CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Finance - Contribution Economique
L’arrivée d’un nouveau certificateur, Ecocert, signifie-t-elle la fin du monopole sur la certification équitable ?

2010 : fin du monopole de la certification commerce équitable ?

lundi 19 avril 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Alors que la dixième Quinzaine du commerce équitable (du 8 au 23 mai) et l’installation de la Commission Nationale du Commerce Equitable (le 22 avril prochain) se profilent, le fait marquant de 2010 sera probablement (outre l’impact de la crise sur l’achat équitable) l’ouverture du marché de la certification équitable avec l’arrivée en France et en Europe de nouveaux acteurs.

Aujourd’hui, le label Fairtrade/Max Havelaar garantit la quasi majorité des produits équitables. Ce qui peut paraître un monopole est lié à la "jeunesse" du secteur et à la complexité de ce type de certification. Les
nouveaux acteurs qui se positionnent, sont d’ailleurs pour la plupart des certificateurs bio.

Ethiquable, entreprise coopérative spécialiste du commerce équitable et 1er vendeur en volume de produits équitables, est témoin de cette évolution et sort ses trois premiers produits équitables contrôlés Ecocert Equitable.

Note de la rédaction : Vous trouverez après cet article la réponse de Max Havelaar France qui souhaite réagir à ces informations et apporter quelques précisions. Pour le pionnier du commerce équitable, "la pluralité du commerce équitable a toujours existé ; aujourd’hui, son but doit être de le faire progresser".



 Cadre légal et ouverture du marché de la certification équitable

Créée par le législateur il y a plus de 5 ans, la Commission Nationale du Commerce Equitable (CNCE) [1] devrait être officiellement installée à l’occasion de la prochaine Quinzaine du Commerce Equitable (du 8 au 23 mai). Son installation retardée à plusieurs reprises est d’importance pour les consommateurs et le secteur. A sa charge, en effet, d’agréer les organismes qui certifient le commerce équitable : pour être commercialisé, tout produit dit "issu du commerce équitable" devra subir le contrôle et obtenir la certification d’un organisme officiellement agréé par la CNCE.

Les organismes certificateurs, eux, n’ont pas attendu la CNCE pour se positionner sur le marché du commerce équitable, en France comme à l’étranger. Que ce soient les allemands Naturland ou BCS Öko-Garantie, le suisse IMO ou encore le français ECOCERT, beaucoup (et souvent des certificateurs spécialistes de la bio) proposent aujourd’hui une certification commerce équitable.

En France, la CNCE devrait potentiellement agréer au moins 3 structures : Flo-cert avec le label Fairtrade/Max Havelaar sur la base du référentiel FLO, Ecocert avec la garantie Ecocert Equitable sur la base du référentiel Équitable, Solidaire et Responsable (ESR), et le système de garantie Artisans du Monde.

 Ethiquable choisit Ecocert pour 3 nouveaux produits

Depuis sa création en 2003, Ethiquable, dont l’objet social est le commerce équitable, promeut la défense de l’agriculture paysanne et propose une gamme de 130 produits équitables, tous certifiés Fairtrade/Max Havelaar par Flo-cert.

En 2009, Ethiquable a été contacté par Ecocert, leader de la certification des produits biologiques en France, pour siéger au comité technique de suivi du référentiel ESR (Equitable Solidaire Responsable). Ce comité est un groupe d’experts ou professionnels représentatifs des filières équitables qui intègre des producteurs, des industriels, des distributeurs, des associations de consommateurs et des ONG impliquées dans l’appui aux producteurs. Les avis donnés en son sein sont consultatifs et servent à faire évoluer le référentiel ESR [2]. Ethiquable a répondu favorablement, puisque, par ailleurs, l’entreprise est déjà intégrée au processus consultatif du système Flo/Max Havelaar.

Les 3 produits contrôlés Ecocert Equitable sont la tablette noir 80% Équateur et les 2 chips de couleur bleue et rouge du Pérou. Ces nouveautés reposent sur la création de deux filières équitables.
Ethiquable se laisse aujourd’hui le choix d’opter selon ses nouveaux projets pour l’une ou l’autre certification, qu’elle juge actuellement "sérieuses" sur le marché. Il ne s’agit pas de basculer d’une certification à une autre, précise l’entreprise.

 Les 3 premiers produits contrôlés Ecocert Equitable de la gamme Ethiquable

La Tablette Noir 80%, Coopérative FONMSOEAM en Equateur

En Équateur, au sud de la province d’Esmeraldas, les paysans entretiennent des cacaoyers qui poussent de façon naturelle dans la forêt tropicale humide. Dans ces zones reculées où la cacaoculture
intensive n’a jamais existé, les producteurs ont préservé le Nacional, une variété ancienne qui donne un cacao fin, à l’arôme floral unique.
La Fédération des Organisations Noires et Métisses du Sud Ouest de Esmeraldas, Atacames et Muisne (FONMSOEAM) regroupe 350 familles réparties dans 26 communautés. Chaque famille cultive 3 à 4 hectares de cacao et récolte environ 700 kg de cacao. Pour la première fois depuis sa création il y a dix ans, la fédération FONMSOEAM exporte directement son cacao d’exception, rémunéré à une plus juste valeur.

Les chips de couleur, Coopérative Agropia Pérou

Les chips de couleur d'Ethiquable l'un des 3 nouveaux produits certifiés Ecocert Exporter des chips entièrement réalisées par des communautés indiennes du Pérou est un défi que personne n’avait relevé jusqu’à présent. La province de Huancavelica est en effet la plus pauvre du Pérou. Pourtant elle recèle un trésor de biodiversité et de préservation du patrimoine génétique : les papas nativas (pommes de terre natives), soit les arrière-arrière- […] grand-mères de nos pommes de terre nouvelles. Les producteurs ont su conserver plus 3 000 variétés anciennes qui sont cultivées dans des conditions extrêmes (petites parcelles à plus de 3 800 mètres d’altitude dans des conditions défavorables : températures basses, gelées, grêles, sécheresse..). Au Pérou, elles sont peu reconnues car associée à l’image d´une paysanne indienne pauvre contrairement au riz blanc lié à la demoiselle chic de Lima. Elles sont pourtant la fierté et la richesse des paysans qui les cultivent. Plus encore, les 65 producteurs de la coopérative Agropia ont pu, avec le soutien d’AVSF (ONG française d’agronomes, plus d’info sur www.avsf.org) et d’Ethiquable, développer totalement ces chips de la culture à l’emballage, récupérant ainsi une valeur ajoutée plus importante.

 Les chiffres du marché commerce équitable en 2009

- Chiffre d’affaires estimé commerce équitable en France (alimentaire et coton) : 287 millions d’euros, en hausse de 12 % (contre 22% entre 2009/2008) - Source FLO/Max Havelaar.

Selon une Étude IRI Infoscan pour Ethiquable [3] :

- Chiffre d’affaires de l’alimentaire en PGC (Produits de Grande Consommation) en grande distribution : 119 Millions d’euros, en progression de 6% (contre 8% entre 2009/2008) - 47 millions de produits labellisés commerce équitable/Max Havelaar passés en caisse.

- Parts de marché par marque : 52% des parts de marché sont réalisés par 4 marques historiques, (ETHIQUABLE : 14,2% de parts de marché). Le total des Marques de distributeur (MDD) représentent 30,1% de parts du marché, en hausse de +32%.

- Produits les plus achetés : N°1 : le café avec 51,8% des achats alimentaires équitables en grande distribution - N°2 : le chocolat avec 15,9% des achats alimentaire s équitables en grande distribution - N°3 : le Thé avec 8% des achats alimentaires équitables en grande distribution. Les produits qui connaissant les croissances les plus importantes : les épices, les glaces, le sucre et les apéritifs.

[1C’est à partir de 2002 que l’État entreprend de réglementer le commerce équitable avec l’ouverture
des travaux à l’AFNOR… qui n’aboutissent que quatre ans plus tard, en janvier 2006 avec un « Accord de référence » sur le commerce équitable signé par 51 organisations et institutions. Entre temps, le législateur s’est emparé du sujet. La loi du 2 août 2005 définit le commerce équitable et annonce la création d’une Commission Nationale (CNCE) chargée de reconnaître les personnes physiques ou morales qui veilleront au respect des conditions du commerce équitable. Deux ans plus tard, le décret du 15 mai 2007 crée la CNCE et précise les critères pour reconnaître ces organismes (indépendance, transparence, présence auprès des producteurs des pays en développement, contrôles effectués auprès des importateurs, sensibilisation des
consommateurs...). Depuis, la CNCE ne s’est jamais réunie.

[2Ecocert a élaboré un cahier des charges qui décline en critères objectifs les principes du commerce équitable. Le référentiel ECOCERT EQUITABLE - ESR (échanges Equitables, Solidaires, Responsables) est à la disposition des opérateurs souhaitant valoriser leur engagement dans ce domaine. Ce cahier des charges s’applique aux filières agroalimentaires, aux cosmétiques et aux textiles. Il prévoit des prix minima garantis, la mise en place d’un fonds social, l’accompagnement des producteurs et impose des bonnes pratiques agricoles strictes (la certification bio est exigée). Ce cahier des charges a été élaboré en concertation avec un groupe de professionnels du secteur (producteurs, importateurs, distributeurs, associations de consommateurs). Il est conforme au consensus de FINE, à l’accord AFNOR AC X50-340. Ecocert est membre depuis octobre 2007 de la PFCE (Plate Forme du Commerce Equitable). Pour en savoir plus sur ECOCERT EQUITABLE, cliquez ici. Vous pourrez notamment y télécharger le Référentiel technique.

[3Période : Janvier à fin Décembre 2009 (12 mois), comparé à Janvier à fin Décembre 2008. Méthode Infoscan Census IRI France : sur la base des ventes passées en caisse de 5 700 magasins de grandes et moyennes surfaces. Fiabilité sur les ventes : 99%.

Article lu 3184 fois

lire aussi :
  • Faites une pause équitable avec Max Havelaar France
  • Un guide pour des campus équitables !
  • Commerce équitable et finance solidaire


  • forum

    • Le "monopole" n’existe pas
      21 avril 2010, par Association Max Havelaar France

      Le lancement de la Commission Nationale du commerce équitable n’a pas pour but de créer de la concurrence sur les certifications. Au contraire, elle aura pour but, une fois qu’elle aura statué, de valider des garanties données au consommateur, en particulier le travail pionnier du label Fairtrade / Max Havelaar. Cela doit contribuer à sortir le commerce équitable de sa marginalité en France.

      La certification ESR d’Ecocert et Bio Equitable, combinant bio et commerce équitable, existent depuis 5 ans. La notion de concurrence sur les certifications n’a pas vraiment de sens en soi. L’objectif de Max Havelaar France depuis sa création est d’encourager et d’accompagner le développement du commerce équitable. On dit parfois que le commerce équitable représente 0,01% du commerce mondial. Il serait absurde de se disputer ces quelques dixièmes. Notre regard se porte plutôt vers les 99,9% qui restent à faire.

      Les autres certifications du commerce équitable ne peuvent donc être que bienvenues, à deux conditions :

      - qu’elles soient au moins aussi exigeantes que les initiatives existantes : conditions commerciales dont minimum garanti, prime, préfinancement ; renforcement de la capacité de négociation des organisations ; gestion des ressources et durabilité environnementale ; appui sur le terrain ; système participatif au niveau mondial...

      - qu’elles ne participent pas à brouiller les repères pour les consommateurs, car ce serait contre-productif. Une communication, une transparence et une pédagogie très claires sont donc indispensables.

      La pluralité du commerce équitable a toujours existé ; aujourd’hui, son but doit être de le faire progresser.

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10231163

    52 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable