CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Consommer responsable > Bureau

Nouveau MacBook de Apple : la pomme est-elle enfin verte ?

jeudi 26 février 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

"On adore Apple. La marque à la pomme crée des ordinateurs au design épuré. Mais à l’intérieur, c’est autre chose" dénonçait Greenpeace en 2007. Longtemps décrié pour ses mauvaises pratiques environnementales, Apple propose aujourd’hui à grand renfort de publicité son dernier MacBook, "l’ordinateur portable Apple le plus écolo jamais produit". Les améliorations sont réelles : sans mercure ni PVC, du verre sans arsenic, absence de retardateur de flamme bromé (RFB), emballage réduit de 41 % et en matière recyclée et coque en aluminium hautement recyclable… Mais peut-on dire que la pomme est enfin verte ?



 MacBook : "l’ordinateur portable Apple le plus écolo jamais produit"

Vous avez certainement vu le dernier spot publicitaire actuellement diffusé sur toutes les chaînes de télévision pour promouvoir le dernier né d’Apple : "notre MacBook le plus écolo jamais conçu". Pour celles et ceux qui regardent de moins en moins le petit écran, le voici :

Alors en quoi ce nouveau MacBook est-il plus écolo que les précédents ?

Sur le site d’Apple on peut lire : "Lors de la conception du nouveau MacBook, nos designers et ingénieurs se sont fixés pour objectif non seulement de créer l’ordinateur portable Apple le plus écolo jamais produit, mais également d’étendre ce principe à l’ensemble de la gamme MacBook. Ainsi, chaque nouveau MacBook a été conçu à partir de matériaux hautement recyclables et exempts de nombreuses substances toxiques que l’on trouve communément dans les autres ordinateurs. Les ingénieurs Apple ont également élaboré des logiciels et un matériel fonctionnant en parfaite synergie pour optimiser la consommation d’énergie et réduire l’empreinte carbone des ordinateurs MacBook. Même l’emballage a été repensé et réduit pour obtenir des coffrets plus compacts, ce qui signifie moins de trajets aériens et moins de matériaux à recycler. Nous avons ainsi atteint exactement le résultat escompté : la famille d’ordinateurs portables la plus écolo jamais conçue".

Toujours selon la marque : "La nouvelle famille MacBook incarne l’engagement d’Apple en matière de protection de l’environnement. Chaque nouveau MacBook est conçu avec les caractéristiques suivantes afin de réduire son impact sur l’environnement :
- Verre sans arsenic
- Écran rétro-éclairé par LED sans mercure
- Composants internes sans RFB
- Câbles internes sans PVC
- Boîtier en verre et aluminium hautement recyclable
- Emballage jusqu’à 41 % plus compact"

Si vous souhaitez en savoir plus sur chaque point, consulter le site d’Apple. Un argumentaire y est disponible. Ainsi que d’autres documents qui démontrent les efforts entrepris par la marque. Par exemple, vous pouvez consulter le document 2008 Environmental Update (en anglais) où Steve Jobs, CEO d’Apple, fait le point sur les progrès effectués par Apple pour supprimer le mercure et l’arsenic de ses écrans et pour éliminer les retardateurs de flamme bromés (RFB) et le polychlorure de vinyle (PVC) des composants internes. Steve Jobs y évoque également la politique d’Apple en matière de changement climatique, les démarches accomplies pour améliorer les capacités de maîtrise de l’énergie de ses produits ainsi que les résultats globaux obtenus en 2007 en matière de recyclage.

Si cette nouvelle génération de MacBook offre d’indéniables améliorations dans leur conception, peut-on dire que la pomme est enfin devenue verte ? Quelques éléments de réponse dans la seconde partie de cet article.

 Le déclencheur de ce nouveau virage : la campagne Green my Apple de Greenpeace

Avec ce nouveau MacBook, Apple semble avoir entendu les critiques formulées par Greenpeace, qui le plaçaient en queue de peloton des entreprises les moins éco-responsables en 2007. En mars 2007, Greenpeace publiait son classement de la IT verte, dans lequel Apple s’arrogeait la dernière place avec une note de 2,5/10, quand Lenovo obtenait 8/10. « Apple est notre grosse déception, expliquait Zeina Alhajj, une porte-parole de l’organisation. Depuis la première version de notre rapport (...) ils ne se sont pas améliorés d’un pouce ce qui est réellement choquant sachant qu’ils sont leaders en termes de design et ont une image « cool » ». Greenpeace reprochait notamment à Apple de ne pas s’engager suffisamment pour réduire les produits toxiques de ses processus de production.

Un constat que Greenpeace ne fera plus à l’avenir, s’engageait dans une lettre ouverte Steve Jobs toujours en 2007. Le patron d’Apple estimait ainsi que la société « sera bientôt devant la plupart de ses concurrents dans ce domaine ». Cet engagement sera encouragé par Greenpeace qui louait " les intentions d’Apple et félicitait les consommateurs qui, à travers les messages qu’ils ont adressés au constructeur, ont contribué à en faire évoluer la politique". Sur le blog de la campagne Green my Apple de Greenpeace fin 2007, on peut ainsi lire : "Bonne nouvelle, la pomme se fait de plus en plus verte ! Alors que dans le dernier classement de mars (2007) « Guide pour une High-Tech responsable » Apple arrivait tristement en queue de peloton, la firme truste désormais les places de la moyenne. En effet, grâce à Greenpeace et aux fans d’Apple qui rêvent que leur marque préférée soit enfin plus écologique, Steve Jobs a annoncé des mesures qui vont dans le bon sens. Voici donc la position d’Apple après les améliorations qu’a promises la firme."

Alors que la campagne n’est plus disponible en français, fin novembre 2008, Apple figurait toujours parmi les moins bons élèves du baromètre annuel Greenpeace International d’évaluation des marques d’électronique... [1]

- Lire les résultats de l’étude 2008 de Greenpeace International
- Lire les résultats concernant Apple (novembre 2008)

2009, un virage "durable" de la marque ?

Mais voilà, depuis février 2009, l’engagement de Steve Jobs semble enfin tenu avec ce nouveau modèle de MacBook. Côté information du public, il existe désormais une rubrique dédiée à la politique environnementale sur le site d’Apple. Le constructeur Californien promet d’étendre désormais cette nouvelle approche « écolo » à l’ensemble de ses produits Ipod compris. Prenons acte. En attendant constate Baptiste Roux sur CleanTech Republic, la marque n’oublie"surtout pas de communiquer sur sa nouvelle sensibilité verte à grand renforts de publicités télévisées. Ce virage « durable » était attendu par nombre d’amoureux de la pomme, il s’agit désormais de ne pas les décevoir".

recyclage-ordinateurs-OmegaTV

[1Précisons que cette étude englobe tous les produits high-tech des marques, téléphonie comprise. Nokia était ainsi la marque la mieux notée par Greenpeace en novembre 2008 avec une note de 6,9/10 tandis qu’Apple récoltait un médiocre 4,3.

Article lu 4450 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10233802

48 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable