Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

Guérir ensemble de l’éco-anxiété, nouveau mal du siècle, le Jour de la Terre 2022

visuel_jdlt-geres_geres.png Insomnie ? Stress ? Colère ? Les changements climatiques nous affectent déjà, nous sommes de plus en plus nombreux·ses à ressentir ces symptômes chacun·e de notre côté. Cela s’appelle l’éco-anxiété. La campagne 2022 du Jour de la Terre met en lumière ce mal méconnu qui gagne du terrain et les remèdes pour guérir ensemble ! Pointer du doigt cette année « l’éco-anxiété », c’est la nouvelle campagne du Jour de la Terre pour sensibiliser le plus grand nombre à l’éco-anxiété, phénomène de troubles psychologiques causés par les bouleversements climatiques. Ce mal méconnu qui prend de l’ampleur, affecte notamment les jeunes et les citoyen.ne.s les plus engagé.e.s dans la protection de l’environnement et dans la lutte contre le réchauffement climatique. Vendredi 22 avril, le Jour de la Terre invite chacun à réduire ses symptômes en prenant part à des actions concrètes et collectives pour la planète. visuel_jdlt2022__geres.jpg PASSEZ À L’ACTION : MEILLEUR REMÈDE CONTRE L’ÉCO-ANXIÉTÉ Inondations fréquentes, feux de forêts, difficultés d’accès aux ressources… Cette situation d’alarme planétaire génère chez certaines personnes, de l’anxiété, car le corps et le cerveau ne sont pas toujours préparés à des changements aussi drastiques et à l’incertitude qu’ils génèrent. Cette question de santé mentale touche de plus en plus d’entre nous et se manifeste entre autres par des symptômes tels que le stress, la colère, les troubles du sommeil ou encore la tristesse. La manière la plus efficace pour combattre ce phénomène est l’action collective. Le site web GuerissonsEnsemble.fr est un moyen pour tous ceux et celles qui ressentent des symptômes, de faire entendre leur voix et de se déclarer éco-anxieux pour le Jour de la Terre. Ils et elles recevront un email expliquant les remèdes préconisés car passer à l’action ensemble, peut nous aider à guérir ensemble. Si vous êtes éco-anxieux, agissez pour vous, agissez pour la planète. rejoignez le mouvement Jour de la Terre ! – Partagez vos actions sur les réseaux sociaux en utilisant #TousMaladesJourdelaTerre #GuérissonsEnsemble #JourdelaTerre2022 #JourdelaTerreFrance

Inscriptions

Portée cette année en France par le Geres*, cette 52ème édition du Jour de la Terre qui se déroulera le 22 avril pro- chain invite chacun à passer à l’action en créant des évène- ments, afin d’installer des réflexes simples visant à mieux protéger notre environnement ce jour-là, mais également les autres jours de l’année. Le principe : toutes les bonnes idées, individuelles ou groupées, simples ou innovantes, sont les bienvenues. Alors répondez à l’appel #Jourdela- Terre2022 et inscrivez votre action sur le calendrier d’ac- tivités en ligne. Les premiers projets voient le jour En France, de premiers acteurs commencent à identifier leurs projets dans le cadre de cette nouvelle édition : Inauguration de la centrale photovoltaïque de l’école primaire de Cachan (94) par la coopérative solaire citoyenne locale, randonnée sensorielle, conférences et ateliers dans le Parc naturel régional des Causses du Quercy (46), ciné débat-projection de film par le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme à Dracénie (83), ramassage de dé- chets dans l’écoquartier de la Mairie de Crolles (38), dix démarches entrepreneuriales inspirantes et environne- mentales par Synergie Pei à la Réunion (97) ou encore la Marche pour le climat et la justice sociale lancée par Unis Pour Le Climat et la biodiversité… Et vous, quelle(s) action(s) mènerez-vous le 22 avril ?

COMMENT PASSER À L’ACTION ?

Vous êtes un acteur du milieu scolaire, une organisation, une municipalité, un individu… ? Vous désirez organiser une activité dans le cadre du Jour de la Terre ce 22 avril mais vous manquez d’inspiration ? Cliquez sur le lien ci- après pour trouver des idées d’action à engager : jourdelaterre.org/fr/activites/idees-daction
Pour rappel, plus grand mouvement environnemental participatif mondial, le Jour de la Terre agit comme un catalyseur de la prise de conscience et de l’éducation environnementale et se positionne comme le promoteur de l’éco-citoyenneté et de l’action. Célébré à travers le monde chaque 22 avril depuis 1970, ce sont des millions d’actions qui sont réalisées à travers 193 pays afin de sensibiliser et encourager citoyen.ne.s, associations, institutions et entreprises à s’engager pour l’environnement.
Pour s’inscrire dans le cadre des événements Jour de la Terre, votre initiative doit :
  • 1. Sensibiliser positivement les citoyen.ne.s aux solutions existantes et développer de nouvelles pratiques en faveur de l’environnement ;
  • 2. Être inclusive et encourager la participation de toutes et tous, sans aucune discrimination ; 3. Stimuler l’éducation et l’action en faveur de l’environnement ;
  • 4. Être apolitique et non religieuse;
  • 5. Favoriser le passage à l’action;
  • 6. Rester non-commerciale, à l’exception des partenaires autorisés du Jour de la Terre ; 7. Respecter l’environnement et les principes du développement durable ;
  • 8. Demeurer pacifiste et solidaire ;
  • 9. Respecter l’utilisation du logo du Jour de la Terre et de sa marque déposée.

e Jour de la Terre c’est quoi ?

capture_d_e_cran_2022-04-09_a_09.59_13.png Le Jour de la Terre fut célébré pour la première fois, aux États-Unis, le 22 avril 1970. Au fil des ans, Jour de la Terre Canada est devenue une organisation ainsi qu’une journée environnementale participative d’envergure, célébrée à partir de 1990 dans plusieurs pays à travers le monde. C’est à cette date que le Jour de la Terre arrive en . Cette année-là, des milliers d’activités sont organisées et une participation sans précédent de citoyens impliqués pour leur environnement prend ses racines dans la capitale et dans les quatre coins de l’hexagone. Jusqu’à la COP21, il s’agissait de la mobilisation en environnement la plus importante du pays ! La mission du Jour de la Terre : Accompagner les personnes et les organisations à diminuer leur impact sur l’environnement. Le Jour de la Terre agit comme un catalyseur de la prise de conscience et de l’éducation environnementale et se positionne comme le promoteur de l’éco-citoyenneté et de l’action. À compter de cette année, cet événement est porté et piloté sur le territoire français par l’ONG de développement internationale Geres, née en 1976 à Marseille.

À propos du Geres

Logo-Geres.png Créé en 1976, le Geres est une ONG de développement international qui défend la cause de la Solidarité climatique. En cohérence avec son double mandat de lutte contre la pauvreté et de lutte contre les changements climatiques, le Geres agit pour une transition énergétique, juste, ambitieuse et inclusive. Il ambitionne de permettre au plus grand nombre de vivre dignement dans un espace juste et sûr, entre plancher social et plafond écologique. En tant qu’actrice de terrain, l’ONG encourage le développement et la diffusion de solutions innovantes et de proximité. Elle accompagne les politiques territoriales climat-énergie et mobilise l’ensemble des acteurs en les incitant à agir et à soutenir les plus vulnérables. Le Geres place au cœur de sa mission le développement de filières créatrices d’emplois et l’appropriation des actions par l’ensemble des parties prenantes afin d’instaurer des dynamiques de changement, de développer des stratégies de résilience et d’ouvrir le champ des possibles pour que chacune et chacun soit acteur d’un développement durable. Parmi les réalisations du Geres en France, citons deux actions qui illustrent son mandat : une mission de coordination de l’IRAEE (Inter-Réseau Agriculture, Énergie, Environnement), composé d’acteurs professionnels du secteur agricole de la région Sud pour accompagner l’agriculture régionale dans une transition énergétique durable et une mission globale de lutte contre la précarité énergétique auprès des ménages modestes à Marseille. A l’international, les équipes du Geres facilitent entre autres l’accès à une énergie productive durable pour de Très Petites Entreprises (TPE) installées dans des villages maliens via le développement de Zones d’Activités Electrifiées (ZAE). Au Cambodge, elle accompagne les responsables d’usines textiles afin que ceux-ci adoptent des pratiques et des équipements énergétiquement plus efficaces et intègrent une part d’énergies renouvelables dans leur fonctionnement. Dans le même temps, elle offre aux ouvrières et ouvriers de l’usine des conditions de travail décentes grâce à un travail de terrain avec les associations locales. En chiffres, le Geres c’est 142 collaborateurs, 160 000 bénéficiaires directs, 73 projets menés dans 11 pays, 124 partenaires opérationnels et 7,3 M de budget en 2020.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...