Dans l'actualité :

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse...

« Fonds vert » pour les collectivités : une annonce à saluer, une méthode à définir selon France urbaine

france-urbaine_roomheader.png La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé, le 27 août 2022, dans un entretien au Parisien, la création d’un « fonds vert » doté de 1,5 milliard d’euros destiné aux collectivités locales. Etant donné l’urgence écologique qui n’est plus à démontrer, la prise en compte et la mobilisation du Gouvernement à l’attention des collectivités en la matière est à saluer. Par ce plan annoncé par la Première ministre, l’Etat vient confirmer son soutien financier aux grandes villes qui sont en première ligne de la Transition écologique et se mobilisent déjà fortement. C’est une bonne chose. L’annonce reste cependant floue : 1,5 milliard d’euros est un chiffre global dont il est n’est pas précisé la manière de chiffrage ni la durée. Si c’est un fonds, ce n’est probablement pas un chiffre annuel. Pour mémoire, les collectivités investissent chaque année 50 milliards d’euros. France urbaine souhaite que cette somme ne soit pas fléchée projet par projet mais de façon globalisée et pluriannuelle. France urbaine sera cependant attentive à ce que ce Plan puisse être utilisable et efficace. Il faut de la méthode et fixer des priorités car l’Etat, tout comme les collectivités depuis de nombreuses années, mobilise de l’argent public. Que ce soit en matière de rénovation énergétique des bâtiments ou de mobilités, les enjeux sont différents selon les villes et les enveloppes allouées doivent s’adapter à la réalité de chaque territoire. France urbaine rappelle enfin qu’il est indispensable de construire la transition écologique dans la perspective de renforcer également la cohésion sociale, de réduire les inégalités sociales et d’offrir des alternatives souhaitables et crédibles pour ne laisser personne sur le bord du chemin. L’association sera attentive à ce que la Transition écologique souhaitée par le Gouvernement soit également juste et s’inscrive dans une logique de sobriété.

TRANSITION ÉCOLOGIQUE

La transition écologique est l’une des préoccupations majeures des Français, et tous les acteurs, au premier rang desquels l’Etat, s’accordent à affirmer le rôle majeur joué par les territoires urbains, dans sa mise en œuvre concrète, au plus près des citoyens qu’il s’agisse de rénovation énergétique, de développement des énergies renouvelables, de mobilité, de qualité de l’air ou encore de biodiversité. Par ailleurs, les grandes villes jouent un rôle majeur dans l’affirmation et la réalisation de l’objectif permettant le passage du modèle actuel d’économie linéaire à une économie circulaire, plus durable, avec une consommation sobre et responsable des ressources. Toutefois, bien qu’ayant des compétences élargies en matière de transition écologique, les territoires ne disposent pas encore des moyens financiers leur permettant de déployer sur le long terme et à vaste échelle des politiques structurées. Ainsi, France urbaine se mobilise pour faciliter les capacités d’initiative des territoires, accompagner l’action des grands opérateurs d’énergie vers les objectifs de sobriété affichés et orienter les recettes issues de la fiscalité dite « écologique » vers les territoires, les mieux à même de traduire la transition dans les faits.Dossier Transition écologique sur France urbaine

A propos

France-urbaine_communique.png France urbaine est une association de collectivités, composée de 108 membres et présidée par Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. Elle regroupe les grandes villes de France, les métropoles, les communautés urbaines et communautés d’agglomération.

 

A lire

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

L’agriculture et l’écologie sont condamnées à réussir ensemble selon la LPO

La transition agroécologique s’impose pour assurer la souveraineté alimentaire,...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Accompagner l’éco-anxiété à l’école et au travail, un rapport de la Fondation Jean Jaurès

Répondre à l’impuissance, la peur, la colère Par Maxime Dupont,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es considèrent la mobilisation et l’action citoyenne comme des solutions efficaces dans la lutte contre le...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention de Bonn pour la protection et la conservation des espèces animales migratrices (COP 14 CMS)...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse rapide et, quand c'est pertinent, une "remise en contexte" des principaux arguments avancés par la...