Dans l'actualité :

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...
L’association TABAKERO lance un défi

La Villa Déchets : une maison durable entièrement réalisée à partir de déchets urbains

Le défi est de construire sur l’île de Nantes, la 1ère Villa d’architecte en France réalisée exclusivement à partir de déchets urbains. L’objectif de la « Villa Déchets » est donc de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets que nous produisons et donner des clés pour agir au quotidien. La période de construction de la Villa Déchets coïncide avec la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (du 20 au 28 novembre 2010). Des conférences et débats seront organisés à Nantes autour de l’opération.

A compter du 20 Octobre 2010, pendant 20 jours, 20 équipes de ramasseurs bénévoles vont parcourir Nantes et sa banlieue. Ces équipes vont collecter les déchets solides et les rapporter sur une place, au cœur de la Ville qui deviendra ainsi un des personnages de l’histoire. Là, ces déchets seront triés et métamorphosés. A l’aide de plusieurs designers et architectes, Frédéric Tabary et Yann Falquerho vont réaliser, au fur et à mesure, sous vos yeux et en un temps record, une maison complète avec tous ces déchets collectés. PVC, carton, métal, polystyrène, palettes, bois, métal, tissu, papier, annuaire…tous ces déchets deviendront une partie de la maison. « Par exemple, le papier broyé deviendra un isolant ou un sol, ou encore des panneaux cloisons sèches «  explique Frédéric Tabary. Cette maison sera une véritable maison, aux normes sécuritaires, et sera construite par une équipe d’architectes, architectes intérieurs, décorateurs, designers, artistes, au cœur de Nantes. Elle aura bien entendu des murs et un toit, mais elle sera également entièrement meublée (meubles en cartons par exemple) et décorée (lampes, tableaux, jouets pour enfants, etc.) Les deux initiateurs de ce projet original, Yann Falquerho, scénographe, et Frédéric Tabary, architecte d’intérieur, ont des compétences avérées dans le milieu du gîte urbain, du design et de la décoration. Ensemble, ces deux amis, qui ont crée l’agence de tendances TABAKERO, vont faire de cette VILLA DECHETS un lieu esthétique et stylisé. Pour le moment, cette maison ne peut être que rêvée. Impossible en effet de prévoir à l’avance les déchets qui seront récoltés. Néanmoins, la VILLA DECHETS sera en ossature bois : les murs porteurs seront réalisés à partir de palettes de bois recyclées… Pour le reste, il faudra attendre l’automne prochain. La VILLA DECHETS est réalisée sans trucage ! Dans un monde qui prône le jetable, l’association TABAKERO lance un défi durable Une maison à partir d’objets de récupération à déjà été construite à San Francisco en 2005 : The Scrap House. Mais cette maison ne comprenait ni fenêtre ni décoration et a été démontée à la fin de l’opération. La VILLA DECHETS sera une maison durable. Une fois réalisée elle sera démontée, transportée sur un terrain et offerte à une association. Avant cela, elle sera visitable pendant un mois. Une vente aux enchères des nuitées sera organisée afin de collecter des fonds qui seront reversés sous forme de dons à une association œuvrant activement pour le développement durable. Le projet s’inscrit donc dans la continuité et devrait servir de modèle. Une VILLA DECHETS devrait être construite, chaque année dans une grande ville de France. D’ailleurs Marseille serait déjà intéressée pour 2013 !

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont une initiative des rédactions du magazine 30 Millions d’amis et de Peuple-animal.com, édités par 1Health,...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement au cœur de la culture des entreprises, en collaboration avec Kantar Insights et 11 partenaires, nous dévoile les résultats...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...