CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat

Nouvelle Fédération Mondiale Incontournable ?

Peut-on réussir ?

samedi 21 juin 2008
Posté par g7g

Imprimer Enregistrer au format PDF

QUE PENSEZ-VOUS DE LA PERTINENCE DE FONDER UNE FÉDÉRATION MONDIALE GARANTISSANT LA PROTECTION DE L’ÉCOLOGIE, LA PAIX, LA LIBERTÉ ET L’ENTRAIDE … INDÉPENDANTE DE l’ONU ?



Nos dirigeants furent sérieusement alarmés par le Club de Rome (rapport scientifique alarmant de l’état de la planète) en 1972 et aucune action suffisante ne fut entreprise. Selon Hubert Reeves, l’accord de Kyoto de 1992 visait à réduire de 6 % nos émissions pour 2012, ce qui est loin derrière les 60% nécessaires à la stabilisation des climats. Nos politiciens n’ont même pas pu mettre en œuvre cet accord nettement insuffisant et en discutent encore sans s’entendre. Pouvons-nous attendre après eux ?

La pollution atmosphérique tue 1.56 million de personnes par années en Asie. Nous utilisons présentement 1.2 planète selon Mathis Wackernagel du Global Footprint. La désertification concernera un tiers des terres et touchera 2 milliards de personnes en 2050 à cause du changement climatique induit par les activités humaines. 2 milliards de personnes seront en situation de pénurie d’eau d’ici à 2025, probablement 3 milliards en 2050 (Jean Margat, vice-président de l’Association du Plan Bleu pour la Méditerranée et de l’Institut méditerranéen de l’eau). Javiers Pérez de Cuéllar, ancien secrétaire général des Nations Unies annonce simplement qu’il faudra bien changer d’attitude, sinon c’est le suicide collectif. Le ton est donné, les termes sont graves, appuyés et sans équivoques, laisser faire serait immoral comme le souligne Al Gore dans son film Une vérité qui dérange. Mikhael Gorbatchev, président de la Croix Verte International, nous avise que le défi qui nous attend n’est rien d’autre que d’assurer la survie de l’humanité.
Comme conclue Info de la planète, l’idéal illusoire de nos sociétés de consommation ne peut-être généralisé aux 8 à 9 milliards de personnes qui peupleront la Terre en 2050. Et ces milliards de gens aspirent légitimement à vivre selon l’idéal occidental mais la planète ne pourra le supporter.

Le budget mondial annuel en armements en 2006 dépasse les 1.204 milliards $US selon l’Institut international de recherche pour la paix de Stochholm (www.sipri.org).
Les guerres prennent trop de nos ressources et peuvent être contrôlées. Malgré les exigences du chapitre 7 de la charte de l’ONU, cette dernière n’intervient pas dans tous les conflits armés et les droits de veto l’empêchent de vraiment empêcher tous les conflits. L’ONU ne peut nous garantir la paix.

Les milieux économique et politique ne peuvent bien gérer l’Écologie, la Paix, la Liberté et l’Entraide sans être en conflits d’intérêts

Créons une nouvelle Fédération Mondiale qui nous garantisse de façon permanente la protection de l’Écologie de la Terre (respect des règles écologiques garantissant aisément la survie de la planète et de ses habitants, en évitant le fanatisme) la Paix, la Liberté et l’Entraide : la Fédération Mondiale de Protection Permanente (World Permanent Protection Federation : WPPF). Un organisme doté de pouvoirs internationaux (traités internationaux, faisant force de lois dans les pays signataires) et indépendant du monde économique et de l’ONU.

Pour les lecteurs : Ce projet est incomplet, il nécessite l’opinion de plusieurs mais reflète les buts à atteindre. Ce qui est souligné me semble être à matière à réflexion...comme tout le reste ! Tous commentaires, suggestions, doutes, meilleures formulations, élaborations juridiques sont les bienvenus, si nous voulons réussir à bien rétablir notre système actuel. Un projet d’implantation de la WPPF vous sera soumis sous peu. Vous pouvez donc renvoyé à l’auteur ce présent texte modifié (Mettre entre parenthèses et de différente couleur vos suggestions et renvoyer le texte) par mail à : g7g@videotron.ca

 Rôle et pouvoir de la WPPF internationale :

Les objectifs de la World Permanent Protection Federation (WPPF) se limitent à nous garantir la protection permanente de l’Écologie, la Paix, la Liberté et l’Entraide.

Après la fondation de la WPPF, les buts à atteindre d’Écologie-Paix-Liberté-Entraide ne peuvent être enlevés. Les moyens employés peuvent changer s’ils améliorent véritablement l’efficacité.

Lorsque 2 pays s’engageront à adhérer à la WPPF ils devront créer légalement la charte et la légitimité de la WPPF selon les objectifs définis dans ce texte. Cette charte fixera les droits, les obligations, les organes et les procédures. Cette charte pourra être amendée, à la suite d’un vote à la majorité des deux tiers des membres de la WPPF. Ils établiront un siège de la WPPF et nommeront les membres directeurs de l’organisme. La WPPF doit être une entité permanente, se réunissant régulièrement tout au long de l’année, afin de faire progresser le plus rapidement tous ses objectifs. La WPPF doit accomplir toutes ses tâches, le plus rapidement et efficacement possible. La Charte précisera que la protection de la planète prime sur tous les autres objectifs.

La WPPF sera crée par des traités internationaux, qui auront force de lois dans les pays membres, pour faire reconnaître sa légitimité et ses pouvoirs. La WPPF supervise l’implantation des lois nécessaires dans les pays membres. Elle se dote des pouvoirs et règlements nécessaires à l’application de ses exigences. Elle vérifie que tous les pays membres respectent les traités de la WPPF.

Elle perçoit auprès des pays membres les sommes nécessaires à son bon fonctionnement. La contribution au budget de la WPPF sera proportionnelle à la population représentée et à son PIB (Produit intérieur brut).

Elle définit et implante les règlements mondiaux de protections écologiques en définissant des normes « iso écologiques WPPF », protégeant l’écologie de la planète.

Elle instaure, implante et régit l’armée mondiale de la Paix (WPA : World Peace Army) pour garantir la paix et la liberté

Elle définit et implante les règlements mondiaux du mode d’élection « iso liberté » et voit à ce que les pays membres se dotent des mécanismes nécessaires à son bon fonctionnement.

Elle administre et gère un budget d’entraide. Le budget d’entraide est déterminé par vote à chaque 3 ans et sa contribution est déterminée en fonction du PIB des pays membres.

La WPPF fera sa promotion auprès des villes et des pays non membres.

Dès sa création, la WPPF doit se voir allouer les ressources nécessaires à la pleine réalisation de son mandat.

L’Assemblée générale est le principal organe de délibération. Elle se compose des 3 représentants de chaque pays membre. Chaque dispose d’un droit de vote proportionnel au prorata de la population qu’ils représentent. Les décisions sont prises à la majorité des deux tiers. Les Assemblées sont présidées par le directeur général.

Les fonctions et pouvoirs de l’Assemblée générale sont les suivants : Examiner toutes questions relatives à l’Écologie, la Paix, la Liberté et l’Entraide et formuler des recommandations à ce sujet. Examiner et approuver le budget de l’Organisation et répartir les contributions entre les Etats Membres. Au début de chaque session ordinaire, l’Assemblée procède à un débat général, souvent marqué par des discours de chefs d’État ou de gouvernement, au cours duquel les États Membres expriment leur point de vue sur les questions d’intérêt international les plus urgentes. L’Assemblée renvoie ensuite la plupart des questions à ses 4 différentes commissions pour en approfondir l’analyse : l’Écologie, la Paix, la Liberté et l’Entraide. Ces commissions doivent faire des recommandations et agir dans les plus brefs délais. Ces commissions pourront également présenter des projets à l’Assemblée Générale.

Ces commissions sont formées de gens ayant réussis un programme d’étude. Ces programmes seront définis et offerts par la WPPF ou des écoles accréditées par la WPPF.

- Corruption : Pour empêcher toute corruption, toute personne reconnue coupable de corruption ou de détournement des fonds gérés par la WPPF se fera imposé une peine minimale ferme de 5 ans de prison. Le Vérificateur Général pourra vérifier la bonne gestion de toutes les sommes provenant de la WPPF.

- Vérificateur général : La WPPF est dotée d’un service de Vérificateur Général qui a les mêmes pouvoirs et rôles que le Vérificateur Général canadien. Il soulève aux médias toute anomalie de fonctionnement et de gestion de la WPPF.

- Elections : Le droit vote de chaque pays membre est proportionnel au prorata de la population qu’il représente. Aucun droit de veto n’est accordé.

- Ombudsman : La WPPF est dotée d’un service d’Ombudsman qui a les mêmes pouvoirs et rôles que l’Ombudsman canadien. Le personnel faisant partie de ce service sera nommé par des organismes indépendants mais qualifiés (pour empêcher nuisance au bon fonctionnement, corruption collusion…). De plus il veillera à ce que la WPPF progresse et accomplit toutes ses tâches, le plus rapidement et le plus efficacement possible.

- Suggestion provenant de toute personne : La WPPF est dotée d’un service de réception de toutes suggestion provenant de toute personne, de pays membres ou non membres. Ce service est similaire au service offert par le gouverneur de la Californie, ayant des thèmes de suggestions appropriés à la WPPF. Les suggestions pertinentes seront présentées aux 4 différentes commissions pour être ensuite présentées à l’Assemblée générale, si elles sont jugées utiles.

 Élaboration de l’Écologie, la Paix, la Liberté et l’Entraide :

- Écologie : Lorsque le pays sera déclaré membre de la WPPF, les normes écologiques iso 14001 (voir www.ecopass.com), seront appliquées dans le pays. Les industries et commerçants, faisant affaire dans le pays, devront alors rencontrer les normes écologiques iso 14001 délivrées par un organisme certificateur sinon leurs produits ou services seront interdits ou trop fortement taxés à moins que ce produit soit indispensable et n’ait pas d’équivalent reconnu écologique.

La WPPF définira les nouvelles normes « iso écologique » inspirées de cette norme iso14001.

- Technologies : La WPPF doit cibler, promouvoir et implanter des technologies permettant la protection de l’écologie de la planète. La WPPF doit cibler les problèmes environnementaux et développer la recherche et le développement de solution. Elle doit publiciser sur son site Web les problèmes ciblés pour tenter de profiter des suggestions des lecteurs.

- Habitat : Notre mode d’habitat est une cause majeure de pollution (utilisation de terres agricoles, déforestation, utilisation excessive de territoire pour l’habitat et le transport, consommation énorme d’énergie pour le transport, consommation énorme d’énergie pour le chauffage et la climatisation, consommation énorme de ressources pour le maintien des routes et des infrastructures, coût très élevé pour l’achat et l’entretien de tous ces véhicules, etc.).

La Ville Linéaire de Gilles Gauthier réduit de 95 % l’utilisation de terrains, de routes, d’infrastructures, d’automobiles, de consommation de pétrole et ses émissions de CO2. Ce type d’habitat répond au besoin et à la tendance légitime de loger à « l’occidentale » 8 milliards de personnes, tout en protégeant l’écologie terrestre : diminution drastique de la déforestation (moins de bois nécessaire à l’habitation, au chauffage, à la cuisson), protège les terres arables, redonne des territoires aux espèces menacées, diminue la consommation d’eau pour arroser tous les terrains des maisons individuelles, mécanise le recyclage des déchets. De plus, cette solution rend efficace le transport en commun.

Créant la ville à la campagne et le village dans la ville, la Ville Linéaire de Gilles Gauthier diminue de beaucoup nos dépenses courantes : chauffage, climatisation, achat d’automobiles et de l’énergie nécessaire, taxation pour l’entretien des routes et des infrastructures (eau, égouts, énergie, éclairage, câblages divers), collecte des ordures, sécurité, etc. La sécurité est grandement améliorée : proximité d’aide, évacuation horizontale en cas de feu ou de séisme.

Voulant contribuer à réaliser la survie de la planète, l’architecte Gilles Gauthier cèdera gratuitement ses plans et droits d’auteur (valeur de $1 M.USD) , à condition que les redevances de droits d’auteur de 2% du coût de construction soient versées à un organisme à but non lucratif géré par la WPPF pour améliorer, diversifier et promouvoir la Ville Linéaire.

Les pays membres devront prévoir qu’un minimum de 75 % de l’expansion de leurs grandes villes se fasse selon ces principes de Ville Linéaire de Gilles Gauthier ou une autre solution offrant sensiblement l’équivalent, en utilisation de terrain et efficacité des transports en commun (voir www.linearcity.ca).

En se créant les industries nécessaires à la réalisation de ce type de construction, les pays peuvent loger leurs habitants à travers une économie fermée. La construction devient de l’échange de « temps d’homme » à travers une même économie nationale.

Ces objectifs ne seront pas dramatiques pour les gens d’affaires, certaines entreprises devront être recyclées vers de nouveaux services, mais les nouvelles tâches à accomplir étant multipliées, il y aura un énorme essor économique.

- Liberté : Pour être membre de la WPPF les pays devront avoir une loi électorale véritablement démocratique.

Voir les lois utilisées et réécrire ce texte en citant les modes retenus après avoir comparé avec d’autres pays et regardez les critiques de ces systèmes…

Les dons aux partis politiques sont limités. Les dons aux partis politiques seront régis par une loi similaire à la loi c-24 canadienne et un directeur des élections. Les dons ou contributions ne pourront être supérieurs à $ 3,000.USD par individu (montant indexé au coût de la vie des USA). Une pénalité de 5 ans minimum de prison pour toute personne qui a versé plus de $ 3,000. à un parti politique de façon directe ou indirecte. Aucune corporation ne peut subventionner un parti politique. Toute corporation ayant versé une somme quelconque, de façon directe ou indirecte, n’aura plus droit de faire affaire dans le pays.

Toute élection sera supervisée par des vérificateurs nommés par la WPPF. La WPPF aura le pouvoir d’annuler toute élection si elle peut démontrer qu’il y a eu des irrégularités mettant en péril la partialité ou le résultat du scrutin. Les pouvoir et droits du directeur des élections sont identiques à ceux du Canada.

Le budget maximal d’élection sera limité à une somme raisonnable pour le plus petit « parti politique reconnu » (ayant obtenu 5 % des voix aux dernières élections). Pour être un parti politique, un parti doit avoir obtenu la signature d’au moins 7,000 citoyens. Un parti politique a droit à un remboursement de ses dépenses électorales, s’il obtient 5 % des votes des élections. Un temps d’antenne et de l’espace publicitaire, dans les différents médias, seront offerts gratuitement et équitablement par l’État aux différents partis, ce service sera géré par le directeur des élections.

Tout groupe a droit de se séparer de son pays (membre de la WPPF), après un référendum exprimant ce choix.

La WPPF devra rendre légal et mieux définir le mode d’élection « iso liberté ».

- Paix : World Peace Army (WPA ou Armée mondiale de la paix) :

Les membres de la WPPF se déclarent être pacifiques. Les guerres prennent trop de nos ressources et peuvent être contrôlées.

La WPPF devra créer et contrôler une Armée Mondiale de la Paix (World Peace Army : WPA) La WPA ne pourra déroger de son but unique qui est d’empêcher tout conflit armé, son rôle se limite à être un gardien de la paix.

Reproduisant le principe de la police, les pays de la fédération doivent se créer une armée internationale commune de la paix WPA , qui a un rôle de gardien de la paix intervenant uniquement et, avec la force suffisante, pour faire cesser tout conflit armé. Cette armée doit intervenir, avec la force nécessaire et dissuasive, pour faire cesser tout conflit armé pour lequel la police nationale ne peut suffire. La WPA a un rôle de maintien de la paix et intervient dès qu’elle constate l’existence d’une menace contre la paix, d’une rupture de la paix ou d’un acte d’agression contre les pays membres ou à l’intérieur des pays membres. Son intervention, pour permettre la rapidité et l’efficacité, ne demande pas l’approbation de l’Assemblée générale.

Les interventions de cette armée mondiale se limiteront à faire cesser tout conflit armé et à exiger que le litige se règle par la discussion, les élections véritablement démocratiques, les référendums, par une cour nationale ou internationale, par des médiateurs, etc. Tout différent doit se régler par un arbitrage quelconque ou le vote. La WPA doit quitter la zone d’intervention dès que le conflit armé a cessé, et que des négociations pacifiques s’y déroulent.

Aucune production, non autorisée par la WPPF, d’armement ne sera permise dans les pays membres. La production d’armes utilisées pour la chasse sportive sera permise. La WPA pourra faire cesser toute production illégale d’armes dans les pays membres. La WPPF intervient également dans les pays non membres si elle peut démontrer qu’un pays est entrain de préparer une agression armée contre un pays membre. Dans ces cas la WPPF doit avoir le consentement de l’Assemblée Générale.

Afin de permettre les interventions pour maintenir la paix de la WPA , tous les pays membres de la WPPF s’engagent à fournir l’assistance et les facilités, y compris les droits de passage, nécessaires aux opérations de la WPA.

La WPPF devra maintenir la force de frappe de la WPA suffisante pour qu’elle soit très dissuasive. La WPA fixera les effectifs, la nature de ses forces, leur degré de préparation et leur emplacement général ainsi que la nature des facilités et de l’assistance que les pays membres doivent lui fournir. Les accords nécessaires entre les pays, nécessaires au bon fonctionnement de la WPA, seront négociés et conclus aussitôt que possible entre les pays membres. Ils devront être ratifiés par les pays membres signataires, selon leurs règles constitutionnelles respectives.

- Entraide : Chaque pays membre de WPPF devra contribué au fond commun d’entraide à raison de .07 % du PIB du pays (ajout supplémentaire si un pays détient anormalement trop des ressources naturelles de la planète, cet ajout se calcule en proportion de la valeur estimée par la WPPF). La Fédération devra aider tous les membres de la Fédération à atteindre certaines conditions de qualité de vie (par ordre de priorité) : protection de l’écologie du pays, contrôle de la croissance démographique, nutrition, santé, habitat décent et écologique, accès au travail. Évidement le pays devra démontrer qu’il alloue déjà des priorités avec ses budgets, sinon l’aide sera refusée. L’aide visera à aider le pays à auto produire sa nourriture, sa construction écologique et son système de santé

Une attention particulière doit être accordée aux conséquences d’une surpopulation qui mettrait en danger la survie de la planète et de l’humanité. Des programmes de sensibilisation auprès des populations à risque seront déployés au besoin.

Voir programmes d’entraide de l’ONU .

La WPPF doit poursuivre des recherches bénéfiques pour améliorer la qualité de vie de l’humanité.

- Moyen de pression : Les produits et services provenant des pays non membres seront interdits dans les pays membres et ce, dès que 50 % de la population mondiale fera partie de la WPPF, à moins que les pays membres ne peuvent obtenir ces produits à l’intérieur du marcher commun des membres de la WPPF.

Les moyens de pression ne doivent pas être agressifs mais efficaces.

- Rôle et pouvoir transitoires de la WPPF jusqu’à ce que 50% de la population mondiale fasse partie de la WPPF : Lorsque le pays sera déclaré membre de la WPPF les normes écologiques iso 14001 (voir www.ecopass.com), seront appliquées dans le pays. Les industries et commerçants, faisant affaire dans le pays, devront alors rencontrer les normes écologiques iso 14001 délivrées par un organisme certificateur sinon, leurs produits ou services seront interdits ou trop fortement taxés.

Une période transitoire sera accordée pour les produits destinés à l’exportation si l’entreprise peut démontrer que les normes iso 14001 l’empêchent véritablement d’être compétitif internationalement. (une très forte amende doit être prévue si une entreprise utilise cette exception pour produire sans être iso 14001 et vendre dans un pays iso).

En attendant que la WPPF soit instaurée, le pays devra établir des règles garantissant au maximum l’Écologie-Paix-Liberté-Entraide mais ne pas nuire à sa population. Lorsque la WPPF sera formée le pays se conformera aux traités internationaux de la WPPF.

 Conclusion :

Nous pouvons nous donner les outils nécessaires à la sauvegarde de notre planète et à l’arrêt de ces guerres inutiles qui prennent trop de nos ressources. Il est temps que l’humanité se réorganise pour se créer un monde meilleur…

Utilisons notre intelligence commune pour bien bâtir ce changement indispensable. Envoyer vos commentaires, suggestions, doutes, meilleures formulations, élaborations juridiques à :

g7g@videotron.ca

Article lu 3497 fois




Par : g7g

Articles de cet auteur

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10547737

51 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable