CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Education au DD

Programme européen Jeunesse en Action, une priorité : sensibiliser et agir pour les Défis planétaires

et lancement du Concours 2011 Bourses déclics jeunes de la Fondation de France

mercredi 4 août 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Chaque année, la Commission européenne fixe des priorités dans le cadre du Programme européen Jeunesse en Action. En 2010, comme en 2011, il s’agit notamment de sensibiliser et d’agir pour les enjeux planétaires qui nous concernent (changement climatique, développement durable…).

En France, les inscriptions au CONCOURS 2011 des Bourses déclics jeunes de la Fondation de France sont ouvertes du 1er septembre au 15 novembre 2010. 20 bourses de 7 600 € pour donner un coup de pouce aux vocations !



Cofinancé par l’Union européenne jusqu’en 2013, le PEJA, programme d’éducation non formelle, s’adresse à tous les jeunes 13-30 ans ; sans condition de formation ou de qualification. Le PEJA concerne plus de 30 pays européens de l’Union européenne, ses "voisins" et d’autres pays "partenaires dans le reste du monde". Riche en possibilités, il favorise les rencontres de groupes, l’envoi et l’accueil de jeunes volontaires dans différents pays et aide les jeunes à réaliser leurs projets collectifs. Avec les projets « Jeunesse pour la Démocratie » et les « Séminaires de jeunes », le PEJA donne l’opportunité aux jeunes de s’engager dans la vie locale, de discuter avec les élus et des associations, sur les sujets qui les concernent. Le programme prévoit également des actions de formation et de soutien à l’attention des animateurs et structures de jeunesse pour permettre la faisabilité et développer la qualité des projets.

Depuis le lancement du programme en 2007, plus de 7000 jeunes participent, chaque année, en France, aux différentes actions du PEJA (dossiers gérés par l’Agence française). Priorité est également donnée aux jeunes avec moins d’opportunités.
Déjà plusieurs projets soutenus par le programme en France ont favorisé la participation de jeunes, la réalisation d’actions citoyennes dans les différents volets du PEJA ou la réflexion et les échanges de pratiques lors de séminaires ou de formations réunissant des acteurs de jeunesse sur les thématiques de sensibilisation et d’action pour les enjeux mondiaux (ex : protection de l’environnement, consommation responsable, sauvegarde de la planète …).

-  "Une Rencontre au Sommet" portée par les Francas de Foix (Midi-Pyrénées) qui a permis à des jeunes venus de cinq pays européens de partager des expériences collectives sur des thématiques variées (bio-diversité, conséquence de l’urbanisme, protection du littoral…) Film, débats et atelier d’éco-construction d’un appentis en montagne ariègeoise.
- Une réflexion sur les questions environnementales à travers la réalisation d’une oeuvre d’art collective sur le principe du land-art (utilisant les matériaux de la nature comme support d’expression) dans le cadre d’une rencontre portée par l’association "Le Local" (Poitou-Charentes) réunissant des jeunes de France, d’Espagne, de Suède et d’Estonie.
- "Le tour des énergies", une initiative de l’association Prométhée (Aquitaine) dont l’objectif était de sensibiliser aux économies d’énergies (ouvrage suite à un tour du monde des bonnes pratiques sur les économies d’énergies, actions pédagogiques…)
- "Soi et des hommes", un projet innovant de l’association Aujourd’hui (Ile de France) pour sensibiliser au développement durable par le biais de l’audiovisuel et des NTIC. A noter les portraits et points de vue de jeunes européens bulgares sur cette même thématique.
- "Imaginer votre future ville éco-responsable", thème d’un projet "Jeunesse pour la démocratie" coordonné cet été par la Ville de Cachan (Ile de France) : débats et échanges de 40 jeunes européens (France, Pologne, Allemagne, Royaume Uni) dans différentes commissions (collecte et recyclage, aménagement urbain, sensibilisation de la vie locale… ).
- Le projet d’accueil d’une volontaire jordanienne dans l’association Avril (Basse-Normandie) qui a mené des actions de sensibilisation dans les écoles sur le gaspillage de l’eau et les gestes pour la préserver Service Volontaire Européen
- Un séminaire européen porté par Solidarité Jeunesse (Ile de France) dont l’objectif est de créer une mallette pédagogique de sensibilisation au développement durable et à la consommation responsable, réutilisable dans les chantiers de jeunes bénévoles.

Contacter l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) L’Agence française (Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire), implantée à l’INJEP est chargée, au nom de la Commission européenne, de la mise en œuvre du Programme en France. Elle s’appuie sur le réseau des Directions Régionales et Départementales de la Jeunesse et des Sports (DRDJS et DDJS) en particulier sur les correspondants « PEJA » chargés d’informer et d’accompagner les jeunes dans le montage de leur dossier. L’Afpeja propose également des formations, un soutien à la recherche de partenaires et facilite la mise en relation avec d’autres bénéficiaires.

Selon les actions, les dossiers de demande de subvention peuvent être déposés par des groupes de jeunes ou par des organismes à but non lucratif. Cinq dates de dépôt par an : 1er février, 1er avril, 1er juin, 1er septembre, 1er novembre… pour un projet débutant minimum trois mois après la date de dépôt.

Aide financière PEJA :

• 8 000 Euros maximum (Initiative de Jeunes nationale)

• 10 000 Euros maximum + une partie des frais de voyages internationaux (Initiative de Jeunes transnationale)

- Télécharger le dossier d’information et de candidature

- Contacter le programme européen jeunesse : pej@injep.fr

En France : Concours 2011 des Bourses déclics jeunes de la Fondation de France.

Depuis 1975 [1], la Fondation de France organise chaque année le concours des Bourses déclics jeunes.

Ce concours s’adresse à de jeunes passionnés, porteurs de projets âgés de 18 à 30 ans, qui ont une vocation dans le domaine de la culture, de l’artisanat et des métiers d’art, des sciences et techniques, de l’environnement, des solidarités, etc.

Il récompense et encourage, par le versement d’une bourse de 7600 EUR, des projets individuels, originaux, innovants et altruistes, tous domaines d’application confondus. Il est indispensable d’avoir déjà concrètement avancé dans son projet pour être éligible.

Chaque année, le jury final sélectionne une vingtaine de projets, pour lesquels les lauréats se voient attribuer une bourse d’un montant de 7600 €.

Bourses Déclics Jeunes de la Fondation de France

CONCOURS 2011

Les Bourses déclics jeunes de la Fondation de France :
Un coup de pouce aux vocations !

► Inscriptions du 1er septembre au 15 novembre 2010 ◄

Vous avez entre 18 et 30 ans ?
Vous avez une vocation dans le domaine de l’art, l’artisanat, les sciences,
les techniques, la culture, l’environnement, l’humanitaire, l’action sociale ?
Vous souhaitez réaliser un projet personnel, original et ouvert sur les autres ?

Les Bourses déclics jeunes de la Fondation de France
peuvent vous aider à développer ce projet.

Le montant actuel de chaque bourse est de 7600 €.
Depuis 1975, plus de 780 jeunes ont été soutenus.

Pourquoi pas vous ?

Un questionnaire de présélection est disponible à compter du 1er Septembre 2010 sur le site de la Fondation de France

Vous y trouverez également de plus amples informations sur le concours.

Un concours pour les jeunes vocations ayant besoin d’un coup de pouce financier !

Claire Thomas, Responsable du concours des Bourses déclics jeunes - Fondation de France

- Contact :

Bourses déclics jeunes de la Fondation de France
40 avenue Hoche - 75008 PARIS
www.fondationdefrance.org

[1Une démarche partie du cœur ...
C’est en 1975, grâce à la généreuse donation de la collection d’œuvres d’art de Léon Salavin et de son épouse Jeanne Fournier, que les Bourses déclics jeunes de la Fondation de France ont été initiées (d’abord sous l’appellation Prêts d’honneur aux jeunes).
Regrettant de ne pas avoir eu d’enfant, les époux Salavin-Fournier ont souhaité partager les fruits de leur belle réussite professionnelle en tendant la main à des jeunes guidés par une véritable passion mais confrontés à des difficultés diverses, malgré leur persévérance et la qualité de leur projet.
Dans l’esprit du couple Salavin-Fournier, ce qui importe, c’est autant de soutenir financièrement une initiative personnelle et originale que d’encourager l’esprit d’entreprendre des jeunes, les aider à trouver leur place dans la société.
Conscients qu’on ne peut laisser les jeunes sans perspective, sans projet mobilisateur ou vision d’avenir, d’autres mécènes s’associent à l’action des Salavin-Fournier en créant à leur tour leurs Bourses déclics jeunes sous l’égide de la Fondation de France.

Article lu 2626 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9839983

50 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable