Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

Black Friday, les droits humains et la planète ne sont pas en soldes ! Signez l’initiative citoyenne européenne « bons vêtements, salaire décent »

Exigeons un salaire vital pour celles et ceux qui fabriquent nos vêtements !
Exigeons un salaire vital pour celles et ceux qui fabriquent nos vêtements !

Saviez-vous qu’au Bangladesh, les travailleurs et travailleuses de l’industrie textile gagnent autour de 3€ par jour ?

b05d2ced-5f3d-4d75-9733-d562a42f24a2.png Or, pour vivre décemment et couvrir leurs besoins fondamentaux, chaque famille devrait gagner minimum 12€ par jour. En moyenne dans le monde entier, les personnes qui fabriquent nos vêtements gagnent 2 à 5 fois moins que ce dont ils ont besoin pour vivre décemment.

Et ce n’est pas tout !

  • 80% : ce n’est pas une super réduc’, mais bien le pourcentage de vêtements qui finissent dans une décharge ou sont incinérés !

Les droits humains et la planète ne sont pas en soldes !

En ce jour de Black Friday, interrogeons-nous sur ce qui se cache derrière les promos et discounts : la fast-fashion est bâtie sur un modèle de surproduction, qui exploite les personnes qui fabriquent nos vêtements et ne respecte pas les limites de la planète !
Poussons les marques et les industriels de la fast fashion à prendre leur responsabilité !
Pour le Black Friday, œuvrons ensemble pour une mode équitable : exigeons de l’Union Européenne qu’elle garantisse un salaire vital pour celles et ceux qui fabriquent nos vêtements ! Comment ? capture_d_e_cran_2022-11-25_a_10.17_56.png Rejoignez la campagne Good Clothes, Fair Pay !
La campagne Good Clothes, Fair Pay (Pour une mode responsable, un salaire juste) est une initiative citoyenne européenne (ICE) : un instrument de démocratie participative qui permet aux citoyen·ne·s d’interpeler directement la Commission européenne. Si nous atteignons 1 million de signatures, celle-ci devra répondre. En 2013, la première ICE à atteindre 1 million de signatures, Right2Water, a conduit à l’inclusion du droit à l’eau potable et à l’assainissement au cœur des politiques européenne, puis quelques années plus tard à la directive eau potable. Cette campagne est menée par une coalition citoyenne, et soutenue par des ONG et des expert·e·s des salaires vitaux.
capture_d_e_cran_2022-11-25_a_10.28_54.png

Une Initiative citoyenne européenne

Good Clothes, Fair Pay (Bons vêtements, salaire décent)

Nous invitons la Commission européenne à proposer une législation obligeant les entreprises actives dans le secteur de l’habillement et de la chaussure à exercer un devoir de vigilance en ce qui concerne les salaires minimums vitaux dans leur chaîne d’approvisionnement. La législation doit atteindre les objectifs suivants :
  • compléter et renforcer le «cadre de l’Union relatif à la gouvernance d’entreprise durable» et la «directive de l’UE relative à des salaires minimaux adéquats»;
  • exiger des entreprises qu’elles recensent, préviennent et atténuent les incidences négatives sur le droit fondamental à un salaire minimum vital, le droit à la liberté d’association et le droit de négociation collective;
  • réduire la pauvreté dans l’Union et dans le monde, en accordant une attention particulière à la situation des femmes, des migrants et des travailleurs sous contrat précaire ainsi qu’à la nécessité de lutter contre le travail des enfants;
  • interdire les pratiques commerciales déloyales qui causent des préjudices réels et potentiels pour les travailleurs du secteur de l’habillement et de la chaussure ou y contribuent et promouvoir des pratiques d’achat équitables;
  • donner aux consommateurs un droit à l’information sur les entreprises du secteur de l’habillement et de la chaussure;
  • améliorer la transparence ainsi que l’obligation de rendre des comptes des entreprises du secteur de l’habillement et de la chaussure.

L’objectif et d’atteindre 1 million de signatures.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...