CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD > Revue de presse de CDURABLE

La revue de presse du développement durable n°13

Edition du 26 décembre 2007

mercredi 26 décembre 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Cette semaine dans la revue de presse, Libération constate la fin de l’embellie verte en Allemagne. Le Monde revient sur la politique d’EDF qui persuade ses clients de choisir de s’équiper de chauffages électriques avec un discours écologique inaproprié. Le Figaro nous alerte sur la montée des mers qui pourrait être 4 fois plus haute que prévu en 2100...



 Outre-Rhin, la fin de l’embellie verte

Article de Nathalie Versieux paru dans l’édition du 22.12.07 du quotidien Libération

Extrait : "Avec 500 suppressions d’emploi annoncées mi-décembre, Conergy, le numéro 1 allemand des panneaux solaires, poursuit sa chute (le titre a perdu les deux tiers de sa valeur boursière en deux mois). En octobre, l’entreprise avait fortement revu à la baisse ses prévisions de résultats pour cette année. L’ancien chouchou des investisseurs (752 millions d’euros de chiffre d’affaires) terminera l’année dans le rouge (150 à 200 millions d’euros de pertes).

Et son cas n’est pas isolé. Deux fabricants de biocarburants viennent aussi de présenter des résultats décevants : Petrotec (biodiesel) a cessé sa production jusqu’à fin 2007, mettant ses salariés à temps partiel pour réduire ses coûts ; Envitec (biogaz) a vu son titre chuter de 18 % pour non réalisation des objectifs fixés. L’Allemagne, présentée en modèle, risque-t-elle une crise de ses énergies propres et la Bourse l’éclatement de la bulle verte ?" (...)

- Lire la suite de l’article sur le site de Libération

 « La directive sur la préservation des sols était insuffisante » question à Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’Ecologie

Entretien réalisé par Laure Noualhat paru dans l’édition du 22.12.07 du quotidien Libération

Extrait : "Après l’air et l’eau, l’Europe était à deux doigts vendredi dernier d’adopter une législation sur la protection des sols. Mais c’était sans compter l’abstention de la France qui a fait basculer le vote. « Je déplore que tous ces efforts aient été déployés en vain. C’est une occasion manquée », regrettait le ministre portugais de l’Environnement, Francisco Nunes Correia, après l’enterrement de la directive-cadre consacrée à la préservation des sols. En s’abstenant de voter oui lors du Conseil des ministres européens de l’Environnement, la France a renforcé la minorité de blocage des nonistes tels que l’Autriche, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Dépitées, les ONG demandent à la France de réviser sa copie et de reprendre le texte en main quand elle présidera l’Union européenne à partir de juillet 2008. Entretien avec Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, en déplacement à Bruxelles."

- Lire l’entretien de Nathalie Kosciusko-Morizet sur le site de Libération

 Le chauffage électrique, pas si écolo

Chronique de Jean-Michel Bezat. Article paru dans l’édition du 22.12.07 du quotidien Le Monde

Extrait : "L’électricité nucléaire est une fée, c’est bien connu. Cela fait des lustres qu’EDF en exalte les vertus : écologique par ses très faibles émissions de CO2, sécurisée par un parc de centrales dont le combustible (uranium) est abondant et peu soumis aux aléas géopolitiques ; compétitif face à la flambée des prix des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole). L’entreprise publique a été si persuasive qu’elle a convaincu 7 millions de foyers de s’équiper de chauffages électriques - un nombre sans équivalent en Europe.

L’EDF en a peut-être fait un peu trop. Ce suréquipement est en partie responsable des pics de consommation historiques enregistrés, lundi 17 et mardi 18 décembre, dénoncent les écologistes. "Cette situation est la conséquence du "tout-nucléaire" imposé en France depuis trente ans", dénonce le réseau Sortir du nucléaire. Pour "légitimer" l’existence d’un parc de 58 réacteurs, l’Etat et EDF ont incité les ménages français à opter pour le chauffage électrique." (...)

- Lire la suite de l’article sur le site du Monde

 L’environnement, catalyseur d’innovations et de croissance

Point de vue de Gérard Mestrallet, PDG de Suez. Article paru dans l’édition du 21.12.07 du quotidien Le Monde.

Extrait : "Il y a un avant et un après Grenelle de l’environnement. Cette mobilisation nationale sans précédent a pris acte de l’urgence écologique pour dégager des solutions à la hauteur de l’enjeu : la sauvegarde de notre planète et le futur de nos enfants. La croissance économique fondée sur l’utilisation massive des ressources n’est plus viable. Ce modèle provoque des dérèglements majeurs. Pourtant, renoncer à la croissance économique est impossible.

Le dialogue et la gouvernance mis en place par le Grenelle, associant entreprises, syndicats, pouvoirs publics, élus locaux, associations et citoyens, est un accélérateur de changement des comportements. Les quatre préoccupations principales des débats (réchauffement climatique, santé et biodiversité, préservation des ressources naturelles, gouvernance écologique) sont l’affaire de tous. Dans son discours, Nicolas Sarkozy a énoncé plusieurs mesures fortes ouvrant la voie à une société plus responsable, à la recherche d’une croissance durable et partagée."(...)

- Lire la suite de l’article sur le site du Monde

 L’Amérique redécouvre les économies d’énergie

Article du correspondant à Washington Pierre-Yves Dugua paru dans l’édition du 19.12.07 du quotidien Le Figaro

Extrait : "Le président Bush a promulgué le 18 décembre une loi destinée à réduire de 8 % la consommation d’énergie des États-Unis d’ici à 2030. Les émissions américaines de gaz carbonique devraient dans le même temps baisser de 20 %. Il faut remonter à 1975 pour trouver un texte aussi audacieux, dans ce pays habitué à l’énergie bon marché. Ébranlées par le bond de 40 % des prix de l’essence à la pompe depuis un an et la prise de conscience de la dépendance énergétique croissante de l’Amérique, à l’égard de l’étranger, la majorité démocrate du Congrès et la Maison-Blanche ont mis de longs mois à élaborer ce compromis (...)".

- Lire la suite de l’article sur le site du Figaro

 Le ministère de Borloo mal taillé pour accompagner le Grenelle

Analyse de Laure Noualhat parue dans l’édition du 17.12.07 du quotidien Libération

Extrait : "Si le superministère de l’Ecologie, de l’Aménagement et du Développement durable (Medad) doit devenir le bras armé du Grenelle, pourquoi semble-t-il amputé de ce qui constitue l’essence même du Grenelle : l’écologie ? Dans leurs intitulés mêmes, les directions du ministère s’affranchissent des termes « écologie », « nature » ou « environnement ». Pour un gouvernement qui s’attache aux symboles, celui-là vaut son pesant de significations. Avant de s’envoler pour Bali et d’y découvrir les joies exaltantes des négociations internationales, Jean-Louis Borloo a fait une présentation de sa réorganisation sur les chapeaux de roues à ses troupes, lesquelles n’ont pas eu le temps de lui poser la moindre question." (...)

- Lire l’analyse sur le site de Libération

 La mer pourrait être 4 fois plus haute que prévu en 2100

Article de Marc Mennessier paru dans l’édition du 17.12.07 du quotidien Le Figaro

Extrait : "Il y a 120 000 ans, la fonte des glaciers du Groenland avait entraîné une hausse du niveau des océans d’1,60m par siècle. Le même phénomène pourrait se reproduire.

Rien de tel que l’étude du climat passé pour tenter de mieux comprendre son évolution future. Dans une étude publiée dimanche par la revue Nature Geoscience, sept chercheurs allemands, américains et britanniques ont ainsi calculé que le niveau de la mer a augmenté de 1,60 mètre, en moyenne, par siècle, lors du dernier « interglaciaire » (période chaude située entre deux glaciations) il y a environ 120 000 ans. Soit quatre fois plus vite que ne le prévoit le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec ou IPCC) d’ici à la fin de notre XXIe siècle ! (...)"

- Lire la suite de l’article sur le site du Figaro

 Des bactéries pour retarder la fin du pétrole

Article de Marc Mennessier paru dans l’édition du 13.12.07 du quotidien Le Figaro

Extrait : "La fin du pétrole, promise à l’horizon 2050, pourrait-elle être retardée de quelques décennies grâce à l’intervention de bactéries « méthanogènes » ? Une équipe de chercheurs canadiens, norvégiens et anglais publie ce jeudi, dans la revue Nature, une étude qui démontre que le pétrole est transformé naturellement en méthane, ou gaz naturel, par des micro-organismes vivant en conditions anaérobies (sans oxygène).

Ce procédé biologique, mis en évidence en laboratoire, « permet d’obtenir un carburant beaucoup plus propre », souligne l’un des auteurs, Steve Larter, du département de géosciences de l’université de Calgary (Canada). À énergie constante, le méthane émet en effet beaucoup moins de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre, que le pétrole et surtout les huiles lourdes ou les sables bitumineux." (...)

- Lire la suite de l’article sur le site du Figaro

 Du blé pour sauver la forêt

Article de Laure Noualhat paru dans l’édition du 12.12.07 du quotidien Libération

Extrait : "Payer les services rendus par la nature. Il fallait vraiment que ça aille mal pour en arriver là. Mais s’il faut sortir son chéquier pour préserver le bien commun global, autant que le montant soit négocié à Bali. Pour éviter la déforestation, une voie possible est d’inciter les pays qui la pratiquent à s’en passer. Or, comme les revenus liés à l’exploitation des forêts pèsent lourd, très lourd, il faudra sortir les chéquiers et aligner les zéros.

La déforestation tropicale, source majeure de CO2 (environ 20%, selon les différents calculs), n’est pas encadrée par le protocole de Kyoto alors que c’est probablement l’un des enjeux les plus importants. A lui seul, ce processus induit 27% de l’augmentation de l’effet de serre depuis l’ère pré-industrielle. Treize à 15 millions d’hectares de forêts sont coupés chaque année en Indonésie, au Congo ou en Amazonie… Soit l’équivalent de la forêt française ! Ainsi, il aura fallu attendre dix ans après la signature du Protocole de Kyoto pour que les discussions s’entament sur ce sujet."

- Lire la suite de l’article sur le site de Libération

 Les côtes britanniques vont turbiner à l’éolien

Article de Karine Le Loët, correspondante à Londres, paru dans l’édition du 12.12.07 du quotidien Libération

Extrait : "Des milliers de turbines éoliennes au large des côtes capables d’alimenter les 25 millions de foyers britanniques dès 2020. C’est l’objectif avancé lundi par John Hutton, secrétaire à l’Industrie, lors d’une conférence à Berlin. Si le projet se concrétise, le pays produira d’ici à treize ans, 33 gigawatts (GW) d’énergie éolienne, ce qui répondra à un cinquième de ses besoins. De quoi se rapprocher sensiblement de l’objectif, fixé par les membres de l’Union européenne, de tirer des renouvelables 20 % de leur énergie d’ici à 2020."

- Lire la suite de l’article sur le site de Libération

 « Il faut agir dès aujourd’hui » - Entretien avec Jean Jouzel, membre du bureau du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Entretien réalisé par Sylvestre Huet et paru l’édition du 10.12.07 du quotidien Libération

Extrait : Quels sont les points principaux du « résumés pour décideurs » de son rapport 2007 rendu public par le Giec samedi dernier à Valence ?

"L’exercice consistait surtout à extraire sous une forme très lisible les points saillants des rapports partiels publiés cette année. Parmi eux, bien sûr, la conclusion des climatologues selon lesquels les aspects scientifiques des changements climatiques sont sans équivoques. Sur le demi-siècle qui vient de s’écouler l’essentiel du réchauffement est dû aux activités humaines. Et si l’on continue sur cette même pente d’émissions de gaz à effet de serre, cela nous conduira d’ici la fin du siècle à une hausse des températures entre 2°C et 4°C pour les scénarios et réponses climatiques moyennes, pouvant aller jusqu’à 6°C pour une situation extrême. Les conséquences de cette évolution sont déjà perceptibles sur nombre d’écosystèmes. Certaines prévisions, comme l’aridification autour de la Méditerranée sont robustes." (...)

- Lire la suite de l’article sur le site de Libération


Sources : Le Monde - Libération - Le Figaro


Article lu 2288 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10654303

49 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable