CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Planète - Contribution Ecologique
Une initiative à découvrir à Paris Place de la Bourse à partir du 14 septembre

Une banque du miel pour épargner les abeilles

mercredi 8 septembre 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Du 14 septembre au 10 octobre 2010, dans le cadre du parcours artistique Naturel brut organisé à Paris par le WWF, venez découvrir La banque du miel, la bourse ou la vie, œuvre interactive de l’inimitable Olivier Darné. A une époque où les banques n’épargnent personne, dans l’actualité de deux crises, l’une écologique, l’autre financière, La Banque du miel investit la place de la Bourse. Essaim d’abeilles et comptoir de banque mis en scène, elle se visite mais pas seulement…



Olivier Darné, plasticien apiculteur, comme il aime à se définir lui-même, nous invite à méditer sur notre capacité à tirer profit d’un écosystème, dont nous mettons en péril l’équilibre par nos excès et notre recherche constante de profits matériels. Face au déclin des populations d’abeilles, ce dispositif artistique développe un véritable outil financier permettant de subventionner un service public de pollinisation !

Et si vous investissiez dans la banque du miel pour épargner le vivant et récolter de l’argent d’abeille ?

Afin de protéger l’espèce, l’artiste vous propose d’ouvrir un « compte épargne abeille » qui transforme symboliquement l’argent en miel. Une partie du butin récolté dans les ruchers financés par votre apport sera partagé entre les sociétaires de la Banque du miel tandis qu’une autre sera transférée au « Fonds Mellifère International » (FMI) afin de constituer, d’année en année, une mielothèque internationale. Enfin, la part restante sera vendue et les recettes réinvesties dans la création de nouveaux ruchers de pollinisation en France et à l’étranger.

Pour ouvrir un compte

La banque du miel Les Comptes épargne abeilles sont édités en série limitée numérotée et s’adressent à tout citoyen du monde sans aucune restriction d’âge et de nationalité. Ils sont nominatifs et permettent la transformation d’argent d’humains en argent d’abeilles (miel). Valable pour une première période de pollinisation déterminée, leur validité peut par la suite être renouvelée dans le cadre des projets futurs de pollinisation de la Banque du miel en France et à l’étranger.

Comptes à terme, ils sont ouverts pour un dépôt minimum de 10 euros et donnent droit à une part du butin nominatif qui sera produit par les fleurs des 3000 hectares autour de la “Banque”. Chaque dépôt de valeurs à la Banque du miel est immédiatement et intégralement réinvesti dans la création d’une nouvelle ruche ou dans le travail d’un apiculteur. La Banque permet alors de transformer du temps et des “zones de butinages” en miel, puis en argent d’humains, aussitôt réinjecté dans le projet. Aucun autre prélèvement n’est fait sur le dépôt. Les comptes peuvent être ouverts à n’importe quel moment de l’année dès lors que la Banque du miel les met en circulation. Ils ne peuvent être clos qu’à partir de la date de récolte du miel.
Le Compte épargne abeilles peut être cédé ou offert à un tiers : un voisin, un inconnu, un ami, un ennemi, voire un animal ou une plante sous réserve qu’il soit en mesure de venir retirer (accompagné) en son nom son capital. Il peut être offert par une association ou un syndicat à ses membres, une entreprise à ses salariés, une collectivité locale à ses administrés, une école à ses élèves.

Fonctionnement du compte

Après avoir ouvert un Compte épargne abeilles, les épargnants auront la garantie de retrouver l’intégralité de leur dépôt en miel (en quantité proportionnelle à l’investissement et à la récolte). Le travail de « fructification » de la valeur de dépôt consistera à la transformation des flux monétaires en flux d’abeilles qui matérialiseront en économie réelle et naturelle la dématérialisation de l’économie des hommes. Le « Compte épargne abeilles » fait la démonstration qu’il est possible que l’homme investisse la nature sans spéculer sur elle ou y puiser jusqu’à l’épuiser et la tuer. Il fait aussi la démonstration que le temps n’est pas que de l’argent. Parfois c’est du miel. « TIME IS HONEY ! »

Clôture du compte et versement des intérêts

Miel Béton Les différentes étapes de pollinisation du Compte épargne abeilles sont : travail, production, stockage et redistribution de la richesse (partage du butin). Une fois, le miel retiré à la clôture du compte, les intérêts produits sont ceux de la pollinisation, effectuée par le butinage de millions de fleurs visitées (économie mellifère). Ces intérêts ne sont pas personnels et exclusifs, ils profitent à la collectivité et proviennent de la mission de “service public de pollinisation” qui aura permis la production de fruits, de graines. Le bénéfice de la mission bancaire est bien celui de la production et de la reproduction du vivant.

La production des ruches de la Banque du miel est reversée aux sociétaires, aux abeilles et à l’apiculteur qui en aura effectué le suivi. Une partie de la récolte est offerte au public lors de partage de butins. En transformant l’argent en miel, le Compte épargne abeilles est une nouvelle façon d’enrichir le collectif.

Garanties bancaires

La fluctuation du cours du miel dépendra non pas de la spéculation sur les valeurs mais bien des ressources naturelles locales et de l’équilibre de l’écosystème urbain ou rural où est accueilli le guichet de pollinisation de la Banque. Quelle que soit la nature de l’écosystème alentour ou les conditions climatiques de la saison de pollinisation, la Banque du miel et les apiculteurs de la région assurent néanmoins un « fonds de garantie » pour les déposants en cas de mauvaise récolte des ruches de la « Banque » (situation de krach écologique).

Pour tout renseignement, contactez LA BANQUE DU MIEL, Association Parti Poétique. 1, rue Arthur Fontaine 93200 - SAINT-DENIS. Tél. 01 42 35 84 34 et par mail en cliquant ici. Vous pouvez visiter le site de la Banque du Miel en cliquant ici. Et rendez-vous du 14 septembre au 10 octobre Place de la Bourse autour du palais Brongniart (Paris 2ème arrondissement - Métro Bourse).

Une initiative à découvrir dans le cadre de Naturel Brut

Organisé par le WWF avec le soutien de la mairie de Paris et de la Ligue de l’enseignement, le parcours Art et Biodiversité est l’occasion de découvrir jusqu’au 31 octobre prochain les services rendus par la nature. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Article lu 1758 fois

lire aussi :
  • Si l’abeille disparaissait de la planète ...
  • L’abeille est dans le pré : série animée consacrée à la biodiversité et aux pollinisateurs


  • forum

    • Une banque du miel pour épargner les abeilles
      8 septembre 2010, par Tigroo92

      Bonsoir.
      Je pense qu’il manque un petit sommaire pour décrire très sommairement le fonctionnement de la banque du miel...
      A trop se lancer dans les détails et les longues tirades dès le début, on a du mal à trouver ses repères, j’ai décroché au 1er paragraphe.

      Dommage, mais je reste sur l’idée plus simple d’acheter du miel "à l’avance" pour soutenir les apiculteurs, que j’avais déjà croisé sur ce site.
      La banque du miel fait surement pareil, mais avec toutes les complications qu’implique "banque" et multiplication des termes empruntés au jargon financier...

      Pascal

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9829300

    28 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable