CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD > Revue de presse de CDURABLE
Retour sur le Forum Social Mondial - Que retenir de Davos ? - Changement climatique : le point de non retour serait déjà atteint...

Revue de presse du développement durable N°28

dimanche 8 février 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

5 800 associations et organisations non gouvernementales ont participé aux rencontres du 9ème Forum Social mondial qui s’est clôturé à Bélem le 1er février dernier. Les 2.400 ateliers, séminaires, conférences, réunions et événements visaient, selon les initiateurs, à "la formulation de propositions, l’échange d’expériences et l’articulation entre les organisations et les mouvements engagés dans des actions concrètes pour la construction d’un autre monde, plus solidaire, démocratique et juste, du niveau local à l’échelle internationale". Si la crise financière a été au centre des débats, le Forum social mondial a été l’occasion pour plusieurs milliers d’Indiens de faire entendre leur voix. Leur survie dépend des décisions que les Etats prendront ou pas pour préserver les grands écosystèmes planétaires. Notre revue de presse est largement consacrée à cet événement qui a bénéficié, en France, que d’une faible couverture médiatique. Pourtant, avec 133 000 participants, le forum s’est conclu avec succès. "Il s’agit de la plus forte fréquentation depuis la création du rassemblement des altermondialistes, à Porto Alegre (Brésil), en 2001", précise Laurence Caramel, envoyée spéciale pour le quotidien Le Monde (3 février 2009).



 Spécial FORUM SOCIAL MONDIAL

- Les altermondialistes sont confortés par le succès du Forum social mondial. Extrait : "L’édition 2009 confirme que le Forum reste un lieu d’effervescence et de brassage d’idées. Un laboratoire d’expériences et de propositions auquel la crise a redonné du crédit en validant un certain nombre de prophéties altermondialistes. "Nous avons maintenant la responsabilité de mettre des propositions fortes sur la table et de les faire connaître", admet Jean Merkaert, du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD).

Parmi ces propositions, figurera la suppression des paradis fiscaux, qui, pour John Christensen, du réseau Tax Justice, "sont le maillon faible d’un système dans lequel ont pu prospérer toutes les dérives de la finance". La libéralisation des services financiers est aussi pointée du doigt. "Cela a permis aux banques de grossir et elles sont devenues trop grosses pour qu’on les laisse faire faillite. Il faut revenir en arrière et exiger qu’elles financent des activités utiles à la société", soutient Myriam Vander, du Centre néerlandais de recherche sur les multinationales." Lire le compte rendu de Laurence Caramel, envoyée spéciale pour le quotidien Le Monde (3 février 2009).

- L’Amazonie, défi planétaire : Le Forum social mondial a placé l’Amazonie au cœur des enjeux de la crise mondiale. Une course contre la montre incertaine pour enrayer la déforestation et la disparition des peuples indigènes. Si rien n’est fait, l’Amazonie deviendra une savane en 2040. Les peuples de la forêt sont donc venus au Forum pour alerter sur la crise de la biodiversité. Ils ont lancé une campagne pour sauver leurs territoires et ceux qui y vivent. Patrick Piro revient du Brésil pour POLITIS, découvrez ces reportages dans le numéro 1038 disponible chez votre marchand de journaux jusqu’au 11 février ou sur le site de l’hebdomadaire.

- A Belém, les altermondialistes se recentrent sur le combat écologiste. Extrait : Si la crise financière est au centre des débats, le Forum 2009 prend toutefois une coloration nouvelle, avec la place accordée au changement climatique et à la crise écologique. "Ce signal est très important. Le changement climatique n’est pas seulement une question environnementale, et il est urgent que les mouvements sociaux s’en emparent. Les populations les plus pauvres seront les premières victimes du dérèglement climatique", explique Katia Maïa d’Oxfam International, qui voit là une opportunité de renforcer les liens entre ONG de protection de l’environnement et mouvements sociaux. Un article à lire sur le site du Monde, 27 janvier 2009

- Greenpeace dénonce le rôle de l’élevage dans la déforestation :
Greenpeace a publié au Forum Social Mondial de Belém un rapport édifiant – "L’empreinte de l’élevage en Amazonie dans le Mato Grosso : l’Etat de la destruction" comprenant une série de cartes qui montrent le lien direct entre l’élevage et la déforestation dans cet Etat affichant le taux le plus élevé de déforestation au Brésil. L’ONG précise dans ce rapport que l’élevage est aujourd’hui bien le premier moteur de la déforestation dans l’Amazonie Brésilienne, puisque 79,5% des terres déboisées y sont converties en pâtures pour le bétail. Selon ces estimations, de 1996 à 2006, dix millions d’hectares – une superficie équivalente à celle de l’Islande- ont été rasés pour l’élevage bovin. Le Brésil possède par ailleurs le plus important cheptel au monde et est aujourd’hui le premier exportateur mondial de viande de bœuf. Le gouvernement brésilien souhaite représenter 60% de ce marché mondial à l’horizon 2018, soit le double de sa part actuelle.
- Télécharger le rapport (en anglais)

- Le Forum social veille la forêt tropicale : A Bélem, le rassemblement altermondialiste s’est ouvert sur la question de l’Amazonie. Extrait : "Le Forum social mondial a consacré, [28 janvier], sa journée d’ouverture à la plus grande forêt tropicale du monde : 5,5 millions de kilomètres carrés (dont 60 % au Brésil), soit 10 fois la France. Valeur de symbole, de lutte et d’espoir ; illustration du capital écologique et humain de la planète". Un article à lire sur le site de LIBERATION, 29/01/09.

 DAVOS...

- "Que retenir de la 9ème édition qui s’est achevée, dimanche, par le traditionnel déjeuner au Schatzalp, le célèbre sanatorium transformé en hôtel au style désuet ?" écrit sur son blog, Frédéric Lemaître, rédacteur en chef au Monde. "Beaucoup de questions sur la crise –les crises- mais peu de réponses" et "le sentiment croissant que les difficultés sociales à venir (le Bureau international du Travail prévoit de 20 à 50 millions de chômeurs supplémentaires) risquent de déboucher sur des « social unrests » (émeutes), selon l’expression sans doute exagérée de Christine Lagarde, ajoutant des crises politiques à la crise économique." Lire l’article sur le blog L’éco buissonnère.

 CLIMAT

- Changement climatique : le point de non retour serait déjà atteint
. Le changement climatique a déjà des conséquences largement irréversibles pour un millénaire et les décisions prises aujourd’hui seront cruciales pour en minimiser l’ampleur, mettent en garde des scientifiques dans une étude publiée lundi 26 janvier aux Etats-Unis.
Ces travaux menés par Susan Solomon principale scientifique de l’Administration océanique et atmosphérique américaine (NOAA), montrent comment le changement de la température à la surface des océans, des précipitations dans certaines régions du globe et la montée du niveau des océans "sont largement irréversibles pour plus de mille ans après que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) auront complètement cessé". Cette étude paraît dans les Annales de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS). Plus d’infos sur le site du NOUVEL OBSERVATEUR, 27/01/09.

- Le climat est-il devenu fou ? « Le réchauffement est l’une des formes perverses de la croissance économique », observe Emmanuel Le Roy Ladurie. « Et c’est maintenant qu’il faut passer à l’action », répond Jean Jouzel. Entretien à lire sur le site du FIGARO, 23/01/09.

- Des prévisions à long terme sur l’extension des « zones mortes » de l’océan. D’après une équipe de scientifiques danois, les impacts des émissions de CO2 sur les océans sont appelés à se faire ressentir durant des milliers d’années. Lire l’article sur le site Univers-Nature, 26/01/09.

- Controverse sur le stockage en mer du C02. Alors qu’une expérience de fertilisation artificielle des océans pour favoriser l’absorption du CO2 est en cours, une étude publiée aujourd’hui dans « Nature » montre les lacunes de la science dans ce domaine. Article à lire sur le site journal suisse LE TEMPS, 29/01/09.

 Enquête dans Marianne sur les mafias qui s’attaquent à notre santé

Malbouffe, pesticides contrefaits, trafic de déchets, pollution volontaire... Ces criminels d’un genre nouveau contournent à merveille les règles internationales pour générer d’immenses profits. Leurs cibles ? L’alimentation et l’environnement. La liste de leurs délits donne la nausée et elle est à découvrir cette semaine dans Marianne (N°616 du 7 au 13 février 2009).

- Révélations sur les aliments contaminés par le prion : Marianne a pu consulter le rapport explosif du Dr Jean-Louis Thillier déposé auprès de Marie-Odile Bertella-Geffroy, la juge d’instruction en charge des plaintes des familles de victimes de l’encéphalopathie spongiforme bovine. Pour la première fois, une expertise judiciaire établit une relation entre la consommation d’aliments et la contamination par le prion transmetteur de la maladie de la vache folle. De quoi inquiéter les parents...

- Les trafics de pesticides, nouvelle plaie mondiale : Des aliments traités avec des produits dangereux contrefaits, interdits ou non homologués arrivent dans nos assiettes. Inconcevable ? Pourtant comme témoigne l’enquête d’Isabelle Verabaeare les cas se multiplient. Le Rasff a ainsi enregistré en 2007, 180 notifications concernant les pesticides. Le double de l’année précédente...

- Chaque année, 20 000 décès dus aux pesticides : L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 3 millions de personnes sont empoisonnées par des pesticides, la plupart dans des pays en développement. Chaque année, quelque 20 000 d’entre elles périssent des suites de cet empoisonnement.

- Dans les poubelles de l’industrie automobile : Pendant 30 ans, une société a pu recycler de l’aluminium au mépris total de la sécurité humaine et environnementale. Pourtant, tout le monde savait affirme le journaliste Jean-Claude Jaillette. Enquête sur l’unité de la Société nationale de revalorisation (SNR), à Saint-Arnoult dans les Yvelines. Cette usine a fonctionné sans autorisation préfectorale...

 La révolution des ouistitis, par Hervé Kempf

- Extrait : Plongeant dans les archives de l’ère dite pré-altermonde, l’historien découvrit un document curieux. Un président y annonçait la "révolution". Il était très convaincu du chamboulement dont il se faisait le chantre, puisque son discours ne comportait pas moins de cinq fois le vocable incendiaire : "la révolution que nous voulons entreprendre", "une révolution dans nos façons de penser", "une révolution dans nos comportements", etc. Le président suggérait aussi à ses compatriotes "de ne pas rester prisonniers de calculs à courte vue", et annonçait la "refondation de la démocratie". Lire la chronique écologique d’Hervé Kempf sur le site du Monde, 08/02/09.

 Entendu !

- RTL le 4 février 2009 - Hulot "déçu" par le plan de relance : Invité de RTL, Nicolas Hulot s’est montré assez déçu par les annonces de travaux dans le cadre du plan de relance. Il juge "désolant cette disparité de moyens" et juge "qu’on ne tient pas compte des engagements du Grenelle de l’Environnement". Tout en se gardant d’accuser Nicolas Sarkozy, Nicolas Hulot évoque l’entourage du chef de l’Etat, "y compris à Matignon", pour qui l’environnement serait "un paramètre marginal". "En période de crise, on perd l’ambition de l’écologie", juge-t-il, alors même que "la crise écologique devient une réalité".

 Cette semaine sur Cdurable.info

- lundi 2 février 2009 : Print Environnement valorise la démarche développement durable des imprimeries éco-responsables - Planète ... horizon 2050 : un jeu de société coopératif et de stratégie sur les changements climatiques et la Solidarité Internationale - Annonce : devenez commercial à Artisans du Monde Vieux Lyon - Info Greenpeace : l’EPR produirait moins de déchets mais sept fois plus radioactifs que tout autre réacteur

- mardi 3 février 2009 : Envie d’agir : les vélos de l’Amitié, coup de cœur de la Presse 2008 - Le développement durable : quelle réalité pour les Français ? - PRODURABLE, le salon des Acteurs & Métiers pour le Développement Durable et la RSE - Rapport de l’AFSSET sur la technologie « RFID » : un nouveau risque pour notre santé et notre environnement ?

- mercredi 4 février 2009 : La Terre perd la boule par Thomas L. Friedman - Création du Conseil économique pour le développement durable - L’Alliance pour la Planète lance l’Observatoire Indépendant de la Publicité (L’OIP)

- jeudi 5 février 2009 : Regards sur la Terre 2009 : la gouvernance du développement durable - Global mag, l’émission d’Arte pour comprendre le monde - Nourrir l’humanité : les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIe siècle - Zero Mercury : les résultats français de la campagne internationale sur les dangers du mercure dans l’industrie

- vendredi 6 février 2009 : Qui sont les "zinzins" de l’Investissement Socialement Responsable ? - Eco-citoyen au collège : chiche ! - Bilan de la filière éolienne française en 2008 : croissance et création d’emplois

- Samedi 7 février 2009 : Faut-il croire au développement durable ? - Valeurs Vertes n°96 : La semaine de la presse à l’école, tout pour faire un agenda 21 scolaire - Mimausa : la carte de l’uranium français sur le web

Article lu 2120 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10602362

52 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable