CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Presse
En vente dès le 17 septembre 2009

Reporters sans frontières : 100 photos de Nature pour la liberté de la presse

mardi 25 août 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Reporters sans frontières : 100 photos de Nature pour la liberté de la presse Depuis près de 25 ans, Reporters sans frontières oeuvre au quotidien pour défendre la liberté de la presse. Sans une presse libre et indépendante, aucun combat ne peut être entendu. L’environnement ne fait pas exception. Déjà en 2002, le prix Reporters sans frontières avait été attribué à Grigory Pasko, un journaliste russe emprisonné pour avoir filmé des militaires de son pays en train de déverser des déchets radioactifs dans la mer du Japon. Aujourd’hui, les enjeux écologiques sont immenses, et la liste des entraves à la liberté des défenseurs de la planète, de plus en plus longue. Dans les pays autoritaires, les journalistes sont aux avant-postes d’une nouvelle ligne de front, souvent inquiétés, parfois menacés de mort ou jetés en prison pour avoir enquêté sur des sujets liés à l’environnement. Les violences qu’ils subissent nous concernent tous. Elles sont le reflet de nouveaux enjeux politiques et stratégiques.



C’est pourquoi Reporters sans frontières s’associe aujourd’hui à Minden Pictures, une agence reconnue pour la qualité exceptionnelle de ses photos de faune et de nature.

L'agence Minden Pictures est connue pour la qualité exceptionnelle de ses reportages sur la nature et le monde animal. Ses photographes couvrent en profondeur les aspects majeurs de l'écologie, de la biodiversité et des espèces en voie de disparition de tous les continents. Minden Pictures fait également le point sur les interactions - positives ou négatives - entre l'homme et la nature. Ses images ont été publiées par les plus grands supports tels que National Geographic, Paris Match, Geo, Le Figaro Magazine, ou encore le New York Times, Time Magazine et Life. À travers “100 photographies de Nature pour la liberté de la presse”, l’organisation souhaite sensibiliser à l’urgence écologique. Un combat vain sans une presse libre. Cet album témoigne de la beauté de notre planète tout autant que de son fragile équilibre. De nombreux acteurs de la défense de l’environnement ont apporté leur soutien : une préface signée par Nicolas Hulot, ainsi qu’un long entretien avec Jane Goodall, primatologue et Messager des Nations Unies pour la paix, dont les travaux ont profondément transformé les rapports Homme-Animal.

Cet album sera mis en vente le jeudi 17 septembre, au prix unique de 9,90 €, chez tous les marchands de journaux, librairies, Fnac, Virgin, Relay, Maison de la Presse, Mag Presse, France Loisirs et les magasins Naturalia. Egalement le 17 septembre, Reporters sans frontières rendra public un rapport intitulé “Presse et Environnement”. Il dressera un bilan de la situation de la liberté de la presse dans le champ de l’information environnementale.

Jean-François Julliard, Secrétaire général de Reporters sans frontières - Jean-François Julliard, Secrétaire général de Reporters sans frontières : "Notre planète n’est pas correctement défendue. De graves crises environnementales sont cachées, tenues secrètes. Parfois, des Etats vont jusqu’à emprisonner ceux qui s’intéressent de trop près aux atteintes à la bonne santé de notre planète. Et parmi eux, figurent des journalistes. Au Gabon, lorsqu’ils dénoncent le trafic de bois précieux, en Chine, quand ils alertent sur les conséquences des grands travaux fluviaux, au Cambodge, alors qu’ils enquêtent sur la déforestation, des reporters sont menacés et harcelés. Une presse libre est essentielle pour mieux protéger la nature. Voilà pourquoi Reporters sans frontières s’est associée à l’agence Minden Pictures pour vous proposer cet album. Ces 100 photographies témoignent de la beauté de notre planète. Elles racontent un monde palpitant de vie, mais vulnérable et fragile. Un monde sublime et sauvage, dont on perçoit toute la vitalité et la force, mais aussi les agressions dont il est victime. Depuis de longues années, les photographes de Minden Pictures s’intéressent à la nature et aux relations complexes — à la fois bienveillantes et hostiles — que les hommes entretiennent avec elle. Ils offrent aujourd’hui 100 de leurs plus beaux clichés à Reporters sans frontières, pour défendre la liberté de la presse et la liberté de préserver notre environnement."

Nicolas Hulot, Président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme - Nicolas Hulot, Président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme : "Ne sommes-nous pas entrés dans une ère de double schizophrénie  ? Et d’abord, celle de scier la branche sur laquelle nous sommes assis  ?
Avons-nous oublié quelle incroyable combinaison de facteurs il a fallu pour que la vie puisse s’épanouir sur terre ?
Cette combinaison de facteurs revient à la même probabilité qu’il y aurait de prendre une boîte avec des lettres d’imprimerie, de la jeter par terre et que les lettres s’agencent pour écrire au sol l’article 1 de la Déclaration des droits de l’homme.
Nous sommes devenus une force tellurique au point de modifier en cinquante ans les écosystèmes de la planète plus vite qu’au cours de n’importe quelle autre période de l’histoire de l’humanité.
Et comble de schizophrénie, celles et ceux qui aujourd’hui témoignent par leurs photos ou leurs écrits des atteintes à ce patrimoine commun de l’humanité sont parfois harcelés, menacés, voire emprisonnés, alors même qu’ils nous alertent pour mieux nous sauver. La liberté de préserver notre environnement et la liberté de la presse ne font qu’un. Pour avoir posé mes premiers pas de reporter photo au pays de l’apartheid, j’ai pu prendre conscience à la fois de leur unicité et de leur force pour faire avancer les justes causes.
Ces pages sont d’abord un hymne au vivant, un flamboyant voyage au coeur des écosystèmes. Mais que deviendront ces merveilles ne serait-ce que dans dix ou vingt ans ?
Puissent ces photos nous convaincre de la nécessité de faire alliance avec la nature et avec les hommes."


Reporters sans frontières, une association reconnue d’utilité publique

Reporters sans frontières Alors que plus d’un tiers de la population mondiale vit dans un pays où il n’existe aucune liberté de la presse, Reporters sans frontières oeuvre au quotidien pour que l’information reprenne ses droits. Au cours des cinq dernières années, près de 370 professionnels des médias ont perdu la vie alors qu’ils travaillaient pour nous informer. Actuellement, près de 177 journalistes et 87 cyberdissidents sont emprisonnés dans le monde pour avoir simplement voulu exercer leur métier ou exprimer leurs idées. Depuis 2009, 28 journalistes ont été tués dans le cadre de leur fonction. En Iran, en Érythrée ou en Chine, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo.

Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information, Reporters sans frontières mène son combat avec acharnement depuis près de 25 ans.

Ses principaux champs d’action :
- La défense des journalistes et collaborateurs des médias emprisonnés ou persécutés pour leur activité professionnelle.
- La lutte pour faire reculer la censure et soutenir les réformes législatives visant à donner plus de liberté aux médias dans le cadre de l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
- L’aide à des journalistes ou médias en difficulté (frais d’avocats, frais médicaux, achat de matériel, assistance aux réfugiés, etc.), ainsi qu’aux familles de reporters emprisonnés en accordant chaque année une centaine de bourses d’assistance.
- Le renforcement de la sécurité des journalistes, notamment dans les zones de conflit.
- La mise en place de projets de développement visant à soutenir la presse locale et réaliser des campagnes d’information en France et à l’étranger.

- Consulter le site de Reporters sans frontières


Article lu 2733 fois

lire aussi :
  • Nature = Futur !


  • forum

    • Reporters sans frontières : 100 photos de Nature pour la liberté de la presse
      12 mars 2010

      Dans notre société de l’instantané, l’image et la vidéo sont devenu les meilleurs vecteurs pour faire passer un message. Grigory Pasko y arrive très bien tout en liant son message avec des images d’une beauté absolue
      casino gratuit

    • Grigory Pasko
      26 août 2009, par Geoff

      Je me rappelle bien des photos de Grigory Pasko. Elles étaient impréssionnantes et ont bien fait parler du Japon.

      Je ne sais pas si j’acheterais le livre, mais en tout cas, Reporters sans Frontières fait du bon travail depuis des années, et ça fait du bien à la conscience.

      Il ne faut cependant pas oublier que c’est au quotidien que ce combat est mené par beaucoups. casino en ligne

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10551468

    48 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable