CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
Eco-Citoyenneté

Y-a-t-il vraiment des gens engagés pour la Protection de l’environnement ?

Un appel de la COCIPE - COmmunauté CItoyenne pour la Protection de l’Environnement

samedi 17 mai 2008
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

"Chers amis de la nature, en vous contactant aujourd’hui, je lance un appel à tous ceux qui veulent oeuvrer pour la protection de l’environnement, la sauvegarde de notre patrimoine naturel, la mise en place du développement durable. Cette action n’a rien de politique ou de commerciale, nous ne sommes que des femmes et des hommes qui ont envie d’entreprendre, de participer au bien être des générations futures. Peu importe la nature de votre contribution. Que ce soit du temps, de l’argent, du soutien, nous avons besoin de la participation du plus grand nombre pour former une communauté saine et efficace. Nous bâtirons ensemble chaque pièce de notre édifice pour faire de notre association une réussite et permettre à la nature de retrouver sa juste place."



« Comment vous décrire clairement notre action ?

La COCIPE a pour objectif de regrouper des compétences humaines multiples afin de devenir un support pour toutes les démarches sérieuses en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable. La COCIPE peut, par exemple, intervenir pour venir en aide à une association dans le cadre d’une campagne pacifique et constructive de terrain (action propreté, sensibilisation à la protection de la nature, réhabilitation de zones naturelles ...), mais aussi, à travers les compétences de ses membres pour une assistance plus intellectuelle, conseils juridiques, techniques, préconisation de spécialistes, études spécifiques aux petites associations de terrain. Nous avons également une mission de communication grand public autour de toutes les démarches et solutions existantes permettant de préserver notre patrimoine naturel. Il peut arriver que la COCIPE soit amené à réaliser une aide financière pour des actions associatives très ciblées en faveur de la protection de la nature.

Le détail des missions de la COCIPE

Les missions de la COCIPE sont avant tout de communiquer et de faire connaître toutes les démarches sérieuses pour la protection de l’environnement et du développement durable, soit :

- D’informer les visiteurs sur les différents moyens mis à leur disposition pour participer au développement durable (éclairage, chauffage, geste du quotidien, économies d’énergie, actions solidaires …).

- D’aider des organismes à but non lucratif à faire connaître leurs actions en faveur de la protection de l’environnement par le biais de reportages très imagés, les soutenir.

- De diffuser un planning des différentes manifestations qui auront lieu en France autour du développement durable et de la protection de l’environnement.

- De présenter des sites naturels de France, la faune et la flore de notre pays afin de sensibiliser à la sauvegarde.

- De constituer un annuaire des lieux proposant des activités écologiques ouvertes au grand public.

- De favoriser le développement des activités éco-touristiques en France afin de permettre au grand public d’avoir un contact direct avec la nature.

- De permettre à notre communauté d’œuvrer dans ce domaine, réflexion, dialogue, proposition, agissement …

- De progresser et participer dans notre démarche à la réussite de toutes les entreprises dans le domaine de la protection et la sauvegarde de la faune et de la flore.

Quels sont les engagements si vous devenez membre ?

En devenant membre de la COCIPE, vous vous engagez à apporter votre soutien à l’association en fonction de vos compétences et du temps que vous aurez déterminé lors de votre inscription. Par exemple : Je suis secrétaire et j’ai 2 h à consacrer par semaine. Les gestionnaires de la COCIPE vous avertiront de toutes les actions correspondantes à votre profil. Il vous suffira de nous signaler les actions que vous aurez pris en charge et de nous faire parvenir en fin de traitement un petit compte rendu qui nous permettra de tenir un carnet de bord de toutes les interventions que nous aurons réalisé. Vous pouvez aussi apporter une contribution financière (non obligatoire) à partir de 5 € par mois afin de nous permettre de financer notre action. Pour les deux types de dons, vous pouvez vous désinscrire à n’importe quel moment sans avoir à justifier de vos motivations.

Avant de commencer, il est important que vous réalisiez votre inscription, tout notre mode de communication sera réalisé à travers ce site. Nous ne pourrons pas répondre à toutes les demandes de renseignement effectuées par mail.

Si vous voulez en savoir plus sur ce mouvement, lisez le courrier de présentation envoyé au membres de l’association, il vous permettra de comprendre les démarches entamées par la communauté.

Bienvenue parmi nous - Pour les générations futures - Merci »

Didier LAURENT

Mise à jour Septembre 2010 : Etat d’esprit du mouvement

Après 5 ans de travail, l’état d’esprit nourrit par les interventions, les témoignages d’un certain nombre d’acteurs, a évolué bien évidemment.

Les événements ont aussi apporté de nouvelles contraintes et de nouvelles perspectives.

La seule question qui se pose aujourd’hui n’est pas de savoir si l’ensemble des paramètres économiques, sociaux et environnementaux nous conduisent à une crise planétaire beaucoup plus profonde que celle qui nous touche actuellement, mais le temps dont nous disposons pour nous préparer à cette circonstance.

J’ai lu récemment une phrase de Serge ORRU – Directeur du WWF France qui m’a interpellé « Les citoyens ne doivent pas se sentir coupables de ce qui arrive aujourd’hui mais responsables de ce qui arrivera demain ». Accepterons nous de nous remettre en question, d’être responsables ou bien attendront nous que les difficultés soient au paroxysme de l’acceptable pour réagir ? Je crois globalement en la seconde solution, c’est pessimiste non ? Mais localement en la première, c’est optimiste, non ?

Tout ce que nous faisons ensemble actuellement ne permettra pas de pallier au mutisme des civilisations, mais je reste persuadé que l’action que nous menons permettra de poser les premières pierres d’un système qui servira à l’ensemble du vivant de trouver un équilibre, une source de bien être et la possibilité à de nombreuses personnes de ne pas être seulement des victimes de cette transition sociétale. Cette démarche alternative ne doit pas s’opposer aux solutions actuelles, mais se développer en parallèle. Le temps du choix viendra et le militantisme, la contestation n’est plus d’actualité

Peu importe que vous désiriez participer activement ou non a cette démarche, nous avons passé le stade de la sensibilisation ou du militantisme, ce qui est important c’est que chacun de nous trouve une certaine forme d’autonomie pour assurer le bien être de ses proches. Seuls, ce sera plus difficile et c’est pour cela que nous nous regroupons.

Combien de temps, 1 an, 5 ans, 10 ans, 20 ans, avant l’obligation de changer radicalement nos modes de vie ? Personne ne le sait, ni les plus pessimistes, ni les plus optimistes. Dans tous les cas, le temps est aux investissements. Nous sommes dans une période où nous trouvons encore toutes les ressources pour évoluer, construire. Elles deviendront de plus en plus chères et nous devrons les utiliser avec énormément d’intelligence.

Loin de moi de donner des conseils, mais en qualité d’acteur citoyen engagé, j’aimerais vous faire part de mes conclusions. N’y voyez pas un caractère alarmiste mais prévoyant.

- Trouver au plus vite un lieu de vie qui vous permettra de cultiver votre autonomie (petit potager, arbres fruitiers, quelques poules pondeuses …)

- Investir dans des semences qui vous permettront de produire vos ressources alimentaires.

- Se rassembler entre amis, familles, former une unité pour vous entraider.

- Adhérer à des collectifs pour ne pas s’isoler des ressources essentielles

- Apprendre des métiers primaires (agriculture, artisanat, transformation alimentaire, construction …)

- Participer à des démarches évolutives et constructives locales pour permettre aux acteurs proches de vos sensibilités de se développer. L’économie ne disparaitra jamais, elle doit évoluer, c’est à nous de la favoriser.

La démarche globale que nous développons cherche à permettre à tous ceux qui ont compris l’importance de s’organiser d’y trouver les ressources humaines (compétences, connaissances, réseaux …). Elle est encore malheureusement identifier comme un coffre de ressources que l’on aimerait piller a des fins individuelles et nous tentons de protéger toutes les richesses que certains apportent pour le développement collectif. Si nous sommes ouverts à toutes les initiatives, nous n’oublions pas pour autant la construction d’une défense indispensable en cette période de crise. Nous regroupons des personnes qui ont compris que leur intérêt individuel était dans l’action collective et que leurs apports cumulés permettaient de multiplier les investissements afin d’augmenter le potentiel de développement de l’ensemble.

Cela ne veut pas dire que nous serons fortunés, la sobriété restera d’actualité, mais nous développons des richesses bien plus indispensables que la simple ressource financière.

Adhérer à cette démarche est un choix très personnel et vous seul pouvez prendre cette décision. Vous êtes les bienvenus dans ce collectif quand vous vous sentirez prêt. Y adhérer demande tout de même d’y participer, pas seulement financièrement, de créer des initiatives ou de les accompagner, de jouer un rôle quelque soit votre compétence, d’échanger vos idées et de proposer, de prendre des actions en charge …

Je reste persuadé que nous avons beaucoup a faire ensemble et que cette aventure sera source de bien être…

Vous savez quoi faire, vous connaissez vos compétences, vos moyens, n’hésitez pas à nous dire « Je vais faire ca pour que ca avance ».

Article lu 2292 fois



forum

  • Y-a-t-il vraiment des gens engagés pour la Protection de l’environnement ?
    17 septembre 2008, par Kali

    ça va pas non ce serait à moi de payer les conneries de nos ainées non mais vous revez les gens là, engagé personne ne l’est si on était engagé dès demain on prendrait des regles et des normes stricte et severes pour faire reigner l’ordre de l’ecologie et une politique repressive forte contre toute forme de polution c’est que du vent tout ça et en plus faut que je paye une association non mais vous revez là !

    Nos ainés paierons et on les mettras devant des tribunaux point barre c’est sans conditions

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9841362

53 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable