CDURABLE
Cdurable
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Télévision
Sur ARTE, mardi 15 novembre 2022 à 20h55

Un Monde Nouveau : Cyril Dion, indispensable porteur d’espoirs

Sur arte.tv du 8 novembre 2022 au 13 mai 2023

dimanche 6 novembre 2022
Posté par David Naulin

Imprimer

Face aux constats terrifiants sur l’avenir de la planète, et fort du succès de son film Demain (César du meilleur film documentaire 2016), Cyril Dion revient avec Un Monde Nouveau. Dans ce documentaire en trois épisodes, Cyril Dion sillonne plus de quinze pays. L’activiste écologiste nous embarque à la rencontre des acteurs qui ont révolutionné une région, un pays ou une activité. Des femmes et hommes qui ont régénéré la terre, les océans, créé les écoles de demain ou la démocratie du futur. Si le premier épisode revient sur l’étendue des catastrophes, Un Monde Nouveau reste un documentaire optimiste. Cyril Dion signe le récit d’une civilisation plus juste, qui redonne de l’espoir. Et dans cette période, c’est vital d’y croire encore.



Produite par Galaxie, en collaboration avec le Cinquième Rêve, imaginée par Cyril Dion et réalisée par Thierry Robert, la série sera diffusée en intégralité sur Arte le 15 novembre prochain et sur arte.tv du 8 novembre 2022 au 13 mai 2023.

Une passionnante enquête à la recherche de solutions pour lutter contre les bouleversements climatiques

Cyril Dion se lance dans une mission ambitieuse, celui de donner des solutions face aux catastrophes écologiques. Dès le début de ce premier épisode le ton est donné. Cyril Dion l’introduit ainsi : "Le climat est en train de se dérégler de façon inimaginable. Une bonne partie de la planète pourrait devenir inhabitable d’ici la fin du siècle. Parfois j’ai envie de crier. Depuis 15 ans, j’essaie de faire de mon mieux. Films, livres, mobilisations, convention citoyenne. J’ai même participé à attaquer l’Etat en justice. Petit à petit, j’ai pris la mesure de ce que nous allons devoir accomplir pour contrer le plus grand défi que l’humanité n’est jamais connu. Aujourd’hui, il est temps de construire un plan pour tout changer. A travers ce voyage, j’ai été à la rencontre des femmes et des hommes qui résistent et engagent des rapports de force, qui se préparent au choc inévitable. Et surtout, qui inventent un Monde Nouveau capable de régénérer nos forêts, nos océans, nos démocraties, nos vies. C’est cette histoire que je vais vous raconter."

Bande-annonce

« Un Monde Nouveau est une nouvelle étape dans les différents projets que je porte pour mettre en lumière des initiatives constructives et porteuses d’espoir. J’ai essayé d’y réunir le fruit de mes recherches, de mes rencontres de ces cinq dernières années. Et proposer une trajectoire concrète pour inverser la courbe du changement climatique », explique Cyril Dion. Co-autrice de ce documentaire, Valérie Rossellini poursuit : "nous appelons toutes et tous de nos voeux un monde nouveau. Mais comment le penser ? Cette série documentaire constitue une pierre majeure sur le chemin de quête de sens qui nous anime. Elle apporte une vision globale, un souffle clairvoyant mais heureux, un espoir salutaire dans les temps sombres que nous traversons. Ce récit pourrait nous rendre plus forts, plus imaginatifs, plus lumineux, et nous donner les bases d’une pleine renaissance."

Avec Un Monde Nouveau, Cyril Dion a réussi une nouvelle fois à promouvoir avec rigueur tout ce qui permet aux sociétés humaines de tenir encore debout.

Résister - S’adapter - Régénérer : les 3 épisodes de la série

Résister. Comment engager une forme de résistance et créer un panorama complet de stratégies ?

La série documentaire commence sur un constat sévère : la situation est bien plus grave que ce que l’on imaginait il y a peu. Il n’est plus temps pour les mesures locales, il faut changer d’échelle. Devant l’inefficacité des politiques, Cyril Dion s’est demandé comment peut-on faire pour arrêter le changement climatique ou arrêter l’expansion des énergies fossiles. Pour y répondre, il est parti à la rencontre des « résistants », des ONG aux méthodes coup de poing, et des militants. Certains ont révolutionné leur territoire en occupant des mines de charbon, en attaquant l’état en justice ou en occupant des forêts pour éviter qu’elles soient rasées.

"On est à un tournant de l’histoire de l’Homme" constate Christophe Cassou, climatologue et membre du Giec. Face au constat, "Oui chacun doit faire sa part" résume Cyril Dion. "Mais le problème est surtout structurel, économique, politique. Dans le monde, 100 entreprises sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre". Partout sur la planète, la population et surtout la jeunesse commence à se mobiliser pour secouer les gouvernements. Mais manifester ne suffit plus. Certains préconisent d’aller plus loin. Et de recourir à l’interposition totale, à l’affrontement.

Le documentaire se poursuit avec la rencontre de ces activistes comme Andreas Malm, chercheur en économie humaine à l’Université de Lunds en Allemagne. Pour lui, la violence émane de ces grandes entreprises, qui au nom du profit, détruisent notre biodiversité, polluent notre terre comme notre atmosphère et impactent notre santé. Il explique surtout que la contestation comme la manifestation ne sont pas suffisantes. Un avis partagé par une autre témoin du film : le Dr Gail Bradbrook présidente de Extinction Rebellion. Elle cite Gandhi à propos du changement social : "D’abord ils vous ignorent. Ils se moquent de vous. Ensuite vous combattent. Et finalement vous gagner." "On est clairement dans cette phase de combat" poursuit Gail Bradbrook. Extinction Rebellion a contribué à faire émerger un vaste mouvement de protestation en Angleterre. Ce qui a conduit le gouvernement à adopter en avril 2021 les objectifs les plus ambitieux qui aient été jamais fixés : Réduire de 78% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2035.

Cyril Dion nous emmène ensuite dans l’immense mine de lignite de Gazrweiler en Allemagne. Les images sont stupéfiantes. Et le combat des activistes pour sauver des îlots d’une forêt millénaire grignotée par cette exploitation sont saisissantes. Des villages entiers sont rasés pour agrandir cette exploitation polluante. Le combat est inégal mais nécessaire.

Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France mène son combat à Mayotte. Dans le quatrième lagon du monde, dont la barrière de récifs est dévorée par la pollution. Les bénévoles de Sea Shepherd luttent contre le braconnage des tortues marines, tuées à la machette.

Autant de combats qui paraissent presque perdus face à la machine de destruction massive mis en place par nos modes de vie et nos industries. Jusque là rien de vraiment nouveau. Même si on ne s’habitue décidément pas à ces images tellement désolantes. Ce qui ne vas pas améliorer l’angoisse des éco anxieux !

S’adapter : Comment s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique qui sont déjà en cours et occasionnent des chocs ?

Le choc est inévitable. A terme, certains redoutent un effondrement inéluctable. Le jour où les gouvernements ne pourront plus assurer les services et les ressources absolument nécessaires à leur population. Dans cet épisode, Cyril Dion parcourt le monde pour découvrir comment des citoyens se préparent à cet effondrement. De la ville du Cap qui a évité le Day Zéro (plus une goutte au robinet) en passant par Cuba, les méthodes sont souvent drastiques.

D’anciens patrons millionnaires de la Silicon Valley se préparent. Un nouveau genre de survivalistes qu’on appelle preppers aux Etats-Unis. Comme John Ramey ex-conseiller de Barack Obama. Il a travaillé pour des gouvernements, des universités, des ONG, des membres de la Maison Blanche pour tenter de résoudre certains problèmes économiques. John a fondé The Prepared : "Je suis désormais convaincu que nous avons de gros problèmes mais aussi que nous n’avons pas de les résoudre. Ou plus précisément que nous pourrions les résoudre mais le fonctionnement du système actuel de gouvernement, de société l’empêche." "Les scientifiques s’arrachent les cheveux, dénoncent fort le réchauffement climatique. Et le Congrès américain débat encore de l’existence même du problème avec des débats stériles. Quant je réfléchis à l’avenir, c’est nécessairement l’effondrement total, l’apocalypse. Je pense que l’Humanité survivra comme même mais en vivant différemment."

Reid Hoffman, co-fondateur du réseau social professionnel LinkedIn estime que 50% des cadres supérieurs de la Silicon Valley se préparent et auraient un plan pour faire face au grand effondrement. Beaucoup se réfèrent aux fameux Rapport du Club de Rome intitulé "Les limites à la croissance (dans un monde fini)" (The Limits to Growth) rédigé en 1972 par les écologues Donella Meadows et Dennis Meadows. C’est une des références des débats et critiques qui portent sur les liens entre conséquences écologiques de la croissance économique, limitation des ressources et évolution démographique. Parmi les projections de ce rapport, les limites de notre système seront atteintes au cours de la vie de nos enfants.

La seconde partie de cet épisode s’emploie à montrer par l’exemple que des solutions sont mis en place notamment par des collectivités locales pour s’adapter. Avec notamment la construction de bâtiments basse consommation avec de très faibles émissions de gaz à effet de serre. L’occasion de découvrir en Autriche l’Institut de l’Energie qui conseille et forme depuis 1985 pour une utilisation responsable de l’énergie. Avec le témoignage confiant de Harald Gmeiner responsable du pôle éco-construction. Grâce à une stratégie en quatre points : la sobriété et l’éfficacité énergétique, les énergies renouvelables et la recherche et développement, le Vorarlberg est devenu l’une des régions les plus résiliantes d’Europe. L’objectif est d’être 100% autonome en 2050 uniquement avec du renouvelable. C’est presque le cas aujourd’hui pour l’électricité à 93% avec l’éolien, les centrales hydroélectriques et le solaire.

Régénérer : Comment reconstruire nos sociétés et régénérer les systèmes naturels, nos systèmes économiques, démocratiques et sociaux ?

Après le choc, la renaissance véritable. "Régénérer les coraux qui sont à la base de la vie des espèces sauvages dans les océans, les forêts qui sont à la base de la vie des espèces sauvages sur Terre, les sols qui fournissent l’alimentation et donc à la base de l’espèce humaine doit être notre priorité" Cyril Dion nous fait découvrir des initiatives d’ampleur pour régénérer la terre, les océans. Que ce soit aux Philippines, en Australie et au Bénin. "Cette régénération est d’autant plus essentielle que les 3 écosystèmes sont les principaux puits de carbone pour absorber, stocker le CO2 et lutter contre le dérèglement climatique."

L’une des plus formidables expériences de régénération a été lancée par un enfant. A l’âge de 10 ans, à la COOP16 en 2010, Felix Finkbeiner, un écolier allemand a donné une bonne leçon aux politiques. "Il est temps de s’y mettre tous ensemble, d’unir nos forces. On peut vraiment commencer le combat. N’oubliez jamais qu’un moustique ne peut rien contre un rhinocéros. Mais un millier de moustiques peuvent le faire changer de direction." Aujourd’hui, Felix à 21 ans et il restaure à grande échelle avec toute une équipe une partie des forêts primaires du sud de la péninsule du Yucatán au Mexique. En 12 ans, il a déjà participé à replanter 15 milliards d’arbres dans 130 pays. A travers de nombreux programmes menés avec l’ONU et sa structure dont il assure la présidence Plant-for-the-Planet.

Dans ce dernier épisode, Cyril Dion nous fait aussi découvrir les bienfaits de l’économie circulaire. Au-delà, il part à la rencontre des pionniers de l’école de demain au Danemark et de nouvelles formes de démocratie en Irlande.

"Partout sur la planète, des femmes et des hommes construisent ce Monde Nouveau. Car si la crise climatique est une menace c’est également une opportunité extraordinaire de nous réinventer, de redonner du sens à notre existence, nos civilisations mais aussi d’être heureux. De faire un métier qui nous passionne, d’être utile aux autres, de déployer toute notre créativité. De devenir les agriculteurs, les ingénieurs, les enseignants, les artisans ou les responsables politiques de demain." conclut Cyril Dion. Après le visionnage des 3 épisodes de cette série, il reste ce beau message d’espoir. Le travail de pédagogie de Cyril Dion est toujours aussi indispensable. Toujours aussi efficace que ces précédents films Demain et Animal.

Nous vous conseillons vivement de voir ce documentaire mais aussi de vous replonger dans la lecture de ces livres pour comprendre, approfondir et surtout passer à l’action. Comme le rappelle l’auteur : "Ce Monde Nouveau c’est à nous de l’amorcer. Et c’est maintenant".

 Précommander le DVD Un Monde Nouveau sur le site de Arte

Lire Cyril Dion

Petit manuel de résistance contemporaine, Récits et stratégies pour transformer le monde aux éditions BABEL. Ces dernières années, tout s’est accéléré : le dérèglement climatique, les conséquences désastreuses d’une sixième extinction de masse, mais aussi l’éveil des consciences, l’instinct de la jeunesse, comme un sursaut salvateur, face à la catastrophe qui se produit sous nos yeux. Nous sommes tous, du Sud au Nord, confrontés à un bouleversement qui pourrait devenir aussi considérable qu’une guerre mondiale. Dès lors, ne devrions-nous pas entrer, logiquement, en résistance ? Dans ce petit livre incisif et pratique, Cyril Dion propose de nombreuses pistes d’actions : individuelles, collectives, politiques. Mais plus encore, il nous invite à considérer la place des récits comme moteur principal de l’évolution des sociétés. Pour lui, c’est à travers le sens, l’enthousiasme et la créativité que nous libèrerons l’énergie nécéssaire à la lutte et à la construction d’un nouvel équilibre. Avec les autres, avec les différents éco-systèmes, avec nous-même.

Tiré du film du même nom, le livre Animal propose un voyage sur quatre continents pour rencontrer certains des plus éminents et passionnants biologistes, climatologues, paléontologistes, anthropologues, philosophes, économistes, naturalistes et activistes, qui cherchent à comprendre pourquoi les espèces disparaissent, pourquoi le climat se dérègle et, surtout, comment inverser la tendance. Ces femmes et ces hommes racontent pourquoi les fourmis sont indispensables à la vie des humains, comment fonctionnent les lobbys au Parlement européen, comment sauver une espèce de renards unique au monde, pourquoi les indicateurs de santé remplaceront la croissance du PIB au cours du XXIe siècle, pourquoi la nature est un concept qui n’existe que dans la culture des Occidentaux, comment les loups, les pumas et les humains peuvent cohabiter, comment les dauphins et les baleines peuvent être sauvés de la pollution chimique et plastique, pourquoi donner des droits à la nature pourrait tout changer à nos civilisations, comment les indiens Brörán du Costa Rica ont reconstitué des forêts sur des pâturages en moins de quarante ans… et bien d’autres choses.
Toutes ces histoires ont un lien et dessine une nouvelle histoire pour le futur des humains.
Cette histoire propose une réponse à la question : “À quoi servons-nous ?”. Aux éditions Actes Sud, collection Domaine du possible.

Demain, Un nouveau monde en marche.

Le livre du film réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent (César du meilleur film documentaire 2016). Un voyage dans dix pays, des dizaines de solutions pour construire le monde de demain. Aux éditions Babel.
Villes produisant elles-mêmes leur nourriture et leur énergie, systèmes zéro déchet, entrepreneurs et municipalité créant leur propre monnaie pour empêcher la spéculation et l’accaparement des richesses, peuples réécrivant eux-mêmes leur Constitution, systèmes éducatifs pionniers, ils découvrent partout des femmes et des hommes qui changent le monde.
En reliant ces initiatives, ils mettent au jour une nouvelle philosophie, une communauté de pensée entre tous ces acteurs qui ne se connaissent pas. Un nouveau projet de société…Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales que traversent nos pays ?

Article lu 1682 fois



 
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable