CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Planète - Contribution Ecologique
Lancement officiel le 2 février 2011 à l’ONU

2011, année internationale des forêts

jeudi 27 janvier 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Alors que 2010, année internationale de la biodiversité, s’est achevée avec le faible espoir de Nagoya, les Nations Unies lancent officiellement, le 2 février 2011, l’Année internationale de la forêt. L’ONU souhaite ainsi rappeler que les forêts sont une partie intégrante du développement mondial durable : les activités économiques relatives aux forêts ont une incidence sur l’existence de 1,6 milliard de personnes au plan mondial, apportent des bienfaits socioculturels, servent de fondement aux savoirs autochtones et, en tant qu’écosystèmes, jouent un rôle primordial en matière d’atténuation des répercussions des changements climatiques et de protection de la biodiversité. A l’occasion de l’Année Internationale des Forêts, la fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, s’associe aux Nations Unies pour relayer cet événement international grâce à des actions de sensibilisation, d’information et d’éducation en France et à l’étranger. Le WWF lance la campagne "forêts vivantes" avec pour objectif : zéro déforestation nette en 2020. La forêt, c’est aussi le thème du prochain long métrage de Luc Jacquet qui devrait sortir en salles fin 2011...



L’Année internationale de la forêt s’emploiera à faire œuvre de sensibilisation et à renforcer les initiatives visant à gérer, conserver et développer tous les types de forêts, y compris les arbres hors forêts. Pekka Patosaari, Directeur du Secrétariat du Forum des Nations Unies sur les forêts souligne que "c’est une invitation permanente à la communauté mondiale à s’entendre et à coopérer avec les gouvernements, les organisations internationales et la société civile, afin de veiller à ce que nos forêts soient gérées durablement dans l’intérêt des générations présentes et futures".

Chaque jour, quelque 350 km2 de couverture forestière sont détruits à travers le monde. La conversion en terres agricoles, un abattage incontrôlé, une gestion des sols inefficace ainsi que la multiplication des établissements humains sont les causes principales de cette perte de zones forestières.

Les efforts en cours en matière de plantations sur terrain libre et de reboisement ont contribué à freiner la perte nette en zones forestières sur le plan mondial, mais des initiatives complémentaires sont indispensables, notamment "la création d’un instrument international sur les forêts ainsi qu’une participation élargie du public et une mise en valeur des compétences et des expériences pratiques des professionnels de la forêt à l’échelle de la planète", a indiqué M. Patosaari.

Le Secrétariat du Forum des Nations Unies sur les forêts servira de point de contact pour la mise en œuvre de l’Année internationale de la forêt qui "représentera une excellente occasion de renforcer notre collaboration avec des organisations travaillant sur les problèmes du secteur forestier au sein du système des Nations Unies, notamment la FAO et d’autres partenaires internationaux, régionaux et nationaux", a encore indiqué M. Patosaari. Un site internet pour l’Année internationale de la forêt a été établi au sein du site web du Forum des Nations Unies sur les forêts. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

 Des Forêts et des Hommes de Yann Arthus-Bertrand : une grande campagne de sensibilisation

A l’occasion de cette année internationale, la fondation GoodPlanet, reconnue d’utilité publique, dont la vocation est d’informer et d’éduquer le public aux enjeux liés à la protection de l’environnement met en place un ambitieux dispositif multi-supports : un film - une exposition - un livre - des posters pédagogiques ... Pour découvrir tous ces supports cliquez ici.

Réalisé par la fondation GoodPlanet, le livre "Des Forêts et des Hommes" est illustré par 70 des plus belles photos de forêts, par les plus grands photographes du monde.

 La campagne forêts vivantes du WWF

Zéro déforestation nette en 2020, c’est :

  • un arrêt total des conversions de forêts naturelles,
  • une réduction brute de la déforestation,
  • la restauration des forêts dégradées afin de ne plus perdre de surface forestière.

Pour atteindre cet objectif, le WWF agira tout d’abord sur la préservation et la gestion durable des forêts et des biens qu’elles fournissent par la mise en place de réseaux d’aires protégées, par le développement de système de certification ainsi que par des programmes de restauration visant à retrouver les fonctionnalités écologiques des massifs forestiers dégradés. De l’autre, le WWF combat les causes primaires de la déforestation, en luttant contre l’exploitation forestière illégale, la conversion des forêts en terre agricole et également en responsabilisant les consommateurs et les entreprises quant aux impacts de leurs choix de consommation.

Le WWF place cette année 2011 sous le signe du rassemblement de l’ensemble des parties prenantes afin d’assurer aux générations futures des forêts et une planète vivantes.

- Consultez le site de la campagne Protège la forêt en cliquant ici.

 Le nouveau film de Luc Jacquet : C’était la forêt des pluies

Le botaniste Francis Hallé à l’origine du Radeau des cimes et Luc Jacquet le réalisateur de La Marche des empereurs se sont associés pour faire un grand film patrimonial sur les dernières forêts primaires tropicales. Par leurs images, leurs mots, leurs émotions, ils ont décidé de laisser un témoignage sensible et érudit aux générations futures sur ce qu’étaient ces grandes forêts sauvages où les grands mécanismes naturels pouvaient suivre leur cours hors de l’influence de l’homme. Au rythme de la déforestation actuelle, ces forêts auront disparu dans dix ans, le temps est donc compté pour documenter ce qui peut l’être encore. Le film actuellement en tournage, et provisoirement intitulé C’était la forêt des pluies, pourrait sortir en salles fin 2011 pour clôturer cette année internationale dédiée à la forêt.

Luc Jacquet

"Ce projet découle d’une autre branche de mon activité, à travers l’association Wild Touch, explique Luc Jacquet. De nombreux porteurs de programmes de conservation me demandaient de soutenir leurs actions par un film. J’ai créé Wild Touch pour faire naître des liens entre le monde de l’image et la protection de l’environnement, en particulier pour les sujets commercialement non "rentables". En l’occurrence, ce film incarne le témoignage sensible et érudit de Francis Hallé sur les dernières forêts primitives recensées à travers le monde. C’est malheureusement une démarche de sanctuarisation et d’archivage, leur disparition à court terme étant presque avérée."

Pour plus d’informations sur ce projet, cliquez ici.

En attendant la sortie de ce film, je vous propose de regarder et d’écouter Francis Hallé :

Article lu 5861 fois

lire aussi :
  • Une révolution technologique pour freiner l’exploitation forestière illégale
  • Il était une forêt


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9836880

    79 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable