CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Agenda CDURABLE
Du 4 au 19 mai 2013 partout en France

Quinzaine du Commerce Equitable : Retrouvez la banane !

Objectif 50 000 sourires

mardi 14 mai 2013
Posté par Cyrille , David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

En cette période de crise, de morosité ambiante, les gens ont besoin de sourire. Le sourire est contagieux : un sourire est parfois plus fort qu’un long discours ! Pour cette 13e Quinzaine du commerce équitable, Max Havelaar France nous propose donc de retrouver la banane grâce au Bananificateur. Un outil qui nous permet de redonner instantanément la banane à nos sites favoris.
Ce geste simple montre qu’il est facile de changer les choses et de redonner le sourire à tous. Leur objectif, obtenir 50 000 sourires, a été rapidement atteint mais la Quinzaine du Commerce Équitable n’est pas terminée ! Les produits issus du commerce équitable assurent de meilleures conditions de rémunération et de travail aux producteurs et travailleurs du Sud et permettent de se faire plaisir en participant à un projet porteur de sens !



« Pas à pas, changeons les choses, entrez dans le monde de la bananification J. »

Bananifier, [bananifie] verbe transitif, action simple visant à redonner la banane à tous. Bananifier c’est être fier de consommer des produits du commerce équitable, c’est partager un état d’esprit positif et faire partie d’une communauté. Bananifier c’est s’amuser et partager un sourire avec son entourage.

Einstein "bananifié" - Vous aussi, retrouvez la banane !

Initiée en 2001 par les membres de la Plate-Forme pour le Commerce Equitable, la Quinzaine du Commerce Equitable est une période clé du calendrier de la consommation responsable et de la solidarité internationale. C’est pour tous un moment fort de sensibilisation au commerce équitable à ne pas manquer.

Du 4 au 19 mai 2013, des centaines d’animations, petits déjeuners équitables, concerts, débats, projections, rencontres avec des producteurs sont organisés en France. L’occasion pour les acteurs du commerce équitable de témoigner de leurs engagements et de vous inviter à y prendre part.

JPEG - 28.8 ko
Quinzaine du Commerce Equitable : Retrouvez la banane !

- quinzaine-commerce-equitable.fr

Max Havelaar France

Max Havelaar France est une association à but non lucratif. Elle représente le label international Fairtrade/Max Havelaar qui garantit des conditions commerciales plus justes aux producteurs d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Regroupés au sein de collectifs gérés démocratiquement, ils sont en capacité de combattre la pauvreté par eux-mêmes, d’être davantage en position de force et de prendre en main leur propre avenir.

Le rôle de l’association Max Havelaar France et de promouvoir le commerce équitable a travers la sensibilisation de l’opinion publique et l’accompagnement des acteurs économiques engagés.

- maxhavelaarfrance.org

Objectif 50000 sourires

Max Havelaar France s’associe à SCB - Compagnie Fruitière afin de redonner la banane aux milliers de personnes dans le besoin. Atteignons ensemble plus de 50000 bananifications sur le web et les bananes déferleront ici aussi : 10000 bananes seront remises aux
Banques Alimentaires
pour marquer la solidarité entre ceux qui luttent contre la pauvreté.

Retrouvez la banane dans vos magasins

FAIR[e] un monde équitable, mouvement citoyen de sensibilisation pour une consommation juste et durable, appelle tous les citoyens à demander plus d’équitable dans leurs magasins.

Notez vos magasins et faites savoir à vos commerçants que vous souhaitez retrouver la banane !

- faire-equitable.org

 2012 : votre choix fait la différence !

La 12ème édition de la Quinzaine du Commerce Equitable démarrera le samedi 12 mai par la célébration de la Journée Mondiale du Commerce Equitable et se poursuivra jusqu’au 27 mai partout en France. Initiée en 2001 par les membres de la Plate Forme pour le Commerce Equitable (PFCE), cette opération est devenue une période phare du calendrier de la consommation responsable et de la solidarité internationale. Durant quinze jours, les acteurs engagés dans le commerce équitable (entreprises, associations, collectivités etc.) et des milliers de sympathisants proposent de multiples animations pour mieux connaître le commerce équitable. Petits-déjeuners, concerts, débats, projections de films ou encore promotion sur les produits issus du commerce équitable rythmeront cette quinzaine.

Les membres de la PFCE et leurs partenaires se mobilisent pour répondre aux questions des citoyens et des consommateurs

La Quinzaine est l’occasion pour eux d’exprimer un message politique fort sur le projet porté par le commerce équitable et sur les impacts concrets qu’il engendre au Sud pour améliorer les conditions de vie des producteurs.
Grace aux événements organisés pendant la Quinzaine du Commerce Equitable la notoriété du Commerce Equitable est passée de 9% en 2000 à 95% en 2010. Le développement important du Commerce Equitable en France et dans le monde ces dernières années se manifeste à travers la croissance des volumes de vente, la diversification de la gamme de produits.

Le thème 2012 de la Quinzaine du Commerce Equitable : Votre choix fait la différence ! Le commerce équitable s’adresse aujourd’hui à 1,5 millions de producteurs dans le monde et représente actuellement un marché de plus de 3,5 milliards d’euros au niveau mondial. En France, le secteur reste dynamique malgré la crise, avec une croissance de 5% en 2010 et un chiffre d’affaires global de plus de 350 millions d’euros.

Les produits alimentaires représentent près des 3/4 des ventes de produits issus du Commerce Equitable, mais les autres secteurs (mode et textile, déco, cosmétique) se développent de manière importante.

Le Commerce Equitable : une réussite collective !

A l’occasion de la 12eme édition de la Quinzaine du Commerce Equitable, les organisations de Commerce Equitable souhaitent rappeler que c’est grâce à une action collective du producteur au consommateur que le projet ambitieux du commerce équitable est possible.

Il est le fruit de l’action conjointe d’hommes et de femmes, qui s’engagent au quotidien :
- Des producteurs, qui s’engagent en faveur de pratiques agricoles durables et de productions de qualité, permettant le développement local de leur territoire ;
- Des entreprises de commerce équitable ;
qui proposent des produits avec la garantie qu’un prix juste a été payé aux producteurs permettant une amélioration de leurs conditions de vie ;
- Des commerçants, boutiques et distributeurs, qui s’impliquent pour vendre et rendre visibles les produits du commerce équitable ;
- Des associations, des ONG et des bénévoles, qui militent en faveur de modes de production et de consommation plus responsables ;
- Des consommateurs, qui choisissent de consommer autrement et contribuent à un monde plus juste.

Un trait d’union solidaire du producteur au consommateur

- Plus de 1,5 million de producteurs dans le monde bénéficient du commerce équitable, soit plus de 8 millions de personnes en incluant leur famille ;
- Plus de 4 000 produits équitables sont proposés aux consommateurs sur le marché français ;
- Plus de 70 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine sont aujourd’hui engagés dans des circuits de commerce équitable ;
- Plus de 4 milliards d’euros de vente de produits équitables dans le monde et 350 millions d’euros en France témoignent que d’autres échanges économiques sont possibles ;
- Un foyer sur 3 en France est consommateur de produits équitables ;
- 1 000 collectivités territoriales dans le monde ont obtenu le titre « Territoires de commerce équitable » et développent des achats publics équitables.

Depuis plus de 30 ans, le commerce équitable propose une alternative aux règles du commerce mondial. En effet, la libéralisation des échanges n’a pas bénéficié aux plus vulnérables et ne permet pas de répondre aux grands enjeux de société que sont la souveraineté alimentaire, la réduction de la pauvreté et la préservation des ressources naturelles.

Ce modèle nous montre aujourd’hui clairement ses limites. Il est temps de remettre en question nos modes de production et de consommation et de nous engager en faveur d’un monde plus respectueux des individus, des peuples et de l’environnement !

Chacun de nous peut contribuer à créer un trait d’union solidaire entre les producteurs des pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine, et les citoyens du reste du monde. Le choix de consommer autrement, plus équitablement, appartient à chacun : pour un monde plus équitable, notre choix fait la différence !

 Programme de la Quinzaine 2012

- Retrouvez toutes les actions de la Quinzaine du Commerce Equitable, sur le site de la Plate-Forme pour le Commerce Équitable en cliquant ici.

- Dimanche 13 mai 2012 à Paris : La Fairpride, carnaval éthique et solidaire. Organisé à l’initiative du réseau Artisans du Monde, 1er réseau associatif de Commerce Équitable en France, le carnaval réunit différentes structures du Commerce Équitable, de la solidarité internationale et des mouvements d’éducation populaire. 8 membres de la Plate-Forme pour le Commerce Equitable participeront à cet évènement.

Artisans du Monde vous donne rendez-vous pour la deuxième édition du carnaval éthique et solidaire de Paris DIMANCHE 13 MAI 2012 Pour sa première édition en 2011, la Fairpride a vu défiler plus de 2000 personnes dans son cortège. Forte de ce succès, la Fair Pride tiendra sa 2e édition le dimanche 13 mai 2012 à Paris, sous le thème de « l’engagement militant », avec les actions suivantes :

  • Un grand défilé festif parcourra les rues de Paris pour promouvoir les valeurs du commerce équitable. Différentes animations sont programmées tout au long du défilé : théâtre de rue, batucadas, capoeira, artistes de rue ainsi que des dégustations produits afin de faire découvrir au grand public les producteurs et produits issus du Commerce équitable. Le démarrage du défilé est prévu à 14h place à la place Gambetta, pour arriver à 16h30 à la place Baudoyer.
  • Un village solidaire avec des stands de 11h à 19h et des animations programmées toute la journée place Baudoyer. (cours de danse africaine, défilé de mode éthique, apéro à convictions, animations pédagogiques, spectacle de marionnettes,...).
  • Enfin, après un apéro à convictions, la Fairpride 2012 s’achèvera par un concert de l’artiste brésilienne Flavia Coelho, qui rassemblera tous les participants et le public pour porter, ensemble, nos revendications pour un monde plus solidaire.

Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives à la Fairpride, le parcours du cortège, les animations en région (Nancy, Nice, St-Brieuc, etc.) sur le site internet de la Fairpride : www.fairpride.fr.

"Tous unis autour des brunchs équitables pour changer le marché"
- Brunchs équitables. Les associations Max Havelaar France et Fair[e] un monde équitable proposent une mobilisation du public autour d’un brunch équitable. Le brunch équitable est l’occasion d’échanger de manière conviviale autour de produits issus du commerce équitable sur les enjeux d’une consommation plus responsable. Plus d’infos dans quelques jours.

- A la rencontre des producteurs du Sud. Pour connaître l’impact du commerce équitable, rien de mieux que de rencontrer directement les producteurs ! Une dizaine d’entre eux viendront témoigner de leur expérience dans le Commerce Équitable, de leurs modes de production et leurs savoir-faire traditionnels. Retrouvez les lieux et dates où les rencontrer sur : www.maxhavelaarfrance.org, www.ethiquable.coop, www.altereco.com, www.artisansdumonde.org ainsi que sur www.quinzaine-commerce-equitable.fr.

- Les apéros à conviction : un débat + un apéro. La Fédération Artisans du Monde proposera au public une appropriation du traditionnel apéritif en valorisant les notions d’échange et de découverte par des discussions autour du commerce équitable, des modes de production et de consommation ou encore des enjeux liés à la solidarité internationale, tout en découvrant des produits originaux tels que des jus de fruits du Laos ou du Brésil, des bières au quinoa de Bolivie, du Guaranito du Brésil, des noix de cajou du Honduras, des chips de bananes des Philippines, des fruits secs du Burkina, etc.

- Les collectivités s’engagent ! La Quinzaine est l’occasion idéale pour les collectivités territoriales ayant obtenu le titre Territoire de commerce équitable de valoriser leur engagement en faveur du Commerce Équitable !
Quelques exemples d’actions :

  • Conseil Régional des Pays de la Loire : du 9 au 15 mai 2012 auront lieu des pauses équitables dans 6 gares de la Région. Aussi, une intervention de producteurs sera organisée le lundi 21 mai à l’espace régional de Laval, suivie d’une séance de questions-réponses et d’un goûter équitable.
  • Drancy organise un « Salon du commerce équitable » : le 19 et 20 mai 2012 de 9 heures à 18 heures, qui rassemblera une vingtaine d’organisations de commerce équitable.
  • Alfortville met à l’honneur l’Arménie à l’occasion de la Quinzaine en organisant le dimanche 13 mai 2012 un marché équitable avec 14 associations et 4 artisanes alfortvillaises utilisant des produits bio et équitables. Les stands seront accompagnés d’un ensemble d’animations (brunch, animation clown, folklore arménien, tombola, défilé de mode éthique).

Plus d’informations sur le site de la campagne TDCE : www.territoires-ce.fr

- Retrouvez toutes les actions de la Quinzaine du Commerce Equitable, sur le site de la Plate-Forme pour le Commerce Équitable en cliquant ici.

 La démarche de commerce équitable

Un constat : une économie mondiale déséquilibrée

Alors qu’il pourrait être un levier de développement, le commerce international génère souvent des inégalités et des processus d’appauvrissement. La dérégulation des marchés agricoles ne garantit pas des prix rémunérateurs aux producteurs marginalisés du sud qui ont vu ces deux dernières décennies leurs conditions de vie se dégrader fortement.
L’ambition du commerce équitable est de contribuer à améliorer les revenus et à soutenir le développement des producteurs et de leur communauté, en leur garantissant notamment un prix minimum stable et rémunérateur et en mettant en place un partenariat commercial et technique à long terme favorisant leur autonomie.

Les inégalités n’ont jamais été aussi grandes

  • 2.5 milliard d’individus disposent de moins de 2 dollars par jour.
  • 850 millions de personnes souffrent de la faim et les 2/3 d’entre elles sont des producteurs qui vivent dans les Pays En Développement.
  • Les catastrophes écologiques se multiplient et la biodiversité est menacée : il existe 794 espèces en voie de disparition dans le monde.

Et dans le même temps

  • 20% de la population se partage 86% de la consommation mondiale.
  • Les 500 personnes les plus riches du monde ont un revenu cumulé plus important que celui des 41 millions les plus pauvres.

Les principes du commerce équitable

Depuis plus de quarante ans, la démarche du commerce équitable propose une alternative efficace pour réduire les inégalités engendrées par le commerce conventionnel et redonner à l’homme sa place centrale dans les échanges. A travers le monde, les organisations de commerce équitable s’efforcent de construire les fondations d’un commerce plus juste par des partenariats commerciaux équitables au Sud et des actions de sensibilisation, de promotion et de plaidoyer. Elles défendent les principes suivants :

  • assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires,
    garantir le respect des droits fondamentaux des personnes,
  • instaurer des relations durables entre partenaires économiques,
    favoriser la préservation de l’environnement,
  • proposer aux consommateurs des produits de qualité.

Définition du commerce équitable

« Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect dans le but de parvenir à une plus grande équité du commerce international. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions d’échanges et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs salariés, en particulier ceux du Sud. Les organisations de commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s ́engagent à sensibiliser l ́opinion publique et à mener campagne pour des changement dans les règles et les pratiques du commerce international conventionnel. » Définition du commerce équitable (Consensus Fine [1] - 2001)

 Le Commerce équitable en quelques chiffres

Le commerce équitable dans le monde

- Les ventes de produits issus du commerce équitable représentent aujourd’hui un marché de plus de 3,5 milliards d’euros, contre 1 milliard en 2003.
- 1,5 million de producteurs et travailleurs de producteurs et de travailleurs qui bénéficient du commerce équitable en Afrique, Asie et Amérique Latine qui bénéficient du commerce équitable, soit environ 8 millions de personnes avec leurs familles.
- Dans le secteur de l’artisanat aussi le nombre de personnes qui bénéficient du Commerce Equitable augmente : la World Fair Trade Organisation (WFTO) qui regroupe les organisations d’artisans impliqués dans le Commerce Equitable est passée de 350 organisations adhérentes dans les dernières années.

Un marché français dynamique porté par la diversification des secteurs

- En 2010, le commerce équitable a généré un chiffre d’affaire estimé à plus de 350 millions d’euros (vs 60 millions en 2003) ;
- Les produits alimentaires représentent près des 3/4 des ventes de produits issus du commerce équitable, mais les autres secteurs (mode et textile, déco, cosmétiques) se développent de manière importante. Les produits les plus vendus sont le café (40 % du total), le cacao (20 %), la banane (7 %), le coton (6 %), le thé (5 %) (chiffres exprimés en volume).
- Les 2/3 des ventes se font en grandes surfaces. Néanmoins, les circuits spécialisés tels que les cafés, les hôtels, les restaurants ou encore la distribution automatique sont en plein développement. En 2010 on constate notamment, au sein de ces circuits, une forte progression de la consommation de café de l’ordre de 40%.
- L’achat équitable en milieu professionnel est en constante progression ces dernières années. A titre d’exemple, le marché des vêtements et accessoires professionnels en coton équitable connaît une croissance de 29% en 2010. Il apparaît aujourd’hui comme un levier d’achats important et prometteur.

Un fort taux de notoriété du commerce équitable

- 98% des français connaissent le commerce équitable (IPSOS juin 2010) alors qu’il n’était que de 9% en 2000.
- Capital de sympathie : 78% les français formulent des appréciations positives sur le Commerce Equitable.
- 8 millions de foyer français qui ont au moins acheté un produit équitable en 2010.
- En France, le panier équitable moyen de 4,40 euros par habitant et par an en 2009.
- En France, plus d’1 foyer sur 3 a acheté au moins un produit labellisé Fairtrade / Max Havelaar. En moyenne, ils font 4 achats de produits équitables par an et dépensent 15,9 € dans l’année (Kantar Janvier 2010).
- En France, le café, qui est le produit équitable le plus vendu, représente 8% des parts de marché en 2009.

 Labels et garanties de commerce équitable

Comment repérer les produits issus du commerce équitable ? Une solution : les labels de commerce équitable.

QU’EST-CE QU’UN SYSTEME DE GARANTIE ?

On appelle garantie un système qui a pour objectif d’assurer que des faits et des pratiques sont conformes à des valeurs et principes, quels que soient les moyens et les initiateurs d’une telle démarche. Ces principes sont généralement inscrits dans un cahier des charges ou un référentiel. La vérification de la conformité peut être réalisée par un organisme extérieur (certification externe) mais également être intégrée au sein même d’une organisation (audit interne). Les deux approches sont généralement cumulées car complémentaires.

Dans le commerce équitable, les garanties peuvent se faire à plusieurs niveaux :

La labellisation des produits concerne essentiellement le secteur des produits agricoles. Mise en œuvre par Max Havelaar France (elle-même rattachée à FLO International) et l’organisme Ecocert, elle consiste en la gestion d’un « label » dont les cahiers des charges ont été définis par produit.

La reconnaissance des structures est liée à la mise en place historique du commerce équitable et à l’échange de produits artisanaux. Elle s’applique à des structures dont l’activité relève principalement du commerce équitable, et mise en œuvre par des fédérations comme WFTO au niveau international. On retrouve ces produits essentiellement dans les magasins spécialisés de commerce équitable, comme le réseau Artisans du Monde.

Pour en savoir plus

- Guide des Labels du Commerce Equitable : Ce guide analyse le contenu des labels qui se réclament du commerce équitable, et les compare avec d’autres démarches de commerce éthique plus ou moins proches et parfois confondues avec le commerce équitable. Vous pouvez télécharger cette publication sur le site de la PFCE ici.

- Les Garanties du Commerce Equitable : Afin de mieux reconnaître les produits et les organisations de Commerce Equitable, ce module internet fait le point sur les différents systèmes de garanties, labels, et autres engagements des acteurs. Cette publication est téléchargeable sur le site de la PFCE en cliquant ici.

 Les acteurs de la Quinzaine du Commerce Equitable

- La Fédération Artisans du Monde coordonne un réseau de plus de 140 associations et 20 membres relais spécialisés dans la commercialisation, l’éducation au développementet mène des actions de plaidoyer sur le commerce internationalet les politiques agricoles.

- Max Havelaar France est un organisme de labellisation de produits du commerce équitable diffusés notamment en grande distribution.

- Biocoop est un réseau de 300 boutiques qui commercialisent des produits de l’agriculture biologique et du commerce équitable et qui s’engagent sur la promotion du commerce équitable.

- Le CCFD est une ONG de solidarité internationale qui s’appuie sur un réseau de 1500 groupes de bénévoles. Ses 15 000 bénévoles sont engagés dans des actions de sensibilisation à la solidarité internationale.

- La ligue de l’enseignement est une association d’éducation populaire qui a pour objectif l’accès de tous à l’éducation, la culture, les loisirs et le sport. Elle regroupe près de 30 000 associations dans la France entière autour des valeurs d’égalité, de laïcité, de solidarité.

- Faire[e] un monde équitable fédère 20 associations et représente près de 800 militants du commerce équitable. Son objectif est d’appuyer et de démultiplier les actions de sensibilisation au commerce équitable réalisées auprès du grand public, des collectivités territoriales et des entreprises.

- Bio Partenaire est une association professionnelle qui promeut l’alliance des valeurs de l’Agriculture Biologique et des principes du Commerce Equitable. Elle fédère et accompagne une trentaine d’entreprises dans la mise en place et le développement de leurs filières Bio Equitable et Bio Solidaire.


La Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE) a été créée en 1997. C’est un collectif national de représentation des acteurs du commerce équitable visant à représenter et à promouvoir le commerce équitable en France (association de loi 1901). Son objectif est de contribuer à développer des relations commerciales Nord/Sud plus justes et équilibrées permettant aux producteurs d’améliorer leurs conditions de vie et aux consommateurs d’être mieux informés sur leurs actes d’achats.

L’association réunit des acteurs de différentes familles du Commerce Equitable :

  • Des importateurs grossistes tels que Ethiquable, Alter Eco, Guayapi ou Ethos.
  • Des réseaux de distributeurs tels que Biocoop, Altermundi ou la Fédération Artisans du Monde.
  • Des associations de promotion et de certification telles que Max Havelaar France et Ecocert ESR.
  • Des ONG d’appui au Sud et de plaidoyer telles que le CCFD, Handicap International.
  • Des opérateurs de tourisme équitable tel que l’ATES (association pour le tourisme équitable et solidaire).

Les acteurs économiques regroupés au sein de la PFCE sont des organisations spécialisées en commerce équitable (100 % des activités d’importation, de vente ou de services) ou engagées dans des champs complémentaires (agriculture biologique) qui souhaitent construire ensemble le secteur, le développer tout en préservant les engagements fondamentaux du commerce équitable.

Au total, ce sont une quarantaine de membres d’envergure nationale qui constituent aujourd’hui la Plate-Forme pour le Commerce Equitable et qui s’engagent à ce titre à respecter les principes fondamentaux du commerce équitable énoncés dans la Charte de la PFCE. Par leurs réseaux respectifs, ils représentent ainsi plus de 600 structures dans toute la France.

Les principales missions de la PFCE sont de promouvoir le commerce équitable en France, de consolider la crédibilité des pratiques de ses membres, de contribuer à l’ouverture de nouveaux marchés en valorisant les activités et produits de ses membres et enfin, de favoriser le dialogue et la collaboration entre ses membres.

Pour en savoir plus sur le Commerce Equitable : www.commercequitable.org


[1Le réseau FINE regroupe les quatre organisations internationales du commerce équitable : FLO, WFTO, NEWS ! et EFTA.


Voir en ligne : Bananificateur.com

Article lu 5344 fois

lire aussi :
  • Choisir c’est s’engager : consommer responsable avec le commerce équitable !
  • Faites une pause équitable avec Max Havelaar France
  • Commerce équitable et finance solidaire



  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9836028

    72 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable