Dans l'actualité :

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention...

Andry Rajoelina veut reboiser Madagascar

Madagascar a perdu plus de 40% de ses forêts naturelles au cours des huit dernières années. Et le rythme de la déforestation s’accélère, principalement à cause des incendies ravageurs. Pour protéger les forêts restantes, et restaurer ce qui est dégradé, le Président de la République malgache Andry Rajoelina mène depuis plusieurs années une large campagne de reboisement.

Reboiser Madagascar
Reboiser Madagascar

Madagascar est connu comme l’un des pays les plus riches du monde en termes de biodiversité. Son isolement biogéographique et la variété de ses climats et reliefs ont favorisé le développement de plus de 250 000 espèces dont 90% sont endémiques. 23 000 d’entre elles vivent dans les forêts tropicales humides (à l’est de l’île) et sèches (au sud et à l’ouest).

En l’espace de 8 ans, l’île a perdu 40% de sa couverture forestière (13 millions d’hectares) à cause des incendies. Plus inquiétant encore, cette déforestation est en forte accélération. La faune, la flore, mais également les habitants qui dépendent des écosystèmes forestiers, sont donc grandement menacés. Sans parler du rôle des forêts pour refroidir une planète en surchauffe.

Pour endiguer le phénomène, le Président de la République de Madagascar Andry Rajoelina mène depuis quelques années une campagne de reboisement. Pilotée par le ministère de l’Environnement et du Développement Durable, la campagne de 2022 a permis de reboiser plus de 73 000 hectares. Une performance saluée par WWF Madagascar, la campagne de reboisement en hausse comparée aux années précédentes venant illustrer l’investissement du Président et de son gouvernement pour reverdir durablement le pays.

WWF Madagascar - Forêt
WWF Madagascar – Forêt

« Nous devons redoubler d’efforts pour protéger les forêts naturelles qui restent, restaurer ce qui est dégradé, planter plus que ce qui est brûlé, et s’assurer que ce qui est planté devienne des forêts. Aujourd’hui, nous savons que les forêts sont une solution à portée de main pour rendre nos sols plus fertiles, pour assurer notre approvisionnement en nourriture et en énergie, pour purifier notre air », indique Voahirana Randriambola, coordinatrice du programme Empreinte chez WWF Madagascar. Elle ajoute que la campagne de reboisement de 2023 « est l’occasion de continuer à « reverdir Madagascar » ».

La nouvelle campagne annuelle va démarrer ce 28 janvier à Seranandavitra (commune rurale Ilaka-Est, District Vatomandry). Andry Rajoelina et le ministère de l’Environnement comptent y replanter des arbres sur une parcelle de 100 hectares. Les Directions Régionale du ministère sont également en train de préparer leur campagne dans les 22 régions de l’île. Des pépinières ont par ailleurs déjà été installées en octobre et distribuent gratuitement des jeunes plants aux Malgaches souhaitant planter des arbres durant la saison des pluies.

Ces initiatives gouvernementales s’inscrivent dans le droit fil des ambitions d’Andry Rajoelina. En effet, il entend relever le défi de la lutte contre le changement climatique par la préservation et de développement, en faisant par exemple de Madagascar un pays pionnier dans le « carbone bleu ».

 

 


 

A lire

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

L’agriculture et l’écologie sont condamnées à réussir ensemble selon la LPO

La transition agroécologique s’impose pour assurer la souveraineté alimentaire,...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Accompagner l’éco-anxiété à l’école et au travail, un rapport de la Fondation Jean Jaurès

Répondre à l’impuissance, la peur, la colère Par Maxime Dupont,...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es considèrent la mobilisation et l’action citoyenne comme des solutions efficaces dans la lutte contre le...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention de Bonn pour la protection et la conservation des espèces animales migratrices (COP 14 CMS)...