CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Economie

L’entreprise légère : gagner plus en gâchant moins ?

Parution le 26 août 2010

samedi 21 août 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Les limites du "toujours plus" sont aujourd’hui atteintes, avec une nature en souffrance et une économie en déroute. Inspirés des innovations d’entreprises engagées, Julia Haake et Basile Gueorguievsky proposent dans cet ouvrage des solutions pour passer du jetable au durable. Cette réflexion inédite va au-delà de la nécessité aujourd’hui incontestable de passer au "vert" et propose une réelle rupture.



Les auteurs nous explique pourquoi ils ont décidé d’écrire cet ouvrage préfacé par Serge Orru, Directeur général du WWF-France :

- Julia Haake, docteur en sciences économiques, est directrice des partenariats Entreprises du WWF-France : "Grâce à la rencontre des pionniers tels que Ernst Ulrich von Weizsäcker ou Friedrich Schmidt-Bleek au début des années 1990, puis de Thierry Kazazian, Suren Erkman ou Dominique Bourg en France quelques années plus tard, j’ai pu me consacrer assez tôt aux idées d’une économie plus légère. Or, mes réflexions étaient toujours accompagnées d’une certaine frustration de ne voir quasiment aucune application concrète et réelle au sein des entreprises. Mais depuis un certain temps, on a vu mûrir le monde du business sur les questions de l’écologie, et les limites physiques de notre société commencent à se sentir de manière plus forte tous les jours. On a donc eu envie avec Basile de relancer cet appel aux entreprises de s’alléger, tout en leur montrant qu’elles peuvent "gagner plus" en empruntant ce chemin."

- Basile Gueorguievsky, diplômé de l’ESCP Europe en 2003 est consultant indépendant en Responsabilité sociale et environnementale des entreprises : "L’envie de synthétiser idées et opinions sur l’évolution de l’entreprise vers une meilleure prise en compte des enjeux écologiques survient après quelques années d’expérience dans le développement durable. Elle se concrétise avec Julia Haake qui cherche, elle aussi, la voie de l’économie légère. Nous partageons les mêmes réflexions et cherchons tous deux cette voie juste, entre un développement durable galvaudé et une décroissance qui ne fait rêver personne. Je suis convaincu que l’entreprise est un bon cheval de Troie pour faire évoluer la forteresse d’un système dont de sérieux signes de faiblesses et d’égarement éclatent au grand jour ces dernières années."

 Extrait

- "Si la légèreté et l’écologie sont synonymes de contrainte et de punition, si l’histoire revient à une culpabilisation pour un passé trop faste, si l’allègement est une privation, à quoi bon ? Face aux défis, il est facile de céder au pessimisme puis au déni. L’optimisme ne sera pas non plus le meilleur allié. Pour reprendre la maxime de William Arthur Waed : "Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste ajuste les voiles." Le réaliste doit aussi garder son cap. Le courage aidera, la créativité aussi et l’esprit d’aventure l’aura mis en route. Mais comment rester longtemps à la barre ? Comment ne pas justement perdre courage ? Grâce à l’enthousiasme et à la joie. Dans L’Éthique proposée par Spinoza, il ne s’agit pas seulement de faire le bien, mais aussi l’émotion - qui met en mouvement - qui incite à plus de connaissance, c’est-à-dire à continuer le voyage entrepris par ceux qui nous ont précédés, par nous-mêmes et pour les générations futures". Extrait du premier chapitre, La transformation par des forces intérieures.

 Sommaire du livre

I. Le diagnostic est formel, il faut alléger l’économie

  • Les limites de l’écosystème global sont atteintes
  • Les limites du système économique sont atteintes
  • Qu’est-ce qu’une économie légère ?

II. Pourquoi alléger l’entreprise ?

  • Les moteurs de la démarche "développement durable" des entreprises
  • Vers l’indépendance des flux de matière et d’énergie
  • Répondre aux attentes des clients, de la société et de la planète
  • Donner du sens aux employés et améliorer l’attractivité de l’entreprise
  • La mission sociétale de l’entreprise

III. Comment alléger l’entreprise ?

  • Prendre les premières mesures
  • Halte à tout ce gaspillage
  • Alléger les produits
  • Produire moins ? Longue vie à mes produits !
  • Effacer les objets derrière leur usage
  • Rebondir pour ne pas disparaître

IV. Pour que l’allègement de l’entreprise réussisse

  • La nécessaire action des Etats
  • La société légère
  • La transformation de l’entreprise par des forces intérieures

 Entreprises citées dans le livre

3M - A’liénor - Aéroports de Paris - Air France-KLM - Ajrowiggins - Alter Eco - Amazon - Arcelor Mittal - Areva - Asahi - Atol - Auchan - Audi - b’Twin - BASF - Bayer - Better Place - Biocoop - BNP Paribas - Bombardier - BP - Bright Source Energy - Britannia Industries - British Airways - C&A - Caisse Commune - Caisse des Dépôts - Caisse d’Epargne - Carrefour - Casino - Chevron - Cisco - Clear Channel - Clemens Härle Brauerei - Coca Cola - Commerzbank - DaimlerChrysler - Dalum Papir - Danone - Deutsche Bahn - Deutsche Post AG - DHL - Dim - Dirostahl GmbH - Dow Chemicals - Druck Center Drake & Huber - DuPont de Nemours - E.On - E-Bay - Ecobilan - EDF - Eiffage - Elis - Europcar - Eurostar - Evian - Exxon - FedEx - Ferrari - Ford - Freeplay - Freitag - FSC - Gaggenau - GDF-Suez - Geneviève Léthu - Give Something Back - Google - Grameen Bank - Green Cove Ingénieurie - Green On - H&M - Hess Naturtextilien - Hochtief - Howies - HP - Hydro-Québec - IBM - Ikea - Interface - Italcementi - JC Decaux - Kushies - L’Oréal - La Poste - Lafarge - Land Rover - LichtBlick - Lipp & Langeworth - Living Homes - Lowe - LSG Sky Cherfs - Maintenance and Facility Ma,agement - Society of Switzerland - Mediapost - Michelin - Migros - Mobility - Mobizen - Monoprix - Morgan Stanley - Naturalia - Nature & Découvertes - Nestlé - Nike - Norauto - Nouvelle Attitude - Novo Nordisk - orange - Panasonic - Patagonia - Pétrole Hahn - Peugeot - Pierre&Vacances - Center Parks - Pilot - Pipawee - Pompes Funèbres Générales - Popolini - Portas Deutschland - GmbH - Procter & Gamble - Rabobank - Renault - Rhodia - Rhoner - Safechem - Samas - Sandoz - Sanef - Schneider Electric - Sedus AG - Shell - Siemens - Simmons - SNCF - Société de gestion de l’eau de Berlin - Société Générale - Solena - Solvay - Starbucks - Steelcase - STMicroelectronics - Teijin - Telecity Group - Tesco - Tetra Pak - Total - Transdev - TSL - Union Carbide - Veloia Transport - Verrerie Cristallerie d’Arques - Volkswagen - Wall Mart - Walsdorf - Watt - Xerox - Zara - Zip Car

 Références du livre

L’entreprise légère de Julia Haake et Basile Gueorguievsky - Éditeur : Delachaux et Niestlé - Collection : Changer d’ère - Date de parution : 26 août 2010 - 224 pages - ISBN-10 : 2603016873 - Prix public : 19 €

 Pré-commande

L’ouvrage sort le 26 août prochain. Pour le recevoir dès sa parution, vous pouvez le pré-commander pour 18,05 € chez notre partenaire Amazon.fr en cliquant ci-dessous :

Article lu 3568 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9838840

43 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable