CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable

Vers un nouveau capitalisme de Muhammad Yunus

mercredi 14 mai 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

La puissance du capitalisme peut-elle contribuer à l’éradication de la pauvreté et à la réduction des inégalités ? Pour beaucoup, cela paraît impossible. Pas pour Muhammad Yunus. Le prix Nobel de la Paix 2006 propose dans ce livre une nouvelle forme d’activité économique, complémentaire au modèle classique, permettant de produire des avantages sociaux en ayant recours au libre marché. Tout comme le microcrédit, qui concerne aujourd’hui plus de cent millions de familles dans le monde, ce que le professeur Yunus appelle le social-business pourrait profondément renouveler le capitalisme. Qu’est-ce qu’un social-business ? Une entreprise qui gagne de l’argent mais qui n’est pas tendue exclusivement vers la maximisation du profit. Une entreprise qui consacre ses bénéfices à la diminution des coûts, à la production d’avantages sociaux. Une entreprise qui ne rémunère pas ses actionnaires.

Utopie ? Les premiers social-business créés par le groupe Grameen témoignent du contraire. La nouvelle révolution à laquelle nous invite le professeur Yunus ouvre la voie à un capitalisme plus juste et plus humain.



- Présentation par l’éditeur : Un an après avoir reçu le prix Nobel de la paix, Muhammad Yunus présente sa vision d’un nouveau modèle économique associant le libre fonctionnement du marché à la recherche d’un monde plus humain. La domination sans partage exercée par le libéralisme économique depuis deux décennies a certes autorisé un accroissement significatif du bien-être d’une large partie de la population mondiale. Mais la recherche exclusive du profit placée à sa racine ne lui permet pas d’apporter de solution au creusement des inégalités et à la persistance de la pauvreté.
S’appuyant sur le succès de la « révolution du microcrédit » qu’il initia au Bangladesh voilà trente ans en créant la Grameen Bank, le
« banquier des pauvres » propose de créer des entreprises d’un type nouveau. Financées par des investisseurs qui renonceraient explicitement à toutes formes de profits, ces « entreprises à vocation sociale » fourniraient aux populations des biens et des services à des prix inférieurs à ceux pratiqués par les entreprises mues par la recherche de bénéfices. En agissant de la sorte, elles contribueraient à faire reculer la pauvreté. Au fil des nombreux exemples d’entreprises à vocation sociale qu’il évoque – en particulier son association avec Danone – Muhammad Yunus montre que ce nouveau modèle économique peut être appliqué dans le monde entier. En poursuivant l’œuvre entamée au moyen de la diffusion du microcrédit, l’auteur espère continuer à placer les talents qui sommeillent en chaque individu au service d’un objectif : l’éradication de la pauvreté.

- Lire un extrait du livre (Prologue)

L’auteur : Muhammad Yunus

Né au Bangladesh, Muhammad Yunus a prouvé que le microcrédit fonctionnait avec une extraordinaire efficacité. Grâce à lui et aux développements d’institutions inspirées par la Grameen Bank, plus de 150 millions de familles pauvres dans le monde entier ont enfin accès à des services financiers adaptés qui les aide à reconquérir leur dignité. Pour son œuvre révolutionnaire, il a obtenu le Prix Nobel de la Paix en 2006.

Vers un nouveau capitalisme de Muhammad Yunus - Editeur : JC Lattès - Parution : 19/03/2008 - 280 pages - EAN13 : 9782709629140 - Prix public : 19,50 €

Article lu 3855 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10329779

43 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable