CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Planète - Contribution Ecologique
Les 26 et 27 mai 2012, 3ème édition du défi sportif du WWF pour la planète

Mont Ventoux : Pandathlon 2012, une marche solidaire pour lutter contre la dégradation des massifs forestiers

mardi 25 janvier 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Lors de l’édition 2010 du Pandathlon, 53 équipes étaient réunies pour gravir le Mont Ventoux et collecter des fonds afin de soutenir les actions du WWF. Les Pandathlètes ont réuni un total de 100 000€ de la part de plus de 1500 donateurs tout en donnant un sens leur pratique sportive ! Les 21 et 22 mai au Mont Ventoux, tous les Pandathlètes ont à nouveau rendez-vous pour gravir et redescendre (c’est une nouveauté cette année !) le célèbre Mont chauve. Au détour des chemins de GR empruntés, ils pourront admirer les panoramas qu’offre le site ainsi que des nombreuses espèces animales et végétales rares ou endémiques. Et leur implication sera encore plus forte cette année car de nombreuses activités leurs seront proposées. Que ce soit la veille du défi avec des visites des curiosités du Mont Ventoux ainsi que des conférences sur le thème de la biodiversité ou pendant la randonnée où ils seront également acteurs et témoins de la biodiversité.



Pour participer la mission des Pandathlètes est simple : il s’agit de former son équipe de 4 participants et de mobiliser des fonds pour soutenir les actions du WWF France (1600€ par équipe). Mais surtout, le Pandathlon est un évènement éco-conçu qui respecte le site qu’il vous fait découvrir : l’indice environnementale de l’édition 2010 était de 74% (contre 33,5% en moyenne pour un évènement standard). L’objectif est de faire mieux en 2011.

Pour participer au Pandathlon 2011

- Inscrivez votre équipe en cliquant ici.

Les 21 et 22 mai 2011, participez au défi sportif du WWF pour la planète

- Participez au Pandathlon avec votre entreprise et vos collègues en cliquant ici.

Participez avec votre entreprise pour relever le défi

- Devenez bénévole sur cet événement en cliquant ici.

Rendez-vous les 21 et 22 mai au Mont ventoux

Le parcours 2011

Le parcours : Cette année, le défi sport qui vous attend au Pandathlon est de monter et de re-descendre le Mont Ventoux en moins de 10 heures. Le parcours de 27,5km environ (sous réserve de modification) vous fera vivre un véritable voyage au cœur de la Biodiversité du Mont Ventoux. Vous affronterez également les 1 600 mètres de dénivelés positifs et négatifs de ce parcours hors du commun.

© P.Meric

Le parcours proposé se décomposera en 4 étapes.

  • La première partie vous emmènera au pied du Mont Ventoux sur des pentes douces au travers de splendides paysages
  • La seconde partie vous fera traverser les forêts du Mont Ventoux afin d’en atteindre le sommet à 1912mètres d’altitude
  • La troisième partie vous emmènera à travers les Jas et les combes avant de rejoindre Bedoin et ses vignobles pour la dernière étape.

Le parcours présenté est sous réserve de validation et d’approbation par les autorités scientifiques. Le tout afin de garantir un impact nul sur les écosystèmes traversés.

Un événement entièrement éco-responsable

Première organisation mondiale de protection de l’environnement avec plus de 5 millions de donateurs dans le monde, le WWF souhaite faire du Pandathlon un exemple en matière d’événement sportif éco-conçu. L’objectif est d’alléger autant que possible l’empreinte écologique du défi à travers tous les stades de sa conception et sa mise en œuvre.
Afin de s’assurer de limiter ses impacts le WWF-France a ainsi mis en place plusieurs outils :
- Un comité Empreinte Ecologique a été créé au sein du WWF pour
conseiller les organisateurs.
- Un bilan de l’empreinte écologique de l’événement sera réalisé et
l’empreinte carbone sera compensée.
Par ailleurs, le tracé du Pandathlon a été soumis à la validation du Comité Scientifique de la Réserve de Biosphère du Mont Ventoux afin de s’assurer que l’événement ne perturbe pas les écosystèmes. Enfin, chaque participant signera une charte environnementale afin de
s’engager à respecter le milieu dans lequel il va pratiquer ce défi.

Un cadre mythique à préserver grâce aux dons collectés

Déclaré réserve naturelle de biosphère par l’UNESCO, le Mont Ventoux fait partie du réseau Natura 2000. Il est situé dans deux des écorégions prioritaires désignées par le WWF pour la richesse de leur biodiversité et l’importance des menaces liées aux activités humaines qui pèsent sur elles : les écorégions alpine et méditerranéenne. Le WWF-France y travaille notamment sur les thématiques marine, forestière et de tourisme durable.

 Le Mont Ventoux

Assis aux limites nord du département de Vaucluse et portant dignement son sommet usé à 1909 mètres d’altitude, le mont Ventoux veille sur les doux paysages de Provence. De ce poste d’observation stratégique, Drôme provençale, Vercors, Alpes du sud, vallée du Rhône, Cévennes et mer Méditerranée s’offriront aux yeux de l’homme qui osera le gravir.

Le Ventoux est une montagne à deux visages. Sous les aplombs de midi, la face sud du pic arrondi semble se dissoudre en une pente douce et en combes délicates vers la plaine du Comtat Venaissin. De ce côté, la forêt s’est arrêtée brusquement, comme si elle n’avait pas voulu empiéter sur cette plaine fertile, aux saisons multicolores mouchetées de cerisiers, de vignes et d’oliviers.

En raison de ces particularités, le mont Ventoux est une figure symbolique importante de la Provence ayant alimenté récits oraux ou littéraires, et représentations picturales artistiques ou cartographiques. Surnommé le Géant de Provence ou le mont Chauve, il est le point culminant du massif des Baronnies et le plus haut sommet de Vaucluse. Son isolement géographique le rend visible sur de grandes distances, ce qui lui confère son nom actuel.

Le Mont Ventoux a été déclaré par l’UNESCO réserve naturelle de biosphère et fait partie du réseau Natura 2000 justifiant ainsi sa grande valeur patrimoniale, par la flore et la faune exceptionnelle qu’il contient comme par exemple la vipère d’Orsini. Véritable star locale et espèce en voie de disparition, la vipère d’Orsini fait partie de la famille des serpents les plus rares de France et le Mont Ventoux est un des derniers endroits où on peut l’observer. Mais pas d’inquiétude, elle se situe exclusivement sur le versant Sud du Mont pendant que notre ascension se fera du côté Nord. Ni vous ni elle ne seront donc dérangés pendant le Pandathlon.

Toutes ces caractéristiques qui constituent Le Géant de Provence font du Mont Ventoux l’endroit idéal pour accueillir le Pandathlon.

 Où va l’argent ?

Consulter le site du WWF-France Le WWF, 1ère organisation mondiale de protection de l’environnement, mène des actions et programmes de terrain ou de sensibilisation dans des écorégions prioritaires, celles où la biodiversité est la plus importante par son endémisme ou son abondance, et où les menaces liées aux activités humaines sont les plus prégnantes.

Le Mont Ventoux est situé dans deux de ces écorégions prioritaires : l’écorégion alpine et l’écorégion méditerranéenne. Il fait partie de l’ensemble des Aires de Conservation Prioritaire désignées par le WWF. Pour ces deux écorégions, le WWF intervient en faveur d’un tourisme plus durable, de la promotion d’un développement territorial équilibré avec les gîtes Panda, sur des milieux emblématiques comme les cours d’eau de montagne, le Mont-Blanc ou les zones sèches ou humides comme l’ensemble Crau-Camargue. Un axe d’actions important est aussi constitué par la préservation des forêts anciennes ou remarquables dans les alpes et la méditerranée, soit en favorisant leur acquisition dans la forêt des maures par exemple, soit en développant des outils de bonne gestion forestière. Le WWF France intervient aussi pour préserver ou rétablir le bon état de conservation en mer méditerranée en menant des programmes de suivi des rorquals et du thon rouge, de bonne gestion de la ressource marine et d’amélioration ou de création d’aires marines protégées.

Plus loin, le WWF mène aussi des programmes en Outre Mer : Forêts du plateau des Guyanes, protection des tortues marines au large de la Guyane, protection des récifs coralliens dans le Pacifique sud, préservation des forêts sèches et humides de Nouvelle Calédonie. Le WWF-France apporte aussi son appui et participe au programme des autres membres du réseau WWF dans le bassin du Congo ou à Madagascar, en Amazonie et en Asie du Sud Est. Enfin, le WWF-France mène des programmes visant à réduire les menaces diffuses que subissent ces écorégions et leurs habitants. C’est le cas du programme « Changement climatique et énergie » en France, en Méditerranée ou en Afrique de l’Ouest.

Les comptes de l’association sont contrôlés et certifiés par un commissaire aux comptes.

Article lu 3192 fois

lire aussi :
  • Nouveau référentiel national des métiers des Parcs naturels régionaux de France


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9829578

    36 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable