CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Agenda CDURABLE
9ème Forum Européen pour le Développement durable et une Entreprise responsable

FEDERE 2010 : s’engager pour une croissance durable

Les 22 et 23 mars 2010 à la Maison de la Chimie à Paris

mercredi 27 janvier 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Le rendez-vous incontournable des décideurs et des professionnels du développement durable se place cette année sous le signe de la croissance durable avec des débats autour des grands enjeux stratégiques et des retours d’expérience concrets. Lieu de rencontres et d’échanges, le Forum FEDERE réunira les 22 et 23 mars prochains près de 500 dirigeants d’entreprises, politiques, ONG, institutions internationales et experts.



Véritable référence dans son domaine, l’événement est particulièrement attendu cette année par les dirigeants et les institutionnels, quelques semaines après la conclusion en demi-teinte du sommet de Copenhague : la lutte contre le réchauffement climatique et les problématiques de développement durable sont en effet au cœur des préoccupations de nombreuses entreprises, et ce depuis plusieurs années. Les dirigeants d’entreprise ont aujourd’hui la volonté de s’engager pour une croissance durable, notamment en développant l’innovation verte et en privilégiant une stratégie de développement durable, répondant ainsi aux préoccupations environnementales actuelles, mais aussi aux attentes du marché.

 Présentation : s’engager pour une croissance durable

Le FEDERE 2010, un événement du journal LES ECHOS Le sommet de Copenhague constituait un véritable défi économique, écologique et politique. Il n’a pas permis aux chefs d’Etats de parvenir à un accord global et contraignant. La nécessité de limiter le réchauffement planétaire à 2°C est, certes, entérinée mais aucun objectif chiffré de réduction d’émission de gaz à effet de serre ni de sanction pour les Etats peu coopératifs ne sont prévus. Des avancées concrètes ont néanmoins été obtenues (transferts de technologies, aide financière aux pays du Sud... ). Même si la déception est à la hauteur des attentes, cette conférence marquera une étape historique dans un mouvement qui engage les Etats (y compris les États-Unis et la Chine), les entreprises, les collectivités territoriales et les citoyens. Le bilan en demi-teinte du sommet des chefs d’Etats est l’occasion de rappeler que la lutte contre le réchauffement climatique se mène depuis plusieurs années dans de très nombreuses entreprises. En développant l’innovation verte et en privilégiant une stratégie de développement durable, les dirigeants d’entreprises ont la volonté de s’engager pour une croissance durable sans attendre les Etats car les exigences du marché sont aussi là.

Réglementations environnementales et compétitivité des entreprises, gouvernance durable, « marchés verts », nouvelle régulation financière, économie sociale et solidaire... tels seront les principaux thèmes de ce 9ème Forum FEDERE alors que tous les acteurs sont aujourd’hui confrontés à des enjeux économiques, environnementaux et sociaux majeurs.

Les dirigeants d’entreprises, fortement émettrices de CO2, ont besoin de repères stables pour adapter leur stratégies d’investissements et de développement. En l’absence de texte contraignant, les managers européens doivent continuer à se référer au paquet climat-énergie concernant la réduction des émissions de C02. Par ailleurs, la taxe carbone peut-elle être appliquée aux entreprises sans affecter leur compétitivité ? Les défenseurs de la taxe l’assurent et prônent le modèle suédois, qui a permis entre 1991 et 2007 de réduire les émissions de CO2 de 9 % tandis que le PIB augmentait de
46 %. Comment alors éviter les distorsions de concurrence dans le cadre des échanges internationaux ? Face aux nouvelles réglementations environnementale et à la fiscalité verte, comment inciter les entreprises à passer d’une logique de contrainte à une logique d’opportunité et de développement économique ?

La Chine, pays très souvent cité dans le débat européen sur la compétitivité, a inscrit des objectifs de réduction de ses émissions dans son plan quinquennal. Elle met parallèlement en place tout un arsenal de mesures financières permettant au secteur des Cleantechs de se développer rapidement et d’afficher des ambitions internationales. Quelles sont les stratégies des industriels et investisseurs chinois ? Les « marchés verts » sont-ils ouverts aux entreprises et aux investissements étrangers ?

La défaillance des marchés financiers, qu’elle soit dûe à la réglementation, à la gouvernance d’entreprise ou à des faiblesses de comportements a révélé les excès d’un système capitaliste basé sur la seule maximisation des profits. Comment les erreurs passées peuvent-elles aboutir à la mise en place de nouvelles pratiques et une meilleure maîtrise des risques ? Quelle nouvelle régulation pour garantir une stabilité financière mondiale durable ? Peut-on aujourd’hui attendre d’une entreprise un retour sur investissement qui soit à la fois, financier et sociétal ?

Unique rendez-vous alliant prise de parole politique, analyse économique et perspectives de business, le Forum FEDERE permettra sur deux jours d’apporter des repères, d’échanger des idées, de créer des contacts utiles et de faire avancer les débats pour générer des actions concrètes.

Télécharger le programme au format PDF

 Programme

Lundi 22 Mars 2010

Débats animés par Philippe ESCANDE et Jean-Marc VITTORI, Editorialistes et Anne BAUER, Grand reporter, Les Echos

- 9h00 > 10h15 L’Après-Copenhague : Les questions qui restent en suspens. Ce qui va devoir changer dans les stratégies des entreprises et des collectivités territoriales. Plan d’action des parties prenantes. Avec Chantal JOUANNO, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie - Alain JUPPE, Ancien premier ministre ; Maire de Bordeaux (sous réserve de confirmation définitive) - Bernard GUIRKINGER, Directeur général adjoint, Suez Environnement - Cécile MOLINIER, Directrice, Bureau du Programme des Nations unis pour le développement - Genève Marion RICHARD, Chargée de mission climat et territoires, Réseau Action Climat France.

- 10h15 > 11h15 Chine, croissance et développement durable :
Quelle évolution de la politique environnementale ? Quels axes de coopération avec les parties prenantes ?
Avec Zhiqin ZHANG, Ministre Conseiller scientifique, Ambassade de Chine en France. « Marchés verts » en Chine : quel potentiel de développement ? Quelle stratégie des industriels et des investisseurs ? Avec Thierry RAES, Associé, PricewaterhouseCoopers et Don YE, Président, Tsing Capital.

- 11h45 > 13h00 Nouvelles réglementations environnementales et fiscalité verte : quels freins et opportunités pour la compétitivité des entreprises ? Entreprises vertueuses et avantage compétitif. >Quelle efficacité des taxes existantes et quel coût pour l’entreprise ? Quelles propositions pour éviter les distorsions de concurrence dans le cadre des échanges internationaux ? Avec Ghislaine HIERSO, Présidente, Orée ; Directrice des relations institutionnelles, Veolia Propreté - Jesper OLSEN, CEO, Dalum Papir - Robin MIEGE, Acting Director, Strategy, DG Environment, European Commission - Jean-Noël THENAULT, Président, Volvo Trucks France.

- 13h00 > 15h00 Déjeuner-débat : Mondialisation, libre échange et développement durable avec Valentine RUGWABIZA, Directrice générale adjointe, OMC.

- 15h00 > 17h30 Après-midi : présentation d’études de cas
- 15h00 > 16h15 : 3 études de cas en parallèle

1. Business Call to Action : comment la mise en oeuvre du programme contribue au « Triple Bottom Line » de l’entreprise. Etude de cas proposée par le Programme des Nations Unis pour le Développement
Débats animés par Natalie AFRICA, Directrice du programme BCTA à New-York, Programme des Nations Unis pour le Développement
Panel en cours de constitution.

2. Concertation et dialogue avec les parties prenantes : un enjeu essentiel pour la mise en oeuvre d’une stratégie de développement durable dans l’entreprise. La place de la concertation dans le dialogue avec les parties prenantes. Quels bénéfices pour l’entreprise et les parties prenantes ? Comment co-construire dans le temps pour créer de la valeur pour l’entreprise ? Etude de cas proposée par le Comité 21. Débats animés par Dorothée BRIAUMONT, Directrice générale, Comité 21 avec Alexandre BRAÏLOWSKI, Social Empowerment Director, Suez Environnement - Valérie DAVID, directeur du développement durable, Eiffage - Jean DEY, Vice-président en charge du développement durable, Conseil général de Seine-et-Marne (sous réserve de confirmation définitive) et Martine LEONARD, vice-présidente, FIR (sous réserve de confirmation définitive).

3. Impacts de l’usage des TIC et nouvelles pratiques sociales en entreprise. Conséquences sur l’organisation du travail - Surcharge informationnelle, montée des risques psychosociaux. Etude de cas proposée par l’ORSE. Débats animés par François FATOUX, Délégué général, ORSE avec Jean-Paul BOUCHET, Secrétaire général, CFDT Cadres - Henri ISAAC, Directeur de la recherche, Rouen Business School et Fanny WILHELM, Direction des ressources humaines banque de détail, Société Générale.

16h15 > 17h30 : 2 études de cas en parallèle

4. Quelle adaptation des entreprises aux évolutions climatiques à venir (infrastructures, offres, process...) ? Quelles vulnérabilités et opportunités des entreprises aux possibles évolutions du climat et à leurs conséquences ? Comment gérer l’incertitude des scénarios climatiques dans des décisions stratégiques de moyen et long terme ?
Sur quels appuis assurantiels compter ? Quelle implication du Risk Manager ? Etude de cas proposée par EpE. Avec Christian CAYE, Responsable du développement durable, VINCI - Yves ENNESSER, Coordonateur des activités liées à l’adaptation au changement climatique, EGIS - Jean-Noël GUYE, Directeur risques émergents, Group Risk Management, AXA - Maria MANSANET, Mission Climat, Caisse des Dépôts et Valéry MASSON, Responsable de l’équipe de recherche sur le climat urbain, Météo France.

5. Plan d’action pour l’Emploi des Seniors : comment faire d’une contrainte, une opportunité pour optimiser la gestion de toutes les compétences de l’entreprise ? Gestion des seniors, gestion des âges et diversité. Comment appliquer la loi et éviter les sanctions financières et juridiques ? Etude de cas proposée par l’IMS. Débats animés par Benjamin BLAVIER, Directeur du pôle diversité, IMS-Entreprendre pour la Cité avec Jean-Michel MONNOT, Directeur diversité europe, Sodexo - Bruce ROCH, Directeur innovation et diversité, Adecco - Véronique ROUSSELET, Responsable du pôle politique de l’emploi, SNCF.

Télécharger le programme au format PDF

Mardi 23 Mars 2010

- 9h00 > 9h30 Présentation des résultats du Baromètre Federe - La Poste 2010.

- 9h30 > 10h45 « Gouvernance durable » et entreprise : quelles avancées ? Grenelle 2 et nouvelles obligations pour les entreprises. Quel niveau d’implication des membres du Comex dans les stratégies de DD de l’entreprise ? Rôle des syndicats et mobilisation des salariés autour d’un projet DD avec Farid BADDACHE, Directeur Europe, Business for Social Responsibility ; Professeur associé UVSQ - Jean-Frédéric DREYFUS, Secrétaire national, CFE-CGC - Marc FOSSIER, Directeur exécutif groupe- responsabilité sociale d’entreprise, Orange - Daniel LEBÈGUE, Président, Institut Français des Administrateurs ; Président, Orse - Georges LEFEBVRE, Directeur général, Groupe La Poste.

- 11h00 > 12h15 Stabilité financière mondiale et développement durable : quelle nouvelle régulation ? Plus de régulation pour renforcer la discipline de marché ? Quelles nouvelles obligations du secteur financier pour une meilleure maîtrise des risques ? Avec Anne-Catherine HUSSON-TRAORÉ, Directrice générale, Novethic - Adrian BLUNDELL-WIGNALL, Directeur adjoint, Direction des Affaires financières et des entreprises, OCDE - Arnaud de BRESSON, Délégué général, Paris EUROPLACE - Bettina LAVILLE, Associée, Landwell & Associés - Antoine de SALINS, Membre du directoire, Fonds de Réserve des Retraites (sous réserve de confirmation définitive) - Edouard VIEILLEFOND, Secrétaire général adjoint, Direction de la régulation et des affaires internationales, AMF.

- 12h15 > 12h45 Réchauffement climatique et avenir énergétique : un impératif besoin de pédagogie avec Jean-Louis ETIENNE, Médecin - Explorateur.

- 14h45 > 16h00 Consommation durable et nouveaux marchés : quelle évolution des stratégies marketing et industrielles ? Quels enjeux financiers ? Innovation produits et concepts, modes de production - Business models innovants. Avec Marc ALIAS, Directeur du développement durable, Procter & Gamble Europe de l’Ouest - Loïc ARMAND, Président, L’Oréal France ; Président de la commission Consommation, Medef - Alain LIBERGE, Directeur France -environnement et responsabilité sociale, Orange - Henry SAINT BRIS, Directeur de la stratégie, Suez Environnement.

- 16h00 > 17h30 Ciné-débat autour de la projection de « The Story of Stuff ». Décryptage humoristique des effets néfastes de la surconsommation et de la surproduction, ce film d’animation démontre qu’il est impératif de réagir pour préserver notre système économique, social et environnemental. Débat : Quelles propositions pour une économie sociale et solidaire ? Comment concilier performance et équilibre du système économique, social et environnemental ? Avec Jean-Christophe CARTERON, Directeur délégué à la RSE, Euromed Management - Maria NOWAK, Présidente, Association pour le Droit à l’Initiative Economique et Aziz SENNI, Fondateur, Président du conseil de surveillance, Business Angels des Cités.

Télécharger le programme au format PDF

 A qui s’adresse FEDERE ?

Ce forum s’adresse aux :

- Entreprises de tous secteurs : Président-directeur général, Directeur général, Membre du conseil d’administration, Dirigeants et responsables : Développement durable, Environnement et sécurité, Ressources humaines, Financier,Communication financière, Communication interne et externe, Stratégie et développement, Marketing, Achats, Risk manager, Audit et contrôle interne.
- Consultants, experts et universitaires
- Investisseurs, banques et établissements financiers
- O.N.G., syndicats et associations
- Organisations internationales, élus, administration et collectivités territoriales
- Et tous ceux qui sont concernés par le développement durable...

 Tarifs et inscriptions

- Lundi 22 & mardi 23 mars 2010 de 8h30 à 17h30 à la maison de la Chimie au 28bis rue Saint-Dominique à Paris 7ème (Tarifs & inscriptions : sur le site www.federe.fr).

Le FEDERE 2010, un événement du journal LES ECHOS en partenariat avec :

Retour sur la précédente édition sur CDURABLE.info :
FEDERE 2009 : la RSE, levier pour sortir de la crise ?


Développement durable : les entreprises s’accrochent

Développement Durable, les entreprises s'accrochentEn dépit de la crise économique et des avancées insuffisantes accomplies au sommet de Copenhague sur la lutte contre le changement climatique, les entreprises ne baissent pas la garde sur le développement durable. Le « baromètre sur les entreprises et le développement durable » réalisé pour la conférence Federe organisée aujourd’hui par « Les Echos » montre même un approfondissement de la réflexion sur le sujet, les entreprises n’attendant plus seulement de leur engagement une amélioration de leur image, mais aussi un vecteur d’innovations. A la question, « la crise financière a-t-elle freiné l’engagement de votre entreprise dans le développement durable », 52 % des 200 responsables interrogés répondent par la négative, et 31 % soulignent qu’au contraire, cela l’a renforcé. D’autant plus que 82 % d’entre eux se déclarent concernés par le Grenelle de l’environnement. Un Grenelle qui prône l’obligation pour toutes les entreprises de plus de 500 personnes d’établir un bilan carbone, qui plaide pour la création de la taxe carbone, ou qui étudie la faisabilité d’étendre aux PME l’obligation annuelle de faire des rapports sociaux et environnementaux.

Par rapport aux précédents baromètres, celui de 2010 montre que les entreprises ont franchi un cap : si la réduction des dépenses d’énergie, la baisse des émissions de CO2 et le développement du recyclage restent leurs actions prioritaires (92 % des grandes entreprises ont commencé à dresser leur bilan carbone, 45 % des entreprises de 500 à 1.000 salariés) elles s’attachent désormais aussi aux enjeux sociaux, comme le respect des droits de l’homme et l’action contre les discriminations. Est-ce le poids des nouvelles législations pour lutter contre les handicaps, pour la parité salariale entre les hommes et les femmes ou la conséquence de l’action médiatisée de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) ? « Sans doute, mais c’est aussi la simple conséquence de la création de direction du développement durable qui ose à présent parler social face à la direction des ressources humaines », analyse Muriel Humbertjean de TNS-Sofres, en charge du questionnaire.

D’ailleurs, les entreprises ne font plus du développement durable de peur d’être attaquée par les ONG, mais « pour leurs salariés et leurs clients ». A l’heure où la fidélité des salariés vacille, le développement durable devient un outil non salarial pour motiver ses troupes. Mais elles sont encore minoritaires (18 %) à inclure des critères de développement durable dans l’évaluation et la rémunération de leurs managers. Quand elles le font, cela porte souvent sur une part infime du bonus annuel. Autre point faible : la pression des milieux financiers sur les impératifs de développement durable, déjà faible, diminue. Le jour où le cours de Bourse reflétera le sérieux des engagements dans le développement durable n’est pas arrivé.

A. B., Les Echos


Article lu 5318 fois

lire aussi :
  • FEDERE 2011 : normalisation des pratiques RSE et nouveaux business models, quel plan d’action ?


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10180825

    31 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable