CDURABLE.info sélectionne, depuis 9 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Collectif pour une Transition Citoyenne

« octobre 2014 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 
 
Développement Durable en action
Journée de la Transition Citoyenne le 27 Septembre 2014

Collectif pour une Transition Citoyenne

Par l’exemple et la mise en valeur des initiatives citoyennes locales, faire un premier pas concret vers une société plus écologique, sociale et humaine.

mardi 26 août 2014
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Alors que les gouvernements successifs promettent les uns après les autres d’inverser la courbe du chômage, sans jamais y parvenir, une véritable transition vers un modèle écologique et social permettrait de créer un million d’emplois non délocalisables et utiles à l’ensemble de la société.

11 mouvements citoyens, moteurs de l’économie sociale et solidaire chacun dans son domaine (agriculture, éducation, énergie, finance, économie, bien-être social, insertion, démocratie, accompagnement du changement...), se sont regroupées au sein du « Collectif pour une Transition Citoyenne » pour amplifier cette transition écologique sociale et humaine et lui donner la puissance nécessaire à un profond changement de société.

Le 27 Septembre 2014, des événements co-organisés par les acteurs locaux permettront de faire connaitre au plus grand nombre les opportunités pour une transition sur votre territoire et dans tous les domaines : approvisionnement en produits sains et locaux ; énergies renouvelables ; modes de financements qui donnent du sens à son argent ; développement des médias alternatifs ; récupération et réparation ; soutien à l’insertion…

CDURABLE.info soutien naturellement cette initiative citoyenne depuis sa création en 2013 et actualisera régulièrement l’info ...



Collectif pour une Transition Citoyenne

 Journée de la transition citoyenne du 27 septembre 2014

Par l’exemple et la mise en valeur des initiatives citoyennes locales, invitons nos concitoyens à faire un premier pas concret vers une société plus écologique, sociale et humaine.

Une centaine d’évènements locaux attendus partout en France

Journée de la Transition Citoyenne le 27 Septembre 2014Le Collectif pour une Transition Citoyenne initie une Journée de la transition, le samedi 27 septembre, à travers toute la France.

Ce sera une vitrine pour montrer ce qui se fait localement et attester de la pertinence et des avantages que peut générer une transition portée par les citoyens et les citoyennes en termes d’emploi, d’économie, de qualité de vie et de liens sociaux retrouvés. Plus d’une centaine d’évènements sont attendus pouvant aller d’une journée porte ouverte sur une réalisation exemplaire à l’organisation d’une grande fête avec des stands nombreux témoignant que le changement est bien là, à la portée de tous.

Une occasion formidable de rassembler les initiatives locales et d’amplifier le mouvement de la transition

L’idée de refonder notre société sur des bases plus respectueuses de l’humain et de la nature commence à être entendue. Cette transition est un gros chantier dont la réalisation souffre de la dispersion des acteurs. C’est pourquoi, fortes de 10 à 30 années de bonnes pratiques chacune dans leur domaine, les structures qui composent aujourd’hui le Collectif font alliance pour mutualiser leurs expériences et faire raisonner les bonnes pratiques citoyennes. Le collectif invite les citoyens à déployer concrètement la transition dans les territoires, au plus près des problèmes et des acteurs. Cet automne, l’action va porter principalement sur la sensibilisation d’un public plus large.

Il est déjà possible de prendre connaissance des événements prévus sur cette carte

Carte des événements prévus pour la Journée de la Transition Citoyenne le 27 Septembre 2014

80 journées de la transition sont désormais en cours de préparation sur les territoires !

- Rejoignez la dynamique et participez à l’organisation d’une journée de la transition le 27 septembre.

Un coup d’envoi marqué par la campagne « Moi citoyenne, moi citoyen, je m’engage…  », incitant chacune et chacun à changer ses habitudes

Lancée dès le 1er septembre, cette campagne sera présentée de manière ludique à partir d’un slogan dynamique et mobilisateur. Adressée au plus grand nombre, c’est une invitation, à prendre un engagement concret pour changer un aspect précis et librement choisi de son mode de vie (alimentation, consommations, déplacements, responsabilité dans la société, etc.). Les engagements citoyens seront recueillis symboliquement sur un site Internet dédié, avec photos, commentaires et vidéos.

- www.moicitoyen.org

banniere fb4 bannier fb3

 1 Million d’emplois pour la Transition

Collectif pour une Transition CitoyenneL’étude d’impact sur l’emploi réalisée par un membre du CNRS sur le scénario NégaWatt 2006 réalisée en 2011, fait apparaître un solde positif création/destruction de 684 000 emplois lié à la transition énergétique.

De son côté, Terre de Liens Normandie a mis au point un "convertisseur alimentaire" permettant d’évaluer l’impact d’une relocalisation des achats alimentaires en terme d’emploi. Le solde positif s’élève à 600 000.

Chiffres confirmés par plusieurs études menées aux Etats-Unis sur le "coefficient multiplicateur" de l’achat local (notamment celle publiée dans la Harvard Business Review). Acheter dans un commerce local indépendant permet de créer trois fois plus d’emplois et de faire circuler trois fois plus de richesses sur les territoires. La localisation d’un grand nombre d’activités économiques permettrait, outre son impact social et écologique, un véritable boom pour l’emploi, comme cet exemple de l’agriculture l’illustre.

La préoccupation majeure des français dans toutes les études d’opinion reste l’emploi. Ces premiers chiffres montrent que, loin d’être utopique, une puissante transition de nos sociétés répondrait non seulement aux impératifs écologiques très graves auxquels nous devons faire face, et serait en plus susceptible d’être très efficace pour créer des emplois.

Ce nouveau collectif pour une Transition Citoyenne est porté par Attac, le Mouvement inter-régional des AMAP, le réseau Biocoop (premier distributeur bio en France), le réseau Cocagne (jardins maraichers biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle),la CFé (coopérative de finance éthique) le mouvement Colibris, Enercoop (fournisseur d’électricité verte), Énergie Partagée (projets citoyens d’énergie renouvelables et de maîtrise de l’énergie), la Société Financière de la Nef (épargne et crédit bancaires éthiques), la foncière Terre de Liens (financement solidaire pour permettre l’installation de paysans et le développement d’une agriculture biologique), le Plan ESSE (Économie Sociale, Solidaire et Écologique), Villes et Territoires en transition (le réseau français du mouvement mondial Transition Network).

PNG - 146.9 ko
Collectif pour une Transition Citoyenne

 Collectif pour une Transition Citoyenne

Ces mouvements citoyens d’économie sociale et solidaire témoignent à travers leurs expertises et leurs expériences de la construction d’une société nourrie par des valeurs de solidarité, de coopération, de respect des humains et des écosystèmes. Des centaines de milliers de personnes construisent des alternatives au modèle actuel et réinvitent chaque jour nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants.

JPEG - 320.4 ko
Festival de la Transition du 24 au 26 mai 2013 à Cluny

Rassemblés autour d’une déclaration commune dévoilée le 25 mai 2013 en point d’orgue du Festival de la Transition (du 24 au 26 mai 2013 à Cluny), les membres du Collectif pour une Transition Citoyenne lancent un appel à amplifier ce mouvement citoyen et provoquer un sursaut en passant de plusieurs centaines de milliers de personnes impliquées à des millions.

En présence de deux grands témoins, Patrick Viveret et Pierre Rabhi, ils invitent celles et ceux qui partagent leurs convictions à s’engager concrètement dans la transition citoyenne en s’impliquant dans une ou plusieurs de leurs structures : changer de banque et placer son épargne là où elle sera utilisée de manière transparente comme un bien commun. Choisir un fournisseur coopératif d’électricité verte. Privilégier l’approvisionnement local et les circuits courts. Soutenir par ses achats et son épargne l’agriculture biologique, le commerce équitable et l’économie solidaire. Faire de sa rue, de son quartier, de son hameau un Territoire en Transition, participer à la (R)évolution des Colibris : intégrer une coopérative d’habitants, participer à une recyclerie, à une crèche parentale, à un atelier de vélo solidaire, installer un composte dans son quartier, utiliser une monnaie alternative, etc

Les membres du Collectif s’inscrivent dans la durée pour porter au sein des territoires et d’une voix unie, leurs valeurs partagées, créer des synergies entre les mouvements, renforcer la visibilité de leurs actions et les dynamiques locales. Dès cette année, le Collectif lance ses premières actions : une plateforme de communication pour mobiliser le grand public, un outil de collecte commun pour financer la transition citoyenne, l’impulsion de coopérations entre citoyens à l’échelle locale, à partir de la convergence des groupes locaux des différents membres du Collectif, des groupes de travail pluridisciplinaires avec une vision transversale.

 DECLARATION COMMUNE

Face à une crise systémique (écologique, économique, sociale,...) chaque jour plus profonde, un mouvement est en marche qui, partout, réinvente nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous nourrir, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants...

Des centaines de milliers de personnes construisent des alternatives au modèle actuel qui déstructure le tissu social, financiarise tous les aspects de nos vies, pille les ressources naturelles et encourage un consumérisme et une croissance matérielle forcenés.

Des organismes financiers d’un genre nouveau remettent l’économie au service du bien-être humain et non de l’enrichissement matériel d’une minorité. Des entreprises, des citoyen(ne)s, des élu(e)s donnent la priorité à une économie réelle, sociale, solidaire, ancrée dans les territoires et les communautés humaines ; ouverte aux solidarités internationales et à la diversité des peuples de la terre. Construisent une économie circulaire, intelligente, participant à la régénération des écosystèmes.

Des citoyen(e)s, ingénieurs, acteurs associatifs, collectivités, scénarisent une transition énergétique pour progressivement abandonner les énergies fossiles et fissiles et développer un bouquet d’énergies renouvelables. Proposent des trajectoires afin d’engager un véritable effort de sobriété et d’efficacité énergétique. Des fournisseurs d’énergie proposent une électricité 100% renouvelable, rapprochent les producteurs et les consommateurs au sein de circuits courts, permettant ainsi la réappropriation citoyenne de l’énergie.

Des paysans, des agronomes développent une agriculture capable de nous nourrir sans pétrole et sans intrants chimiques, fondée sur un haut savoir agronomique, la connaissance des processus naturels, une grande diversité de semences et de variétés, librement reproductibles. Des producteurs associés à des citoyens, des élus locaux, réimplantent une agriculture vivrière dans chaque territoire (rural, péri-urbain ou urbain), afin d’assurer sécurité, salubrité et autonomie alimentaire pour tous.

Des démarches pédagogiques nouvelles se montent, proposant à nos enfants une éducation basée sur la coopération, la complémentarité, la connaissance de soi, des autres et de la nature. Une éducation leur prodiguant les savoirs, savoir-être et connaissances dont ils auront besoin pour s’épanouir et relever les défis du XXIème siècle.

Des processus d’approfondissement de la démocratie sont conduits, facilitant la participation directe des citoyens aux décisions qui les concernent, dans la cité et dans l’entreprise, instaurant une véritable coopération entre les élu-e-s et les autres citoyen(ne)s. Inventant les institutions nouvelles qui permettent à chacun-e de peser dans le sens de la transition à laquelle nous aspirons.

Nous, organisations qui œuvrons, chacune dans notre domaine, à cette transition écologique sociale et humaine, croyons qu’il est temps d’amplifier ce mouvement et de lui donner la puissance nécessaire à un profond changement de société.

Afin d’encourager cette dynamique, nous créons aujourd’hui, le Collectif pour une Transition Citoyenne. Montrant ainsi qu’il est indispensable d’unir nos forces, de coopérer et de sortir des logiques de chapelles. Nous entendons ainsi rassembler nos compétences, nos ressources, nos réseaux afin d’optimiser l’impact de nos actions individuelles et collectives. Nous relier pour nous soutenir mutuellement.

Nous invitons aujourd’hui toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer à ce grand projet d’une transformation non violente de notre société, à nous rejoindre en s’impliquant dans une ou plusieurs de nos structures.

Plus que jamais nous croyons indispensable « d’être ce changement que nous voulons pour le monde », individuellement et collectivement. De préférer dans nos vies une forme de sobriété heureuse à l’ébriété consumériste. La coopération à la compétition. L’altruisme à l’égoïsme.

N’attendons pas le changement. Prenons notre avenir en main, maintenant. Ces initiatives pionnières, ont fait leurs preuves. Si nous le voulons, elles pourront construire en quelques décennies, une société radicalement nouvelle, partout sur la planète.

 Participer

Dès maintenant, je peux m’engager concrètement dans la transition citoyenne et :

- Changer de banque et placer mon épargne à la Nef

- Prendre des actions de la Foncière Terre de Liens, ou du fonds citoyen Énergie Partagée,

- Me fournir en fruits et légumes dans l’AMAP de mon quartier/village, auprès d’un jardin de Cocagne, ou lancer près de chez moi une telle initiative,

- Changer de fournisseur d’électricité et m’abonner à Enercoop,

- Faire mes courses dans un magasin bio spécialisé comme ceux de l’enseigne Biocoop,

- Devenir coopérateur et diffuser le magazine « Demain en mains », partenaire de l’Age de Faire, pour la réalisation du plan ESSE,

- M’engager dans un groupe local d’Attac, suivre des publications,

- Faire de ma rue, de mon quartier, de mon hameau un Territoire en Transition, participer à la (R)évolution des Colibris  : intégrer une coopérative d’habitants, participer à une recyclerie, à une crèche parentale, un atelier de vélo solidaire, installer un composte dans mon quartier, utiliser une monnaie alternative, etc.

 Plus d’infos

- www.festival-transition.coop

- Vous pouvez télécharger la déclaration de création du Collectif.

- Pour ceux qui cherchent encore plus d’informations sur le Collectif, vous pouvez télécharger le dossier de presse du Collectif pour une Transition Citoyenne.


DES FREMISSEMENTS D’IL Y A 20 ANS A LA VAGUE DE FOND EMERGEANTE DE LA SOCIETE CIVILE

Le regroupement de ces 11 mouvements citoyens au sein du Collectif et leurs initiatives sur le terrain attestent déjà de l’engagement de centaines de milliers de citoyens, acteurs du changement. Ensemble, ils proposent des actions concrètes concernant la démocratie participative, la finance solidaire, l’énergie, le foncier agricole...

Pas-à-pas, le changement individuel apporte un changement de modèle de société. A sa création, le Collectif c’est :

- 100 fermes bio sur 2 500 hectares, détenues collectivement par 10 000 citoyens mobilisés (actionnaires solidaires, donateurs, adhérents) du Mouvement Terre de Liens, pour un total de 30 millions € d’investissement et d’1 million € de dons,

- 300 millions € d’épargne bancaire détenue par 33 000 citoyens à la Société financière de la Nef, finançant de manière transparente 2000 prêts bancaires en cours à des projets d’économie solidaire,

- 16 000 citoyens clients d’Enercoop, le seul fournisseur d’électricité français coopératif à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable,

- 120 jardins biologiques cultivés par 4000 jardiniers en insertion professionnelle, accompagnés par 1 500 salariés et bénévoles, fournissant chaque semaine des paniers de légumes, de fruits et de fleurs à 20 000 familles (Réseau des jardins de Cocagne),

- 340 magasins biologiques (1er réseau en France) dans lesquels s’approvisionnent régulièrement 400 000 clients (Réseau Biocoop),

- 4 millions d’€ collectés auprès de 2 300 citoyens pour financer des projets décentralisés d’énergie renouvelable (Mouvement Énergie Partagée),

- 1 600 Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP), 50 000 familles adhérentes, près de 200 000 consom’acteurs (Mouvement Interrégional des Amap),

- 10 000 membres et 150 comités locaux d’ATTAC, engagés dans le mouvement international altermondialiste,

- Une centaine de « Villes et Territoires en transition »,

- un réseau de plus de 70 000 personnes au sein du mouvement Colibris, soit 30 000 de plus qu’il y a un an. 4,6 millions de personnes touchées de près ou de loin par leurs actions. 22 groupes locaux en France,

- Un plan pour porter collectivement à la connaissance du grand public les valeurs et les pratiques de l’ESSE (Économie Sociale, Solidaire et Écologique)


Article lu 2519 fois

lire aussi :
  • CDURABLE.info ralenti le rythme pour préparer sa transition
  • Pierre Rabhi, le semeur d’espoirs
  • Objectifs du Millénaire pour le Développement
  • MADE IN LOCAL - Emploi, croissance, durabilité : et si la solution était locale ?
  • Une autre finance pour une autre agriculture
  • Business as unusual : qu’est-ce que la lucrativité limitée ?
  • Le mouvement Colibris “Débranche Tout” !
  • Commerce équitable et finance solidaire
  • Nos voies d’espérance
  • Demain en mains


  •  

    Accueil du site | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques
    Nombre de visiteurs 8453618

    56 visiteurs en ce moment | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable