Dans l'actualité :

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES)...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour...
Réaliser un mur végétal chez soi, c'est aujourd'hui possible !

Je réalise un mur végétal intérieur ou extérieur

Tout le monde a vu les magnifiques murs végétalisés du Musée du Quai Branly à Paris où des Halles à Avignon, tous deux réalisés par le botaniste Patrick Blanc. Nombreux sont ceux qui rêvent de suivre son exemple à une échelle plus modeste chez eux. Sachez tout de même, que si vous décidez de faire appel à un professionnel, le coût d’un mur végétal est assez onéreux, son prix varie entre 300 et 800 € le m² ! Il peut comporter plus de 40 plantes au m² et, en général, un projet vous est soumis à l’avance pour le choix des plantes et leur implantation. Pour les petits budgets, d’autres solutions existent… Voici donc une sélection d’ouvrages pour pouvoir débuter dans la réalisation de murs végétalisés…

Créer soi-même un mur végétal

L’auteur de cet ouvrage fait le tour de toutes les techniques pouvant être réalisées par les amateurs eux-mêmes, à l’intérieur de leur maison ou sur un mur à l’extérieur. Après une présentation du principe et du fonctionnement de ces « jardins verticaux », vous trouverez dans ce livre pratique les différentes techniques à la portée des amateurs, ainsi que toutes les étapes pour créer chez vous un mur végétal, en intérieur comme en extérieur. Ces conseils sont accompagnés d’un guide illustré des plantes les plus adaptées à ce type de milieu.
Créer un mur végétal de Jean-Michel Groult
Créer un mur végétal de Jean-Michel Groult
Au sommaire : – Introduction : L’homme qui transforme les murs en jardin – De la nature à la culture : L’eau – Les nutriments – La température – La lumière – Végétaliser un mur en intérieur : Quelle technique ? – Les systèmes préfabriqués de végétalisation – L’hydroponie sur nappe horticole – Les autres techniques – De l’art d’arranger les plantations – Végétaliser un mur en extérieur : La bonne exposition – S’adapter aux températures extérieures – Le vent – Autres facteurs spécifiques – Concevoir le projet – Techniques alternatives – Une paroi végétale sans irrigation ? – Les réglages à effectuer – L’entretien : Nourrir, surveiller, mesurer – Maladies et ravageurs – Tailler et planter – Les meilleures plantes : En intérieur – En extérieur L’auteur : Jean-Michel Groult est botaniste de formation. Sa passion pour les plantes l’a conduit à devenir aujourd’hui journaliste, spécialisé dans le jardinage et les questions environnementales. Il a écrit en 2007 Jardiner durablement, les solutions bio qui marchent vraiment, pour lequel il a reçu le prix Saint Fiacre, décerné au meilleur livre de jardin de l’année par l’association des journalistes de l’horticulture. Références : Créer un mur végétal de Jean-Michel Groult – Editeur : ULMER – Parution : 11/07/2008 – 150 illustrations – 192 pages – ISBN : 978-2-84138-330-6 – Prix public : 24,90 € – Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 23,66 € en cliquant ici.

Réaliser ET savoir entretenir

Réaliser et entretenir son mur végétal de Léon-Hugo Bonte
Réaliser et entretenir son mur végétal de Léon-Hugo Bonte
L’auteur de ce guide pratique, Léon-Hugo Bonté, spécialiste des plantes, est devenu une référence en matière d’écologie urbaine. Il nous rappelle qu’il n’y a rien de plus logique que d’opter pour ces réalisations totalement naturelles : elles offrent une protection du froid en extérieur ou bien la nature dans son salon. Toutes les raisons sont donc bonnes pour réintégrer les plantes à notre habitat ! Cependant, réaliser un mur végétal ne s’improvise pas totalement et mieux vaut avoir un bon mode d’emploi. Quant à l’entretenir et à le voir prospérer, rien de plus simple quand on est bien conseillé ! Cette deuxième édition revue et actualisée permet, avec un pas à pas complet et détaillé, de comprendre le fonctionnement d’un panneau végétalisé. Grâce à des photos adaptées et des explications claires, vous apprendrez à le réaliser et à l’entretenir. Références : Réaliser et entretenir son mur végétal de Léon-Hugo Bonté – Editeur : Eyrolles – Parution : 17/05/2010 – 2ème édition – 96 pages – EAN13 : 9782212127300 – Prix public : 9 € – Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 8,55 € en cliquant ici.

Et pourquoi pas aussi un toit végétalisé ?

Murs et toits végétalisés de Sylvain Moréteau
Murs et toits végétalisés de Sylvain Moréteau
Vous avez envie d’habiller de vert votre habitation, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? En effet, le domaine de la végétalisation de l’habitat regorge de techniques : façades végétalisées avec des plantes grimpantes, murs végétaux intérieurs et extérieurs, toits végétaux intensifs, extensifs et semi-extensifs, toiture prairie… Et vous hésitez encore entre un toit végétalisé ou un mur végétal ? En fonction de votre habitation, de votre budget et de vos objectifs, cet ouvrage vous guide pour faire le bon choix en vous détaillant toutes ces techniques, leurs atouts et leurs limites, et en vous donnant une multitude de conseils pratiques. En fin d’ouvrage, vous trouverez un carnet d’adresses très fourni proposant une sélection d’entreprises qualifiées pour réaliser ces travaux. Références : Murs et toits végétalisés de Sylvain Moréteau – Editeur : Rustica éditions – Parution : 29/10/2009 – 112 pages – EAN13 : 9782840389439 – Prix public : 15 € – Achetez cet ouvrage chez notre partenaire Eyrolles pour 14,25 € en cliquant ici.

Le mur végétal par Patrick Blanc

Le mur végétal a été mis au point au milieu des années 90 par Patrick Blanc, un scientifique reconnu, chercheur au CNRS et docteur d’état ès Sciences à l’université Pierre et Marie Curie. La technique a été mise au point à l’issue de nombreuses années d’observation dans les milieux naturels. Elle repose sur une constatation scientifique : pour prospérer, une plante n’a pas besoin de terre mais d’une surface stable où les racines peuvent se fixer et d’une réserve d’eau et de sels minéraux permettant à la plante sous l’action conjuguée du gaz carbonique ambiant de se nourrir par photosynthèse. Ses créations peuvent s’admirer entre autres sur la façade du musée du quai Branly à Paris, mais aussi en Inde, au Japon, aux Etats Unis, en Thailande, et dans bien d’autres pays. Quelques réalisations de Patrick Blanc en France : D’une surface de 800 m², le mur végétal du Quai Branly se compose d’environ 15000 plantes issues principalement du Japon, de la Chine, des Etats-Unis et de l’Europe centrale.
Le mur végétal des Halles d'Avignon
Le mur végétal des Halles d’Avignon
Autre réalisation de Patrick Blanc, le Mur Végétal des Halles à Avignon : le plus haut niveau de biodiversité jamais installé sur un Mur Végétal. Près de 400 espèces composent ce Mur Végétal qui couvre une surface d’environ 600 m2. Ce très haut niveau de diversité végétale (habituellement, seulement 200 espèces sont sont utilisées) a été choisi en raison du climat méditerranéen et de la configuration du Mur. L’exposition face au Nord soumet le Mur à la force du mistral mais le protège aussi des ardeurs du soleil. C’est pourquoi la gamme des espèces est aussi étendue : vers le haut du Mur, le plus balayé par les vents et le plus exposé à la lumière, on retrouve des espèces arbustives vivant dans la nature sur les hauts des falaises, comme des Cotonéasters, des Buddleias, des Spirées ou des Conifères ; ces espèces vont ainsi constituer une canopée forestière protectrice. Plus on descend le long du Mur, plus le micro-climat devient sombre et humide ; c’est alors le royaume des Heucheras, des Corydalis, des Acanthes ou autres Fougères. Cette stratification végétale, semblable à celle rencontrée dans la Nature, représente donc une succession écologique et non pas géographique. C’est pourquoi les espèces sont choisies en fonction de leur biotope d’origine : un Heuchera d’Amérique du Nord, un Saxifrage de Chine ou un Corydalis d’Europe poussent dans la nature sur le même type de rocher moussu en sous-bois. Ainsi, le Mur Végétal d’Avignon offre au spectateur une vision très large de la biodiversité des espèces végétales poussant sur les rochers et les falaises du monde tempéré et méditerranéen. – Pour visiter le site de Patrick Blanc, cliquez ici.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour la transition écologique, lancé en 2021 en accès libre par le Collège des Directeurs Développement...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont calculées grâce à un outil comptable, le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG), utilisé dans...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour penser croissance et décroissance, performance et ralentissement, observer les transformations possibles des modèles économiques, appliquer...

10 Commentaires

  1. Créer un mur végétal en intérieur et en extérieur
    Pour les personnes qui ont peu d’argent et qui sont bricolos, il est facile de faire un mur végétal soi-même en cherchant quelques infos sur Internet. J’ai fais mon mur il y a déjà deux mois et j’en suis très contente 🙂 (j’avais eu un coup de coeur pour l’oeuvre de Patrick Blanc)

  2. Cet été : je réalise un mur végétal intérieur ou extérieur
    Bonjour,

    Pour ma part, je suis persuadé qu’il est facile de réaliser un mur végétal éphémère. Mais c’est un vrai savoir faire quand il s’agit de le garder pendant des années, le faire pousser et arriver à sa maturité où la nature s’auto régule.

    Pour un débutant, 80% de plantes ne passe pas le seuil de la deuxième année. Sans compter que certains composants sont difficiles à trouver dans le commerce, d’autres sont chères… les plantes sont chères. Il y en a au minimum 30 par m2.

    En conclusion, il n’est jamais moins cher de faire soi-même un mur végétal.
    La société Neogarden est basée à Paris.

    Vous trouverez pas mal d’informations sur leur site: http://www.neogarden-mursvegetaux.com
    Cordialement,

  3. Votre kit pour mur végétal
    Les ouvrages présentés sont intéressants, notamment «réaliser et entretenir son mur végétal», que j’ai eu le plaisir de lire.

    Mais, ces techniques s’adressent quand même aux bricoleurs confirmés. Un mur végétal, surtout en intérieur, présente des risques en terme d’étanchéité par rapport au mur support assez forts.
    Vous pouvez trouver des kits de mur végétal chez Muraflore, avec le conteneur pour l’intérieur ou l’extérieur et la sphaigne (substrat super efficace pour les murs végétaux), à moins de 250 €/m2.

    Si vous voulez des infos sur la sphaigne, vous trouverez des infos sur mon blog « les végétaux font le mur« , et sur le blog de Muraflore.

    Quand au choix des plantes, un élément toujours clé dans la réussite à terme d’un mur végétal, vous trouverez plein d’infos dans le dictionnaire des plantes de greenforlife.
    Bel été végétal à toutes et tous !

  4. Je réalise un mur végétal intérieur
    Les murs végétaux stabilisés offrent quelques avantages; un prix d’achat moins important,aucun entretien donc pas de frais supplémentaire. De plus, dépourvus de réserve d’eau, ils peuvent être installés sans être posés au sol, tel un tableau.
    Les murs végétaux stabilisés offrent des possibilités d’aménagement sans qu’aucun entretien ne soit nécessaire.
    Pour en savoir plus sur nos produits, la société Aloes Design vous invite sur son site.

    A bientôt.