5 anciennes ministres de gauche, du centre et de droite, les jeunes s’emparent du sujet. Le Collectif Appel de la Jeunesse, lance aujourd’hui une campagne sur les OGM, les pesticides… et les chats ! Elle s’appuie sur une vidéo décalée et un site internet où chacun peut apporter sa contribution. Leur objectif ? Informer, choquer et faire réagir les nouvelles générations pour qu’elles s’emparent du sujet des OGM, qu’ils consomment tous les jours. Début décembre, le collectif portera la voix de ces jeunes auprès des pouvoirs publics français pour réclamer transparence et application du principe de précaution.

Pourquoi cette campagne ?

Le Collectif Appel de la jeunesse, association française de loi 1901 à but non lucratif qui s’engage sur les questions de santé et d’environnement, lance aujourd’hui une nouvelle campagne de sensibilisation « Générations cobayes, non merci !« . Après le succès de l’opération « Stop BPA » de 2011, les jeunes du Collectif s’emparent du sujet de l’agriculture chimique, et notamment des enjeux sanitaires autour des OGM et des pesticides.
Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
A destination des jeunes et du grand public, mais aussi des décideurs politiques, cette campagne se veut un élément d’alerte sur cette problématique, dont les dangers et les enjeux ont été dévoilés récemment.
Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
Face aux résultats alarmants de cette étude, le collectif « Appel de la Jeunesse » se mobilise pour demander la transparence sur les effets sanitaires des OGM et réclamer l’application du principe de précaution. Les jeunes refusent que les OGM et les pesticides soient testés en grandeur nature sur les animaux et aliments qu’ils consomment chaque jour. Ils clament :
Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !

Leurs messages

Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
Les OGM sont toujours associés à un ou plusieurs pesticides qu’ils absorbent ou produisent eux-mêmes. – Les études sur lesquelles se basent les autorisations de mise sur le marché des OGM ne sont pas suffisantes pour prouver la non toxicité sur l’Homme. – Nous consommons chaque jour des OGM. Il pourrait s’agir d’un risque sanitaire pour les générations actuelles et futures.

Leurs revendications

Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
La transparence sur les études d’évaluations des risques sur la santé et l’environnement ayant conduit à l’autorisation (culture ou importation) dans l’Union européenne des OGM et des pesticides ; – Le respect du principe de précaution en suspendant provisoirement les autorisations du maïs NK603 et du Roundup ; – La reconnaissance de la nécessité d’une expertise contradictoire et indépendante systématique avant toute autorisation de mise sur le marché.
Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
Début décembre, ils enverront à chaque sénateur, chaque député et chaque ministre concerné, un courrier pour leur rappeler leur détermination, leur droit à vivre dans un environnement sain et réclamer l’application du principe de précaution et la transparence sur les études OGM-pesticides, en reprenant ainsi les revendications de l’Appel des 130 ONG et des 5 anciennes ministres.

Leur campagne

Après avoir lancé jeudi 15 novembre une campagne virale avec une page facebook « Générations cobayes non merci ! » et des photos montages sur des chats menaçants la survie de l’humanité, le Collectif lance aujourd’hui une vidéo courte et décalée : « Le « complot » des chats » Réalisée dans un format propice à la diffusion virale sur les réseaux sociaux, la fin de la vidéo invite l’internaute à se rendre sur le site Web de la campagne.
Générations cobayes ? NON MERCI !
Générations cobayes ? NON MERCI !
Le site Internet www.generationscobayes.org présente des informations sur les enjeux des OGM et leurs dangers, et explique en détail les objectifs et messages de cette campagne. Les internautes sont incités à s’impliquer dans celle-ci en postant une photo d’eux tenant une pancarte « Générations cobayes, non merci !». Plusieurs dizaines de jeunes se sont déjà mobilisés en prévision du lancement, leurs photographies sont d’ores et déjà disponibles sur le site.

Téléchargement

Télécharger le Dossier complet de présentation de la campagne « Générations cobayes, non merci !»

Contacts

Dossier de présentation « Générations cobayes, non merci !» – Camille Marguin – 06 68 07 39 79 – Timothée Elkihel – 06 08 70 68 73 Co-Présidents du collectif Appel de la jeunesse C/O MIE 50 rue des tournelles 75003 Paris http://www.appeldelajeunesse.org/

 

Documents joints

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...